Hygiène et assainissement dans les ménages à Cotonou et périphérie : Les services de “Vidanges Mimin” de l’Abms lancés

124

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les services de vidange de fosses septiques dénommés ”Vidange Mimin”, du projet Sanitation service delivery (Ssd) sont officiellement lancés. C’était jeudi 13 septembre 2018 à Azalai hôtel à Cotonou. Acteurs du secteur de l’assainissement, élus communaux et municipaux à divers niveaux, Autorités gouvernementales et le principal partenaire, l’Usaid Afrique de l’ouest, y étaient.

”Vidange Mimin” est un service de qualité de vidange de fosses septiques, à coût abordable, offert par un réseau de prestataires formés et dévoués. L’initiative vise à faciliter l’accès continu des ménages aux services de vidange de qualité à travers le call center Vidange Mimin (97302727), réduire le délai de fourniture de services de vidange aux ménages, améliorer le degré de satisfaction des clients et optimiser les interventions des vidangeurs dans la commune de Cotonou et environs. En clair, à travers le projet Ssd, l’Association béninoise pour le marketing social et la Communication pour le changement de comportement (Abms) veut faciliter le développement d’un marché d’assainissement viable et dynamique avec une capacité accrue du secteur privé à offrir de façon durable, des produits et services de qualité aux consommateurs à faibles revenus.C’est donc à juste titre que la municipalité de Cotonou salue l’avènement de Vidange Mimin et y adhère totalement avec des engagements pris. Dans son mot de bienvenue, Le deuxième adjoint au maire de Cotonou,  Augustin Houessinon l’a martelé: ” L’administration municipale de Cotonou s’inscrit résolument dans la démarche d’amélioration continue du bien-être de nos populations et s’engage d’ores et déjà à poursuivre inlassablement les actions idoines enclenchées avec l’appui de nos partenaires. Il s’agit entre autres, de la généralisation de l’opération d’identification des maisons à fosses pleines et la sensibilisation de leurs propriétaires à effectuer la vidange de leurs fosses ainsi que la reprise des activités de salubrité. Par ailleurs, la mairiede Cotonou s’engage à inscrire dans son primitif 2019, une ligne conséquente pour faciliter les activités de sensibilisation des populations sur l’hygiène et l’assainissement par nos services compétents ; étendre l’opération d’identification de maisons à fosses pleines non vidangées et la sensibilisation de leurs propriétaires, à tous les arrondissements de la ville avec l’accompagnement effectif et sans faille des élus locaux à divers niveaux du ministère de la Santé et de la Police Républicaine ; prendre et vulgariser des arrêtés municipaux pour l’application des dispositions actuelles du Code d’hygiène et les lois connexes en vigueur ; renforcer le partenariat avec l’Abms dans le cadre de la promotion des services de vidange et la professionnalisation continue de services de vidange ». Après la vidange des fosses septiques, il faut nécessairement des sites d’accueil pour l’enfouissement ou le traitement de la boue de vidange. Visiblement, pas d’inquiétude à ce niveau puisqu’en prenant la parole, le Directeur régional de l’Usaid, Daniel Moore a « remercié le gouvernement béninois et les autres bailleurs en l’occurrence la Banque mondiale, Kfw, les Pays-Bas, pour les efforts consentis et la dynamique enclenchée pour la construction de nouveaux sites de traitement des boues de vidange dans le but d’assainir plus efficacement le cadre de vie des populations béninoises ». Il a par ailleurs félicité l’équipe du projet Ssd et les partenaires pour la mise en œuvre de Vidange Mimin. « A terme, 764 100 personnes vivant dans les zones urbaines et périurbaines des communes du Grand Nokoué bénéficieront de meilleurs services d’assainissement… », s’est réjoui Éric Dovonou, représentant le Ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable. Dans cette perspective, il a réaffirmé l’engagement du ministère « pour le succès de la promotion de l’offre de ce service ». Il faut signaler que le chef de l’Etat était représenté à la cérémonie par son chargé de mission, Denisda ConceiçaoCourpotin.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite