Soutien au Centre de traitement des déchets de Toffo : La Fondation Etisalat-Bénin engagée pour la protection de l’environnement

39

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le  centre de traitement  des déchets de Toffo a été inauguré le mardi 31 juillet 2018. Partenaire dudit centre, la Fondation Etisalat-Bénin a mobilisé de grands moyens pour faciliter la vie aux populations locales et protéger par la même occasion l’environnement.

 Les populations de Toffo n’ont plus du souci à se fairepar rapport à la gestion de leurs déchets ménagers. La fondation ReBin pour le développement durable et plusieurs partenaires ont érigé un centre de traitement de déchets dans la localité de Houègbo. C’est une solution innovante offerte à la Commune de Toffo. Selon le président fondateur de la fondation Rebin, Mark Giannelli,Toffo aété choisie grâce à sa richesse, les ordures. « Nous voulons transformer les ordures en or», a-t-il déclaré. A l’entendre, la fondation achète aux populations locales certains déchets pour les transformer en biogaz, en compost et en effluent (un engrais naturel mis à la disposition des ménages et agriculteurs). Le centre  produit également  des poissons comme des tilapias et clarias. Il dispose aussi d’un système de foragequi permet à la population de bénéficier d’une eau saine certifiée par le laboratoire de l’Université d’Abomey-Calavi. Pour Mark Giannelli, l’initiative, qui crée depuis quelques jours des emplois, a aussi pour objectif d’aider le Bénin à protéger l’environnement. La cérémonie d’inauguration a connu la présence des autorités locales, mais surtout celle d’un partenaire important : Etisalat-Bénin. La Fondation Etilisat-Bénin a en effet apporté un soutien déterminant au centre de traitement de déchets. Selon la Secrétaire exécutive de ladite fondation, Dolores Chabi-Kao, l’appui d’Etisalat-Bénin s’inscrit dans le cadre de sa campagne sociale 2018 dénommée « Ensemble sauvons des vies». La Fondation Etisalat-Bénin a, à l’entendre, le souci de contribuer à la protection de l’environnement. Et ce mardi, elle a remis un chèque de 2666 370 F Cfa au centre pour la construction d’une paillote. Elle compte également installer au cœur du centre un hub solaire et mettre à la disposition des usagers du centre du Wifi. « A Etisalat-Bénin, l’environnement est au cœur de nos activités. Et nous avons fait de l’entretien de nos villes une priorité», a expliquéMme Dolores Chabi-Kao. L’entreprise citoyenne Etisalat-Bénin compte multiplier ce geste au Bénin afin de démocratiser l’utilisation  des nouvelles technologies et conscientiser la population sur la nécessité de protéger l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite