Parakou : La prévention et le règlement des conflits domaniaux au menu d’une séance

281

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Eradiquer les conflits domaniaux de plus en plus récurrents entre les différentes communes du Bénin par rapport à la délimitation et la matérialisation des limites des communes et des unités administratives locales du Bénin. Ceci à travers la mise en place d’un plan cadastrale. Tel est l’objectif visé par la commission nationale des affaires domaniales en organisant une séance d’information et de sensibilisation sur le projet de délimitation et la matérialisation des limites des communes et des unités administratives locales du Bénin à l’endroit des acteurs locaux, communaux, les acteurs de la société civile et autres acteurs intervenants dans le secteur des affaires domaniales dans les communes du département du Borgou. C’est la salle de réunion de la préfecture de Parakou qui a abrité les travaux de la séance d’informations et de sensibilisation.

Sanni Bio Bayé, secrétaire général du département du Borgou à l’ouverture de la séance, a salué la démarche de la commission des affaires domaniales en initiant la séance d’information et de sensibilisation sur ledit projet, qui une fois mise en œuvre sera un véritable outil de prévention et de règlement des conflits domaniaux au Bénin en général et sur le territoire des communes du département du Borgou en particulier. Car, il permettra de mettre à disposition toutes les informations nécessaires à la commission de trouver un dénouement heureux aux différents conflits domaniaux. C’est pourquoi, il a sollicité la mobilisation de tous les acteurs autour du projet pour son succès notamment les élus locaux, qui sont en réalité les premiers bénéficiaires de ce projet salvateur initié par le gouvernement du Président Patrice Talon.

« Je suis très heureux de l’intérêt des élus locaux et communaux pour le projet » s’est exprimé René Gammavo, le secrétaire permanent de la commission nationale des affaires domaniales du ministère de la décentralisation à l’entame de ses propos. Il se dit porteur d’un message de paix aux populations. Car le projet permettra de régler les problèmes domaniaux. Il sera procédé par la suite sur la base d’un document repère à des démarcations dans les communes et unités administratives dans lesquelles existent des conflits domaniaux. Pour lui, la finalité du projet est de permettre aux différentes populations de vaquer paisiblement à leurs occupations, dans un environnement sécurisé et débarrassé des conflits domaniaux. Il n’a pas manqué de demander aux maires des communes du Borgou, les chefs services chargés des affaires domaniales, les élus locaux, les faiseurs d’opinion et autres présents à la séance de restituer les informations qui seront mises à leur disposition aux populations à la base.

Albérique HOUNDJO

(Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite