2ème édition de « Campus des jeunes» de l’Abdc : Reckya Madougou invite la jeunesse à arracher sa place

1 047

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’ancienne Garde des Sceaux/ministre de la Justice Reckya Madougou  soutient les jeunes leaders de la sous région Ouest africaine. Invitée le 26 août 2018 à la 2ème édition de campus jeunes organisée par l’Association béninoise de droit constitutionnel (Abdc) à Grand Popo, elle a donné à la jeunesse battante quelques armes pour réussir.

Pour la Conseillère spéciale  du président de la République togolaise, « la jeunesse africaine et béninoise en particulier doit croire en elle-même pour gagner des batailles, y compris les plus improbables. » Le dimanche dernier, Reckya Madougou a en effet invité les jeunes à se forger « une carapace imperméable aux agressions, intimidations de toutes natures, obstacles divers et à opter pour la témérité, la ténacité, la recherche constante de la vérité, de qualité dans toutes leurs initiatives, l’excellence et la formation continue dans leurs domaines de prédilection pour toujours faire la différence». Autour du thème, « Jeune, deviens un bon dirigeant », elle a précisé que la jeunesse  ne doit aucunement douter de sa force. « S’il incombe aussi aux pouvoirs publics de créer un environnement permettant aux jeunes d’exprimer tout leur potentiel, c’est à la jeunesse d’arracher sa place sur la scène  politique », a-t-elle martelé. Reckya Madougou a par ailleurs exprimé sa satisfaction face au nouveau vent qui souffle et à l’émergence de jeunes dans l’arène de la vie publique.  L’ancienne ministre de la Justice a aussi discuté avec les jeunes venus de plusieurs pays d’Afrique de l’ouest sur les défis et enjeux de la transformation structurelle des Etats de la sous-région. « Il urge de libérer notre potentiel de développement en adoptant des politiques publiques innovantes et volontaristes qui s’adaptent à nos réalités», a-t-elle précisé. A l’entendre, il  s’agit, à l’instar du Togo à travers  son nouveau plan national de développement (Pnd) 2018-2022, sur la base d’un changement de paradigme fondé sur la limitation  des priorités, d’avancer les discussions entre l’Etat, le secteur privé, les partenaires au développement et les communautés sur les actions devant aboutir à une croissance durable. L’invitée d’Abdc a beaucoup insisté sur le développement du capital humain, les mesures d’inclusion socioéconomique et l’amélioration de la productivité agricole.  « Notre croissance économique doit plus que jamais être inclusive, plus équitable en bénéficiant dans une large mesure aux populations», a-t-elle enfin lancé aux jeunes. Reckya Madougou était l’un des Grands Temoins au campus jeunes organisé par l’Abdc, dirigée par le Professeur Frédéric Joël Aïvo, initiative soutenue par la Fondation Hans Seidel. Elle s’est tenue le 24 août à Abomey –Calavi et les 25 et 26 août 2018 à Grand Popo.

Mike MAHOUNA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite