TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Echos de la rencontre chef de l’Etat-Maires du Bénin : Le Référendum pas tentant pour Talon

Patrice-Talon

La rencontre du chef de l'État avec les maires, le week-end écoulé, a effectivement eu lieu comme prévu. Tous n'ont pu effectuer le déplacement de la présidence de la République mais Patrice Talon a eu environ les deux tiers (2/3) des 77.  En analysant un peu un pan des propos tenus par le chef de l'État à la rencontre, on peut, au risque de se tromper, dire que l'organisation d'un Référendum n'est pas sa préoccupation.

C'est ni plus ni moins un huis-clos et une rencontre très restreinte que le chef de l'État a eu avec les maires présents. En dehors de lui-même et d'une figure influente du régime, plus personne n'y a été convié dans son entourage. Avec ses hôtes de samedi, il a été beaucoup plus question de la gouvernance locale et des actions du gouvernement au profit des communes. Depuis 27 mois, c'est la première rencontre du genre avec autant de maires. Le président de la République, conscient de ce qu'il a trop orienté ses contacts vers les députés, a semblé rassurer ses vis à vis qu'il ne les a pas oubliés. Sans nier l'immixtion du Pouvoir dans les tempêtes qu'ont connues certains conseils communaux, ces derniers mois, Patrice Talon qui, visiblement, veut aller vite dans l’exécution de son programme d'action, n'entend pas rencontrer d'obstacle devant lui, vu les défis de développement à relever durant son quinquennat. Pas surtout d'obstacle en terme d'opposition à la tête des mairies. Les invités de l'actuel locataire de la Marina ont pu noter que la collaboration et l'accompagnement des conseils communaux sont non négociables. Qui oserait s'en écarter pourrait en apprendre à ses dépens. Mais celui qui s'inscrit dans la logique de la Rupture ne sera, en tout cas, pas déçu.

Talon conscient de la baisse de sa popularité

Selon nos sources, le chef de l'État est conscient qu'il est en chute libre dans les sondages. Il aurait même lâché qu'il sait que si aujourd'hui il organisait les élections, à peine il glanerait 20%. Conscient de la colère des populations, il a promis que beaucoup de  choses  seront corrigées. Il faut signaler que la séance prévue pour 15heures n'aura démarré qu'autour de 18h pour prendre fin vers 22heures, selon les mêmes sources bien renseignées. La délégation des maires a été conduite par l'édile de Bohicon, Luc Sêtondji Atrokpo en même temps président de l'Association nationale des communes du Bénin( Ancb). 

Le Référendum n’est pas tentant pour Talon

En se fiant aux dernières ‘’confidences’’ du chantre de la Rupture/Nouveau départ aux maires du Bénin, et sauf revirement, il est une  évidence que Patrice Talon n'est pas dans la logique d'organiser un Référendum. Cela retourne d'une cohérence quand on se souvient que, sur un plateau de télévision, le député Mathurin Nago soutenant les actions du gouvernement avait lâché que le président Talon ne voulait pas d’un Référendum. Son souhait était de voir la proposition portant amendement de la Constitution votée aux quatrièmes cinquièmes à l'Assemblée nationale.  Le contexte semble ne pas être favorable. Et Patrice Talon entend, visiblement, travailler pour remonter la pente.

W.B

Dernière modification lemercredi, 25 juillet 2018 06:47
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !