Suite à notre publication sur la gestion de la mairie de Lokossa : Casimir Awadji s’explique

34

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Suite à notre article publié le 25 juillet 2018, en deuxième de Une (et non Manchette), sur des  décaissements suspects de fonds de la mairie de Lokossa (sous l’ancien maire Dakpe Sossou) au profit de la société Socotra-Bénin que nous avons liée à l’un de ses beaux-frères, Casimir Awadji, ce dernier n’a pas tardé à réagir. Respectueux des textes de déontologie, et pour lui prouver que nous n’avons nullement l’intention de « ternir son image », nous publions ici sa réaction qui, du reste, ne remet pas en cause nos dénonciations quant au fond  même des dossiers. Nous pourrions être mal renseignés dans nos recoupements sur ce cas précis (Amende honorable, si c’est le cas). En attendant donc d’avoir des détails sur les ramifications autour de ladite société et de rebondir, voici à chaud, l’intégralité du droit de réponse exercé par M. Casimir Awadji …

Télécharger le Courrier

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite