Célébration de l’Aïd-El Kébir : Imam Moutawakil invite à la tolérance

80

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La place Idi du quartier Zogbadjè à Abomey-Calavi était bondée de fidèles musulmans très tôt dans la matinée d’hier mardi 21 août 2018. Tous parés de leurs plus beaux boubous, hommes et femmes, jeunes et enfants ont honoré la tradition léguée le prophète Mahomet. La fête de la Tabaski, communément connue sous l’appellation de la fête de mouton, a été chaleureusement célébrée. Dès l’entame des manifestations, une prière d’ouverture a été dite par le premier responsable de la mosquée d’Agori Plateau, El-hadjBoukariMoutawakil. Au cours de cette prière, le célébrant a imploré la bénédiction et la clémence d’Allah sur tous les fidèles du monde entier, et en particulier sur ceux de la mosquée dont il a la charge, la mosquée Médine 2 de la localité. Ensuite, l’Imam s’est investi à inviter le peuple béninois à observer la tolérance en vue de garantir un climat de paix et la cohésion sociale par ces temps de tension et crise que le pays traverse. « Le gouvernant doit être juste dans le domaine des droits comme des devoirs. Il doit faire régner la justice entre les administrés. Donner à chacun son dû. Il doit être juste dans la répartition des responsabilités, dans l’application des lois et il ne doit préférer aucune personne à une autre », rappelle l’Imam avant de souligner que parallèlement, l’administré doit faire preuve de respect envers l’autorité quand bien même il est garanti la possibilité de ramener celle-ci à l’ordre lorsqu’elle se trompe ou de le corriger aussi parfois. Après son explication des messages laissés par Allah à travers son prophète Mahomet, la cérémonie phare de l’événement a eu lieu séance tenante. Deux béliers gras et dodus ont été offerts en sacrifice pour satisfaire à un des rites sacrés de la tradition de l’islam qui veut qu’en ce moment précis, une bête pure soit immolée  pour la purification et la repentance. Le cérémonial s’est déroulé en présence deplusieurs personnalités dont l’ancien ministre SoumanouToléba, le député à l’Assemblée nationale, Nassirou Bako Arifari.

Teddy GANDIGBE  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite