TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Accès plus accru des populations aux services d’hygiène et assainissement : Vers un renforcement du partenariat Abms-Mairie de Cotonou

Augustin-Houessinon

L’Association béninoise pour le marketing social et la Communication pour la Santé (Abms) entend renforcer son partenariat avec la municipalité de Cotonou pour permettre aux populations de bénéficier davantage des services relatifs à son domaine d’intervention, notamment l’hygiène et l’assainissement. A cet effet, une délégation de l’Ong, conduite par la Directrice adjointe chargée des programmes, a échangé, jeudi 9 août 2018, avec le 2ème adjoint au maire de Cotonou en présence de représentants des services techniques de la municipalité. La séance d’échange s’est déroulée à la mairie.

Créée en 1994, l’Abms est une Ong qui intervient entre autres dans la planification familiale, la lutte contre les Ist/Vih, le paludisme, la lutte contre les maladies diarrhéiques. Mais depuis 4 ans, elle est un acteur qui intervient aussi dans le domaine de l’hygiène et de l’assainissement avec pour mission essentielle de contribuer, aux côtés du gouvernement béninois et du secteur privé, pour améliorer la santé des populations vulnérables. C’est justement le volet hygiène et assainissement qui a motivé la tenue de cette rencontre qui, selon la Directrice adjointe chargée des programmes de l’Abms, Dr Mbolatiana Razafimahefa, est « une très grande opportunité afin qu’on puisse échanger pour renforcer le partenariat>>. Avant les échanges proprement dits, Jules Hountondji, Team leader du projet SSD de l'Abms va présenter ledit projet (prestation de service d’assainissement), un projet régional qui vise l’accès à l’assainissement amélioré et l’amélioration de l’accès au service de vidange surtout pour les ménages à faible revenu. " Nous avons lancé ce projet en 2015 et jusque-là nous avons eu le soutien de la municipalité de Cotonou par rapport à nos interventions dans la ville de Cotonou. Nous travaillons dans la ville de Cotonou sur les services de vidange. Nous n’avons pas jusqu’à présent trouvé une option technologique plus adaptée pour les ménages à faible revenu en ce qui concerne les toilettes modernes dans la ville de Cotonou, mais nous sommes en train d’y travailler. Par contre dans les autres communes où la nappe phréatique est assez profonde, nous sommes en train de mettre à l’échelle, un modèle de toilette ‘’Wc mi min’’ qui est une toilette à double fausse, à chasse manuelle (... ). A ce jour, nous avons construit environ 1400 avec l’appui de différents entrepreneurs pour un taux de remboursement de 100%", a confié le Team leader du projet SSD.  A sa suite, Stepène Quenum, coordonnateur spécialiste entreprise et plaidoyer à l'Abms, présentant le diagnostic et les actions menées dans le domaine de l'hygiène et de l'assainissement notamment les services de vidange de fausses, a insisté sur une campagne conduite dans le 8è arrondissement. Grâce à cette action, a-t-il rappelé, des maisons à latrines pleines ont été amenées à les vider sous le lead du chef d'arrondissement. Le problème des toilettes est un problème de santé publique. Il y a un grand besoin que seule une Ong ne saurait couvrir. C'est pourquoi l'Abms souhaite l'implication accrue de la mairie étendue aux chefs quartiers. La délégation de l'Abms, en guise d'attentes, a souhaité que la mairie prenne un arrêté pour contraindre les ménages qui ont des fausses sceptiques pleines à les vidanger. Aussi, qu'un budget soit dégagé chaque année pour financer les activités liées à l'hygiène et à l'assainissement. Le 6 septembre prochain, l'Abms entend lancer la campagne de promotion des services de vidange. M. Hountondji a profité pour inviter la municipalité à cette cérémonie. Prenant la parole, le deuxième adjoint au maire, Augustin Houessinon a salué l'Abms pour ses réalisations qui relèvent du champ d'action de la municipalité. "Nous allons prendre toutes les mesures en notre possession pour vous accompagner'', a-t-il rassuré. Mais en attendant, il a souhaité une autre rencontre, d'ici la semaine prochaine, avec les hôtes pour définir de façon concrète les termes du partenariat auquel seront associés à une autre séance les élus à divers niveaux.

M.M

Dernière modification lemardi, 14 août 2018 05:10
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !