TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

bandeau-TocToc 1

A+ A A-

Sport

Après le cambriolage à la Fbf : Le ministre Affo est allé aux nouvelles

affo-fbf

Le ministre des sports, Safiou Idrissou Affo, accompagné d’une forte délégation, était hier mardi 7 octobre 2014 au siège de la Fédération béninoise de football (Fbf) pour témoigner son soutien aux membres du Comité exécutif de la Fédération béninois de football (Fbf). On se rappelle que le siège de la Fédération a été cambriolé la semaine dernière. Occasion pour le ministre et le président Augustin Ahouanvoébla d’échanger sur certains dossiers de l’actualité footballistique.

Après avoir fait le tour des bureaux cambriolés et écouté un résumé des faits, le ministre Safiou Affo a attiré l’attention du président Ahouanvoébla sur la nécessité de renforcer la sécurité au niveau du siège de la Fbf. A en croire Safiou Affo, le ministère ne pouvait pas rester insensible à ce cambriolage. «…Nous avions profité pour échanger sur certains dossiers comme celui de la sanction de la Caf, les matches des journées Fifa qui opposent le Bénin à la Tanzanie ce 12 octobre et au Maroc le mois prochain, la participation du Bénin à la 7ème édition du tournoi de l’Uemoa qui se tiendra à Lomé en novembre prochain, les préparatifs pour les éliminatoires de la Can 2017, le processus de réconciliation de toute la famille du football béninois», a confié le ministre Affo. Sur le dernier sujet, il a déclaré que le président de la Fbf est en train de prendre les dispositions pour la réunification des acteurs du football. Il l’a ensuite encouragé à persévérer dans cette voie. La division ne profite à personne, a-t-il déclaré avant d’inviter les présidents de clubs qui ne participent pas aux différents championnats à faire preuve de patriotisme. «On ne peut pas évoluer lorsque des gens restent campés sur des positions tranchées. Dans toutes les négociations, il faut faire des sacrifices et si je peux apporter quelque chose pour que ce processus de réconciliation aboutisse, je n’hésiterai pas», a conclu le patron des sports au Bénin.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

10ème édition du Championnat sénior de Sambo : L’organisation confiée au Bénin en 2019

kpotcheme

Le Bénin a pris part du 27 au 29 septembre 2014, au 5ème championnat Sénior africain de Samba au Cameroun. Au lendemain de ce rendez-vous continental, l’ancien président de la Fédération béninoise de judo Rodrigue Kpotchémé a fait le bilan de la participation béninoise et lève un coin de voile sur les perspectives.      

Présent dans plus de 95 pays du monde entier, le Sambo a fait son apparition au Bénin le 5 octobre 2013. Ceci, après la participation d’une délégation béninoise au congrès de Sambo qui a eu lieu a Saint Petersburg. Déjà, cette discipline entre dans les habitudes des béninois puisque le Bénin a été présent au Cameroun dans le cadre  du 5ème Championnat Sénior de la discipline. Pour cette première participation, le Bénin a terminé  7ème avec une médaille en Bronze décrochée par Jacques Adjagba (chez les 100 kg). « Comme récompense pour cette participation, nous avions bénéficié de la part de la Confédération africaine de Sambo (Cas), de l’organisation en 2019 de la 10ème édition du Championnat africain sénior de Sambo» a souligné Rodrigue Kpotchémé.  Il entend vulgariser cette discipline dans tout le Bénin et faciliter l’installation des clubs de Sambo qui doivent assurer la relève. «Dans un futur proche, vous verrez nos ambitions nobles pour vraiment hisser haut le drapeau béninois au firmament des grandes compétitions » a-t-il laissé entendre.
Pour rappel, c’est le Cameroun qui a décroché la première place avec 20 médailles (six en or, sept en argent et sept en bronze). Il est suivi du Maroc et de la Tunisie. Il faut noter la participation des pays comme l’Algérie, le Sénégal, le Niger, la Rca, le Congo-Brazzaville et le Burundi.

A. F. S.

En savoir plus...

Match amical Tanzanie-Bénin : Plusieurs absences déjà annoncées

ecureuils

Plusieurs joueurs béninois vont manquer le match amical qui va se jouer entre la Tanzanie et le Bénin le 10 octobre prochain. Selon nos sources, Khaled Adénon, Réda Johnson, Jodel Dossou, Rudy Gestede, Frédéric Gounongbé, Jordan Adéoti, Djima Koukou et même Saturnin Allagbé sont annoncés out pour ce match de la journée Fifa. Si certains sont blessés, d’autres ont refusé de disputer ce match car disent-ils, « ils préfèrent se consacrer à leur club». Pour palier ces défections, le sélectionneur du Bénin Didier Ollé-Nicolle a fait appel à d’autres joueurs. Il s’agit de l’attaquant de l’Etoile du Sahel, Fadel Suanon, du girondin Sessi d’Almeida. En l’absence de Gestede, Mohammed Aoudou (Js Saoura) a été convoqué en renfort. Idem pour le jeune attaquant franco-béninois, Steve Mounié qui a été appelé pour la première fois avec les Ecureuils par Didier Ollé-Nicolle. Il supplée dans la foulée l’un des meilleurs buteurs des championnats européens Frédéric Gounongbé (Westerlo/Belgique).

A. F. S.

En savoir plus...

Décès de « l’ami François » : La presse sportive au chevet de la famille éplorée

francois-mensah

Une forte délégation de la famille de la presse sportive était ce lundi 6 octobre, au chevet de la famille du journaliste François Mensah. Avec à sa tête Constance Meffon, René José Sagbo, Pascal Hounkpatin et William Bassabi,  la délégation s’est d’abord rendue au Groupe de presse « Fraternité » pour signer le cahier de condoléances et partager la douleur avec les confrères de Canal 3 Bénin. Sur place, la délégation a présenté les condoléances de la presse sportive au personnel du Groupe de presse « Fraternité ». Après Mènontin, le cap a été mis sur Gbèdjromèdé à la maison maternelle du désormais feu François Mensah où le même exercice a été fait. L’épouse   du défunt  accompagnée pour la circonstance par certains membres de la famille a accueilli la délégation. L’émotion était vive. De source proche de la famille, l’inhumation de notre confrère François Mensah est prévue pour le samedi 18 octobre 2014 à Grand-Popo, dans le département du Mono. Toute la presse sportive du Bénin se mobilise déjà pour lui rendre un hommage mérité.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Echos des internationaux Béninois : Plusieurs absents, des prestations mi-figue mi-raisin

sessegnon

Les journées passent au niveau des différents championnats européens mais ne se ressemblent pas pour les internationaux Béninois. Au sein de leurs clubs respectifs, ils essaient d’apporter un peu plus à leur formation. De la France, en passant par l’Angleterre pour atterrir en Belgique, les Béninois font parler d’eux. Ce week-end, ils étaient encore sur les pelouses d’Europe avec des prestations diverses, certains ont brillé par leur absence.

Sèssegnon titulaire, WBA chute à Liverpool
A l'occasion de la 7è journée de Premier League, Liverpool a renoué avec le succès face à West Bromwich Albion (2-1) de notre compatriote Stéphane Sèssegnon, après quatre matchs sans victoire, toutes compétitions confondues. Lallana (45è) et Henderson (61è) ont marqué pour les Reds. Une défaite qui s’est dessinée aux derniers instants de la partie malgré l’envie du capitaine béninois Stéphane Sèssegnon et ses coéquipiers de ramener le point du nul de leur déplacement. Conséquence  de ce revers, WBA perd deux places au classement et est désormais 13è avec 8 points (-1).

Adéoti présent,  Caen battu par OM
Au terme d'un match alléchant et au bout du suspense, l'Olympique de Marseille s'impose en Normandie et décroche un septième succès consécutif en Ligue 1. Dans un match maîtrisé, les coéquipiers du Béninois Jordan Adéoti ont finalement laissé filer le point du match nul dans les arrêts de jeu. Les Normands, qui se sont bien battus, pourront évidemment nourrir de sérieux regrets. Même si les caennais n’ont pas démérité, l’expérience manque à Adéoti et ses partenaires qui perdent le match sur de petit détail. Caen est 17è au classement avec 8 point (-1). C’est cela le haut niveau.  C’est en forgeant qu’on devient forgeron, dit-on !

Koukou absent,  Niort obtient le nul
Après deux victoires d’affilée, l’équipe de Niort renoue avec sa série de matchs nuls. Ce week-end, en se déplaçant sur le terrain d’AC Ajaccio lors de la 10è journée de la Ligue 2 de France, les partenaires de Djima Koukou (absent) n’ont ramené que le point du nul de leur déplacement. Désormais, Niort totalise 14 points (+ 1) et reste tout de même un sérieux prétendant pour la montée en Ligue 1 au terme du championnat.      

Nationale : Les parisiens enchaînent, Luçon au ralenti
Lors de la 9è journée de la Nationale (Ligue 3 de France), Paris Fc a battu ce vendredi le SC Amiens, au stade Charléty grâce à un doublé d’Idriss Ech-Chergui  (25′), (74′) et un but de Tiécoro Keita (40′). Le but amiénois a été inscrit par Beynié (57′) d’une très belle frappe à l’extérieur de la surface. Titulaire devant 650 spectateurs, Mouritala Ogunbiyi a logiquement participé à la victoire des siens. 1er au classement général, Paris Fc creuse l’écart en tête et totalise 19 pts (+8). Par contre, Khaled Adénon et Luçon sont toujours au ralenti. En déplacement ce week-end chez le 18è Epinal, Adénon et ses partenaires se sont contentés du nul (0-0). Luçon avec 8 pts (-3) occupe le 14è rang et rode toujours dans la zone rouge.

Gestede blessé, Blackburn Rovers cale à domicile
Le championship était à son 11è acte le week-end écoulé. En absence de Rudy Gestede (blessé), Blackburn Rovers n’a donc pas brillé. Rovers a été contraint au partage des points (0-0) face à Huddersfield. Dans un championnat dominé par Norwich City (1er avec 21 pts +11), Blackburn est 12è au classement avec 15 unités (-2) sur 24 équipes. Le championship est loin de terminer et à Rovers de saisir sa chance pour le maintien ou faire partie des meilleures pour la montée car tout reste à faire dans ce championnat.

Boco sur le banc, Chesterfield remporte / Johnson absent, Coventry coince  
En Ligue One anglaise (3è Division), les internationaux Béninois ont brillé par leur absence. Si Romuald Boco figure sur la feuille de match, Réda Johnson a été totalement absent de la pelouse. Boco a donc suivi la victoire des siens depuis la touche face à Sheffield Utd (3-2).  Grâce à cette victoire, Chesterfield est 6è au classement avec 18 pts (+5) à sept longueurs du leader Bristol City (25 pts +12). Par contre, Réda Johnson (absent du terrain) et Coventry ont été contraints au nul (2-2) face Crawley Town. Dans ce match, tout s’est joué en première période. Josh McQuoid (14’) et Simeon Jackson (27’) ont marqué pour Coventry. Gwion Edwards (33’) et Izale McLeod (37’) ont mis les pendules à l’heure. Déception donc pour Réda Johnson et ses partenaires qui ont laissé filer trois précieux points. 15è au classement, Coventry City (13 pts -2) doit vite se réveiller car la route est longue mais parsemée d’embuche.

Frédéric Gounongbé absent, Westerlo partage le point
En Belgique, la Ligue Jupiler était à son 10è chapitre. Occasion pour Westerlo qui a accueilli La Gantoise. En absence de leur buteur maison, le Béninois Frédéric Gounongbé, Westerlo a livré un grand match face au 2è du championnat belge. Le duel du haut du tableau n’a donc pas connu de vainqueur ni de vaincu. Score final 0-0. Un précieux point nul qui permet à Westerlo d’être scotché au 3è rang avec 17 pts (+5). Le meilleur buteur du championnat belge, le Béninois Frédéric Gounongné avec 9 réalisations a certainement manqué dans ce match mais ce n’est que partie remise.

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Ligue Atlantique-Littoral de volley-ball : Un tournoi pour honorer les anciennes gloires

volley-ball

La Ligue Atlantique-Littoral de volley-ball que dirige Yves Batcho a décidé de rendre hommage aux anciennes gloires. C’est à travers un tournoi qu’elle entend initier pour les remercier. Ce qui justifie cette année, l’organisation du tournoi de volley-ball dénommé «Général Félix Hessou» dont le coup d’envoi sera donné ce samedi 4 octobre 2014 à l’Unafrica de Cotonou. Selon le Prédisent de la Ligue Yves Batcho, l’objectif de ce tournoi est dans un premier temps, de célébrer chaque six mois, les sympathisants et anciennes gloires du volley-ball et dans un second temps, de donner de la compétition aux clubs de la Ligue Atlantique-Littoral après la fin du Championnat national. Plusieurs équipes ont été invitées par la Ligue pour prendre part à ce tournoi. Chez les hommes, on peut citer entre autre, As Police, Buffles, AVK, Espoir, les Amis de Zopa et les étudiants de l'Uac. Au niveau des dames, on note la présence des Buffles, de Vesos, 2AB, 2AVB et les étudiantes de l'Uac. La réunion technique pour le tirage au sort a lieu ce vendredi 3 octobre au siège de la Fédération béninoise de volley-ball sis au Hall des arts et loisirs de Cotonou. Plusieurs récompenses et prix seront distribués le dimanche 12 octobre 2014, jour de la finale de ce tournoi.

A. F. S.

En savoir plus...

Invité Libre «…demandez aux autorités de mettre les moyens à disposition du scrabble» dixit le champion du monde de scrabble classique, Julien Affaton

affaton

Ce n’est pas tous les mois ou tous les ans que le Bénin compte des champions. Mais cette fois-ci, le peuple béninois peut être fier de l’un de ses fils qui a permis aux couleurs béninoises de briller lors du championnat du monde de scrabble en France en août dernier. Votre rubrique «Invité Libre» dans son N°5 ne pouvait pas rester insensible à ce sacre. Le Béninois, Julien Affaton rentre dans le cercle fermé des champions du monde de scrabble classique après trois revers respectifs en 2011, 2012 et 2013. Dans cette interview exclusive qu’il nous a accordée, le ‘’new’’ champion du monde revient sur son parcours, ses motivations et lance un appel aux bonnes volontés pour l’accompagner. Lisez plutôt !!!  

Vous revenez des Championnats du Monde de Scrabble en France où vous avez décroché le titre de champion du monde classique. Quelles sont vos impressions ?

Après cette consécration, c'est une émotion euphorique  qui m'a animé depuis la France jusqu'au Bénin.

La tâche n’a pas certainement été facile, mais sur quoi avez-vous misé pour venir à bout de votre adversaire en finale? Quelles étaient les clés de cette finale ?

La finale avait été jouée sur  un mot que mon adversaire ne connaissait pas. C'était CRAU  qu'il a contesté. Ce mot avait une double variabilité donc il pouvait prendre X  ou S. Au cours de la partie, je suis passé par le même mot en mettant cette fois ‘’S’’ pour mettre mon scrabble qui était frisure. Il contesta une seconde fois le même mot au pluriel.  C'est la où ma victoire sur cette manche était acquise.

Après trois revers en 2011, 2012 et 2013 où vous étiez l’éternel vice champion, enfin la consécration, peut-on enfin dire…

(Rire) Oui enfin et enfin !!! La consécration grâce à mes multiples efforts  et aussi sur le plan financier pour mes voyages de préparation pour des tournois en France comme les CDM. Après trois titres de vice champion,  ce n'est que le travail qui paie mais un travail très dur et pas facile car il faut être passionné pour faire le scrabble de haut niveau en vivant au Bénin. Cela m'a coûté énormément sur le plan financier et autres. C'est d'ailleurs pour cette raison que je lance un appel vibrant aux mécènes  pour m'aider à juste acheter les billets d'avion sur la France afin de me permettre de jouer tous les tournois de haut niveau et être en compétition avec mes challengers mondiaux car le haut niveau est en Europe.

Désormais, le Bénin est au premier rang et c’est maintenant que le plus dur commence. Alors, comment faire pour maintenir cette couronne mondiale ?

Vous avez raison. Maintenir ce titre est important. Alors, pour y parvenir, il faudrait que j'aille jouer en  France avec les joueurs de haut niveau. C'est d'ailleurs ce que j'avais fait pour avoir décroché ce titre par mes propres moyens financiers. Il faut redoubler aussi le travail de vocabulaire.

Pouvez-vous nous lever un coin de voile sur vos palmarès en scrabble ?

Parlant de palmarès, j’ai été six (6) fois champion du Bénin du scrabble  duplicate, deux (2) fois champion du Bénin du scrabble classique. J’ai été vainqueur de beaucoup de trophées au Bénin. Sur le plan africain, vice champion d'Afrique de l'Ouest  de scrabble en duplicate, en blitz, en Elite, en paire et en classique. Enfin sur le plan international, j’ai été trois (3) fois vice champion du monde de scrabble classique en 2011, 2012 et 2013. Cette année 2014, j’ai été consacré champion du monde de scrabble classique en France.

Après ce sacre de champion du monde classique obtenu en France, quels sont vos projets à court et à long terme ?

A court terme, c'est de trouver un bon manager afin de faire face aux difficultés auxquelles je suis confronté, car une star comme moi a besoin des moyens pour maintenir sa forme, de redoubler d'efforts et d'ardeur pour son niveau car, monsieur le journaliste, vous ne verrez aucune discipline devenir champion du monde  sans être ou vivre en Europe. Nos autorités n’ont pas encore compris que le haut niveau du sport en général se trouve dans l'hexagone.
A long terme, c’est préparer la relève à travers les écoles et les universités. Ecrire un livre sur le scrabble classique.

Quels sont vos souhaits pour l’émergence et la confirmation du scrabble béninois sur le plan continental et international ?  

Mon souhait est de demander aux autorités de mettre les moyens au scrabble afin que le scrabble béninois puisse prospérer davantage sur le plan continental et mondial. Il faut encourager le scrabble qui donne de très grands résultats.

Un dernier appel ou mot pour clôturer cet entretien   

Pour clore cet entretien, j'exhorte tous les  Béninois qui peuvent  me soutenir ou la Fédération de ne pas hésiter. Pour maintenir ce titre le plus longtemps possible au Bénin, j'ai beaucoup de tournois à jouer en France comme le Festival de Aix, les Bains, le Festival de Cannes, de Vichy de Biarritz et interclubs de France. Il faut aussi dire que je suis membre  d'un club français qui s'appelle Tournefeuille près de Toulouse. Je vous remercie.   

Propos recueillis par : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Décès de François Mensah : Le journaliste sportif a joué son dernier match qualificatif

francois-mensah

Ce n’est pas la première fois qu’on l’a donné pour mort. A la mi-septembre déjà, suite à une difficulté sanitaire qui l’a amenée au service de la réanimation du Centre national hospitalier et universitaire (Cnhu – Hubert Koutoukou Maga), beaucoup ont annoncé le départ du célèbre journaliste sportif. Les rumeurs ont laissé place à la mauvaise nouvelle qui est tombée en cette matinée du mercredi 1er octobre 2014.

« Chesco » après avoir lutté à travers un terrible duel contre la mort, a laissé passer son adversaire. La terrible mort a marqué finalement son but contre le camp de tous ceux qui espéraient encore un prompt rétablissement de François Mensah, journaliste sportif et chroniqueur de la chaîne de télévision Canal 3 Bénin. François est donc passé de vie à trépas quelques jours après son hospitalisation au Cnhu de Cotonou. Pourtant des espoirs renaissaient déjà. Une carrière prometteuse vient ainsi de se briser avec le départ de celui qui aura conquis le cœur des auditeurs béninois et enfin celui des téléspectateurs.
Né le 2 mars 1982, « L’ami François » avait une femme et était père d’une jolie petite fille. Après un petit passage dans les années 2000 à l’Université Nationale du Bénin, François a étudié le marketing et l’action commerciale à Hecm et était détenteur d’une licence dans le domaine. Son amour pour le sport lui a fait découvrir les studios de la Radio Océan Fm sous la houlette de Constance Meffon. il avait aussi signé des articles dans «Le Matinal», ceux de Radio Tokpa et finalement Canal 3 Bénin où il officiait avant la fin de son match terrestre. Dans la journée de ce mercredi 1er octobre 2014, à 12 jours du troisième anniversaire de sa méchante bastonnade à la cantine sise dans l’enceinte du Groupement national des sapeur- pompiers, où son départ a été annoncé, plusieurs discussions se sont menées, où son immense talent, son sens de l’argumentation et sa polyvalence étaient salués. Beaucoup faisaient ainsi l’éloge post-mortem de celui qui de par ses prestations passées sur les ondes de Radio Tokpa et de Océan Fm puis sur les écrans de Canal 3 Bénin, aura convaincu de son talent. Une éducation à lui inculquée par ses feus parents et surtout son feu père, en est pour beaucoup. François depuis son jeune âge a été influencé par un père sportif, avec des lectures différentes de celles des enfants de son âge. Chesco avait vu la plupart des grands matches du siècle. En vidéo. Tout ceci ne pouvait que forger un talent qui force l’admiration. François Mensah était une valeur sûre de la presse béninoise. Sans le moindre doute! Ces qualités ont fait de lui, l’un des meilleurs journalistes de la génération actuelle. La rédaction du quotidien « Matin Libre » présente à ses collègues, à la famille de la presse béninoise et à la famille éplorée, ses sincères condoléances.
François Mensah était un artiste. Et comme « l’artiste ne meurt jamais », vive l’artiste, vive « l’ami François » !!!
AFS & YPL


Ils ont dit sur les Réseaux Sociaux

Komi Koutché, Ministre de l’Economie, des Finances et des Programmes de Dénationalisation

«Il aimait m'appeler «le Grand frère»... Hélas... »

Amadine Tonon, Journaliste

« Tous, on priait pour François MENSAH alias "Checso". Tous, on espérait. On espérait encore. Et, on espérait toujours. Mais, la faucheuse ne prévient pas. Elle déboule à brûle-pourpoint. Aujourd'hui encore, elle nous a frappé de pleins fouets. En paraphrasant Birago Diop, je dirai qu’elle est dans le vent qui souffle. Elle est aussi dans… Bref, c’est pénible de perdre un être si cher. Je conserve encore dans mes souvenirs, ces moments de retrouvailles. Oh, il nous a quittés avec toute sa connaissance inouïe dans plusieurs domaines. C’est fini. Nous ne le verrons plus jamais. François MENSAH part pour une lointaine destination. Nos pleurs ne pourront pas changer le coup des choses. Adieu ! Rest in peace ! »

Claude Urbain Plagbeto, Journaliste

« De guerre lasse...Hélas ! Une perte énorme pour la presse béninoise. RIP François Mensah !»

Cyprien Koboude, Communicateur

« Humm Chesco........ Je ne vais pas pleurer parce que tu es un guerrier et tu ne seras pas content de me voir couler des larmes. Nonvi (comme j'aimais bien t'appeler) mais sache que tu as laissé un grand vide. Nous n'avons pas encore fini le match...... Mais bon t'inquiète nous le continuons, tu nous a juste devancé. A Dieu François Mensah »
 
Wenceslas Têko, Journaliste sportif

« Il ne sera plus avec nous, François M. Mensah Alias ''Chesco ''. Il a affronté la mort et perdu. Il a lutté de toutes ses forces, il a utilisé ses dernières énergies en vain. Que c'est triste. Sa respiration s'est définitivement éteinte, que c'est dur à accepter. L'un des meilleurs journalistes sportifs béninois de Canal 3 s'en est allé au repos éternel… Alea jacta est»

Joseph Djogbenou, Avocat et Agrégé de Droit

« Chers amis, la jeunesse, dans son dynamisme et dans ses rêves légitimes vient d'être doublement fauchée. La presse, dans son enthousiasme, son courage résolu et sa générosité est tout aussi durement éprouvée. Il n'y a, en ces moments de douleur, que prière pour soigner la tristesse et espérance pour soigner la vie. Repos aux âmes de François MENSAH et de Hélène HOUSSOU. Avec mes condoléances attristées à toute la presse béninoise. »
Prudent Victor Topanou  ancien ministre
«François Mensah s’en est allé» Il était un garçon hyper intelligent. Il avait une culture générale largement au-dessus de la moyenne. Je lui vouais une admiration sans faille. Il était tout aussi doué dans les questions sportives, politiques que socio-culturelle. Ses analyses pertinentes et cohérentes ne laissaient personne indifférente. On aimait ou on aimait pas ; moi, je les aimais. Il m’arrivait même de prolonger ses analyses avec lui hors antenne après Actu matin. Aujourd’hui, il s’en est allé. Il va nous manquer. Je joins ma voix à celles, nombreuses, de celles et ceux qui l’ont connu pour présenter mes sincères condoléances à sa famille et à ceux qui lui sont chers. Qu’il repose en paix et que la terre lui soit légère.

En savoir plus...

Edition 2014 des championnats nationaux de triathlon et interclubs de natation : Les béninoises Raoufath et Nassifath Radji sacrées championnes

radji-nafissath

Les sœurs Raoufath Maila Abewon Radji et Nassifath Abéké Radji ont été sacrées championnes lors des championnats nationaux de triathlon et interclubs 2014 de natation dans les catégories poussins et benjamins disputés le dimanche 14 Septembre 2014 à l’Ecole Polytechnique de Thiès au Sénégal.

1’’13’75 et 1’’42’50 !!! Ce sont là, les performances respectivement réalisées par les béninoises Raoufath Maila Abewon Radji sociétaire du club Bceao dans l’épreuve des 50 m papillon et sa sœur Nafissath Abéké Radji du même club, dans la catégorie des benjamines sur l’épreuve des 100 m brasse. L’objectif de la Fédération sénégalaise de natation et sauvetage (Fsns) en initiant ces championnats nationaux de triathlon et interclubs, est d’évaluer les catégories poussines et benjamines sur la base de l’endurance, de la technique de nage et de la vitesse.
Au terme de cette compétition, les sœurs Radji ont fait briller les couleurs nationales du Bénin au Sénégal en décrochant  deux médailles en or pour le Bénin. Dans ces championnats, le club Bceao des deux béninoises, vient en tête du classement général avec treize (13) médailles en or. Il est suivi du club Cndg avec sept (07) en Or et l’Usept vient en 3è position avec six médailles en Or. Les responsables de la natation béninoise ont donc l’obligation de vite prendre en charge ces jeunes talents, afin de les préparer pour les prochains jeux olympiques de la jeunesse.

A. F. S.

En savoir plus...

A propos de la fermeture du Centre et étude d’athlétisme par la Fba : «Je n'ai pas été informé de cette fermeture» dixit Okry Christophe Nonvignon

okry-christophe

Okry Christophe Nonvignon, membre de la Fédération béninoise d’athlétisme (Fba) a répondu à nos préoccupations à propos de la fermeture du Centre et étude d’athlétisme. Il a été également question des rumeurs faisant état d’une mésentente entre les membres du Comité exécutif de la Fba. Lisez plutôt.

Le Président de la Fédération béninoise d'athlétisme a annoncé, il y a quelques semaines, la fermeture du centre et étude d'athlétisme. En tant qu'acteur et membre de la Fba, quels sentiments vous animent à l’annonce de cette nouvelle ?
Je n'ai pas été informé de cette fermeture. Je suis membre du Comité exécutif de la Fba et aucun communiqué, ni avis ne m'a été notifié dans ce sens.

A cette allure, l'avenir de l'athlétisme béninois n'est-il pas en danger?
Il faut vous dire que l'avenir de l'athlétisme béninois ne saurait se limiter à un centre.

Alors que faut-il faire pour éviter cette fermeture?
Je n'ai pas de solution toute faite ou isolée en dehors des réflexions au sein de la Fédération, si la question y était évoquée.

Mais on aurait appris qu’entre dirigeants de la fédération, tout ne roule plus comme sur des roulettes. Confirmez-vous cette information?
Je ne comprends pas bien le terme utilisé. Mais en réalité je crois comprendre que vous parlez d'une éventuelle crise? Dans quel cas ? Je n'en ai aucune impression. La vie fédérale et donc associative est pareille à ce qui se passe dans tous les autres domaines. Il peut y avoir des problèmes ou des frictions ou même des malentendus. Cela se gère généralement en interne.

Parait-il aussi  que certains responsables fédéraux n’étaient pas au courant du dernier championnat d'athlétisme à Porto-Novo?
Mais moi, j'étais informé.

Propos recueillis par: Abdul Fataï Sanni

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !