TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

La loupe : Comment on gagne une élection dans ces conditions ?

la-loupe

Les commerçants sont des milliers. Voire des centaines de milliers qui ont subi de plein fouet les méfaits du déguerpissement sauvage. Les travailleurs sont des milliers, des centaines de milliers à avoir perdu leurs jobs. Les vendeurs de faux médicaments sont des milliers, des centaines de milliers à avoir perdu leur commerce. Les étudiants sont des milliers,  des centaines de milliers à condamner l'interdiction des mouvements sur le campus d'Abomey-Calavi.Les magistrats sont des centaines à désapprouver la loi sur le retrait du droit de grève. Les enseignants sont des milliers, des centaines de milliers à désavouer le gouvernement en ce moment. Les agents de santé sont des milliers, des centaines de milliers à être en colère contre le gouvernement. Les vendeurs d'essence frelatée sont plus remontés que tous.

Finalement toutes les couches de la société sont tendues. Pourtant, le gouvernement et ses partisans sur la toile jurent par tous les dieux que les législatives seront remportées sans difficulté. Quelle est le secret?  Par quelle alchimie veulent-ils gagner?  Sur la base de quels atouts méritent-ils la victoire?  Quel plan secret pourrait aboutir à un tel paradoxe? On l'ignore.

Il est vrai que sociologiquement, on ne peut déceler toutes les pesanteurs, tenants et aboutissants du vote.

Mais il est de l'ordre des miracles d'imaginer que malgré la morosité économique, les grognes à l'intérieur et à l'extérieur du pays, malgré les frondes politiques et syndicales, le régime de la rupture parvienne à remporter ce vote.

Il est vrai l'opposition sommeille énormément. Elle dort profondément. Elle ne donne aucune garantie et ne fait rien stratégiquement pour battre un pouvoir impopulaire mais effroyablement organisé.

Elle est apparemment soudée lors des meetings. Mais en réalité on ne voit ni la boussole, ni la destination,  ni le discours.
A peine on voit même les hommes bouger.

Peu de cran, peu de conviction,  peu de foi et de détermination.

De ce point de vue, la mouvance présidentielle même si elle ne gagne pas, peut se prévaloir de ces failles pour dire qu'elle a gagné.

Dine ABDOU

Dernière modification levendredi, 13 juillet 2018 06:13
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !