Plus de 500 enfants de Zougoudo exclus de la scolarisation

186

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les habitants de Zougoudo, un village de l’arrondissement de Kpingni, commune de Dassa-Zoumè, manquent cruellement d’infrastructures sociocommunautaires, a constaté l’Agence Bénin Presse.

Le cri de cœur du chef de village de Zougoudo, Alphonse Dègbè, traduit toutes les peines de ses administrés, en manque de voies d’accès, de centre de santé, d’école, d’eau potable et d’électricité affectant l’instruction de plus de 500 enfants, selon les estimations du chef de village, Alphonse Dègbè.

Relevant les problèmes auxquels sont soumises les populations de cette zone, l’élu local a fait savoir que, les instituteurs envoyés dans le village finissent toujours par abandonner les apprenants, à cause des conditions de vie difficile, notamment l’inexistence d’eau potable. Dans ce cas, s’est-il plaint, les parents sont contraints d’utiliser leurs progénitures, rien que pour les travaux champêtres.

Cette situation a été portée, à l’en croire, à la connaissance du conseil communal, qui a vainement promis jusqu’à présent, de sortir Zougoudo de l’impasse, quant à la réalisation de pistes d’accès, l’implantation d’une adduction d’eau villageoise et la construction d’infrastructures scolaires et de soins de santé.

La seule source d’eau dans le village, précise le chef du village est le fleuve « Zou », qui engendre des maladies hydriques mortelles. Il s’est indigné également du grand nombre de malades et de femmes enceintes qui perdent la vie pour la plupart, avant de franchir le centre de santé de Sètto, situé à 13 km environ de Zougoudo.

Le chef d’arrondissement de Kpingni, coiffant l’unité administrative de Zougoudo, Roger Alidowé, a fait savoir que le conseil communal est soucieux de la situation de Zougoudo. « La mairie est à pied d’œuvre pour y forer un puits, mais l’accès à la localité en période de pluie est impossible, le fleuve Zou étant actuellement en crue, il faudra attendre la saison sèche », a-t-il promis.

L’élu communal a rappelé que, Zougoudo, autrefois un hameau de Fita, fait partie des nouveaux villages créés lors des derniers découpages administratifs. Il a donc appelé à l’aide, les pouvoirs publics, pour la construction d’infrastructures dans cette nouvelle unité administrative.

Source : ABP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite