Appui aux personnes handicapées, cas sociaux et aux parents de triplés : Le gouvernement vole au secours des couches vulnérables

349

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La ministre des affaires sociales et de la microfinance a procédé vendredi 7 septembre  2018, à la remise d’appui financier aux personnes handicapées, aux jeunes cas sociaux et aux parents de triplés et plus. La cérémonie officielle de remise s’est déroulée à la maison du peuple d’Abomey-Calavi, en présence du préfet du département de l’Atlantique.

D’un coût global d’environ quarante millions (40 000 000) de francs Cfa, cet appui financier est destiné aux étudiants handicapés non boursiers et non secouru des Universités d’Abomey-Calavi et de Parakou pour leurs études ;  aux personnes handicapées pour leur traitement chirurgicale et/ou appareillage; aux jeunes cas sociaux pour leur formation professionnelle et aux parents de triplés et plus, pour la prise en charge sanitaire et nutritionnelle des enfants. Le directeur général du fonds d’appui à la solidarité nationale, Alphonse Sogadji a salué l’implication personnelle de la ministre dans la mobilisation des ressources nécessaires à la satisfaction des besoins. Ainsi, tout en adressant ses vives félicitations aux bénéficiaires, il a exprimé ses remerciements à tous ceux qui ont œuvré à la réalisation de l’œuvre. Ces appuis traduisent la proximité  du gouvernement et de son chef, du peuple en générale et des couches vulnérables en particulier, a laissé entendre  le préfet du département de l’atlantique, Jean-Claude Codjia. Il a rassuré la ministre du soutien indéfectible des différentes couches sociales de son département aux actions du gouvernement en faveur des couches vulnérables. Quant au représentant des bénéficiaires, il remercié le gouvernement pour ces appuis qui contribueront à apporter des changements qualitatifs dans la vie des bénéficiaires. Pour la ministre des affaires sociales et de la microfinance, Bintou Chabi Adam Taro, le processus de développement du Bénin ne peut être complet, sans l’implication totale de ces couches vulnérables. Ce qui justifie à l’en croire, les nombreuses activités prévues dans le programme d’actions du gouvernement et visant à accompagner les couches sensibles. La cérémonie de remise préfigure donc selon ses propos, le lancement de l’Arch, qui prend en compte lesdites couches et constitue un signe annonciateur des grandes réformes du gouvernement pour assurer l’autonomisation des personnes vulnérables. Elle a exhorté les bénéficiaires à faire bon usage des dons reçus.

Thomas AZANMASSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite