Match Togo # Bénin : « C’est un derby», dixit Adéoti et Dussuyer

972

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Des appels au fair-play

Le derby frontalier entre le Togo et le Bénin dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la Can 2019, s’annonce étincellent. Les supporters des uns et des autres font déjà le show et la pression monte de part et d’autre. C’est pourquoi des appels au fair-play sont lancés par certaines structures notamment le Conseil national des supporters du Bénin (Cns-Bénin) et l’Association pour la promotion des valeurs sportives (Apvs).  

«Nous invitons  tous les Béninois désireux d’effectuer le voyage de s’assurer qu’ils remplissent les mêmes conditions et que nous devons tous observer des comportements dignes, responsables, mais surtout ne pas répondre à la provocation pour éviter tout malentendu», a exhorté dans un communiqué, Léopold Houankou, président du Cns-Bénin. Il a invité chacun à se référer à la célèbre devise de la Fifa « My game is  fair-play ». «…Soyons tolérants, gardons un esprit de fair-play pour témoigner de la grandeur de notre nation et de la maturité de son peuple », ajoute-t-il dans le communiqué. Pour sa part, l’Apvs a convié les deux nations à la paix et à la non-violence. En effet, à travers un message, l’Apvs a demandé aux populations des deux pays frères à faire preuve de fair-play, de tolérance, d’amour et à partager des valeurs de l’olympisme. «Donner le meilleur de soi-même sur le terrain de jeu…l’important n’est pas de gagner mais de participer, de progresser en fonction de ses objectifs personnels, et de jouir de l’association saine d’un corps, d’un esprit et d’une volonté solides», martèle dans son communiqué, Sitou Rafiatou, présidente de l’Apvs. Créée en 2014, l’Apvs œuvre pour l’éradication de la violence dans le sport et a pour missions, la vulgarisation des lois de jeu, la sensibilisation des acteurs du sport, et la promotion du fair-play. Faut-il le rappeler, le match entre les Eperviers du Togo et les Ecureuils du Bénin se joue, dimanche 9 septembre 2018 à 16h au stade municipal de Lomé.

Les réactions de Jordan Adéoti et de Michel Dussuyer…

«…Nous allons à Lomé pour un derby et nous savons qu’il y a deux places pour se qualifier. Il est donc important de prendre des points comme c’est le cas face à la Gambie lors de la première journée. Nous sommes ambitieux comme l’encadrement technique, le peuple Béninois, et les autorités ; et nous allons tout faire pour gagner. On ne redoute pas le Togo. Nous avions affronté des adversaires plus forts qu’eux depuis que nous sommes en sélection. Nous avons confiance en nous-mêmes. (…) On espère livrer une belle bataille pour revenir avec la victoire », a dit Jordan Adéoti, milieu de terrain des Ecureuils du Bénin. «C’est un derby Ouest-Africain et nous savons que le match sera difficile. (…) Nous savons qu’il faut répondre présent à Lomé pour poser des problèmes à cette équipe Togolaise que je connais un peu. Je sais qu’ils ont un potentiel offensif avec Adébayor, Dossévi, et les autres sur le bastion offensif. Nous devrons être très vigilants sur ce plan», a lâché Michel Dussuyer, sélectionneur national du Bénin.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite