Perspectives des prochaines élections : Les innovations du nouveau Code électoral voté

318

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les députés de la 7ème Législature se sont retrouvés hier lundi 03 septembre 2018 en séance plénière afin de poursuivre les travaux concernant l’examen du reste des titres du nouveau code et aboutir à son vote. Ainsi, après plusieurs jours de débats houleux, le vote de ce texte de loi est enfin intervenu à l’unanimité des députés du bloc de la majorité présents et représentés. 16 députés de la minorité parlementaire ont voté contre. On retient 9 principales innovations de ce nouveau Code.

  1. la caution pour l’élection présidentielle qui est portée à 10% du montant maximal autorisé pour la campagne électorale, soit 250 millions de francs Cfa ;
  2. la caution pour les législatives qui est portée à 10% du montant maximal autorisé pour la liste pour campagne électorale, soit 249 millions de francs Cfa ;
  3. le quitus fiscal qui est exigé dans les pièces à fournir pour le dépôt des candidatures ;
  4. la représentativité des listes au plan national qui est de 10% pour prétendre avoir des députés, même si les listes sont en avancé dans des circonscriptions données ;
  5. la démission exigée pour les forces de défense et de sécurité et assimilés de leur corps, un an avant les échéances électorales, avec une dérogation (6 mois) pour les prochaines législatives.
  6. L’âge d’éligibilité pour les candidats aux législatives est maintenu à 25 ans
  7. la caution pour les candidats aux élections locales, communales et municipales est de 10.000f (20.000 dans l’ancien Code)
  8. Les anciens présidents peuvent être candidats
  9. Les alliances de partis ne peuvent participer aux élections législatives

 

Kola Paqui

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite