TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN NEW GO 970x250 Px-01-1

A+ A A-

Sport

Championnat d’Afrique des clubs champions de handball : Flowers du Bénin dans la poule B, mission impossible ?

sebio-aime
La 31è édition du Championnat d’Afrique des clubs champions de handball se déroulera du 15 au 24 mai 2015 à Libreville au Gabon. Le tirage au sort de cette grande manifestation du handball africain effectué, samedi, 18 avril 2015 à 11h, à l’hôtel Boulevard de Libreville, a permis à Flowers au niveau des hommes d’avoir une idée sur ses adversaires. Logés dans la poule B, les poulains du stratège, Aimé Sèbio, auront fort à faire face aux grosses pointures du continent notamment Esperance de Tunisie, champion en titre, Fap du Cameroun, Jsm du Gabon sans oublier les Diables Noirs du Congo. Un groupe visiblement difficile... Mais les Béninois doivent bouleverser la hiérarchie et tenter de créer l’exploit en descendant les grosses cylindrées de cette compétition. Et pour y parvenir, l’équipe dirigée par Aimé Sèbio doit effectuer une bonne préparation et livrer des matches amicaux de belles factures…Des conditions, très primordiales, pour aller titiller les expérimentés de cette poule B. La mission est certes difficile mais pas impossible quand on sait que l’entraîneur de Flowers est pétri d’expériences et a la maîtrise de son équipe. Soulignons que l’équipe championne en titre chez les hommes, l’Espérance Sportive de Tunis, entamera la défense de son titre dans le groupe B tandis que les Angolaises du Primeiro partiront avec le statut de favori dans le tournoi féminin.

Zoom sur les différents groupes constitués


Chez les dames

Poule A:  Progresso (Ang) ; Tkc (Cmr); Abo Sport (Cgo); Heritage (Cod); Phoenix (Gab)
Poule B : Fap (Cmr) ;Primero (Ang) ; Etoile (Cgo) ; Asc Saltigue (Sen) ; Africa (Civ)

Chez les hommes

Poule A: Al Ahly (Egy); Club Africain (Tun); Jsk (Cod); Fanz (Cmr); Inter Club (Cgo); Stade Mandji (Gab)
Poule B : Esperance (Tun) ; Fap (Cmr) ; Scorpion (Cod) ; Flowers (Ben) ; Diables noirs (Cgo) ; Jsm (Gab)

A.F.S

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois: Rudy Gestede encore buteur

rudy-gestede

A chaque journée de Championship, Rudy Gestede essaie de laisser ses empruntes. Le week-end écoulé, il a encore montré la voie à ses partenaires en ouvrant le score. Quant aux autres internationaux béninois, ils ont brillé par leur présence, même si certains ont été abonnés aux bancs de touches.

Gestede buteur, Blackburn rate l’opportunité

Pourtant, l’équipe de Blackburn Rovers menait au score après 31 minutes de jeu…Mais le Béninois, Rudy Gestede, qui a marqué un triplé la journée écoulée, a cette fois-ci aussi ouvert le score aux siens (26è). Par la suite, son coéquipier Rhodes l’a aggravé (31è). Mais avant la pause, Huddersfield a réduit la marque par l’entremise de Butterfield (39è). Les coéquipiers de Rudy Gestede ont laissé filer les trois points de la rencontre quand Lolley rétablissait la parité (84è). Après 45 journées, Blackburn se pointe au 9è rang avec un total de 64 points, à 13 points des places qualificatives pour les play-offs de la montée en Premier League. Quant au Béninois Rudy Gestede, il compte désormais 19 buts en 38 apparitions en Championnat.

Sessègnon sur le banc, West Bromwich tient le nul

Depuis deux journées, le capitaine des Ecureuils du Bénin, Stéphane Sessègnon ne rentre plus dans le schéma tactique de jeu de son entraîneur. Et pour le compte du 34è acte de Premier League, le Béninois a été abonné aux bancs de touche. Mais son absence n’a pas empêché son équipe à concéder le nul devant ses supporters  face à Liverpool (0-0). Désormais, avec 34 points, West Bromwich Albion se loge au 13è rang et doit véritablement se battre pour se maintenir dans le championnat d’élite d’Angleterre.  

Imorou présent, Caen baisse le pavillon à domicile

Fin de saison particulière pour Caen et ses Béninois Emmanuel Imorou et Jordan Adéoti. Si la journée écoulée, Caen a réalisé un bon résultat à l’extérieur, pour le compte de la 34è journée de Ligue 1, les Caennais ont été battus à domicile devant leurs supporters. Claudio Beauvue (49è) et Sylvain Marveaux (66è) ont été les bourreaux de Caen, qui se complique la tâche à quatre journées de la fin du championnat. Guingamp réalise ainsi un bon coup et s’éloigne davantage de la zone rouge. Emmanuel Imorou a joué l’intégralité du match alors que son partenaire en équipe nationale (Jordan Adéoti) a été relégué aux bancs de touche. A la suite de cette contre performance, Caen est locataire de la 15è place avec 38 points (-5), à une unité de la zone rouge.

90 mn pour Koukou, Niort s’incline en déplacement

Titulaire indiscutable à Niort, le Béninois Djiman Koukou a encore tenu sa place au sein de sa formation. En déplacement sur la pelouse de Tours, dans le cadre du 33è chapitre de Ligue 2 de France, Djiman Koukou et ses coéquipiers ont courbé l’échine face aux locaux, qui ont conservé leur avantage de la 43è minute, œuvre de Christian Kouakou. Après ce revers, Niort est 12è au classement avec 43 points (-1) et maintient sa chance de rester en Ligue 2 la saison prochaine.

Gounongbé absent, Westerlo battu à domicile

Plus rien ne va pour Westerlo. Idem pour son attaquant, le Béninois Frédéric Gounongbé qui ne retrouve plus ses sensations et brille depuis quelques journées par son absence. Battu lors de la dernière journée de Ligue Jupiler par Kv Ootende (2-0), Westerlo a encore retrouvé la même équipe sur son chemin, pour le compte des play-offs de maintien. A cette étape où les points sont très précieux, Westerlo a subi un autre revers, le troisième du rang face à Kv Ootende (1-2). Pourtant, Mbaye Diagne (49è) a répondu au but de Musona Knowledge (25è). Mais John Jairo Ruiz a crucifié Westerlo quand il marquait le but victorieux. Westerlo doit véritablement se battre au match retour s’il entend se maintenir en Ligue Jupiler Belge la saison à venir.

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Retrait d’agrément à la Fbf : Le collectif des entraîneurs exprime sa frustration

collectif-des-entraineurs

(Et exige la reprise des différents championnats nationaux)
Le retrait d’agrément à la Fédération béninoise de football (Fbf) et la suspension des championnats nationaux de football ne sont pas du goût du collectif des entraîneurs de football du Bénin. A travers un point de presse tenu hier, jeudi, 23 avril, 2015 à la salle de conférence de l’Hôtel ‘’Peace and love’’ de Kouhounou, les entraîneurs des clubs du Bénin sont montés au créneau pour exprimer leur désapprobation.

Pour le collectif, la décision du gouvernement béninois aurait des conséquences fâcheuses notamment, la mise au chômage des joueurs, entraîneurs, arbitres, commissaires aux matches et autres prestataires de services. De surcroit, la suspension des différents championnats nationaux entraînerait sans controverse, le dégoût, le désintéret et l’abandon total du football chez les pratiquants actuels qui n’avaient pas d’autres débouchés. «C’est l’occasion pour nous, entraîneurs, d’exprimer notre frustration face à ce qui s’est avéré comme une marginalisation», a martelé, Ulrich Alohoutadé, porte-parole du collectif. Ainsi, ne voulant pas rester ‘’les bras croisés’’, et soucieux du dégel de la situation, le collectif a proposé aux différentes parties en conflit, de fumer le calumet de la paix en priorisant le dialogue, ceci pour le bien-être de la jeunesse sportive béninoise. A l’en croire, les enjeux immédiats sont grands et nobles : les éliminatoires de la Can Gabon 2017, la Coupe du Monde Russie 2018 etc. Conscient du fait, le collectif des entraineurs de football, a tenu à rappeler que « sa préoccupation majeure de l’heure est et demeure la reprise des différents championnats nationaux». Par ailleurs, il faut souligner que ledit collectif entrevoit rencontrer sous peu, les responsables de la Fbf, du Cnosb, du Mjsl pour exposer leurs suggestions en vue du dénouement de la crise.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Tournoi ‘’Future’’ de tennis au Nigéria : La délégation béninoise quitte Cotonou ce jour

tennis

Du 24 avril au 9 mai 2015, le voisin de l’Est (Nigéria) accueille l’édition 2015 du tournoi ‘’Future’’ de tennis. Une compétition qui permet d’engranger des points ‘’Atp’’, donnant accès au classement mondial de tennis. Et c’est dans ce cadre que la délégation béninoise quitte Cotonou ce Jeudi 23 avril 2015. Au Nigéria, quatre Béninois vont défendre les couleurs nationales. Il s’agit de : Félix Hounkpèvi, Timothée Zannou, respectivement n°1 et n°2 sur le plan national. Magloire Yakpa et Charles Codji, 4ème, 7ème  au classement général. Si Timothée Zannou, reste le seul Béninois présent dans le classement ‘’Atp’’ et devra défendre sa position, Félix Hounkpèvi doit se battre pour retrouver la place qu’il avait perdue dans ce classement. En effet, selon nos informations, il a été recalé parce qu’il n’avait plus participé aux compétitions. Les deux autres, que sont Magloire Yakpa et Charles Codji, font, quant à eux, leur baptême de feu dans ce tournoi et ambitionnent de se faire une place dans le ‘’cercle fermé’’ dudit classement. En somme, l’objectif des Ecureuils tennismen est clair : prendre des points pour mieux se positionner dans le classement ‘’Atp’’. Les quatre représentants béninois ont reconnu unanimement que la concrétisation de leur vœu est subordonnée à la réalisation de bonnes prestations au Nigéria.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Suite à la déclaration du président du Cnosb : Ali Yaro se désolidarise

ali-yaro

La crise qui secoue actuellement le football béninois prend une autre tournure. En effet, à la suite de la déclaration en date du 14 avril 2015, du président du Comité national, olympique et sportif béninois (Cnosb), Julien Minavoa, relative au retrait d’agrément à la Fédération béninoise de football (Fbf), son Secrétaire général, Ali Yaro désapprouve les observations de ce dernier et se désolidarise de ladite déclaration.

Déclaration du Secrétaire général du Cnosb

J’ai suivi avec grande attention, la déclaration faite par le Comité national, olympique et sportif béninois (Cnosb) relative à la situation de crise entre le Ministère de la jeunesse, des sports et des loisirs (Mjsl) et la Fédération béninoise de football (Fbf).

Je me réjouis du fait que le Cnosb a reconnu que le Comité exécutif de la Fbf traverse une situation conflictuelle dont les causes n’ont rien à voir avec le souci de développement du football.

Mieux, le Cnosb n’a pas été contre la décision du Conseil des ministres qui autorise le ministère en charge des sports  à engager des investigations devant clarifier les dessous de la sanction du Bénin par la Confédération africaine de football (Caf), ni les dispositions à prendre pour la tenue des grandes assises de tous les acteurs du football béninois.
La mise en place de ces différentes recommandations du conseil des ministres passe forcement par la remise à zéro de la situation avant le 27 Mars 2015 et de ce fait, la mise en place du Comité de réconciliation et d’orientation nouvelle (Cro) auquel le Cnosb a été invité à prendre part, annonce un nouveau départ du renouveau du football béninois avec tous les acteurs sans exclusive.

La déclaration du Cnosb, va sans nul doute à l’encontre d’une décision salutaire du Gouvernement Béninois qui vise à réorganiser le milieu du football béninois.

A cet effet, en ma qualité de membre du Conseil d’administration et secrétaire général du Cnosb, je voudrais par la présente, me désolidariser de la dite déclaration du Comité olympique et sportif béninois.

Cotonou, le 17 Avril 2015
Ali S.  YARO
Secrétaire général du Cnosb

En savoir plus...

Crise entre Fbf et Mjsl : La Fifa confirme son arrivée au Bénin, le 3 mai 2015

fifa

«Nous profitons de cette opportunité pour vous annoncer, une prochaine visite de la Fifa, afin de rencontrer les principaux acteurs, notamment, le ministre de la Jeunesse, des sports et des loisirs, si possible, et soumettre un rapport aux organes compétentes de la Fifa et de la Caf…», peut-on lire dans la correspondance de la Fédération internationale de football association (Fifa) 9 avril 2015. Par contre, la dernière en date, celle du 20 avril 2015 a été plus explicite. En effet, l’instance internationale du football a officiellement annoncé son arrivée au Bénin. «Par ailleurs, tel qu’annoncé dans notre dernier courrier, veuillez noter qu’une mission de la Fifa se rendra à Cotonou le 3 mai prochain afin de rencontrer les principaux acteurs de cette situation préoccupante…», a confirmé la Fifa dans sa correspondance. Une mission qui aura donc pour objectif de rencontrer et d’échanger avec les différentes parties impliquées dans cette crise qui, une fois encore vient, interrompre le bon déroulement des activités de la Fbf, et par ricochet, ternir l’image du football béninois, déjà en agonie et, qui a du mal à se faire un nom sur le plan sous-régional voire continental et mondial. Vivement que cette mission arrive à mettre fin à la lune de fiel entre la Fbf et Mjsl.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Echos des internationaux Béninois : Rudy Gestede signe un triplé pour les Rovers

GESTEDE

Si certains internationaux béninois brillent carrément de par leur absence ou ‘’abonnement’’ aux bancs de touche, dans leurs clubs, d’autres par contre s’illustrent de fort belle manière dans les championnats européens, à l’image de Rudy Gestede. Le week-end écoulé, cet attaquant de Blackburn Rovers a signé un triplé en évitant le revers à sa formation.

Trois buts pour Gestede, les Rovers tenus en échec

Il a été le joueur béninois, le plus actif le week-end écoulé en Europe. Auteur d’un triplé, Rudy Gestede a permis à son club Blackburn Rovers, d’éviter une défaite à domicile. Les trois buts ont été respectivement marqués à la 3è, 35è et 82è minute, de jeu, portant  du coup son total de buts à 17, cette saison. Des réalisations qui n’ont, toutefois, pas été bénéfiques puisqu’à chaque fois que le Béninois marquait, Nottingham Forest revenait au score. Antonio Michail (7è et  88è) et Lansbury Henri (45è) ont donc permis aux leurs d’établir la parité. Une rencontre comptant pour la 44è journée du Championship. Grâce à ce nul, les Rovers gagnent une place et sont désormais 9è au classement sur 24 équipes, avec un total de 60 points (+4).

Sessègnon sur le banc, précieuse victoire de West Bromwich

Après deux revers de suite en Premier League,  l’équipe de West Bromwich Albion a renoué avec la victoire lors du 33è acte du championnat anglais d’élite. Depuis le banc, de touche, le capitaine des Ecureuils Stéphane Sessègnon a suivi la belle prestation de ses coéquipiers, qui ont battu à l’extérieur, l’équipe de Crystal Palace (0-2). Des réalisations de James Morrison (2è) et Craig Garder (53è). Grâce à ce hold-up, West Bromwich remonte au 13è rang avec 36 points (-14).

Koukou au rendez-vous, Niort poursuit sa remontée

Niort poursuit sa remontée en Ligue 2 française. Chaque journée, Djiman Koukou et ses partenaires négocient, de belle manière, leurs rencontres et s’en sortent victorieux. Vendredi 17 avril 2015, pour le compte du 32è chapitre de Ligue 2, Niort est encore sorti gagnant de sa confrontation, face à l’équipe de Nîmes olympique. Un match prolifique en buts. Andé Dona Ndoh (63è et 83è) et Seydou Koné (90è) ont scoré pour Niort alors que Riad Nouri (74è) et Noël Alexandre Mendy (90è) ont réduit le score à Nîmes. Un succès qui propulse Niort au 12è rang avec un total de 43 points.

Gounongbé absent, Westerlo s’incline  à nouveau

Westerlo voit ‘’noir’’ depuis quelques journées en Ligue Jupiler belge. Le club du Béninois Frédéric Gounongbé cumule des mauvaises prestations. Samedi 18 avril 2015, pour le compte de la 30è journée  de la division d’élite belge, Frédéric Gounongbé a, en effet suivi le revers des siens depuis les tribunes de la formation de Kv Ootende (2-0). Des buts de Frédéric Brillant (39è) et Michiel Jonckheere (41è). Conséquence de cette contre-performance, Westerlo a perdu une place et se pointe désormais à la 11è place (33 points -21).

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Eliminatoires de la Can Gabon 2017 : Quand des incertitudes planent sur la participation du Bénin

ecureuils-benin

Le 8 avril 2015, les 52 pays engagés dans les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can), Gabon 2015,ont été fixés sur leur sort. Dans la poule C, les Ecureuils, auront fort à faire, face à la Guinée équatoriale, au Soudan du Sud et aux Aigles du Mali. Mais vu l’atmosphère actuel qui règne dans la famille du football béninois, des incertitudes planent sur la participation du Bénin.

En effet, depuis la mise en application de la décision du conseil des ministres en date du 27 mars 2015, ordonnant au ministre Idrissou Affo de retirer l’agrément à la Fédération béninoise de football (Fbf), sur le plan continental voire mondial, le Bénin n’existe plus dans le domaine footballistique. De plus, la Fbf,devenue désormais une coquille vide,ne peut engager les équipes nationales dans aucune compétition. D’ailleurs, dans sa déclaration rendue publique, le mardi 14 avril dernier, le Comité national olympique et sportif béninois, a été plus explicite en affirmant: « le retrait d’agrément constitue un acte unilatéral de rupture avec toutes les instances internationales de gestion du football».Par ailleurs, avec la mise en place du Comité de réunification et d’orientation nouvelle du football béninois (Ndlr : installé, mardi 14 avril 2015, au Mjsl), le fossé est définitivement creusé entre le ministre des sports et le ‘’président’’ de la Fbf, Augustin Ahouanvoébla. D’ailleurs, des indiscrétions font état de ce que ce dernier aurait vainement envoyé des correspondances au ministre des sports aux fins d’échanger sur la participation du Bénin à la campagne éliminatoire Gabon 2017. Chose plus inquiétante, si le Cro doit aller au terme de sa mission, et déposer les conclusions et recommandations de son travail, le 15 juillet 2015, alors que plutôt, le démarrage des éliminatoires est prévu pour les 12, 13 et 14 juin prochain, sans vouloir être un oiseau de mauvais augure, le Bénin risque de briller par son absence pour le compte des éliminatoires de la Can 2017.

De graves sanctions pour le Bénin ?

Déjà dans les cyclones de la Fifa, le Bénin risque d’être sévèrement puni par la Caf en cas d’absence. La raison, il s’est déjà engagé dans les éliminatoires et a été représenté lors du tirage au sort par trois membres de la Fbf. Rappelons qu’une fois déjà, le Bénin a été sanctionné par la Caf au niveau de l’équipe des Espoirs (U-23ans) après avoir décidé de ne plus participer aux éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (Chan), alors même qu’il devrait affronter le Ghana. Conséquences, Des amandes payées, des années de suspension dans cette catégorie… L’histoire se veut-elle têtue? Les Séniors subiront-ils le même sort? Wait and see…

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Retrait d’agrément à la Fbf par le gouvernement : Les observations du Cnosb

julien-minova

Le Comité national, olympique et sportif béninois (Cnosb) a attendu l’installation du Comité de réunification et d’orientation nouvelle du football béninois (Cro) pour donner son point de vue sur le bras de fer gouvernement-Fédération béninoise de football (Fbf). Une situation qui a conduit au retrait d’agrément à la Fbf par le gouvernement. Dans une  déclaration, le président du Cnosb Julien Minavoa, souligne que l’instance mère des fédérations sportives au Bénin «n'est pas contre la décision du conseil des ministres à engager des investigations devant clarifier les dessous de la sanction du Bénin par la Caf», non plus «contre les dispositions prises recherchant la tenue des grandes assises de tous les acteurs du football Béninois» mais «n'estime pas nécessaire le retrait de l'agrément ». Lire un extrait de la déclaration et les observations faites.
« …Le décret n°2002-0176 du 12 avril 2002 portant les dispositions extrêmes de retrait d'agrément, a-t-il été judicieusement exploité ? Le Comité national olympique et sportif béninois, toutes analyses faites, n'est pas contre la décision du Conseil des Ministres autorisant le ministère en charge des sports à engager des investigations devant clarifier les dessous de la sanction du Bénin par la Confédération africaine de football. Le Comité national olympique et sportif béninois n'est pas non plus, contre les dispositions prises recherchant la tenue des grandes assises de tous les acteurs du football Béninois.

Cependant, le Comité national olympique et sportif béninois n'estime pas nécessaire le retrait de l'agrément du fait que:

1. une exploitation plus judicieuse de certaines dispositions du décret 2002-0176 du 12 avril 2002 donnerait plus de lisibilité à l’ensemble de nos associations sportives:

2. le retrait d’agrément constitue un acte unilatéral de rupture avec toutes les instances internationales de gestion du football

3. il  n’est pas une panacée et a montré qu’il s’agit d’un piège sans fin dont le seul mérite est qu’il permet, croit-on, un raffermissement de l’autorité de l’Etat face à la propension d’actes d’autonomisation des Organisations sportives pas toujours du goût des gouvernants

4. tous les pays ayant connu cette aventure ont certes eu l’opportunité de tenter de reprendre les bases de leur football, de changer les hommes mais aucun n’a encore enregistré des résultats plausibles

5. il s’agit d’une décision qui a partout projeté les pays dans une aventure et un bras de fer dont ils sont toujours au finish les perdants, parce que, contrains à une reculade face à l’intransigeance des structures faîtières du football au plan international

6. enfin, si nous ne savons pas raison gardée, au regard des situations de crise qui couvent au sein de nombre de fédérations sportives dans notre pays, le retrait d’agrément, au lieu d’être l’acte exceptionnel et ultime auquel pourrait recourir l’autorité dans des cas extrêmes, deviendrait une disposition de déstabilisation vers lequel des mauvais perdants pousseraient régulièrement le Gouvernement dans le contexte actuel où l’Onu depuis novembre 2014, a cru devoir voter une résolution pour renforcer l’autonomie du sport et du CIO… »

En savoir plus...

Installation du Comité de réunification et d’orientation : «La tâche sera difficile ... mais la mission sera accomplie», dixit Jérôme Carlos

comite-de-reunification-et-dorientation

Suite au retrait d’agrément à la Fédération béninoise de football (Fbf), le ministre de la Jeunesse, des sports et des loisirs (Mjsl),Safiou Idrissou Affo, a procédé hier, mardi 14 avril 2015, à la salle de Conférence dudit ministère, à l’installation officielle du Comité de réunification et d’orientation nouvelle du football (Cro). C’était en présence des membres du Cro, du Mjsl et des hommes des médias.

C’est par arrêté n°061/Mjsl/Dc/Sgm/Drfm/Des/Sp en date du 8 avril 2015, que le Ministre Idrissou Affo a mis sur pied le Cro. Il a pour attributions :« la réorganisation du football béninois et l’organisation d’un grand forum regroupant tous les acteurs sans exclusive, en vue d’adopter les nouvelles orientations et de sceller la réunification de la famille du football au Bénin ». Une mission confiée à un Comité de sept personnes avec au poste de présidence, Jérôme Carlos. Prenant ainsi la parole, le promoteur de la Radio du Succès (Capp Fm),a remercié le gouvernement béninois et le ministre des sports pour le choix porté sur sa personne. Pour lui, «Confier le destin du sport et du football en particulier, à quelques saints mortels, c’est une véritable gageure». A l’en croire, «c’est une marque de confiance inouïe et les membres du Cro apprécient…». Même s’il reconnait que la tâche serait difficile mais pas impossible, il a souligné que ‘’seuls les hommes peuvent résoudre les problèmes des hommes’’. «Ce sont des Béninois qui peuvent valablement se pencher sur les problèmes du Bénin et y apporter des solutions heureuses. On n’ira pas chercher des extra-terriens…»,a-t-il renchéri, avant de conclure que «La mission sera accomplie et bien accomplie ».

Pour Idrissou Affo, confiant des capacités intellectuelles des membres du Cro, l’avenir du football béninois sera radieux. «Nous devons écrire de nouvelles pages du football béninois», a-t-il martelé. A l’entendre, quelque chose de bon aurait commencé et sa fin, a-t-il rajouté, ferait la joie de tout le Bénin.Il faut souligner que la cérémonie a pris fin par la signature des  Cahiers de charge et l’échange de Parapheurs entre le président du Cro et le ministre des sports. Rendez-vous, le 15 juillet 2015 pour les conclusions et recommandations du Comité de réunification et d’orientation.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !