TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Adhésion de nouveaux pays africains à Open Government Partnership : Deux critères bloquent le Bénin

Open-Government-Partnership

En attente depuis 2015, le Bénin n’a pu, cette fois-ci, valider son adhésion au Partenariat pour un gouvernement ouvert. Alors que de nouveaux pays africains notamment le Sénégal, le Maroc, et l’Etat de Kaduna (Nigéria) ont vu leur adhésion officiellement acceptée au Sommet de Tbilissi qui s’est tenu en Géorgie  du 17 au 19 juillet 2018, le Bénin devra encore satisfaire à deux critères pour rejoindre ce Réseau mondial qui prône la transparence de l’action publique et son ouverture à de nouvelles formes de concertation et de collaboration avec la société civile, en s'appuyant notamment sur les technologies du numérique…

L’accès à l’information et la publication du revenu et des avoirs des élus et responsables publics. Ce sont les deux critères auxquels le Bénin n’a pu encore se conformer pour valider son adhésion à Open Governmentpartnership. En effet,  pour adhérer au Partenariat pour un gouvernement ouvert, les Etats qui en font la demande doivent remplir quatre critères à savoir : (1) accès à l'information; (2) la publication du revenu et des avoirs des élus et responsables publics; (3) la transparence budgétaire et fiscale qui implique la mise à disposition du public et la mise à jour régulière des documents fondamentaux relatifs à la dépense publique et (4) la participation et l'engagement des citoyens dans l'action publique. Le Bénin n'a pas encore rempli les deux premiers critères. Le Bénin reste alors inéligible. Le Partenariat pour un Gouvernement, faut-il le rappeler, est un mécanisme multilatéral regroupant à la fois des Etats, des collectivités locales, et des organisations de la société civile qui vise à promouvoir les valeurs du "gouvernement ouvert" à savoir la transparence de l'action publique et son ouverture à de nouvelles formes de concertation et de collaboration avec la société civile, en s'appuyant notamment sur les technologies du numérique. Soulignons par ailleurs que plusieurs organisations de la société civile dont Association des blogueurs du Bénin - AB-Bénin et Social Watch Bénin mènent des actions pour accompagner l'exécutif à remplir ces conditions d'accès. C'est ainsi que durant la première semaine du mois de mai précisément du 7 au 11 mai 2018, il a été organisé au Bénin, la semaine du gouvernement ouvert. Mais cela n’a pu tellement faire bouger les lignes quand bien même, des discussions ont eu lieu sur les critères concernés lors du forum gouvernement-société civile. “L’adhésion à l’OGP doit être une cause autour de laquelle une coalition doit se former comme autour de la création de la Cour des comptes. Le plaidoyer et le lobbying doivent être constants et non se résumer à des actions sporadiques éparses” avait suggéré Pamela Agbozo de Social Watch Bénin.

Aziz BADAROU

Dernière modification lemardi, 24 juillet 2018 05:57
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !