TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

SGB MAF GIF 1000x250px

A+ A A-

Sport

Invité de ‘’Jour du Sport’’ sur l’Ortb : Moucharafou Anjorin à cœur ouvert

Anjorin-Moucharafou

Pour Anjorin Moucharafou, le protocole d’accord signé devant le Président de la République est en train d’être respecté à la lettre. A selon ses propos, le Comité exécutif sous son impulsion a réfléchi pour trouver le mécanisme devant lui  permettre d’adapter la volonté du protocole d’accord à la réalité du congrès de la Fbf. «C’est ce rêve qui nous a permis d’avancer (…) d’organiser le championnat avec tous ceux qui veulent jouer, de faire le toilettage des textes et d’organiser en Juillet 2018 les élections», a déclaré Anjorin Moucharafou. A en croire Anjorin Moucharafou, il a compris la vision du Président Talon qui a inscrit en lettre d’or le football, comme un vecteur de développement économique, social, culturel et politique. Cependant, Moudachirou Anjorin déplore la démission de Bocco, Attolou et Lawson du bureau consensuel avant de préciser que tout se passe bien entre lui et le camp ‘’Ahouanvoébla’’.

Ufoa et le championnat national…

Aux dires de Moucharafou Anjorin, les objectifs ont été largement atteints et dépassés. Selon lui, le Bénin n’était pas éligible à cette Coupe de l’Ufoa. Il a affirmé que c’est le 23 décembre 2016 que l’engagement a été pris pour accompagner la vision du Président Talon en commençant par semer des maïs qu’on pourrait déjà commencer par récolter dès 2018. Il a remercié le Ministre des sports, Oswald Homéky qui a cru en lui et qui l’a accompagné dans cette aventure. Abordant le championnat, l’invité de ‘’Jour du Sport’’ a affirmé que l’Etat n’a obligé personne à créer des clubs. Il dit ne pouvoir pas laisser un Béninois pour accompagner le mouvement parce qu’il l’a vu faire à la Caf.

A.F.S.

En savoir plus...

Assemblée générale élective de la Fbj : Anicet Glitho reconduit pour poursuivre les chantiers

FBJ

La famille du judo béninois a renouvelé son comité exécutif lors de l’Assemblée générale élective de la Fédération béninoise de judo (Fbj). Au terme des travaux qui ont eu pour cadre, l’Auditorium Marius Francisco du Comité national olympique et sportif béninois (Cnosb), c’est le président sortant, Anicet Glitho qui a été reconduit à la tête de la Fbj pour un nouveau mandat de quatre ans. On ne change pas une équipe qui gagne, dit-on. C’est ce que la famille du judo béninois a compris en faisant une fois encore confiance au président élu Anicet Glitho. Sans surprise, il a été plébiscité à la tête de la Fbj pour non seulement poursuivre les œuvres déjà entamées mais surtout, faire mieux que les quatre précédentes années. Dans son message, le président élu a remercié la famille pour la confiance portée sur sa personne pour sa reconduction. Il a promis travailler davantage avec toutes les composantes pour l’éclosion du judo béninois. Pour sa part, le président du Cnosb Julien Minavoa, qui a clôturé l’Ag, a souhaité voir le judo béninois aux jeux olympique Tokyo 2020. C’est pourquoi il a exhorté le bureau élu au travail.   

Voici le nouveau bureau élu

Président : Anicet Glitho
Vice-président : Céline Atchehoun
 Secrétaire général : Eric Olafa
Secrétaire général adjoint : Aristide Ayelesso
Trésorier général : Wilfried Jocoué
Trésorière générale adjointe : Françoise Damassoh
Responsable à l'organisation : Anani Koffi Eric
1er responsable a l'organisation : Sylvestre Houndjenoukon
2eme responsable a l'organisation Hounmenou Bernard
Arbitre : Désiré Mivegbo.
Représentante des femmes : Chantal Akogbeto

A.F.S.

En savoir plus...

Conseil fédéral de la Fbp : L’heure du bilan a sonné

petanque

La Fédération béninoise de pétanque (Fbp) va tenir son Conseil fédéral, ce samedi 30 septembre 2017. Ce sera la deuxième session de l’année en cours. Une occasion qui va permettre aux membres de la Fbp de faire le bilan des activités menées depuis la première session. Ainsi, au cours de cette importante séance, et selon les informations dignes de foi, il sera question du Compte-rendu de la participation du Bénin à la dernière Coupe d’Afrique des nations des sports boules (Can 2017) qui a eu lieu à Tunis en Tunisie. A ce rendez-vous, le Bénin a loupé sa Can mais a pu sauver les meubles en remportant la Coupe des nations. Synonyme de validation pour la prochaine coupe du monde de la discipline qui se tiendra, soit au Bénin ou au Canada. Outre la Can 2017, la participation du Bénin au Master de France sera aussi mise sur la table des échanges. L'organisation de la phase finale du championnat national de pétanque (édition 2017) et le lancement de l'appel à candidature pour le renouvellement du mandat du bureau du Comité exécutif de la Fbp ne seront pas en marge des discussions. D’autres décisions sont aussi attendues au soir de la deuxième session du conseil fédéral de la Fbp.

A.F.S.

En savoir plus...

4e session du séminaire de formation aux Dtn : Cinq jours de formation pour être plus aguerris

formation-aux-dtn

En marge à la troisième édition du tournoi international des zones 2 et 3 de basket-ball qui se tient à Cotonou du 25 au 29 septembre 2017, il est prévu une série de formations à l'endroit des entraîneurs, des arbitres, mais aussi des Directeurs techniques nationaux (Dtn). La cérémonie d'ouverture de cette quatrième session du séminaire de formation des Dtn a eu lieu hier, jeudi 28 septembre 2017, à la  salle de conférence de Ado FM/TV au stade Mathieu Kérékou de Cotonou devant plusieurs personnalités du monde sportif.

Après Kinshasa (en 2014),  Abuja en 2015, et Yaoundé en 2016, c'est Cotonou qui abrite en 2017, la quatrième session du séminaire de formation à l'intention des Dtn. En effet, piloté par la Confédération africaine de handball (Cahb) en collaboration avec la Fédération française de handball (Ffhb), ledit séminaire regroupe les Dtn venus d'une dizaine de pays à savoir, le Burkina Faso, le Ghana, le Cameroun, la Sierra Léone, le Nigeria, le Niger, le Mali, le Togo, le Gabon et le Bénin.Dans son message d'ouverture, Antoine Bonou, président de la Fédération béninoise de handball (Fbhb) a remercié le gouvernement béninois et la Cahb pour avoir accepté la tenue d'une telle formation à Cotonou. Par ailleurs, il a souhaité que  ces genres de séminaires se perpétuent au Bénin.Pour l'expert français Paul Landuré, il est nécessaire d'aider aussi les Dtn qui doivent être capables  de proposer de bons projets à leurs pays.Il se dit content de la continuité dudit séminaire qui sera un plus pour les Dtn. «Pendant ce stage, nous resterons attentif à leur préoccupations, sur le développement des jeunes», va-t-il affirmer.Pour sa part, Julien Minavoa, président du Comité national olympique béninois qui a ouvert la session, a félicité la Fbhb pour avoir accepté abriter de tels événements. Pour lui, la restauration de la coopération doit exister entre les différentes structures. Toutefois, il a rappelé aux Dtn qu'ils sont au cœur de l'organisation humaine. «Vous devez tenir bon et faire en sorte que, dès que votre Etat a besoin de vous, qu'il ne se réfère pas aux compétences des autres pays », a-t-il conclu. Précisons que ledit séminaire prend fin lundi 2 octobre 2017.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Graine de star/Anaane Tidjani : Une valeur sûre du football béninois

Anaane-Tidjani

Le Bénin regorge de talents. Il faut juste un petit détour pour constater la nette progression des fils du pays sur le continent. En effet, la nouvelle perle est un prodige de 20 ans prêté par l’Espérance de Tunis cette saison à US Monastir, club de première division tunisienne, dans lequel il évolue depuis quelques semaines avec un statut de titulaire. Anaane Tidjani (Photo) est son nom, de nationalité béninoise, né le 29 Mars 1997 et formé à l’Académie Cifas (Centre international de formation Ajavon Sébastien, qui a déjà fermé ses portes à la suite d’une crise à la Fédération béninoise de football en 2010, ndlr). Il a très tôt quitté le pays après un court séjour passé du côté de l’Aspac (Association sportive du port autonome de Cotonou) sous les ordres de l’entraineur Edmé Codjo. Remuant en milieu de terrain, avec une grande vision de jeu et très généreux dans l’effort, Anaane Tidjani est le prototype du milieu de terrain moderne. Meilleur buteur des U-19 avec l’Espérance de Tunis lors de la saison 2015-2016 en marquant 12 buts en 12 matches, il a très vite gravi les échelons. A seulement 20 ans, il écrit déjà l’histoire à sa manière et compte titiller le sommet. L’Espérance de Tunis a compris et n’a pas voulu céder son « Iniesta » à US Monastir mais a accepté plutôt un prêt d’un an qui permettra au joueur de revenir avec les jambes bien musclées. La nouvelle génération de footballeurs béninois est en marche et n’attend qu’un clin d’œil pour hisser au plus haut sommet l’emblème national.
 
Boris AKAN (Coll)

En savoir plus...

Entretien avec le vice-président de l’As Finances Vbc (Partie 1) : C’est au bout du travail abattu que nous avions eu cette consécration», dixit Armand Lawin

Armand-Lawin

L’As Finances Volley-ball club a été sacrée championne de la saison sportive 2016-2017 au niveau du volley-ball. En finale, elle a battu l’As Police Vbc  par le score de 3 sets à 1 (25-21 ; 23-25 ; 25-22 ; 25-19). C’était lors de la phase finale du Championnat national de volley-ball, Natitingou 2017. Dans une interview qu’il nous a accordée, Armand Lawin, vice-président de l’AS Finance Vbc est revenu sur le sacre de son équipe. Lisez-plutôt !!!

L’As Finances Vbc est sacrée championne de l’édition 2017 du Championnat national de volley-ball devant l’AS Police. Quelles sont vos impressions après cette consécration?

Mes impressions sont bonnes. C’est au bout du travail abattu que nous avions eu cette consécration. D’abord, les préparatifs que nous avons eus avant la phase nationale à Accra au Ghana  et à Lomé au Togo nous ont permis d’élever un peu le niveau de notre équipe. J’étais déjà confiant qu’avec l’AS Police, prochainement ce sera du feu. Donc, je n’étais pas surpris de ce résultat face à l’AS Police.

Vous avez réussi à leur rendre la monnaie à Natitingou. Vous avez misé sur quoi pour y arriver ?

Après cette victoire de l’AS Police en 2016 sur notre équipe, nous étions allés à Tunis pour le championnat d’Afrique des clubs champions. L’objectif, c’était de remonter la pente à Tunis. Nous l’avions fait. Du coup, il fallait conserver cet acquis. Nous avions  continué par travailler énormément pour confirmer notre suprématie sur cette équipe de la Police qui est une très belle équipe.

Est-ce que vous pensez que les objectifs escomptés sont en train d’être atteints ?

Exactement ! Les objectifs escomptés sont en train d’être atteints. Le premier objectif, c’était de partir du niveau départemental pour le niveau national. Nous l’avions atteint. Le plus gros objectif, c’est le niveau continental. C’est ce que nous attendons maintenant. Et je crois que pour le peu de temps que nous avions fait depuis la naissance de notre club, je crois que nous avons fait énormément d’efforts. Depuis 2015 à ce jour, que nous soyons sacrés champions du Bénin, je crois que c’est énormément important. Et je profite de l’occasion pour féliciter les joueurs qui s’y donnent et le coach Gbaguidi qui fait beaucoup pour cette équipe.

Un mot pour terminer cet entretien ?

Juste assez de courage pour le personnel du Ministère de l’économie et des finances. Nous invitons tout le monde à être toujours solidaire parce que, c’est maintenant que le plus dur commence. Assez de courage aux joueurs, puis bon vent à l’As Finance Vbc.


A.F.S.

En savoir plus...

Saison sportive de la native de Matéri : La folle saison de Noèlie Yarigo !

noelie-yarigo

Elle est tout simplement magique !!! A 31ans, Noèlie Yarigo (Photo) reste éminemment  extraordinaire et a connu une saison étonnante. Cette saison restera inoubliable pour la reine béninoise du 800m. L’athlète de Materi a toujours fait parler d’elle dans toutes les compétitions auxquelles, elle a pris part.

Il y a de cela quelques semaines, Noelie Yarigo a remporté le meeting en Allemagne et a terminé sa saison sur une belle victoire. Les chiffres sont nettement positifs et montrent la progression fulgurante de l’athlète de Running 41 sur qui, personne ne misait au départ avant sa rencontre avec Claude Guillaume (son entraineur). Cette saison, Yarigo a tout simplement cassé la baraque et a remporté dans les différents meetings et championnats, un total de 17 médailles dont huit médailles en or,  quatre en argent et cinq en Bronze. Ces performances lui ont fait établir un record national aux championnats du monde d’athlétisme à Londres. Pour ce rendez-vous, l’athlète entrainée par Claude Guillaume a terminé demi-finaliste et a obtenu une belle 9è place. Un niveau jamais atteint par un athlète béninois, toutes disciplines confondues. A 31 ans, la Béninoise poursuit sa progression et s’est toujours placée quatrième derrière les trois monstres du 800m, Caster Semenya, Francine Niyonsaba et Ajee Wilson.  Elle a faim et ambitionne bousculer plus la hiérarchie afin de rentrer davantage dans l’histoire du 800m féminin.


Carinos CHANHOUN (Coll)

En savoir plus...

Prochaine Assemblée générale élective de la Fbj : Les candidatures connues, Glitho seul à la présidence

Anicet-Glitho

Dimanche 1er octobre 2017 aura lieu, à l’auditorium Marius Francisco du Comité national olympique et sportif béninois (Cnosb), l’Assemblée générale élective de la Fédération béninoise de judo (Fbj). Dans ce cadre, le comité d’organisation de cette assemblée générale a dévoilé la liste des différentes candidatures. Le président sortant Anicet Glitho est seul candidat au poste de la présidence.

Sauf cataclysme, le président sortant Anicet Glitho devrait être reconduit à la tête de la Fbj. En effet, après dépouillement des candidatures en présence de Julien Minavoa (président du Cnosb) et de son secrétaire général Fernando Hessou, il y a eu 2 candidatures. Au poste de la présidence, Anicet Glitho est seul en lice. Au niveau du secrétariat, Eric Olafa sera face à Luc Lanmadoucelo. A la trésorerie, on assistera au duel Wilfrid Jocoué et Parfait Hazoumè. Au poste du responsable à l’organisation, Auguste CoffiAnani sera opposé à Macaire Fadégnon. Au niveau des arbitres, il y a eu deux candidatures, Désiré Mivegno et Robert Kokoun. Enfin, il faut noter que le poste de la Femme du comité exécutif est à pouvoir en Assemblée général, le 1er octobre 2017.   

Zoom sur la liste des différentes candidatures

Présidence : Anicet Glitho
Vice-président : Céline Atchehoun ; Macaire Fadégnon
Secrétaire général : Eric Olafa et Luc Lanmadoucelo
Secrétaire général adjoint : Aristide Ayélèsso ; Luc Lanmadoucelo
Trésorier général : Wilfrid Jocoué ; Parfait Hazoumè
Trésorier général adjoint : Parfait Hazoumè ; Françoise Damassoh ; Sylvestre Houndjenoukon
Responsable à l’organisation :Auguste Coffi Anani ; Macaire Fadégnon
1er Responsable adjoint à l’organisation : Sylvestre Houndjenoukon ; Auguste CoffiAnani ; Françoise Damassoh    
2e Responsable adjoint à l’organisation : Désiré Hazoumè ; Bernard Hounmenou
Arbitre : Désiré Mivegno ; Robert Kokoun
Femme : A pouvoir en Ag

A.F.S.

En savoir plus...

Tournoi des zones 2 et 3 de handball : Le top donné ce jour, le calendrier dévoilé

equipe-nationale-cadette-handball

(Zoom sur la liste des joueuses du Bénin)
Le Bénin abrite à partir de ce lundi 25 septembre 2017, et ce, jusqu’au vendredi 29 septembre 2017, la troisième édition du tournoi des zones 2 et 3 de handball. Six pays vont animer la compétition. Il s’agit dans la poule B, du Burkina Faso, du Mali et du Togo. Quant au groupe A, elle sera animée par le Niger, le Ghana et le Bénin, pays hôte. En levée de rideau ce lundi 25 septembre, le Burkina Faso sera face au Togo à 14 heures au Palais des Sports de Cotonou. En match d’ouverture, le Bénin va tenter de prendre ses premiers points du tournoi devant le Niger à 17 heures 30 minutes. Mais avant cette rencontre inaugurale, il y aura la cérémonie d’ouverture.

14 joueuses retenues pour défendre les couleurs

Selon Antoine Bonou, président de la Fédération béninoise de handball (Fbhb), l’objectif du Bénin est de remporter le trophée. Pour y arriver, l’encadrement technique a retenu une liste de joueuses. Ces dernières auront pour objectif principal de défendre valablement les couleurs du Bénin mais surtout de remporter le trophée. Une mission qui sera difficile mais pas impossible, a rassuré le Dtn de la fbhb Basile Nouatin qui a mis tout en œuvre avec le staff pour réussir le pari.

Lire la liste des 14 joueuses retenues

Adénikè  Abdou ; Louis Kawin Amoulo ; Valentine Clotoé ; Nihad Taïrou Atta ; Falikiatou Sidi ; Véronique Kouessiba Houessou ; Yélian Elodie Bokononhoui ; Natacha Akouvi Anato ; Mariono M’Bokarida M’Po Dari ; Ménadel Laurence Hounmè ; Mélaine P. Mondoukpè Atché ; Gbèman Blandine Guédézoumè ; Rose Alao ; Mahougnon Vanessa Affama   

A.F.S.

En savoir plus...

Tournoi international des zones 2 et 3 de handball : Antoine Bonou rassure et dévoile les objectifs du Bénin

antoine-bonou

Du 25 au 29 septembre 2017, le Bénin sera la vitrine du handball des jeunes à travers la 3e édition du Tournoi international des zones 2 et 3 de handball. Dans ce cadre, la Fédération béninoise de handball (Fbhb) avec à sa tête le président Antoine Bonou est monté au créneau pour rassurer de l’organisation et lever un coin de voile sur les objectifs du Bénin. C’était hier, jeudi 21 septembre 2017, à l’Auditorium Marius Francisco du Comité national olympique et sportif béninois (Cnosb).

Après Ouagadougou en 2013 et Yamoussokro en 2015, c’est Cotonou qui accueille la 3e édition du tournoi international des zones 2 et 3 de handball. «Le Bénin est prêt pour accueillir la compétition», a clamé Antoine Bonou, président de la Fbhb. C’est dire que le Bénin est prêt pour recevoir dans les bonnes conditions, les équipes cadettes des cinq autres pays attendus à Cotonou. Il s’agit du Ghana, du Mali, du Togo, du Niger et du Burkina-Faso. Pour ce troisième acte du tournoi, qui est une compétition de développement, un programme alléchant a été concocté par les organisateurs. Ainsi donc, outre la compétition proprement dite, il y aura la formation des arbitres mais aussi des séminaires aux directeurs techniques nationaux des pays participants. A cet effet, deux experts français seront à Cotonou pour assurer les dites formations sans oublier la présence annoncée des délégués de la Confédération africaine de handball (Cahb)  et les présidents des Fédérations sœurs, a souligné le président Antoine Bonou. Il a d’ailleurs rassuré que les dispositions ont été prises pour que la compétition soit une réussite. «Toutes les questions d’ordre administratif, sécuritaire et sanitaire ont été réglées», a rassuré Antoine Bonou.

Objectif du Bénin : remporter le trophée

Vainqueur de la première édition en 2013 avec les hommes et finaliste avec les dames à Yamoussokro en 2015 derrière la Côte-d’Ivoire, le Bénin en accueillant la troisième édition vise le titre. «La participation du Bénin est très attendue, eu égard de nos palmarès » a affirmé le président de la Fbhb avant d’ajouter que l’ambition légitime est d’enlever le trophée. Même son de cloche de la part du Directeur technique national (Dtn) de la Fbhb Basile Nouatin qui a martelé que les filles ont travaillé pour atteindre les objectifs. «Nous voulons faire mieux qu’en Côte-d’Ivoire et j'ai pris toutes les dispositions pour atteindre l'objectif», a-t-il faire savoir. Rappelons que c’est le Palais des sports du stade de l’Amitié Mathieu Kérékou qui abrite les hostilités.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !