Tribunal de première instance de 2ème classe de Lokossa : Neuf cybercriminels condamnés, six relaxés

328

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Sur les 15 prévenus dans des dossiers de cybercriminalité à la barra vendredi dernier au Tribunal de première instance de deuxième classe de Lokossa, neuf (09) poursuivront leur séjour carcéral pendant que six ont été libérés, faute d’éléments fiables pour la qualification des infractions. Ces derniers ont été auditionnés au cours d’une audience de flagrant délit.Les prévenus arrêtés avant l’avènement du code sur le numérique sont poursuivis et condamnés sous l’infraction « escroquerie en bande organisée », et ceux après l’adoption du code sont condamnés pour « escroquerie commise en ligne ». Les peines encourues vont de 10 à 15 ans d’emprisonnement fermes pour certains et 20 ans dont cinq ans de sursis pour d’autres. De plus, ils devront s’acquitter d’une amende de cinq millions de francs CFA chacun au trésor public. Notons par ailleurs qu’il a été retrouvé chez les condamnés, des ordinateurs portatifs qui comportent des traces de cybercriminalité, des cartes bancaires qui leur permettaient de faire des transactions fictives en euro et en dollars, des comptes Facebook, des téléphones portables de haut de gamme. Ils ont aussi été convaincus de pratiques occultes. Pour commettre leur forfait, les prévenus se faisaient passer pour des responsables de structures bancaires. La traque aux cybercriminels ne fait visiblement que commencer !

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite