Participation du Bénin au Championnat d’Afrique de tennis de table : Monday Olabiyi finit à la neuvième place sur 64 pongistes

85

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Bénin était présent à Port-Louis à Ile Maurice du 3 au 9 septembre 2018 pour le compte du Championnat d’Afrique de tennis de table. Au terme de ce rendez-vous continental, le pongiste béninois Monday Olabiyi a fini à la neuvième position au classement final sur 64 concurrents, dans la catégorie simple messieurs.

Venu fraîchement de la Chine après deux ans de formation et de perfectionnement, le pongiste béninois Monday Olabiyi avait pour mission de redorer le blason du tennis de table béninois à l’Iles Maurice. Il l’aura accomplie. Le pongiste béninois a été classé à la neuvième place sur le plan africain. Ceci, sur 64 concurrents engagés. En effet, il a été éliminé au troisième tour par Aruna Quadri du Nigéria (vice-champion africain en titre). Ce, après avoir battu successivement le numéro 1 île mauricien (qui évolue en France) et un angolais (évoluant au Portugal) par 4 sets 0 puis 4 sets à 2. «Je suis vraiment content. Car, ce résultat n’est que le fruit des deux années passées en Chine», se réjouit Ferdinand Sounou, président de la Fédération béninoise de tennis de table (Fbtt), joint au téléphone par nos soins depuis Ile Maurice. «C’est le lieu de remercier une fois encore, le Directeur du Centre culturel chinois pour ce qu’il fait pour le développement du tennis de table béninois », a-t-il ajouté avant de conclure : «Pour avoir encore de meilleurs résultats, il faut lui (Monday Olabiyi) permettre d’être présent aux compétitions internationales notamment aux pro-tours». Faut-il le rappeler, c’est le tombeur du Béninois au troisième tour, le Nigérian Aruna Quadri qui a été finalement sacré champion d’Afrique de l’édition 2018. Notons qu’en marge des championnats d’Afrique seniors à l’île Maurice, la Fédération internationale de tennis de table (Fitt) a organisé le Premier Forum africain de tennis de table. A ce forum, il a été question du plan stratégique 2018-2024 où la Fitt entend rendre professionnelle la gestion de la discipline à tous les niveaux.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite