Deuil à la mairie de Tori-Bossito : Robert Tolègbon et son conseil rendent hommages à Ambroise Sogni

824

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La cour de la mairie de Tori-Bossito a abrité hier, jeudi 20 septembre 2018, une cérémonie bien particulière. Loin des joies et sourires habituels, c’était de la peine qui se lisait sur les visages. Tori-Bossito est en deuil. Ses fils et filles notamment le conseil communal pleurent AmbroiseSogni décédé, samedi 08 septembre dernier. Précédemment, Ambroise Sogni était le deuxième adjoint au maire de la commune, Robert Tolègbon. Hier donc, s’est tenue, la cérémonie officielle d’hommages et de recueillement pour faire les adieux à celui qui aura été un grand collaborateur, un repère, pour l’autorité communale. Le corps de celle-ci, bien qu’aminci suite à la nouvelle, semblait pourtant avoir pris du volume. Tellement, les pieds étaient visiblement devenus lourds à soulever. Les mots, eux, avaient du mal à s’échapper ; la tristesse aussi a tôt fait de blêmir ce visage jadis éclatant. «En partant de la sorte, tu m’as atteint là où on peut me faire le plus mal», confie, en effet, le maire Robert Tolègbon. Sa douleur face à la mort de son «fofo (grand-frère Ndlr)», il l’a exprimée ce jeudi, devant une population sortie nombreuse, la famille éplorée, les amis du disparu, autorités à divers niveaux, etc. C’est dire qu’à l’instar du maire, d’autres personnalités ou non se sont succédé au pupitre. Qui, pour dire le grand homme qu’était Ambroise Sogni ; qui pour témoigner de son attachement à la cause de la veuve et de l’orphelin ; qui pour révéler le sens de responsabilité exceptionnel qui animait le disparu ; qui encore pour dire combien, il était l’incarnation des vertus civiques. Sous la complicité des sons de la fanfare de la police républicaine, il a reçu de dignes hommages. Des hommages de roi. Le ciel, tantôt strident, tantôt noir de nuages, n’a pu émousser la volonté de la mairie d’accompagner cet ancien infirmier d’Etat à sa dernière demeure. Rappelons-le, la sonnerie aux morts a mis fin à cette cérémonie officielle d’hommages et de recueillement.

C.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite