2e journée des éliminatoires de la Can 2019 : Les Ecureuils ramènent le nul de Lomé (0-0)

833

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le derby frontalier entre Eperviers et Ecureuils a tenu toutes ses promesses. Au terme de 90 minutes de jeu, ce sont les Ecureuils du Bénin qui ont contraint les Eperviers du Togo au partage des points (0-0). Une rencontre qui entre dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) Cameroun 2019. C’était dimanche 9 septembre 2018, au stade municipal de Lomé.

Togo # Bénin 0-0 !!! C’est le score qui a sanctionné ce derby frontalier entre Eperviers et Ecureuils. Une rencontre sous haute surveillance et jouée à guichet-fermé. En effet, dès le coup d’envoi de la partie sous la direction de l’arbitre central  Noureddine El Jaafari, les Togolais ont appuyé sur l’accélérateur en dominant les 15 premières minutes avec une frappe du capitaine Emmanuel Adebayor (2′) et un centre de Razak Boukari (8′) qui n’a pas pu trouver la tête d’un partenaire. Passé l’orage togolais, les Béninois, emmenés par Stéphane Sessegnon étincelant, ont commencé par retrouver  leur marque. Dans la foulée, Steve Mounie (20′) et Michael Pote (39′) ont raté de scorer à la suite d’une belle phase de jeu. C’est sur ce score nul (0-0) que l’arbitre marocain a renvoyé les 22 acteurs aux vestiaires.

Dès la reprise, Fabien Farnolle a effectué un arrêt monumental sur une remise de Adebayor qui a retrouvé Atacora (50′). Par la suite, le Bénin a pris le jeu à son compte et a assiégé le camp togolais avec quatre corners consécutifs (52′; 55′ 57′; 60′) sans pouvoir en profiter. Des occasions vendangées de part et d’autres ont contribué à ce que le score ne change au marquoir (non) électronique du stade municipal de Lomé (0-0).

Le « onze » type du Bénin (5-4-1)

Gardien de but : Fabien Farnolle

Défense : David Kiki, Abdul Khaled Adénon, Salomon Junio, Olivier Verdon, Chaona Chams-Deen

Milieu de terrain : Stéphane Sessegnon, Jordan Adéoti, Jodel Dossou (Marcellin Koukpo, 85′), Michaël Poté (Désiré Azankpo, 67′)

Attaque : Steve Mounié,

 Coach : Michel Dussuyer

Le « onze » type du Togo (4-3-3)

Gardien de but : Kabirou Bassa Djero

Défense : Djene Dakonan , Steve Lawson, James Olufadé, Simon Gbegnon

Milieu de terrain : Lalawele Atakora, Mathieu Dossevi, Ihlas Bebou

Attaque : Emmanuel Adebayo (Kevin Denkey), Kodjo, Kodjo Laba, Razak Boukari (Fronco Atchou, 70′)

De Lomé, Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite