Installation des membres du CA/Fac : Les administrateurs “déchargés” du pouvoir de valider un dossier

181

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Adopté le mercredi 14 février 2018 en Conseil des ministres, le Fonds des arts et de la culture est à présent doté de son conseil d’administration. Nommés en Conseil des ministres par le décret n°2018-367 du 22 août 2018 pour un mandat de 3 ans renouvelable une fois, les nouveaux administrateurs sont enfin installés dans leur fonction ce mercredi 12 Septembre 2018 à la salle de conférence du MTCS.

Au cours de leur installation, le ministre Oswald Homeky est revenu sur un détail important au sujet des nouveaux administrateurs. Désormais ils n’ont plus pouvoir de valider un dossier mais de contrôler l’action de la direction générale du FAC ayant à sa tête Gilbert Déou Malé. Ainsi en a décidé le conseil des ministres du mercredi 12 septembre à l’issu duquel la décision de l’installation est rendue publique. « Le conseil d’administration est un organe de contrôle de la gouvernance. Ce n’est pas leur rôle de valider tel ou tel dossier. C’est au directeur de concevoir un plan d’actions annuel qu’il fait approuver par son Conseil d’administration. Le principe selon lequel le CA/FAC s’assoie pour valider quel dossier bénéfice de quelle subvention ne sera plus de mise ». À travers ces propos,  le ministre précise le rôle du Conseil d’administration qui est différent de celui de la direction générale du Fonds des Arts et de la Culture. En effet, le Conseil d’administration a pour mission de supervision, de suivi et de contrôle de l’action de la Direction Générale du FAC. Il a également pouvoir entre autres d’adopter le plan stratégique et le programme pluriannuel d’action et d’investissement ; d’approuver les projets de budget annuels du Fonds  et d’examiner les rapports d’activités du Fonds ainsi que les rapports annuels de performance. Selon ses statuts,  le Fonds des Arts et de la Culture, a pour objet de contribuer à la promotion du patrimoine et des industries artistiques et culturelles, en vue du développement socioéconomique, à travers la valorisation des potentialités et l’accompagnement des promoteurs de projets culturels. À ce propos, Séfou Alidou,  le PCA/FAC rassure le ministre que les administrateurs ont conscience de la lourde responsabilité à eux confiée. Ceux-ci tiendront leur première session le mercredi 19 Septembre 2018 pour un nouveau départ au Fonds des Arts et de la Culture. “La tâche ne sera certainement pas de tout repos parce que le secteur sort d’une crise profonde jamais enregistrée dans notre pays. Aujourd’hui, tous les espoirs sont à nouveau permis au sein du monde culturel béninois”, laisse entendre Pascal Wanou, porte-parole de la plate-forme des acteurs culturels à  avoir toujours présent à l’esprit le développement et le rayonnement de la culture béninoise, le bien-être et l’épanouissement de l’artiste et de l’acteur culturel.

Teddy GANDIGBE

La liste des sept membres du CA/FAC

– Séfou Alidou, Président du Conseil d’Administration, actuel SGA du MTCS, représentant le Ministre Oswald Homéky.

-Habib Soumanou, représentant du Ministre l’Economie Numérique et de la Communication,

-Christian Gbaguidi, représentant du Ministre de l’Economie et des Finances,

-José Pliya, représentant de la Présidence de la République

– Cyrielle Perrot, représentante de la Présidence de la République

– Gaston Eguédji, représentant des Acteurs Culturels

– Souleymane Salaou, représentant des Acteurs Culturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite