Montée des eaux du fleuve Niger : Déjà des sans-abris à Malanville

152

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Les populations invitées à quitter les zones à risque)
Plus d’une centaine de personnes sans abris et actuellement sous les eaux, des habitations écroulées, des champs de sorgho et de mil dévastés par les eaux. Tel est le bilan des dégâts engendrés par les pluies diluviennes et la montée des eaux du fleuve Niger et ses affluents dans la commune de Malanville et environs, plus précisément dans le village de Garoutedji dans l’arrondissement de Garou. C’est le constat fait par InoussaDandakoe, le maire de Malanvillequi s’est rendu à Garoutedji. L’autorité communale s’est également déplacé sur la localité de Madecali pour constater les dégâts causés par la furie des eaux sur un ouvrage de franchissement situé sur la voie inter État BodjecaliIloua frontière Nigéria.

Face à cette situation dramatique, le maire a lancé un appel au gouvernement et aux partenaires pour venir en aide aux sinistrés. Le plaidoyer du maire est également allé dans le sens de la réhabilitation diligente de l’ouvrage de franchissement qui risque de bloquer la circulation. Mais en attendant, InoussaDandakoe, par communiqué, « invite les populations à quitter définitivement les zones à risque pour éviter les cas de perte en vie humaines enregistrés lors des précédentes inondations ».

• Restitution provisoire des résultats des audits FADeC 2017

Des progrès réalisés en matière de gestion des fonds FADeC ; une mise en œuvre rigoureuse des recommandations des audits antérieurs ; respect des procédures et un bon fonctionnement de l’administration communale de Malanville. C’est ce qu’il convient de retenir de la restitution provisoire des résultats des audits FADeC 2017 dans la commune de Malanville. Ces résultats ont été présentés aux autorités communales et locales de Malanville par les auditeurs qui n’ont pas manqués de féliciter ces dernières pour les performances. Néanmoins, les auditeurs ont déploré la non adoption du compte administratif et du manuel de procédure qui font perdre des points à la commune de Malanville et ont invité les élus communaux à adopter en session ces différents documents pour mieux positionner la commune dans les prochains classements.

Albérique H.
(Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite