ONG « Bénin Villes Propres » : Sensibilisation sur l’utilisation des sachets biodégradables

49

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans la soirée du vendredi 27 juillet 2018, le préfet du Littoral Modeste Toboula a été accueilli dans quelques marchés secondaires de Cotonou (St Michel, Wologuèdè et Gbegamey). C’était dans une liesse de joie, comme celle des grands jours que les femmes des marchés ont reçu la visite de La délégation des autorités préfectorales et des responsables de l’ONG Bénin Villes Propres.

La descente du Préfet et du président de ladite ONG Alain Adjibadé, vise surtout à entretenir les usagers des marchés, spécialement les femmes sur la nécessité d’abandonner les sachets plastiques non biodégradables au profit des sacs biodégradables. C’est donc une séance de sensibilisation et d’éducation sanitaire-environnementale que Modeste Toboula est allé faire avec l’appui de l’ONG « Bénin Villes Propres ». Les femmes ont salué cette démarche qui intervient en prélude de la répression qui devrait avoir lieu pour mépris de la loi portant interdiction de l’importation, de l’exportation, de la commercialisation, de la détention et de l’utilisation des sachets plastiques non biodégradables au Bénin. Du marché St Michel dans le 7ème arrondissement de Cotonou au marché Wologuèdè dans le 8ème en passant par celui du marché Gbégamey dans le 11ème, l’atmosphère a été la même et les propos ont été les mêmes; informer, sensibiliser et éduquer sur le danger que représente le sachet plastique non biodégradable. A l’occasion, l’ONG Bénin Villes Propres parrainée par le Préfet a offert environs 10.000 exemplaires de sacs biodégradables aux usagers de ces différents marchés. Pour le Préfet du Littoral, l’important n’est pas de réprimer, mais amener les populations à comprendre pourquoi il est important d’abandonner ce qui est source de plusieurs maladies. Selon Alain L. Adjibadé, Président de l’ONG « Bénin Villes Propres » spécialisée dans l’hygiène environnementale, l’acte posé cet après-midi témoigne de l’engagement du Préfet et son organisation à travailler pour protéger à tout prix l’environnement béninois. C’est l’occasion pour lui de remercier tous les partenaires financiers de l’ONG « Bénin villes propres » pour le soutien qu’ils ne cessent d’apporter aux différentes  actions posées.

Kamar ADJIBADE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite