Matin Libre
TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

La loupe : Avec qui veut-on compétir finalement ?

la-loupe

Aussi bien pour les opérateurs économiques qui sont entrés en politique, que pour les hommes politiques ordinaires. Les députés ou les maires de l'opposition, l'extermination politique est flagrante et rageuse. Impôts lourds. Relations tendues avec les services financiers de l'Etat. Levée d'immunité, destitution, et surveillance stricte. Même emprisonnement, bien que cela soit du ressort officiellement de la justice.

Les opposants, la minorité parlementaire, la société civile tendue et dure, toutes celles et tous ceux qui interviennent dans la vie publique, et qui pourraient un jour se positionner pour une élection, en tout cas, pour les prochaines élections savent qu'ils ont du pain sur la planche.

Ceux qui ne sont pas propres sont disqualifiés. Ceux qui sont un peu sales sont disqualifiés. Ceux qui sont propres mais dont les noms sont sur la liste noire sont disqualifiés. Ceux qui sont politiquement perplexes au sujet de la couleur à prendre dans l'arène sont disqualifiés.

Il ne sait à rien d'apporter des cautions inutiles aux acteurs politiques amoraux et immoraux, qui se cachent derrière l'argutie de l'opposition ou de l'immunité pour se la couler douce. Ils sont indéfendables.

Seulement,  il est curieux de constater que les ennuis politico judiciaires de ces derniers mois, ne visitent que les acteurs de l'opposition ou ceux qui refusent de s'aplatir. Ce type de hasard est criard et interpelle plus d'un.

Toutes les forces de résistance politiques, de quelque bord que ce soit, broient financièrement le noir. Nombre d'entre eux sont presque immanquablement en route vers la prison.
Privation de liberté totale.

Privation de compétitions au niveau des marchés publics
Privation de tous autres droits pouvant permettre à l'adversaire illusoire de trouver de l'argent pour battre campagne.

Privation voilée de paroles et de critiques
Au point où si l'on consulte aujourd'hui le tableau, le champ politique est de plus en plus espacé, aéré, ouvert. Les adversaires du régime de la Rupture sont en rupture de tout.

Argent, statut, énergie,  courage. Et les hommes du régime ont le vent en poupe.
A y voir de près, on remarque qu'en ce moment le terrain est entièrement balisé pour la mouvance présidentielle.
On se demande même si les hommes du pouvoir ont vraiment envie de compétir.
Envie de compétir sainement lors des prochaines élections
Je doute avec force

Dine ABDOU

Dernière modification lelundi, 30 juillet 2018 07:15
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !