Demandeurs d’asile et réfugiés : Les Cps outillés par AI-Bénin sur leur prise en charge

39

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Du 02 au 04 août 2018, les Chargés de protection des centres de promotion sociale (Cps) ont été outillés par Amnesty International Bénin (AI-Bénin). Ceci, à travers un atelier de formation sur la prise en charge des demandeurs d’asile et des réfugiés. La cérémonie de lancement a eu lieu, jeudi 02 août 2018, à la salle de conférence du ministère des Affaires sociales et de la micro-finance.

Initié par AI-Bénin en partenariat avec le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (Unhcr), le projet d’«Assistance juridique aux demandeurs d’asile et aux réfugiés» a pour objectif d’outiller les Cps sur la catégorisation spécifique des demandeurs d’asile et les réfugiés, afin de plaider pour la réalisation des possibilités d’intégration de ces derniers dans les services sociaux disponibles au niveau des Cps et de leurs réseaux de partenariat et/ou de référencement. Pour Fidèle Kikan, Directeur général de l’AI-Bénin, 30 millions de réfugiés à travers le monde dont à peine seulement un million sont réellement protégés. De plus, 86% de ces réfugiés sont pris en charge par seulement 10% des pays dans le monde et ces 10% ne sont pas seulement les pays les plus riches. «Au-delà de cette formation, c’est plutôt un processus de plaidoyer qu’AI-Bénin entend conduire», dira-t-il. Des participants, il attend des recommandations ainsi que les difficultés anticipatives pour la mise en œuvre des prises en charge des réfugiés. Le conseiller technique et représentant la Ministre des Affaires sociales, Etienne Zannou, a rassuré du soutien de l’Etat. Pour lui, l’Etat a l’obligation de protéger les réfugiés et demandeurs d’asile et de leur porter assistance. Il a invité les participants à suivre les différents modules en participant activement aux travaux afin de comprendre l’essentiel du processus d’assistance qui va leur permettre d’accorder une priorité aux demandeurs d’asile et aux réfugiés dans les centres de promotion sociale et dans tous les services sociaux.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite