Enjeux des législatives de 2019 : Top chrono ! Talon, 6 mois pour convaincre

152

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

En mars prochain, le Bénin doit organiser de nouvelles élections législatives. Mais vu les maigres réalisations dont dispose le gouvernement et la grande déception des populations, le Chef de l’Etat doit faire encore beaucoup d’efforts pour espérer renverser la tendance.

A moins de 7 mois des législatives, les forces politiques soutenant les actions du Chef de l’Etat essaient d’occuper le terrain. Ils ont entrepris de créer des grands rassemblements politiques pour maximiser leurs chances. Ils profitent également des manifestations officielles pour vendre les actions du régime de la Rupture. Seulement, la machine Talon peine à prendre réellement. Malgré les moyens de communication mobilisés chaque jour, la Rupture ne réussit pas encore à emballer les populations comme c’était le cas, la veille de la présidentielle de 2016 (23 et 65% respectivement aux 1er et 2ème tours). Le Chef de l’Etat en est d’ailleurs très conscient. Il l’a souffé aux Maires au cours d’une rencontre organisée vers la fin du mois juillet. Il sait en effet que la déception est grande et que la colère monte. Les réformes en cours n’ont jusque-là produit aucun effet pouvant permettre aux populations de jouir des fruits des nombreux sacrifices que le régime leur a imposés. Cette évidence que le président Talon a fini par admettre reste aussi la raison fondamentale de son refus d’organiser le référendum sur la proposition d’amendement de la Constitution. Sans vouloir jouer au devin, on peut soutenir que les mêmes causes risquent de produire les mêmes effets en 2019. Si le gouvernement et son chef ne changent pas d’orientations à leur politique, ils devront obtenir les mêmes résultats l’année prochaine. Les législatives devraient afficher les résultats peu flatteurs prédits pour le référendum agité et soutenu par le Bloc de la majorité parlementaire (Bmp) mais finalement repoussé. Patrice Talon qui a horreur de l’échec a donc fort à faire. Il dispose de six mois pour démontrer ses capacités de «compétiteur né». Pour éviter à son camp l’échec et l’humiliation, il doit travailler avec acharnement pour se réconcilier avec son peuple. Alors qu’il avait demandé en 2016  2 ans pour changer l’environnement socio-économique, le Chef de l’Etat s’embourbe de plus en plus à cause de ses choix. De jour en jour, la situation devient invivable pour nombres de concitoyens qui se plaignent. En plus des lois jugées liberticides (Lois sur la grève et le vote prochain du Code électoral) adoptées au Parlement, le gouvernement donne l’impression de s’acharner sur le peuple en créant de lourdes taxes et, avec son Bmp, de s’acharner sur des adversaires politiques. Face à la réalité, beaucoup d’interrogations sur les lèvres. En 6 mois, Patrice Talon pourra-t-il regagner les cœurs des milliers de femmes renvoyées des abords des voies  pour l’opération de libération des espaces publics? En 6 mois, Patrice Talon pourra-t-il rassurer les vendeurs et vendeuses de médicaments dits faux dont les marchandises ont été saisies dans les marchés? En 6 mois, Patrice Talon pourra-t-il convaincre les millions de jeunes au chômage sur les 500.000 emplois promis? En 6 mois, Patrice Talon pourra-t-il inverser les donnes en convainquant les enseignants fâchés après sa gouvernance? En 6 mois, Patrice Talon réussira-t-il à rassurer davantage les vendeurs et vendeuses de l’essence frelatée dite ”Kpayo”? En 6 mois, Patrice Talon réussira-t-il à reconquérir l’électorat encore fidèle à Sébastien Ajavon et à certains leaders de l’ex coalition de la Rupture? En 6 mois, Patrice Talon parviendra-t-il à…? Et la liste est longue. Opérer ce changement radicale en 6 mois, le Chef de l’Etat ne dispose en réalité pas d’une baguette magique. Mais faire un exploit en 6 mois est possible même si sous la Rupture, ça a l’air d’une gageure au regard du fossé créé.

Mike MAHOUNA      

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite