Après son élection à la tête de la Fébéfoot : De Chacus prend langue avec les supporters et la presse sportive

399

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Installé à la tête de la Fédération béninoise de football (Fébéfoot), mardi 28 août dernier, le nouveau président de la Fébéfoot Mathurin de Chacus s’est mis au travail. Vendredi 31 août 2018, dans un hôtel de la place, il a rencontré les associations des supporters du Bénin ainsi que la presse sportive béninoise pour les écouter et solliciter leur accompagnement pour la réussite de son mandat.

Pour révéler le sport-roi béninois, les supporters et la presse sportive sont des magnons importants. C’est dans cette logique que le nouveau président élu de la Fébéfoot a reçu autour d’un déjeuner, dans la journée du vendredi 31 août, le bureau du Conseil national des supporters du Bénin (Cns-Bénin). Une première prise de contact dans le but de préparer l’expédition togolaise. Après le déjeuner qui a été convivial, le président Mathurin de Chacus a personnellement offert un montant de trois millions de francs Cfa aux supporters et leur a réitéré le soutien sans faille du Comité exécutif qu’il préside.

La presse sportive pour accompagner la Fébéfoot à atteindre ses objectifs…

 

Dans la soirée de ce même vendredi, le président Mathurin de Chacus, à la tête d’une délégation de la Fébéfoot a pris langue avec la presse sportive béninoise à l’occasion d’un dîner de presse fort simple. Une prise de contact qui a permis aux hommes des médias de féliciter le président pour son élection. Ils en ont profité pour évoquer certaines difficultés que rencontre la presse en quête d’informations et pour la couverture des campagnes éliminatoires des équipes nationales. Pascal Hounkpatin (Presse du jour), Modeste Anawanou (Golf Tv), William Bassabi (Ortb), René José Sagbo (Jipsportsbénin.com), Epiphane Bognaho (Matinal/Océan), Félix Sohoundé Pépéripé (Radio Tokpa) ont, tour à tour, et au nom de la presse, promis d’accompagner le bureau élu pour l’atteinte de ses objectifs. Par ailleurs, ils ontinsisté sur la nécessité de former les journalistes. Prenant la parole, Mathurin de Chacus a pris l’engagement de faire de son mieux pour que la relation entre la presse et le comité exécutif soit au bon fixe. Il a invité les hommes de micros et des plumes à jouer le rôle qui est le leur afin que le football béninois soit plus représentatif sur l’échiquier continental et mondial.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite