TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

La Loupe : Un pays d’incultes

Georges-Bada

BADA Georges, dont la mère et toute la famille sont commerçantes,  Et dont la raison de vivre naturelle, est liée au commerce national et international se comporte aujourd’hui comme un néophyte, juste parce qu’il est devenu maire, et de surcroit, mouvancier, est piteux.

Voici ce qu’il est convenable et utile de rappeler ou de révéler aux béninois.  La maman de Sébastien Ajavon,  la maman de Rabiath, une puissante commerçante et discrète de Cotonou, et l’ancien député Dahissiho sont les premiers commerçants de viandes congelées au Bénin.

Une anecdote banale. Quand Sébastien Ajavon aperçoit Dahissiho dans n’importe quel milieu,  il s’incline et fait profondément profil bas.

Goerges Bada est donc familialement commerçant,  commerçant par alliance, entièrement commerçant. Quand on a la grâce d’un tel parcours, d’un parcours aussi fourni, et que l’onde comporte ainsi, l’on se demande si le béninois, n’a pas’ échoué. Sinon, un homme comme Bada pourrait traiter un autre qui se comporte ainsi comme un inculte,  un paysan, un ignorant, dès lors que le comportement de la personne serait en déphasage avec les règles de l’art,  les principes de base dans les milieux d’affaires.

Le maire d’Abomey-Calavi connait avant d’être maire mieux que quiconque le tribunal du commerce. Il sait même avant d’entrer en politique les interdits dans le domaine des affaires.

Et ce sont ceux-là qui s’entourent de Patrice Talon pour disent-ils conduire la Rupture à bon port. Les rupturiens de la vingt-cinquième heure. Les mauvaises langues qui disent qu’ils sont des puces et des punaises pour la Rupture n’ont pas tort.

Ce qui est curieux et invraisemblable, ce sont les autorités qui sont vomis par leurs mandants, qui sont les plus zélés. Ce sont eux qui, comme s’ils étaient maudits, se donnent le luxe de défier la justice. Ils foulent aux pieds régulièrement les décisions de justice et se prennent pour les centres du monde.

Il est temps, que pour ce cas précis, où on passe outre les décisions de justice, Patrice Talon, par le truchement du préfet de l’Atlantique, agisse sans cligner les yeux.

Un maire qui pose des actes de cette nature doit aller se défendre devant les tribunaux

Dine ABDOU

Dernière modification levendredi, 20 juillet 2018 05:02
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !