TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Fourniture d’énergie électrique : 50 ans d’engagement de la CEB au Bénin et au Togo

CEB

(Une conférence de presse pour lancer les manifestations)
Le Directeur général de la Communauté électrique du Bénin (Ceb) Karimou Chabi Sika a animé une conférence de presse, vendredi 27 juillet 2018, aux côtés de son adjoint Katari Foly Bazi et de tout le personnel de l’entreprise. L’initiative marque le démarrage des manifestations commémoratives du cinquantième anniversaire de la Ceb. C’était au siège de l’institution à Lomé.

Créée le 27 juillet 1968, par l’Accord international portant code Daho-Togolais de l’électricité, la Ceb est un organisme international à caractère public qui traduit la solidarité concertée dans le secteur de l’électricité en vue d’un développement rapide, harmonieux et durable du Bénin et du Togo. Sa principale mission est de fournir de l’énergie électrique en quantité, en qualité et à moindre coût aux deux Etats dans un esprit d’équité environnementale et sociale.

50 années de réalisations au service des peuples

Selon les explications du directeur général de la Ceb, Karimou Chabi Sika, en 50 ans d’activités, la Ceb s’est efforcée à remplir ses missions. Ainsi, dès sa création, elle s’est d’abord dotée d’un Centre de formation professionnelle et de perfectionnement (Cfpp) dont la mission principale était de former ses futurs agents. En 1973, en vue d’interconnecter le Ghana, le Togo, et le Bénin, afin de permettre à ces deux derniers de bénéficier de l’électricité bon marché du barrage d’Akossombo, il a été construit les premiers postes et  la première ligne. Ainsi, pour assurer le transport de l’énergie, 1763 km-circuits de lignes HT, 22 sous-stations de transformation et un centre de contrôle à Lomé et un centre de secours à Cotonou ont été construits. En matière de production, la Ceb a construit une centrale hydroélectrique de 65 MW et deux centrales thermiques de 20 MW. Elle dispose d’un Centre de formation à Abomey-Calavi. Ainsi, à en croire le Directeur général, modèle réussi d’intégration sous régionale, la Ceb a inspiré la Cedeao à créer le Wapp qui regroupe 14 pays continentaux en matière de coopération et d’échange énergétique. Aux dires de Karimou Chabi Sika, pour assurer la pérennité de l’œuvre, il a été initié  la construction de la ligne 161 kV Onigbolo-Parakou et Sakété-Porto-Novo, la ligne interconnexion 330 kV Ghana-Togo-Bénin, les lignes 161 kV Bembèrèkè-Kandi-Malanville et la fourniture de câble de garde fibres optiques (Cgfo) sur le tronçon de 161 kV Momé-Hagou-Nangbéto-Atakpamè et Bohicon. Pour le directeur, en dépit des 50 années d’engagement de la Ceb au service des peuples, des défis restent à relever.

Des défis à relever

A en croire le Directeur général de la Communauté électrique du Bénin (Ceb), Karimou Chabi Sika, les  prochains défis de la Ceb résident dans l’accélération du développement de l’hydroélectricité pour soutenir l’effort de production, la poursuite de la densification, et la sécurisation du réseau de transport et son positionnement de comme fournisseur de fibres optiques. Karimou Chabi Sika a fini ses propos, en rendant un vibrant hommage aux Pères fondateurs de l’instrument pour leur vision éclairée, ainsi qu’aux Chefs d’Etat du Togo, Faure Gnassingbé et du Bénin, Patrice Talon, pour l’attention particulière qu’ils accordent à la structure. Plusieurs autres manifestations sont prévues dans le cadre de la commémoration.

Dernière modification lemardi, 31 juillet 2018 07:22
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !