1000ème numéro de Matin Libre : Des Lecteurs se prononcent…

2 022

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

« C’est un journal qui fait parler les citoyens.VIVA le journal ‘’Matin libre’’ »

A l’occasion de la parution du 1000ième numéro du journal ‘’ Matin libre’’ je voudrais donner mes impressions sur cet organe d’information et de communication de masse.

Comme tout journal, il s’agit d’une œuvre humaine. Et il n’y a pas d’œuvre humaine parfaite. Cependant, mon plaisir et ma passion de lire le journal ‘’Matin libre’’ se trouvent dans le reportage de faits à caractère politique, économique, social et culturel. Et curieusement tous les âges y trouvent leur compte qu’il s’agisse des adultes actifs, des retraités, des hommes, des femmes et des jeunes, tout le monde est servi dans ce journal dont les animateurs dans une approche rédactionnelle atypique, utilisent les citoyens pour annoncer des faits saillants de la société béninoise à travers les réactions de ces derniers.

Une démarche qui permet d’utiliser judicieusement les opinions et les analyses des citoyens quelle que soit la problématique posée sans s’ériger en censeur ou en critique. Cette attitude relève du professionnalisme et ouvre au lecteur un éventail d’informations assorties d’analyses sur des faits au quotidien de la société.

Permettez-moi de dire, qu’au-delà de l’information et de la communication, Matin Libre fait œuvre d’éducation de ses lecteurs.

En essayant de trouver des points à critiquer du journal Matin Libre, j’avoue que l’exercice n’a pas été aisé pour moi. Tout simplement, parce que dans le souci de rechercher des points à critiquer, je n’en ai pas trouvé personnellement. C’est un journal qui fait parler les citoyens. Je trouve que c’est faire preuve de prudence dans la manipulation de l’information et de son objet. Je ne pense pas qu’il s’agit d’une faiblesse. Au contraire, c’est la quête d’une grande responsabilité de l’information, dans un environnement où la démocratie ne met pas à l’abri de déviances dictatoriales, de l’arbitraire alors que le journal doit vivre et survivre.

J’avoue que c’est un journal professionnel mais prudent et respectueux de la déontologie du métier avec des idées progressistes.

Mais comme tout journal indépendant dans ce bénin nouveau, j’ai l’impression que Matin Libre s’essouffle, s’asphyxie et mourra d’une mort lente si la direction n’y prend garde. Nous n’en voulons pour preuve la maquette du journal qui se dégrade au jour le jour de même que les colories

VIVA le journal ‘’Matin libre’’

VIVA

Cotonou, le 31 août 2018

Le Secrétaire Général Emmanuel ZOUNON

 

Atzel Koty, chef service financier au Cnertp

« …à Matin Libre d’être un pouvoir disciplinaire et juste »

Je m’appelle Atzel Koty. Je suis  Chef service financier du Centre national d’essais et de recherches des travaux publics (Cnertp) du ministère des Infrastructures et des transports (Mit). Je suis un fidèle lecteur de journaux et notamment de Matin Libre. A l’occasion de la millième parution de Matin Libre, d’abord mes impressions sont majeures. Le quotidien Matin Libre est un organe de presse qui fait l’équilibre dans le traitement de l’information et dans le relai. Cela est suffisant pour moi. Mes critiques et attentes pour la suite de l’aventure restent globales. Tout organe de presse doit être impartial et accessible à toutes et à tous. Les informations doivent être traitées avec hauteur sans intention d’intoxiquer. Tout est sensible et la mauvaise information peut être génocidaire. J’en profite donc pour demander à tous les organes de presse d’ici et d’ailleurs en général et au quotidien Matin Libre d’être un pouvoir disciplinaire et juste. Vive la presse béninoise  et vive Matin Libre.

Je vous remercie.

Stanic Adjacotan, Docteur en droit public de l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne. 

« Je voudrais saisir cette occasion pour vous encourager dans le combat »

“Dans un espace médiatique devenu illisible depuis quelques temps, la consultation en ligne ou en version papier des journaux béninois n’avait plus aucune utilité pratique. Heureusement, le journal Matin libre auquel j’ajoute La Nouvelle tribune, est devenu un espace d’expression libre. C’est un honneur que vous me faites en m’invitant  à donner mon impression pour la célébration de votre 1000e numéro.  Je voudrais saisir cette occasion pour vous encourager dans le combat pour une presse libre que vous menez. Je sais que beaucoup ont abandonné ce combat. Depuis l’étranger, je ne me réveille pas sans chercher à m’enquérir des informations traitées par les médias officiels de mon pays. Matin libre est devenu, par la force des  choses, un journal qui me permet d’avoir des angles d’analyses de l’actualité plus critiques et constructifs. Je loue l’effort de la Rédaction à mettre en ligne au petit matin, la Une du journal et le contenu des articles. Toutes mes félicitations à votre équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite