Géraldo Gomez à propos des législatives prochaines : « L’Opposition aura un bloc ou deux au plus… »

505

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’émission sociopolitique ‘’Sans langue de bois’’ de la radio Soleil Fm a reçu comme invité hier dimanche 16 septembre  2018, Géraldo Gomez. Dans sa peau de Secrétaire général adjoint chargé des questions stratégiques du parti Union sociale libérale (Usl), l’hôte  de Virgile Ahouansè au cours de l’entretien a démonté le nouveau code électoral et la loi relative au système partisan, avant d’annoncer que l’opposition à laquelle appartient son parti politique, sera au rendez-vous avec une ou deux listes au plus, quant aux législatives prochaines.

Pendant une heure trente minutes environ, Geraldo Gomez a passé au peigne-fin les questions brulantes de l’actualité nationale au Bénin. Au nombre de celles-ci, figure celle mettant en relief les lois sur le système partisan et le Code électoral, en République du Bénin, votées récemment à l’Assemblée nationale par les députés de la 7ème législature. L’invité a déploré, le long du débat,   la façon dont ces deux lois ont été « cuisinées » et « imposées » à toute la classe politique béninoise par les députés du Bloc de la Majorité Parlementaire (Bmp). Mais il ne décolère pas : « Il faut laisser le temps à la démocratie de se structurer. On ne légifère pas pour le présent, mais pour l’avenir. Nos députés font des lois pour régler des comptes présents. Ceux qui ont voté ces deux lois seront les premiers frappés », a-t-il prédit. Pour ce proche de Sébastien Ajavon, les précurseurs des deux lois en question ont tort de penser que les dispositions controversées qu’elles contiennent feront fléchir l’opposition. A en croire l’invité, l’Opposition a aussi son plan B qu’elle compte bien exécuter pour prochaines joutes électorales. « L’Opposition sera à tous les rendez-vous, quel que soit leur plan. En ce qui concerne les législatives prochaines, elle aura un bloc ou deux au plus. Je vous le dis aujourd’hui. Les discussions sont très avancées, prenons donc date… », a concluGéraldo Gomez.

 

Janvier Gbedo (Stag)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite