TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN COUVERTURE 4G BILLBOARD 970x250-px-01

A+ A A-

Sport

Promotion du Football : Un nouveau bus pour les Buffles de Parakou

buffles-borgou

Un bus de 40 places qui a été officiellement remis au staff de l’équipe .championne du Bénin, entendez les buffles du Borgou C’était à la place Tabéra de Parakou. Ce bus qui est un don de Jonas Aliou Gbian Président des Buffles va permettre à l’équipe du Borgou et de l’Alibori de bien débuter le championnat national de football dont le top a été donné depuis le 28 décembre 2014 à Parakou. Une ouverture de saison qui a d’ailleurs permis aux Buffles de mettre en jeu leur titre. Le match inaugural entre Buffles et Béké s’est soldé par un nul (1-1). Ce nouveau bus va certainement galvaniser les joueurs qui vont chercher à remercier le donateur de fort belle manière. Pour rappel, les Buffles du Borgou vont défendre les couleurs nationales en compétition Caf notamment en Ligue Africaine des clubs champions de football où les coéquipiers de Ouzérou Abdoulaye seront face à un gros du continent, Eyimba du Nigéria.

A.F.S.

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois - Boco, Sèssegnon, Ogunbiyi : le sourire aux lèvres !

sessegnon-hull

West Bromwich, dans lequel évolue le Béninois Stéphane Sèssegnon renoue avec la victoire pour le compte de la 21è journée de la Ligue anglaise. Pendant ce temps, Chesterfield de Romuald Boco continue sur sa bonne lancée. Quant à Mouri Ogunbiyi, lui et son club Paris Fc poursuivent leur belle aventure victorieuse et sont confortablement installés en tête du National (3è Division/France). Le club de Caen de nos compatriotes Adéoti et Imorou se plonge davantage dans la zone rouge suite à leur défaite face à Lille.

Sèssegnon présent, West Bromwich respire

Longtemps assommé dans le championnat anglais de Premier League, West Bromwich Albion a ce week-end le sourire aux lèvres. Les coéquipiers du capitaine des Ecureuils du Bénin ont battu leur homologue de Hull City pour le compte de la 21è journée de Premier League. Le seul but a été marqué par Berahino (78’mn). Une précieuse victoire qui donne une bouffée d’oxygène au Blanc- Noir de West Bromwich. Stéphane Sèssegnon, titulaire dès le coup d’envoie a cédé sa place à la 76’mn de jeu à son partenaire Gardner. Grâce à cette victoire, West Bromwich gagne trois points et se pointe au 14è rang avec 21 ponts (-9), quittant ainsi la zone rouge.

Chesterfield atomise, Romuald Boco y participe

Si Rudy Gestede n’a pas joué ce week-end en championship, l‘équipe de Romuald Boco était sur l’aire de jeu en League One. Le Béninois a, en effet participé à la large victoire des siens. Chesterfield a pour le compte de la 24è journée atomisé l’équipe de Port Vale par le score de trois buts à zéro. Des réalisations de Gnanduillet 13′ Doyle 60′ (pen) Raglan 70′. Une belle performance qui propulse la formation de Romuald Boco à la 7è loge avec 35 points (4). Les coéquipiers de Boco (O'Shea - 66'), doivent cependant batailler dur pour espérer faire partie du top 3 de la League One dominée par Bristol City (51 points +24). Soulignons que l’équipe Coventry dans lequel évolue Réda Johnson n’a pas joué ce week-end.

Imorou et Adéoti titulaires, Caen chute à Lille

Un seul but de Frey marqué à la 20è minute suffit à Lille pour plonger davantage Caen dans les profondeurs du classement de la Ligue 1 de football. L’équipe de Caen, après une bonne pause renoue avec les défaites. Les deux Béninois, Jordan Adéoti et Emmanuel Imorou, pour le compte de ce 20è chapitre de la Ligue A ont joué l’intégralité de la rencontre face à Lille mais n’ont pu rien fait pour éviter le revers à leur formation. Avec cette défaite, Caen reste abonné à la dernière place avec 15 pts (-11) tout en espérant rebondir de fort belle manière lors des prochaines journées.

63’mn pour Djiman Koukou, Niort tenu en échec

Saison difficile pour Niort. Rien ne marche plus pour les charmoies, qui la saison écoulée avaient frôlé de près la montée en Ligue 1. Mais cette saison, c’est un dur apprentissage pour Djima Koukou et ses partenaires qui ont du mal à enchainer des victoires. Le nul du vendredi dernier concédé à domicile face à Gfc Ajaccio (1-1/ 19è journée) confirme l’état actuel de l’équipe de Niort. Face à Ajaccio, le Béninois a disputé 63 minutes de jeu. Il a été remplacé par Dona Ndoh. Un nul qui évite tout de même la zone rouge à Niort, actuel 17è au classement général.

Mouri et Paris Fc gagnent en déplacement : Toujours leader

Paris Fc ne lâche plus la tête du classement du National. Lors de la 17è journée de la 3è Division française, Mouri Ogunbiyi et ses partenaires ont confirmé leur forme actuelle en s’imposant en déplacement sur le terrain Bourg-Péronnas. Le seul but de la rencontré a été marqué à la 83è minute de la rencontre par Lyboly. Une victoire arrachée aux derniers instants de la partie et qui réconforte Paris Fc en tête du classement 35 points (16).

Adénon présent, Luçon tient le nul à l’extérieur

Toujours en National, le défenseur béninois Khaled Adénon est resté fidèle à lui-même. Il a tenu son rang dans la charnière défensive de Luçon. Mais sa présence n’a pas empêché l’équipe de concéder le premier but de la rencontre à la 66è minute de jeu par N’Doye. Heureusement que Boukabous a remis les pendules à l’heure à 17 minutes de la fin du match. Un nul arraché sur le terrain de Strasbourg dans le cadre de l’acte n°17 du National. Luçon et le Béninois Adénon sont au 12è rang avec 21 points (-1).

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

En marge du 11ème anniversaire du site Jipsports : L’équipe rédactionnelle bientôt réaménagée

medias

Le premier site interne de sport au Bénin a soufflé le 30 décembre 2014, ses onze années d’existence. Occasion pour la direction de procéder à un réaménagement de l’équipe rédactionnelle.

En février 2015, l’équipe rédactionnelle de jipsports.info sera réaménagée avec une vision plus large. Après dix ans au service de la presse nationale et internationale, la direction a décidé de marquer une pause pour faire le bilan, évaluer le travail déjà abattu afin de repartir sur de nouvelles bases et répondre aux attentes de ses lecteurs. Ce qui justifie ce réaménagement technique et tactique. Dans les coulisses, des têtes pensantes et connaisseuses de la chose sportive sont annoncées. A en croire le Directeur de publication, René José Sagbo, le site aura un nouveau design, répondant aux normes internationales et devant attirer les lecteurs.

L’objectif de la direction est d’une part, de promouvoir le sport béninois à travers tous ses acteurs et d’autre part, de donner une bonne image du sport béninois à travers le monde, y compris toutes disciplines sportives et catégories confondues, en claire, la jeunesse sportive à travers le développement du sport à la base. Soulignons que Jipsports (accessible à l’adresse www.jipsportsbj.info) a été officiellement lancé au Bénin le 30 décembre 2003 et s’est fixé comme objectif, de faire du site, la première vitrine Web d’informations sportives nationales et internationales ; d’offrir à travers le site, de nombreux atouts et opportunités aux Internautes en général et aux sportifs en particulier.

A.F.S

En savoir plus...

Reconnaissance : La vision sportive de Julien Minavoa saluée

julien-minova

Le mardi 6 janvier 2015, le personnel du Fonds national pour le développement des activités de jeunesses, de sports et des loisirs (Fndajsl) a présenté ses voeux de nouvel an à leur Directeur général El Farouck Soumanou. Occasion pour ce dernier de reconnaitre les mérites d’un homme qui milite pour le développement du sport béninois.

Dans son allocution, El Farouck Soumanou, Directeur Fndajsl a ouvertement reconnu les mérites du président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnosb), Julien Minavoa. Pour le Directeur du Fndajsl, Julien Minavoa est un homme de vision et d'engagement. Il a par ailleurs salué le travail qu'il ne cesse de faire pour le rayonnement du sport au Bénin à travers le Comité national olympique et sportif du Bénin. « … il ne peut avoir développement sans la bénédiction du Comité national olympique sportif du Bénin dont je salue la présence du président ici » a laissé entendre, le directeur du Fndajsl El Hadj Farouk Soumanou. A l’en croire, Julien Minavoa est un homme humble, disponible avec une vision claire de ce que doit être le sport pour une nation. El Hadj Farouk Soumanou dit avoir espoir qu’avec l’appui de cette institution, beaucoup de choses se feront pour le rayonnement du sport béninois.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Présentation de vœux au Fndajsl : Le personnel salue les réalisations du Directeur El Farouk Soumanou

El-Farouk-Soumanou1

Le personnel du Fonds national de développement des activités de jeunesse, des sports et des loisirs(Fndajsl) a présenté ses vœux du nouvel an au Directeur El Farouk Soumanou. C’est à la faveur d’une cérémonie organisée ce mardi 06 Janvier 2015  au siège du Fonds.

Le Fonds national de développement des activités de jeunesse, des sports et des loisirs a satisfait bien des besoins du monde sportif national en 2014. C’est  pourquoi au nom du personnel du Fonds, le porte- parole, Carlos Taniféani a salué les réalisations du Directeur El Farouk Soumanou durant l’année 2014. «Vous l’annonciez au cours de la dernière cérémonie de présentation de vœux que l’année 2014 sera une année de poursuite de la mise en œuvre des réformes. Un an plus tard, force est de constater que vous avez joint l’acte à la parole de par les résultats obtenus », a indiqué le représentant du personnel. Au nombre des actions menées, il y a entre autres, l’organisation de la formation à l’entrepreneuriat au profit de 305 jeunes déscolarisés ou non dont 45 filles à Sèmè-Podji et à Lokossa, le financement de 11 et de 9 plans d’affaires des jeunes formés en 2013 par le FNDAJSL et la Conférence des ministres de la Jeunesse, des sports et des loisirs de la Francophonie (Confejes),  la réfection et la dotation d’équipements de loisirs du Centre des jeunes et des loisirs de Bohicon et de Copargo, le financement de cinq Fédérations sportives (Athlétisme, volleyball, tennis de table, roller sport, tennis), pour le renforcement de capacité de leur formateurs, l’organisation de la 5e Nuit des oscars des sportifs, la réhabilitation du stade de Ouidah… «  Je reçois vos différents vœux et en retour vous formule les miens de grâce divine et de bénédiction à chacun de vous et à vos familles respectives », a déclaré El Farouk Soumanou (Photo). Il s’est dit touché par leurs témoignages pour le travail abattu au cours de l’année 2014, et leur a exprimé toute sa reconnaissance et l’assurance de son profond dévouement aux intérêts du Fonds. Par ailleurs, El Farouk Soumanou a invité ses collaborateurs à redoubler d’ardeur pour aller plus de l’avant en 2015.

A.F.S.

En savoir plus...

Multiples rencontres de la Fbf et de la Lfb : Du souci pour la suite du championnat béninois

foot-benin

Le championnat national de football a officiellement pris son envol le 28 décembre 2014 avec le match inaugural qui a opposé le champion en titre, les Buffles du Borgou à son homologue de Béké (1-1). Mais depuis lors, du côté de l’instance faitière de la Fédération béninoise de football (Fbf), ce sont des rencontres tous azimuts qui se multiplient au siège de l’institution. D’une part, avec le président de la Ligue de football du Bénin (Lfb), en association avec les présidents et responsables de clubs. Et d’autre part, avec les arbitres pour leur signifier les responsabilités qui sont les leurs dans le bon déroulement du championnat. Mais à la suite de ces mouvements, tout porte à croire qu’il y a toujours incertitude qui plane sur la suite du championnat. La modification du calendrier et le retard dans la signature des conventions par les clubs sont illustratifs. Preuve que la suite du championnat n’est pas de si tôt. De sources fiables, la Ligue de football du Bénin (Lfb), avec à sa tête Valère Kakaï Glèlè a publié un communiqué reportant sine die la suite du championnat. Par ailleurs, il a invité les présidents de clubs à la signature de convention pour ce jeudi 8 janvier 2015. Suivront les secrétaires généraux des clubs le 10 janvier prochain pour information et échanges sur les textes régissant les dispositions pratiques obligatoires à prendre pour le championnat. Sans quoi, pas de reprise de championnat.

Bras de fer entre la Fbf et Lfb ?

La Fbf, dans une convention, a donné plein pouvoir à la Lfb pour l’organisation des championnats nationaux Ligue 1et 2 de football. Mais force est de constater que c’est la Ffb qui se confond à l’instance organisatrice de ladite compétition. Ainsi des deux côtés, la Fbf et la Lfb entreprennent chacune des rencontres avec les acteurs. A cette allure, n’y a-t-il pas un bras de fer camouflé entre les deux structures ? C’est une interrogation qui mérite d’être posée. Pendant ce temps, la jeunesse est sans compétition depuis des mois, et donc inactive. Il serait convenable que ces deux structures accordent leur violon, qu’elles s’asseyent à une même table afin de trouver des solutions idoines pour la suite du championnat.

Abdul Fataï SANNI

Quelques points saillants de la rencontre du mardi 6 janvier 2015 avec les arbitres et la Fbf  

Le mardi 6 janvier 2015, a eu lieu au siège de la Fbf sis à Djassin, une rencontre entre le président de la Fbf et les arbitres. Le président s’est fait assister des responsables de l’arbitrage au niveau de la Fbf. Il s’agit du Directeur de l’arbitrage monsieur Martin René Affoyon et du Secrétaire général de la Commission centrale des arbitres, monsieur Marius Zodéhougan. La séance a connu la participation d’une trentaine d’arbitres. Plusieurs questions ont été abordées au cours de cette séance dont entre autres, la reprise du championnat de Ligue I avec toutes les exigences que cela comporte, la question du paiement des honoraires des arbitres pour la saison sportive écoulée et la remise officielle d’équipements aux arbitres.

Pour ce qui concerne la reprise du championnat, le président a invité les arbitres à plus de professionnalisme et d’impartialité. Il n’a pas manqué de faire savoir aux arbitres que les matches seront retransmis en direct et que cela exige de leur part une rigueur dans le travail et une neutralité dans l’arbitrage. En vue d’une meilleure prestation de leur part, un accès plus accru sera mis sur leur suivi par les inspecteurs d’arbitres.
-     Les arbitres seront informés de leur désignation sur les matches des jours à l’avance et la communication autour de cette désignation se fera par la Direction de la Communication de la Fbf.
-     Les arbitres doivent dorénavant assister aux séances d’entraînement des clubs aux fins d’apprendre à ces derniers le respect des lois du jeu.
-     Les arbitres doivent continuer de suivre les cours de remise à niveau organisés par leur structure de tutelle.
-     Le recyclage des inspecteurs d’arbitres s’impose également. Le président a instruit le Département de l’Arbitrage aux fins de lui transmettre la liste des inspecteurs d’arbitres retenus pour les matches de la Ligue I.
-     La question de la sécurité des arbitres a été abordée en tant que facteur de partialité de ces derniers. Le président a prévu initier dans les tous prochains jours, une séance de travail entre la Ligue du Bénin, la Commission de sécurité pour étudier la question et y apporter des solutions.
-     La question de la souscription à une assurance pour les arbitres a fait l’objet de débat. Le président a instruit le Directeur de l’arbitrage et la Comptable de la FBF aux fins de prendre attache avec les sociétés d’assurance pour étudier les modalités d’une souscription d’assurance pour les arbitres.
-     Il a été question au cours de la séance de l’uniformité des couleurs de tenue des arbitres. Pour régler cet aspect des choses, le président a fait part aux arbitres qu’il est prévu des magasins de ventes d’équipements dans lesquels les arbitres pourront se procurer des tenues correctes. Toutefois la réflexion doit se poursuivre pour trouver le meilleur mécanisme.
-     Il a été décidé que dorénavant les rapports de matches seront transmis par email en attendant la conception d’un système interne pour gérer numériquement les rapports. Pour les deux premières journées, les rapports en version papier seront acceptés.
-     La mise à disposition de la feuille de match 1 heure 30 minutes avant le match pour communication à la presse. Le Directeur de l’Arbitrage et la Ligue ont été instruits à cette fin.

La question du paiement des arriérés d’honoraires des arbitres
Le président après avoir rappelé le montant total dû aux arbitres a informé ces derniers que suivant le plan de recouvrement qui débutera dans la deuxième quinzaine du mois de janvier, les arriérés d’honoraires seront épongés et ce au 31 janvier 2015 au plus tard. Cette information a suscité la liesse générale et des applaudissements dans la salle.

Communication de la liste des arbitres et des assistants retenus par la FIFA au titre de l’année 2015 et remise officielle des équipements
Le président a donné lecture des noms des arbitres ainsi que de ceux des assistants tant au niveau des hommes qu’au niveau des femmes retenus par la FIFA au titre de l’année 2015. Il a procédé ensuite avec l’assistance du Directeur de l’Arbitrage et du SG/CCA, à la remise officielle des équipements envoyés par la FIFA aux arbitres.

Lire le communiqué de la LFB

Dans le souci de mieux organiser les championnats professionnels de Ligue A et Ligue 2 Saison 2014-2015, la Ligue de Football du Bénin informe tous les Présidents des Clubs de Ligue 1 et Ligue 2 que la poursuite du championnat initialement prévue pour le 10 janvier 2015, est reportée à une date ultérieure.

A cet effet, les Présidents des Clubs de Ligue A et Ligue 2 sont invités à la cérémonie officielle de signature de la Convention entre la FBF et le Conseil de gestion de la ligue, le jeudi 08 janvier 2015 au siège de la Fbf et les secrétaires généraux des clubs, le samedi 10 janvier 2015 à 10 heures pour une séance d’information et d’échanges sur les textes qui régissent le championnat et les dispositions pratiques obligatoires à prendre par chaque club.

Fais à Cotonou, le 06 janvier 2015
Président de la LFB

GLELE K. Valère

En savoir plus...

Présentation de vœux : Sitou Rafiatou offre une réjouissance aux membres de l’Apvs

rafiatou-sitou

Rafiatou Sitou, présidente de l’Association pour la promotion des valeurs sportives (Apvs) a offert dimanche 03 janvier 2015, un diner aux membres de l’association et aux journalistes qui l’ont accompagné dans la visibilité de ses activités tout au long de l’année 2014. C’était à la plage de Togbin à Cotonou. Souhaiter une Bonne et Heureuse Année 2015 à ses collaborateurs et nouer un nouveau partenariat avec les hommes des médias. Tel est le but principal de cette réjouissance que Sitou Rafiatou a offert aux membres de son bureau et à un groupe de journalistes.

A l’ouverture de la cérémonie, la présidente de l’Apvs a formulé ses vœux de Bonne et Heureuse Année 2015. Elle a remercié Dieu pour avoir gardé chacun à ce jour. La présidente a profité de cette occasion pour exposer les priorités de l’Association pour la promotion des valeurs sportives pour le compte de l’année 2015. Des actions qui se résument en trois points à savoir : la sensibilisation des acteurs sportifs, la promotion du fair-play et la vulgarisation des lois de jeu. Au nom de ses confrères, Venance Agodokpèssi, journaliste à la radio nationale a remercié Rafiatou Sitou pour son sens de partage et a réitéré leur ferme disponibilité à toujours accompagner toutes les actions de l’association. «Ce geste vient de nous réconforter et nous serons toujours à vos côtés pour l’atteinte de vos objectifs… » a martelé Venance Agodokpèssi. Après ces allocations protocolaires, place était laissée à la réjouissance avec des jeux divers.

A.F.S

En savoir plus...

7ème édition du Roller Africa Games de Dakar : Le Bénin finit à la deuxième place avec six médailles

Roller-Africa-Games

Six médailles dont une en Or et cinq en Argent. C’est la moisson ramenée de la capitale sénégalaise (Dakar) par les Ecureuils Rollers du Bénin qui ont pris part à la 7ème édition du Roller Africa Games de Dakar. Avec une deuxième place, le Bénin a été devancé au classement final par le Sénégal qui a raflé 10 médailles dont neuf en Or. La seule médaille en Or du Bénin a été décrochée par la Béninoise Hermione Ahouissou suite à la disqualification de la Sénégalaise Valérie Tina à la course de vitesse. Marius Tchibozo, président de la Fédération béninoise de roller-sport (Fbrs) s’est dit fier d’avoir décroché la seule médaille en Or en course féminine. Preuve que les femmes béninoises pratiquent bien le Roller. Mais beaucoup de choses restent à faire pour titiller les autres Nations car à en croire Marius Tchibozo, les Béninois n’ont pas encore l’esprit de compétition internationale. Vainqueur de la 6ème édition, le Sénégal a encore confirmé sa suprématie en venant en tête du classement général avec 10 médailles dont neuf en Or. Il faut rappeler que huit pays ont participé à la compétition dont le Bénin, le Cameroun, le Mali, la Guinée, le Maroc, la Côte d’Ivoire, le Burkina-Faso et le Sénégal (pays organisateur) qui reste maître du sport de glisse en Afrique. Quant au Bénin, il a prouvé qu’il fera feu de tout bois dans les années à venir.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Bilan sportif de 2014 : Un football mourant, espoir pour les autres disciplines sportives

ecureuils-1

Depuis quelques jours, l’année 2014 est définitivement conjuguée au passé. Une année au cours de laquelle, le sport béninois a connu des hauts et des bas. Il était donc convenable de faire le bilan afin de se projeter dans le futur.
L’année 2014 a été pour le sport béninois, une année à vite oublier sur tous les plans, même s’il y a eu des points positifs au niveau de certaines disciplines sportives comme la boxe, le scrabble, le Maracana, la pétanque. Mais le football béninois est resté égal à lui-même avec une inconstante au niveau du bureau exécutif. Un football qui devient de plus en plus mourant.

Un football mourant
La mise en place d’un nouveau bureau en août-septembre 2013 donnait espoir aux amoureux du sport roi béninois, qui croyaient déjà à un sursaut d’orgueil d’Augustin Ahouanvoébla et de ses compagnies. Mais très tôt, le doute s’est installé. Moins de six mois après leur installation, une crise interne prit place. Dans ce désordre camouflé, un pseudo championnat sans intérêt a été organisé car certains clubs comme Jap, Adjobi, etc ont abandonné le navire en cours de route faute de moyens financiers. Plus loin, un entraîneur expatrié du nom de Didier Ollé-Nicolle a pris les rênes de la sélection nationale du Bénin avec à la clé, une élimination prématurée dans les tours préliminaires alors qu’il avait pour objectif de qualifier le Bénin pour la Can 2015. Cette contre performance cumulée à l’humiliation du Bénin lors des matchs amicaux (Tanzanie-Bénin 4-1 puis Maroc-Bénin 6-1) l’a poussé à la porte de sortie. Une décision du ministre des sports qui a, très tôt arrêté la saignée. Le pis, c’est la suspension du Bénin par la Caf de toute compétition à catégorie d’âge pendant deux ans suite à une bavure administrative orchestrée au niveau du secrétariat de la Fbf, alors que les cadets béninois, après leur espoir à Lomé en décrochant un premier trophée sous-régional pour le Bénin, étaient à 180 minutes de se qualifier pour la Can cadette Niger 2015. Quant aux juniors, ils avaient très tôt dit adieu à la compétition de leur catégorie face au Congo (sur le terrain de Porto-Novo).

En somme, 2014 a été une année sombre pour le football béninois avec le manque d’objectivité de ses dirigeants, pour qui le premier souci, reste et demeure l’intérêt personnel et égoïste au détriment de l’avenir de la jeunesse béninoise. Cependant, le café matinal des dirigeants du football béninois est l’improvisation, l’amateurisme ; le tout coordonné par un manque de vision. A cette allure, l’an 2015 serait plus sombre, plus calamiteux et plus mourant pour le football béninois car les prémices d’un chaos footballistique sont déjà jetées avec la sortie médiatique du président de la Ligue de football pour dénoncer un certain nombre de choses. En tout cas, le peuple sportif béninois croise les doigts et attend de voir ce que 2015 va nous réserver sur plan footballistique.

Espoir repose sur les autres disciplines sportives
Pendant que le football béninois était en agonie en 2014, certaines disciplines sportives ont relevé le défi en hissant haut le drapeau national lors des rendez-vous mondiaux et continentaux. A ce titre, le Bénin a raflé trois titres mondiaux en scrabble puis à la boxe. De quoi faire disparaitre la ‘’Honte’’ footballistique.

Bénin, champion du monde de scrabble classique
 Le scrabble est l’une des disciplines qui a offert un titre mondial au Bénin. En effet, Julien Affaton, lors du championnat mondial de scrabble (août 2014 en France) a supplanté tous ses adversaires et est monté sur la première marche du podium devenant champion du monde de scrabble classique, après avoir été de façon consécutive vice-champion en 2011, 2012 et 2013. L’an 2014 a été pour Julien Affaton, l’année de la concrétisation de son rêve mais il promet déjà ne pas s’arrêter en si bon chemin. Pourvu que le soutien ministériel accompagne !

La boxe, comme par le passé !    
L’autre discipline qui a offert deux titres mondiaux au Bénin est le noble art. Ceci, grâce à Ange Adjaho et Victor Kpadénou. En 2014, ces deux Béninois sont devenus, roi de la boxe version IBU. Des couronnes raflées à l’occasion d’un gala de boxe organisé par le promoteur Barthélemy Adoukonou. L’installation du nouveau bureau dirigé par Germain Mehonto saura comment booster davantage la boxe béninoise, qui jadis était la discipline aimée des Béninois au temps d’un  certain Aristide Sagbo, dit ‘’Soweto’’. Le président Mehento et son bureau ont donc l’obligation de redorer le blason au noble art béninois. D’ailleurs, le bureau l’a vite compris en organisant dans la foulée, le championnat national de 2014 avec de nouveaux champions et des révélations. Ce qui augure d’un avenir meilleur pour la boxe béninoise et certainement, de nouveaux champions du monde en gestation.

Pétanque et Maracana, un titre continental !
A peine née, la Fédération béninoise de maracana s’est déjà annoncée avec un titre continental. En 2014, cette jeune Fédération a décroché au Niger, lors du Championnat d’Afrique des Nations, le titre continental de champion d’Afrique au niveau des vétérans. Chose que la Fédération a promise avant de quitter Cotonou. C’est donc une Fédération en devenir et qui mérite une attention particulière. A côté du Maracana, il y a le sport de boule (pétanque). A ce niveau, le Bénin a été aussi sacré lors du Championnat d’Afrique de pétanque en Côte d’Ivoire. Cette consécration s’ajoute aux bonnes prestations des Béninois au plan mondial.

Et des médailles pour le Bénin…     
 A défaut d’un titre mondial ou continental, certaines fédérations ont décroché plusieurs médailles pour le pays. C’est le cas du Tchoukball, qui a décroché l’argent de sa Coupe d’Afrique des Nations qu’il a abrité, 3ème du nom à Cotonou. Deux fois vice champion d’Afrique en trois éditions, le Tchoukball béninois a donc du chemin à faire et le titre du champion n’est qu’une question de moyen et de temps. Des disciplines comme le Karaté, le judo, l’athlétisme, le volley-ball, le Wushu, le handball, le tir à l’arc et bien d’autres ont aussi honoré les couleurs nationales lors de leurs différentes sorties. Ces médailles ramenées au pays sont les preuves que ces disciplines, malgré leur maigre moyen, font la fierté de la Nation béninoise.   

Des moyens aux autres disciplines !
Donner de moyens aux autres disciplines et elles feront rêver le pays. Nos autorités politiques, notamment celles du ministère des sports, doivent comprendre que le sport ne se résume pas uniquement qu’au football. Il importante que le ministère des sports accompagne véritablement les Fédérations qui veulent travailler et qui veulent ramener des titres et médailles au pays. Le football, à lui tout seul embrasse des milliards alors qu’au finish, le bilan est médiocre, voire nul. Il est donc temps de valoriser les autres disciplines sportives qui ne demandent que le peu pour réaliser des exploits. A cet effet, la copie doit être revue.

Politique nationale du sport, pour mettre fin à l’injustice sportive ?
Ainsi, pour revoir la copie et mettre fin à l’injustice puis à la politique discriminatoire, le ministère des sports a réuni pendant trois jours à Lokossa, cadres et acteurs du mouvement sportif pour réfléchir sur les maux qui minent le sport béninois pour en sortir des recommandations fiables et capables de faire renaitre de ses cendres, le sport au Bénin. Certes, par le passé, d’autres ateliers du genre ont été organisés mais cette fois-ci, à en croire le ministre Idrissou Affo, il a pris l’engagement de traduire dans les réalités, les 13 recommandations issues de l’atelier. «…on peut dire que le Bénin dispose d’une véritable politique nationale des sports», s’est réjoui Safiou Idrissou Affo quand il recevait le document final le mardi 23 décembre 2014. Pour l’heure, le public sportif retient son souffle quant à son application effective sur le terrain. Wait and see ! Bonne et Heureuse Année 2015 et sportivement vôtre !!!

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

13èmes championnats nationaux de natation : Des révélations, des confirmations et des surprises

piscine-stade-de-lamitie

La piscine olympique du stade de l’Amitié de Kouhounou a servi de cadre du 19 au 21 décembre 2014 aux 13èmes championnats nationaux de natation. Au terme de cette compétition statutaire de la Fédération béninoise de natation (Fbn), le bilan obtenu augure d’un avenir meilleur pour la natation béninoise.

Venus des quatre coins du Bénin, les 13èmes championnats nationaux de natation ont été une aubaine pour les nageurs béninois de démontrer leur capacité dans le bassin olympique de Kouhounou. Durant trois jours, les athlètes des clubs Castors Swimming, la Sirène, Arco Onigbolo, Lokossa, Dauphin du Golfe, Karimama, Grand-Popo, Bonou, les Pingouins, Sapeurs Pompiers, Police Fluviale, les Tisserins, Sô Ava, Martins Pêcheurs, Jcb, Asap, AS Colombes, Cercle des Colombes, Cadhex Cephas ont rivalisé d’ardeur, de courage et d’envie pour se hisser au premier plan. En somme, les meilleurs ont pu tirer leur épingle du jeu. Au décompte des médailles, le club Castors Swimming vient en tête avec 10 dont 7 en or, 2 en argent et 1 en bronze. Il est suivi du club, la Sirène (5 or, 7 argent, 3 bronze) et Arco Onigbolo (4 or, 5 argent, 3 bronze). Ces différentes performances justifient le bilan élogieux au terme de la compétition avec des révélations, des confirmations et des surprises. Aux dires des organisateurs, la compétition n’a souffert d’aucune irrégularité. «C’est la raison pour laquelle il y a eu trois jours de compétition», ont-ils souligné. A la suite de ces championnats, les regards sont tournés vers les compétitions régionales, sous-régionales, continentales et internationales.

A.F.S

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !