TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Séminaire de l’Uemoa sur le développement transfrontalier au Sahel : Pour une intégration régionale de proximité avec les peuples

seminaire-UEMOA

Cotonou, la capitale économique du Bénin, accueille depuis ce mardi, 03 juillet 2018 à Golden Tulip Hôtel, le Séminaire sur le développement transfrontalier au sahel. Organisé par l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) et le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’Organisation de coopération et de développement économiques (Csao/Ocde), les présentes assises qui se déroulent jusqu’au mercredi, 04 juillet 2018 permettront d’harmoniser les connaissances et de partager les expériences dans l’optique d’œuvrer à une intégration régionale de proximité avec les peuples…

Venus des différents pays de l’Afrique de l’Ouest, d’Europe et d’Amérique du Nord, des scientifiques, des représentants des organisations régionales africaines, des agences de coopération et de la société civile prennent part aux travaux dudit séminaire. Ces derniers mènent des discussions approfondies autour des expériences et connaissances sur la coopération transfrontalière entre les acteurs institutionnels et locaux et les partenaires de l’Afrique de l’Ouest. Ceci, en vue de proposer une vision alternative des frontières de la région. S’appuyant sur le Programme de coopération transfrontalière locale actuellement développé par la Direction du développement et de la coopération suisse (DDC) en collaboration avec l’UEMOA, le séminaire met en lumière la contribution cruciale des espaces et populations frontalières au processus d’intégration régionale. A en croire El Hadj Malick Diop, président de la Commission économique et financière du Conseil des collectivités territoriales (Cct) de l’Uemoa, il a été perçu, depuis quelques années, la nécessité d’amorcer une nouvelle dimension de l’intégration régionale notamment passer de l’intégration institutionnelle avec les Etats à celle de proximité avec les peuples. « Une telle vision dont l’objectif principal est, non seulement de faire mieux profiter les populations des bénéfices de l’intégration mais surtout de les y associer directement » a-t-il laissé entendre avant de reconnaitre que les collectivités territoriales sont devenues pour l’Uemoa, des acteurs incontournables d’intérêt social, économique, financier et politique. Car, justifie-t-il, les expériences de décentralisations ont vu émerger ces collectivités territoriales comme de nouveaux acteurs de développement à travers lesquels s’expriment dorénavant les légitimes aspirations des populations à participer aux instances de décisions qui régissent leur quotidien et leur avenir. Ainsi, face aux enjeux de développement qui cristallisent les zones frontalières qui constituent de véritables et dynamiques pôles de développement, l’Uemoa entend mettre en œuvre des programmes de développement dans les zones transfrontalières qui devront compléter et renforcer l’intégration. Une option qui devra contribuer à la lutte contre la pauvreté ainsi qu’à la réduction des déséquilibres socio-économiques. C’est dans cette logique que le Programme de coopération transfrontalière locale (Pctl) a été élaborée et dont la première phase s’étend de 2016 à 2019 avec un montant de 3,2 milliards francs Cfa. Prenant la parole, le directeur du Secrétariat du Csao/Ocde, Laurent Bossard a fait savoir que les frontières ne doivent plus être une barrière entre les peuples. Tout en déplorant le fait que les 32 000 kilomètres de frontières qui divisent l’Afrique de l’Ouest aient  longtemps été considérés comme un frein à l’intégration régionale, il a souligné que, dans un contexte marqué par une recrudescence des trafics et du terrorisme international, les frontières sont également souvent perçues comme des menaces pour la stabilité des Etats. Il a, par ailleurs, mis l’accent sur l’importance de la coopération transfrontalière dans le processus de développement des nations. Pour lui, outre le partage  de connaissances et d’expériences, il sera question d’identifier les limites rencontrées et débattre de mécanismes innovants de compréhension et d’opérationnalisation de la coopération transfrontalière. Plus important, il s’agit d’approfondir la compréhension des défis institutionnels et leurs impacts sur le développement transfrontalier. Quant au Directeur résident suppléant de la Coopération suisse, Benoît Meyer Bisch, il s’est réjoui des défis relevés avec la mise en œuvre du Ptcl tout en rassurant le Cct/Uemoa de l’appui constant du Gouvernement suisse. Procédant à l’ouverture des travaux du séminaire, le ministre béninois de la décentralisation, Barnabé Dassigli a reconnu que la promotion de l’intégration des populations transfrontalières aux politiques publiques devient plus que jamais, un impératif. Ceci, pour éviter la fragilisation économique des zones frontalières. L’autorité ministérielle s’est dite convaincue que de pertinentes recommandations ou conclusions seront issues des travaux afin de renforcer durablement la coopération transfrontalière.

Des thématiques importantes au cœur des communications…

Quatre (04) sessions sont prévues pour se tenir durant le séminaire sur le développement transfrontalier au Sahel. Le séminaire analyse tout d’abord l’impact des transformations sociales et spatiales sur le développement transfrontalier de l’Afrique sahélienne. Comment l’urbanisation, le changement climatique et l’insécurité politique affectent-ils la coopération transfrontalière ? Quel est le rôle des initiatives locales dans la coopération transfrontalière et comment promouvoir la gouvernance locale ? La seconde session aborde les Schémas d’aménagement transfrontalier locaux. Par contre, durant la troisième session, les participants échangeront autour de la méthodologie et des défis des réalités informelles et locales. Tandis que la dernière session permettra d’évoquer les limites et perspectives des échelles locales dans le global. Le séminaire discute également de nouveaux outils permettant de mieux comprendre et de mieux financer la coopération transfrontalière.

Aziz BADAROU

Dernière modification lejeudi, 05 juillet 2018 05:10
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !