Lancement du Livre ‘’Les sommets de la gloire’’ de Isidore Hodé : Du zéro au héros, les leçons d’un édifiant parcours

265

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La salle des fêtes OLAFITNESS sise à Gbèdjromèdé, a servi de cadre pour le lancement du livre autobiographie de Isidore Metovo Hodé. Un ouvrage qui n’est rien d’autre que le récit d’un fils de cultivateur devenu ingénieur des industries du textile dont les compétences ont été valorisées en  Afrique de l’Ouest.

“Vous entrez dans une forêt. Vous marchez, foncez dans la forêt et vous continuez dans la rue. Vous vous arrêtez et regardez derrière vous. Vous constatez que vous avez fait du chemin. Une fierté naît en vous et vous vous dites : comment ai-je pu arriver jusqu’ici avec ce chemin impossible ? Il vous plait de le faire savoir et d’en laisser le souvenir”. C’est avec ces mots que l’écrivain Isidore Metovo Hodé donne les raisons qui l’ont motivé à écrire l’autobiographie “Au Sommet de la Gloire” parue aux éditions Maloona. Préfacé par Victor Houndonougbo, cet ouvrage de 131 pages est un résumé du palmarès de l’auteur des cours primaires à la vie active. Fils de pauvre, ce digne fils de Grand-Popo aussi, Isidore Hodé, va d’ascension en ascension, tout en affrontant les obstacles sur son chemin pour avancer. Sa foi en lui et sa capacité à se transcender pour être le meilleur de sa génération, il  eut le mérite de se faire octroyer plusieurs bourses destinées aux meilleurs issus des familles démunies. Du Bénin à Paris passant par plusieurs pays de l’Afrique, l’auteur se distingue par ses efforts, ses compétences et sa bravoure face à tous les défis à relever. Subdivisés en plusieurs chapitres  dont “L’école à tout prix”, “les études et leur galère”, “Le par cœur à l’école normal de Parakou”, ce livre est une mine d’or pour la jeunesse en perte de repère face aux incertitudes de la vie. Écrit dans un style simple, digeste et captivant, cet ouvrage plonge le lecteur dans la vie d’un pauvre devenu riche seulement grâce à ses efforts. De quoi motiver la jeunesse à l’endurance, au courage, à la persévérance afin de faire face avec bravoure aux difficultés de la vie. Aux dires du présentateur, cette plume teintée d’humour fait parfois pleurer  plongeant le lecteur dans une réflexion profonde. Une vente à l’Américaine a permis de vendre le livre à 350.000F CFA.

Source : J’aime la culture

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite