La loupe : L’irresponsable surtaxe

1 454

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Il parait que le gouvernement va revoir cette affaire de surtaxe sur les tarifs de l’internet. Il vaut mieux pour lui, car c’est ignoble et con de la part d’un régime dont l’ADN et la colonne vertébrale sont l’Internet. Un régime qui a consacré tout un ministère au numérique, et qui aujourd’hui se moque de sa jeunesse, la jeunesse qui l’a porté au pouvoir quand les politiciens traditionnels complotaient contre son avènement. Une jeunesse qui innove et entreprend vaille que vaille grâce à internet. Une jeunesse délaissée et déboussolée qui se démène.

Le pouvoir de Talon ne sait donc pas que la toile est un instrument redoutable pour réussir en affaires, pour faire des recherches scientifiques, pour la culture générale, et les opportunités diverses.

Le pouvoir de Talon ne sait pas que Internet est pour lui-même un amortisseur de choc, malgré tout.

Il ne sait pas que c’est un circuit d’information utile pour tous.

Un lieu de distraction et de divertissement pour la jeunesse. A défaut de lui construire des infrastructures adéquates et physiques.

Surtout un terreau utile et favorable pour la veille citoyenne. On apprend que c’est pour étouffer les initiatives de dénonciation et les velléités des jeunes de l’opposition. Si tel est le cas alors ce gouvernement est tombé très bas.

Il veut donc attraper le vent avec les mains, ou remplir un panier d’eau. Aucun gouvernement dans l’histoire du monde n’est encore parvenu à mettre la presse sous son contrôle. Ce n’est pas la toile que le régime de Talon canalisera.

Ça ne marchera point. Il vaut mieux aller chercher autre chose à faire.Et retourner Internet aux internautes pour le bien être de la communauté.

Sinon l’impopularité qui avait chuté légèrement, risque de galoper à nouveau.

 

Dine ABDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite