Royaume international des vierges (Riv) : 50 filles du canton “Love power“ font leur entrée

85

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Royaume international des vierges (Riv) s’agrandit davantage. Cinquante (50) nouvelles filles vierges du canton “Love Power“ ont été officiellement accueillies dimanche, 29 juillet 2018. C’était à l’occasion d’une cérémonie qui s’est déroulée à Majestic de Gbégamey en présence des parents, amis, et partenaires de l’Ong Social Pact.

Elles ont fait le serment de garder leur virginité jusqu’au mariage, mettre le sexe de côté pour poursuivre et concrétiser leurs rêves. Elles, ce sont de nouvelles filles vierges qui ont fait leur entrée dans le Royaume international des vierges. Membres du canton “Love Power“, elles sont au total cinquante dont quarante (40) cantonnières et dix (10) pépinières. A en croire la Directrice exécutive de Social PactOng, Dr Vanessa Noukoudodji, le Programme d’assistance et de suivi des filles vierges dénommé ‘’Trophées Vierges’’ reste une initiative salutaire étant donné qu’il vise à féliciter, encourager et accompagner les filles vierges tout en faisant la promotion de l’excellence juvénile et la culture du leadership féminin. Selon ses dires, l’initiative permet d’éviter les grossesses en milieu scolaire et favorise surtout l’épanouissement de la femme. « L’abstinence est la meilleure option pour une fille qui poursuit son rêve » reconnaît-elle pour encourager les filles à honorer jusqu’au bout leur serment, leur engagement. A sa suite, la régente du canton, Dossou Mirabelle a fait savoir que le processus a été long et qu’à l’arrivée, il ne reste plus que 50 filles sur plus de 300 au départ. Ceci, pour témoigner de la joie qui les anime. Le choix de rester vierge jusqu’au mariage n’est pas chose facile dans la société actuelle. Quant au Président de l’Ong Social Pact, Kiki Delano, il s’est réjoui de voir que le nombre de filles du Riv s’accroît au fil des ans. Notons qu’à l’occasion, un téléthon a été organisé pour constituer le capital de la première entreprise des filles vierges.

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite