TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN NEW GO 970x250 Px-01-1

A+ A A-

Sport

Aziz Adjakpè au sujet du tournoi de football de la diaspora : ‘’Une rencontre pour l’unité nationale’’

aziz-adjakpe

Du samedi 8 au dimanche 9 Août 2015, sera organisée au stade Charles de Gaulle de Porto- Novo, la première édition du ‘’tournoi de la diaspora’’ pour l’unité nationale. La compétition va regrouper quatre importants centres de formation. Une initiative de l’Association Bénin Diasp’Active, entendez Association des jeunes actifs de la diaspora béninoise et des jeunes de la diaspora d'Europe. A quelques semaines de ce grand tournoi, Aziz Adjakpè, président de l’Association, à travers cet entretien donne les tenants et aboutissants de cet évènement. Lisez plutôt !!!
 
Vous êtes le président de l’Association Bénin ‘’Diasp’Active’’. C’est quoi concrètement cette association ?

Le Bénin est un grand pays, pas de par sa superficie mais de par l’intelligence, la grandeur et l’ouverture d’esprit de ses fils et filles. Cet avis est largement partagé par nombre d’étrangers foulant le sol béninois. Afin de contribuer à son développement et participer à l’écriture de son histoire, la jeunesse de la diaspora béninoise a décidé de créer une synergie des forces autour de grands idéaux et des actions concrètes sans se positionner comme des concurrents pour les nombreuses organisations, allant dans le sens du développement du Bénin. En tant que jeunes actifs, nous pensons qu’aucune action n’est de trop pour le développement d’un pays et pour l’essor d’une Nation. C’est partant de tous ces aspects que nous avons décidé de créer l’association, Bénin Diasp’Active pour fédérer les relations et apporter à notre manière, une plus-value au développement de notre pays le Bénin.

Quelle mission s’est assignée l’association ‘’Bénin Diasp’Active’’ ?

L’Association Bénin Diasp’Active, est une association à but non lucratif. Elle s’est donnée comme mission, de mettre à profit toutes les forces actives, des communautés béninoises de l’extérieur, pour la construction d’un Bénin économiquement et socialement développé. Afin de réussir sa mission, l’association Bénin Diasp’Active a choisi de travailler dans tous les domaines où besoin sera sans distinction de race, de religion et de sexe ; mais plus principalement sur cinq axes à savoir: Solidarité, Santé, Education, Aménagement du territoire et Développement économique. Plusieurs actions identifiées dans chacun de ces secteurs seront mises en place au Bénin et en France. La liste des actions n’est pas exhaustive.

Pourquoi alors, l’organisation d’un tournoi de football au Bénin ?

L’association Bénin Diasp’Active mène des actions sur le territoire béninois depuis bientôt un an. Des actions discrètes mais efficaces. C’est dans cette même optique que le tournoi de la diaspora a été initié afin de créer une rencontre entre les jeunes de la diaspora et ceux restés au pays autour du sport. « L’unité nationale », prônée par notre association, est le thème retenu pour cette première édition. Cette activité sera d’ailleurs précédée d’un don de vêtements, de produits alimentaires et autres pour les personnes identifiées comme étant dans le besoin.

Comment va s’organiser cette première édition ?

Pour cette première édition, le tournoi aura lieu au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Il impliquera non seulement les membres de Bénin Diasp’Active mais aussi des autorités locales. Quatre équipes venues de Porto- Novo et ses environs seront en compétition. A l’issue de celle-ci, des trophées et de nombreux lots seront à gagner. L’accès au stade est entièrement gratuit pour permettre aux populations de pouvoir assister librement aux différents matches. Financé sur fonds propres de l’association, le grand tournoi sera réitéré tous les ans au Bénin. La ville d’accueil sera à chaque fois définie à l’issue de l’édition précédente.

Parlez-nous des récompenses qui sont prévues pour les équipes participantes de ce tournoi ?

Le 1er prix, c’est une coupe, un jeu de maillot, un lot de médailles dorées et une enveloppe financière de 200 000 Fcfa. La deuxième équipe du tournoi partira avec une coupe, un jeu de vingt-quatre (24) maillots, un lot de médailles argentées et une enveloppe de 150 000 Fcfa. L’équipe classée troisième aura droit à une coupe, deux (02) sacs de sports, (05) ballons et une enveloppe de 100 000 Fcfa. La quatrième, elle, repartira avec une coupe, cinq (05) ballons de foot et une enveloppe de 100 000 Fcfa.

Votre mot de fin…

D’abord, je remercie toute la diaspora béninoise, notamment les membres de l’Association Diasp’Active pour tout ce qu’ils font pour la dynamisation de cette association et pour tout le soutien apporté à l’organisation de ce grand tournoi de football. De même, nous remercions tous les Béninois de la diaspora et tous ceux qui ont pensé aux enfants démunis du Bénin en nous offrant des vêtements, des vivres, des jouets et autres que nous allons distribuer en Août. Je voudrais aussi dire un grand merci aux journalistes et autorités béninoises qui nous aident pour l’organisation et la réussite de ce tournoi au profit des jeunes. Pour finir, j’invite la population béninoise à faire le déplacement pour soutenir les différents centres de formation qui seront en compétition. C’est une fête que nous, jeunes de la diaspora nous organisons pour fédérer les énergies avec nos frères et soeurs du Bénin, pour développer notre pays.

Propos recueillis par A.F.S.

En savoir plus...

Graine de star : Kader Mamadou Séko, un joueur plein d’avenir!

Kader-Mamadou-Seko-1

Après sa formation au Bénin et un premier échec en Afrique du Sud, le jeune milieu polyvalent d’origine béninoise, Kader Mamadou Séko a réussi à poser sa valise en Géorgie. Sous l’étiquette du Fc Chkherimela, une équipe de deuxième division, le jeune béninois a connu une trajectoire ascendante, signe d’un d’avenir certainement plein de belles surprises.

Haut de ses 1m75 pour 70 Kg, Kader Mamadou Séko est né au Bénin, le 27 décembre 1995. Milieu de terrain polyvalent, il a pris par l’As Police et Adjobi Fc, avant d’intégrer l’académie As Kangourou pour une formation pointue. Son talent au sein de cette dernière lui a permis de se retrouver en Afrique du Sud grâce à Marcel Fatolou. Une fois au pays de ‘’Madiba’’, son séjour a été écourté. « Mon premier voyage en Afrique du Sud n’a pas marché», a-t-il confié. C’est en terre géorgienne qu’il a finalement signé avec un club de deuxième division, Fc Chkherimela, à quatre journées de la fin du championnat. Paradoxalement, l’arrivée du prodigue béninois rime avec les bonnes performances du club. Ainsi,  lors de ses quatre dernières rencontres, le Fc Chkherimela a obtenu trois victoires de suite, une première pour le club depuis le début du championnat. Une contribution remarquable du Béninois est à noter. «J’ai rejoint le club à quatre matchs de la fin du championnat. J’ai marqué un but et j’ai effectué deux passes décisives », s’est réjoui le jeune béninois  Kader Mamadou Séko, heureux de retrouver toutes ses marques qu’on lui connaissait. «Mon rêve est de devenir un très grand joueur reconnu à travers le monde à l’image de Samuel Eto’o, Stéphane Sessegnon, Didier Drogba…»,a-t-il déclaré. Mais pour l’heure, il aura permis à son club d’éviter la relégation, terminant au huitième rang sur dix clubs dans le groupe A, donc premier non relégable (Ndlr : La deuxième division en Géorgie est composée de vingt clubs en deux groupes de dix). Le jeune béninois sera certainement la révélation de la saison 2015- 2016 et à coup sûr, permettra à sa formation de savourer le championnat d’élite. Technique et rapide, Kader Séko est donc un joueur talentueux sur lequel le Bénin peut compter dans l’avenir.

A.F.S.

 
En savoir plus...

Coup d’envoi de la 8ème édition du tournoi inter-institutions : Première journée prolifique en buts, spectacle au rendez-vous!

football

Le top de la 8ème édition du tournoi inter-institutions «Dribble pour le Bénin» a été donné samedi, 4 juillet 2015 à Kouhounou. Et déjà, les différentes équipes affichent leur ambition : décrocher la dame coupe.Mais le chemin est encore très long et certainement parsemé d’embûches…

A peine entamée que les filets tremblent. C’est le moins qu’on puisse dire de cette première journée de la 8ème édition du tournoi inter-institutions «Dribble pour le Bénin». Une journée  prolifique en buts : 24 buts en sept rencontres. Soit une moyenne de 3,42 buts par match.Les attaquants des différentes équipes étaient très décisifs et n’ont laissé aucune opportunité s’échapper. Le match N°1 en est illustratif. La gendarmerie nationale a fait d’une bouchée, le ministère de la santé,  certainement en manque‘’d’inspiration chirurgicale’’ et dépassé par les évènements (6-0). On notera toutefois, le succès quoique difficile du ministère de la Défense et de la Présidence de République respectivement sur Nagra de l’Ortb (2-1) et le ministère de la Justice (1-0). Le match d’ouverture entre la Police nationale et l’Assemblée nationale a vu la victoire des policiers sur leur homologue des ‘’parlementaires’’ (3-0). Un spectacle fécond en buts que le public ayant effectué le déplacement a apprécié à sa juste valeur. Comme le disait un spectateur au terme de la rencontre inaugurale : « un match de football sans but est ennuyant. Heureusement que cette compétition nous offre des buts…». Selon les organisateurs, l’objectif de « Dribble pour le Bénin » est de créer un cadre de loisirs et de brassage pouvant permettre aux fonctionnaires de célébrer la fête de l’indépendance autour du football qui, à en croire Rodolphe Kiki, président du Comité d’organisation, est l’une des disciplines qui rassemble assez de férus. Ainsi, pendant plus d’un mois, les équipes engagées vont livrer des rencontres aussi palpitantes qu’inouïes afin de prouver au public, qu’au-delà du boulot et du stress de l’administration, elles savent manier le cuir rond. D’ailleurs, la première journée a donné un avant-goût de tout ce qui pourrait se dérouler tout au long de la compétition. Rappelons que 15 institutions réparties en trois poules  de quatre équipes et une poule de trois participent à ce 8ème chapitre du tournoi «Dribble pour le Bénin» qui connaîtra son épilogue le samedi 15 août 2015.

Zoom sur les résultats de la première journée


Samedi 4 juillet 2015 à Kouhounou
7h00 : Gendarmerie nationale # Ministère de la santé  6-0
8h45 : Ministère de la défense nationale # Nagra de l’Ortb 2-1
14h30 : Présidence de la République # Ministère de la justice 1-0
16h15 : Assemblée nationale # Police nationale 0-3

Dimanche 5 juillet 2015 à Kouhounou
7h45 : Ministère de la famille # Mae 2-1
14h30: Sobémap # Maep 2-1
16h15: Mjsl # Mef 4-1

A.F.S.

 
En savoir plus...

Pour la vulgarisation du golf au Bénin : Plusieurs activités sont mises en branle

golf

Promouvoir le golf reste le principal objectif de la Fédération béninoise de golf (Fébégo). Ainsi, après la tenue du championnat national, elle s’active en ce moment pour l’organisation de plusieurs autres compétitions dans le but de vulgariser cette discipline sportive peu connue au Bénin. En effet, suite au rendez-vous manqué de Agoué, dans le cadre de la fête de Nonvitcha, Gilles Gbaguidi, président de la Fébégo et ses membres projettent organiser dans les jours à venir plusieurs activités à travers les régions du Bénin. La première en date, est celle du 15 août 2015, où aura lieu, dans la commune de Savalou, un tournoi de golf. Ceci, en marge à la célébration de la fête de l’igname qui draine assez de monde. Juste après Savalou, cap sera mis sur Lomé au Togo où Gilles Gbaguidi et ses pairs prendront part à un tournoi organisé par la Fédération togolaise de golf. Et déjà, à quelques semaines de ces sorties, ils affûtent leurs armes  pour faire de ces deux rendez-vous une réussite. A en croire le président de la Fébégo, ces activités, marquent le début d’une vaste campagne pour la promotion du golf au Bénin. Et d’ajouter, qu’«Il est temps que les Béninois cessent de penser que le golf est une discipline des personnes aisées…»

A.F.S.

 
En savoir plus...

Formation des encadreurs de judo : Les entraîneurs de niveau I et assistants de Dojo aguerris

judo

Le Comité exécutif de la Fédération béninoise de judo (Fbj) a organisé, le samedi 27 juin 2015 au  Comité national olympique et sportif  béninois (Cnosb), une formation au profit des entraineurs de niveau I et assistants de Dojo, venus des départements de l’Atlantique-Littoral et de l’Ouémé-Plateau

Pour l’expert-formateur, Adrien Badou, ladite formation vise à relever leur capacité de coaching à travers des notions en matière des nouvelles règles de la Fédération internationale de judo (Fij) à eux enseignées. Pour lui, c’est une séance de restitution pouvant permettre aux participants de s’améliorer dans l’accomplissement de leur mission. Aussi, l’expert-formateur, seul entraineur de niveau III au Bénin après sa formation de trois mois à Montréal au Canada  passera sous peu et ceci selon son calendrier, dans les clubs pour évaluer les participants. C’est du moins ce qui ressort des propos du Secrétaire général de la Fbj. A  l’en croire, les participants de grade « ceinture noire », bénéficieront après évaluation, du diplôme de niveau 1, et ceux des « ceintures marrons », du diplôme d’assistant de Dojo. Toutefois, il a rassuré que la formation s’étendra aux autres judokas dans les tous  prochains jours.

A.F.S.

 
En savoir plus...

8ème édition du tournoi inter-institution : Les hostilités démarrent ce samedi

football

Le coup d’envoi de la 8ème édition du tournoi inter-institution «Dribble pour le Bénin» sera donné ce samedi, 4 juillet 2015 à Kouhounou. 15 équipes étatiques sont sur la ligne de départ avec en match d’ouverture, Assemblée Nationale face à la Police Nationale.  

L’objectif de « Dribble pour le Bénin » est de créer un cadre de loisirs et de brassage pouvant permettre aux fonctionnaires de célébrer la fête nationale de l’indépendance autour du football qui, à en croire Rodolphe Kiki, président du Comité d’organisation, est l’une des disciplines qui rassemble assez de férus. Ainsi, pendant plus d’un mois, les équipes engagées vont livrer des rencontres afin de prouver au public, qu’au-delà du boulot, elles savent manier le cuir rond. Pour cette première journée, quatre rencontres sont au programme. Déjà à 7h, la Gendarmerie nationale sera face au Ministère de la santé. Suivront respectivement à 8h45 et 14h30, les rencontres Ministère de la défense nationale # Nagra de l’Ortb et Présidence de la République # Ministère de la justice. Le match d’ouverture est prévu à 16h15 et opposera l’Assemblée nationale à la Police nationale. Des rencontres certainement palpitantes… Rappelons que 15 institutions réparties en trois poules  de quatre équipes et une poule de trois participent à ce 8ème chapitre du tournoi «Dribble pour le Bénin».

Zoom sur les différents groupes


Poule A
Présidence de la République
Ministère de la justice
Gendarmerie nationale
Ministère de la santé

Poule B
Assemblée nationale
Police nationale
Ministère de la défense nationale/Dsia
Nagra de l’Ortb

Poule C
Sobémap
Maep
Ministère de la famille
Ministère des affaires étrangères

Poule D
Ministère des sports
Ministère de l’économie et des finances
Port autonome de Cotonou

Lire les affiches de la première journée


7h00 : Gendarmerie nationale # Ministère de la santé
8h45 : Ministère de la défense nationale # Nagra de l’Ortb
14h30: Présidence de la République # Ministère de la justice
16h15 : Assemblée nationale # Police nationale

A.F.S.

 
En savoir plus...

Tournoi de handball doté des trophées ‘’Ali Yaro’’ : Flowers absente

ali-yaro

La deuxième édition du tournoi inter-ligue Atlantique-Littoral et Ouémé-Plateau de handball, réunit ce samedi 4 juillet 2015 plusieurs équipes, à l’exception de celle de Flowers (hommes et dames). Selon des indiscrétions, Flowers serait absente dudit tournoi afin de permettre à son dauphin (Aspac) de décrocher les trophées mis en jeu. Ainsi, au niveau des hommes, Aspac, Uac, Aso Modèle de Porto-Novo, Génération 90, l’équipe des anciens de Porto-Novo et Canon de Porto-Novo tenteront de s’adjuger le trophée. Du côté des dames,  Aspac, Uac, Aso Modèle de Porto-Novo et Canon de Porto-Novo vont animer la compétition. Pour l’actuel Directeur des sports d’élites (Dse), l’objectif de cette compétition est de contribuer au développement et au rayonnement du handball au Bénin. «C’est une compétition qui a été organisée pour permettre aux équipes des deux Ligues de jauger leur niveau mais aussi…leur permettre d’être actif en attendant les compétitions statutaires de la Fédération béninoise de handball », a martelé Ali Yaro, l’initiateur du tournoi. Rappelons que le top du tournoi sera donné le samedi prochain à sept heures et prendra fin dans la soirée au terme des différentes finales.
 
Abdul Fataï SANNI

 
En savoir plus...

18ème édition du tournoi de l’Espoir : Note de satisfaction pour les acteurs

tournoi-tennis

Démarrée le 24 juin 2015, la 18ème édition du tournoi de l’Espoir qui s’est déroulée à l’Académie Darboux d’Akpakpa a connu son épilogue le samedi 27 juin dernier sur une note de satisfaction. Et déjà la prochaine édition est attendue.

Dans la catégorie des garçons de 18 ans et moins, le tenant du titre, Ekèmon Stanislas s’est fait battre par Lionel Hounsinou (1/6, 7/6, 12/10). Devon da Silva ferme quant à lui la marche. Dans cette même catégorie chez les filles, Chelsea Agaounga n’a pas cédé devant Steffi Houngbon, confirmant ainsi tout le bien qui est dit d’elle. Lassissi Bishola, elle, par contre s’est contentée  de la troisième place. Autant la surprise a été grande au niveau des juniors, autant elle l’a été dans la catégorie des 12 ans et moins. Pour preuve, Sodick Noudogbessi est tombé de son piédestal. Détenteur du titre dans la catégorie lors de l’édition précédente, il n’a pu garder sa couronne parce qu’il a été battu à la surprise générale par le moins attendu, Brice Dilane. Toïb Noudogbessi a été scotché au troisième rang. Respectivement sur les trois marches du podium dans la catégorie des 12 ans et moins chez les filles, on retrouve Frida Houngbo, Gloria Nahum et Tchalawlassou Marie-Stella.  Pour Bernadin Codjo, secrétaire général de la Fédération béninoise de tennis (Fbt), les finalistes malheureux, Ekèmon Nanislas (U-18) et Nodogbessi Sodick (ndlr N°2 de sa catégorie dans la sous-région), demeurent entre autres, « les futurs champions sur lesquels le Bénin peut compter ». A Stanislas de le confirmer lors du prochain circuit junior/Itf de l’Afrique de l’Ouest et du Centre que Cotonou abritera du 1er au 06 septembre 2015.

A.F.S.

Zoom sur les résultats par catégorie


12 ans et moins filles
1-Frida Houngbo
2-Gloria Nahum
3-Tchalawlassou Mari-Stella

12 ans et moins garçons
1-Brice Dilane
2-Sodick Noudogbessi
3-Toïb Noudogbessi
18 ans et moins garçons
1-Lionel Hounsinou
2-Ekèmon Stanislas
3-Devon da Silva
18 ans et moins filles
1-Chelsea Agaounga
2-Steffi Houngbo
3-Lassissi Bishola

En savoir plus...

3ème édition du championnat départemental de maracaña : Les représentants pour la phase nationale connus

phillipe-totonde

La ligue départementale Atlantique-Littoral a tenu, samedi 27 juin 2015, au Hall des arts, loisirs et sport (Hals) de Cotonou, la troisième édition du championnat départemental de maracaña. Cette phase a connu la participation de deux équipes au niveau des vétérans et quatre chez les seniors.

Concernant les vétérans, la double confrontation entre Godomey maracaña club et Rafales de Hêvié n’a pas permis de départager les deux équipes. Elles  ont réussi à obtenir chacune une victoire (1-2 ; 3-2). Les deux équipes sont donc qualifiées pour la phase nationale où elles seront rejointes par les vétérans de Pobè, de Bohicon et d’Abomey. Les différentes confrontations chez les seniors ont été quant à elles des parties de haut niveau entre les quatre formations en lice : Abam, Sacr, Aafac et Copa Cabana. Après une journée marathon sanctionnée par des scores serrés, trois équipes se sont détachées du lot et ont  validé leurs tickets pour la phase finale. Il s’agit d’Abam (champion en titre), Copa Cabana et Aafac. Sacr, le vice-champion en titre a été la grosse déception de la compétition. Il n’a pas pu valider son billet pour la phase nationale. Abam, champion départemental, se positionne ainsi comme un candidat sérieux au sacre national. Tous les regards sont désormais tournés vers le 11 juillet 2015 pour la phase nationale prévue à Cotonou. Il faut noter que ce sont les joueurs des équipes participantes au championnat national qui seront sélectionnés pour constituer les équipes nationales seniors et vétérans qui prendront part à la quatrième Coupe d’Afrique des Nations de maracaña laquelle aura lieu du 4 au 12 septembre 2015 dans la capitale togolaise.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Edition 2015 de l’Open de Cotonou de Badminton : Pascaline Vitou confirme sa suprématie sur Xéna Arisa

pascaline-vitou

Les rideaux sont tombés, jeudi 25 juin dernier, sur l’édition 2015 de l’Open de Cotonou de Badminton. Et pour clore en beauté ce 3ème chapitre de l’Open, le public a eu droit à une rencontre aussi palpitante qu’alléchante, digne d’une grande finale. Preuve de l’évolution du niveau du badminton béninois.

Près de deux cents badistes se sont retrouvés du 22 au 25 juin 2015 au Hall des arts, loisirs et sports (Hals) de Cotonou pour tenter de décrocher l’une des médailles mises en jeu par la Fédération béninoise de badminton (Fébéba) dirigée par Aubin Assogba. La compétition a pris fin par quatre finales dont celle qui a opposé Pascaline Vitou, championne en titre du Bénin) à sa dauphine Xéna Arisa.

Une finale pleine de spectacles !

L’une des ultimes rencontres ayant cristallisé les attentions des férus qui ont passé la soirée du jeudi dernier au Hals de Cotonou à suivre l’Open de badminton est bien celle opposant Pascaline Vitou à Xéna Arisa, crèmes de cette discipline chez les dames. Elles nourrissent une certaine adversité, l’une pour l’autre, tant la lutte pour être la meilleure est âpre entre les deux amies mais rivales dès qu’elles se retrouvent sur le court. Quand le juge  donna le top, sans round d’observation, elles mirent les mains à l’étrier et firent voltiger au-dessus du filet le volant d’un camp à l’autre. Arisa  tenta de survoler le premier set mais elle n’arriva jamais à supplanter son adversaire (22-20). Hélas ! Quand le deuxième set commença, elle s’est rendue à l’évidence. La championne en titre du Bénin lui réservait une belle surprise. Pascaline Vitou changea donc de tactique en envoyant des coups puissants. Dans la foulée, elle mit les pendules à l’heure (21-19). Le troisième set n’a pas été la copie conforme du précédent (21-15), renvoyant du coup sa rivale à ses entrainements pour les prochaines échéances. En somme, cette finale a bien montré le progrès du badminton béninois en peu de temps. Et sur l’échiquier continental, nul doute qu’il aura son mot à dire.

Abdul Fataï SANNI

Zoom sur les classements par catégorie au terme de la compétition


Simple garçons minimes
1er:ChristinZannou (Lbc)
2ème: Oswald Fanodosh (Aoe)
3ème: Anicet Olou (As Cobras)
4ème : Carlos Ahouangassi (Lbc)
5 Carlos Kpanou (Aoe)

Simple femmes
1ère : Pascaline Vitou (2Ab)
2ème : Xéna Arisa (Aoe)
3ème : JoellineDégbé (Ebc)
4ème : SynticheDèhotin (Aoe)

Simple hommes
1er : SébastianoDegbe (Lbc)
2ème : Rojuel Assogba (Aoe)
3ème : PrashantShiroor (Ipl)
4ème : Carlos Bossouvi (No)

Double hommes
1er : PrashantShiroor / Praveen Raja (Ipl)
2ème : Sunil Vasnani/ KarthikGaneshan (Ipl)
3ème : SébastianoDegbe/Carlos Allamangbo (Lbc)
4ème : Rojuel Assogba / Julius Dagan ((Aoe) / As Cobras)

Double mixtes
1er : SébastianoDegbe / Xena Arisa (Lbc / Aoe)
2ème : Carlos Bossouvi/ SynticheDehotin (No / Aoe)
3ème : Carlos Allamangbo/ NorbetheTotin (Lbc / 2Ab)
4ème : Rojuel Assogba/ JoellineDegbe (Aoe / Ebc)

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !