Conférence administrative départementale du Borgou : Les méfaits de l’utilisation des sachets plastiques non-biodégradables exposés

192

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La loi N°2017- 39 du 26 Décembre 2017 portant interdiction de l’utilisation des sachets plastiques non-biodégradables en République du Bénin était au menu de la session d’aout 2018 de la conférence administrative départementale du Borgou (CAD), vendredi dernier.

« Les impacts de l’utilisation des sachets plastiques non-biodégradables sur le cadre de vie ». C’est le thème de la communication introductive du sujet présentée par Sanni Orou Pibou, directeur départemental chargé du cadre de vie. L’objectif de cette communication est de permettre aux directeurs des services déconcentrés de l’Etat en poste dans le département du Borgou, de s’approprier du contenu de la loi N°2017- 39 du 26 Décembre 2017 portant interdiction de l’utilisation des sachets plastiques non-biodégradables en République du Bénin. Abordant les nuisances des sachets plastiques non-biodégradables, Sanni Orou Pibou, a laissé entendre qu’elles sont plus accrues sur le plan environnemental. C’est pourquoi, il a confié que les sachets plastiques non dégradables sont responsables de plusieurs types de pollution, tandis que la fumée produite par l’incinération desdits sachets contient des dioxines cancérigènes pour la santé humaine. Il a rappelé que la loi N°2017- 39 du 26 Décembre 2017 portant interdiction de la production, de l’importation, de l’exploitation, de la commercialisation, de la détention, de la distribution et de l’utilisation de sachets en plastique non biodégradables en République du Bénin est subdivisée en cinq chapitres. Les directeurs départementaux ont pris l’engagement de vulgariser le contenu de la loi N°2017- 39 du 26 Décembre 2017 pour une prise de conscience collective afin de bannir l’utilisation de ces sachets. Il est à signaler que chacun des membres de la CAD, a présenté le bilan de ses activités pour le compte du mois dernier au secrétaire général du département Bayé Sanni Bio qui a présidé les travaux de cette conférence administrative départementale.

Albérique HOUNDJO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite