TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Sport

Retour des gymnastes des 3èmes Jeux africains de la jeunesse : Rodrigue Ahissou et Amdivie Kouhounha accueillis en héros

Rodrigue-Ahissou-et-Amdivie-Kouhounh

Le drapeau béninois a brillé à Alger (en Algérie) dans le cadre des 3èmes Jeux africains de la jeunesse (Jaj). Ceci, grâce à deux jeunes gymnastes béninois qui ont valablement honoré les couleurs nationales en remportant à eux tous seuls, quatre médailles de bronze. Les jeunes héros nationaux ont été accueillis en fanfare dès leur descente de l’avion à l’Aéroport Bernardin Gantin de Cotonou, hier mercredi 25 juillet 2018, par les membres de la Fédération béninoise de gymnastique (Fébégym) et le Conseil national des supporters du Bénin (Cnp-Bénin).

Aux 3èmes Jeux africains de la jeunesse (Jaj) qui se sont ouverts depuis mercredi 18 juillet dernier (mais qui prennent fin le 28 juillet prochain, Ndlr), le Bénin a déjà remporté quatre médailles de bronze grâce à deux gymnastes béninois. Rodrigue Thachegnon Ahissou en gymnastique aérobic/Solo homme, Duo mixte et Amdivie Tona Kouhounha dans la même épreuve mais dans la catégorie des dames. Les deux gymnastes béninois ont encore réédité l’exploit en reportant chacun, une médaille de bronze en mixte pair. Au total, quatre médailles de bronze qu’ils ont ramenées au bercail au grand plaisir du président de la Fébégym Léonide Isidore Gbaguidi qui s’est dit satisfait du rendement de ses poulains. « C’est une prouesse que d’aucuns n’entendaient pas ni ne croyaient», a-t-il laissé entendre. A l’en croire, c’est pour la première fois,depuis sept ans,que les gymnastes béninois participent à une telle compétition et ils n’ont pas démérité en allant titiller les grandes nations comme l’Algérie, la Tunisie, le Maroc, et l’Egypte. «Les gens n’ont pas imaginé une telle performance des Béninois», se réjouit Léonide Isidore Gbaguidi, qui n’a pas manqué de remercier les acteurs notamment les entraîneurs qui ont travaillé ardemment pour permettre aux athlètes d’être à ce niveau. Pour le président Léopold Houankou, le Conseil national des supporters du Bénin (Cnp-Bénin) est non seulement venu accueillir les ambassadeurs béninois mais aussi soutenir les héros nationaux. Pour lui, c’est une prouesse qu’il faut encourager. «Ce sera toujours comme cela pour toutes les disciplines sportives», a-t-il rassuré.

A.F.S.

En savoir plus...

Sortie médiatique de la Fédération béninoise de pétanque : Les préparatifs et l’objectif du Bénin au cœur des échanges

petanque

Le Comité exécutif de la Fédération béninoise de pétanque (Fbp) a animé hier, mercredi 25 juillet 2018, une conférence de presse au siège du Bureau de Députés à Zogbo (Cotonou). L’objectif de cette sortie médiatique de la Fbp est de faire le point des préparatifs de la sélection nationale du Bénin qui se prépare activement pour le prochain mondial de pétanque au Canada (du 13 au 16 septembre 2018)mais aussi de lever un coin de voile sur l’objectif du Bénin à ce rendez-vous mondial.

Vice-champion du monde en 2016 à Madagascar, le Bénin entend, à défaut d’être champion, rééditer l’exploit en conservant son titre de médaillé d’argent au prochain mondial de pétanque qui aura lieu du 13 au 16 septembre 2018 au Canada. Pour atteindre cet objectif, la Direction technique national (Dtn) s’est très tôt mise au travail à travers une feuille de route rigoureuse qui est en train d’être suivie à la lettre. Dans ce cadre, la sélection béninoise a, depuis le 23 juillet dernier, entamé la deuxième phase de mise au vert avec huit boulistes retenus sur la trentaine présélectionnés. Cette phase prendra fin le 28 juillet prochain. A en croire le Dtn, Guy Tronnou, la deuxième phase sera du 2 au 10 août 2018 alors que, l’ultime mise au vert serait du 25 août au 7 septembre 2018. Tout au long de ces semaines de préparation, la Dtn aura à travailler sur un certain nombre d’aspects notamment les adresses, l’esprit de la compétition, l’apport social, la solidarité, les stratégies pour l’anticipation, les performances et l’efficacité dans la durée. Un programme alléchant qui permettra aux Ecureuils boulistes d’atteindre un seul objectif. «L’objectif est clair. A défaut d’être champion, on doit conserver notre place de vice-champions», a insisté le député Garba Yaya, vice-président de la Fbp. Pour lui, ce défi permettra au Bénin de rester hisser au niveau continental et mondial. Il a, par ailleurs, rassuré quant aux dispositions prises pour que l’équipe nationale ait à temps le visa pour effectuer le voyage dans les meilleures conditions. Pour finir, tout en remerciant le gouvernement béninois par l’entremise du ministère des Sports qui, selon ses dires, a joué sa partition, Garba Yaya a toutefois lancé un appel vibrant aux sponsors pour qu’ils accompagnent véritablement les boulistes béninois en route pour le mondial Desbiens Canada 2018.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Election à la Fbf : Un ministre de talon impose Anjorin aux présidents de club

Anjorin-Moucharafou

L’ingérence du Chef de l’Etat dans la gestion du football béninois ne fait plus l’ombre d’aucun doute. Le président Talon veut désormais contrôler l’équipe dirigeante du sport roidans le cadre de l'élection prochaine du président de la Fédération béninoise du football (Fbf). Patrice Talon est sans doute mû par la volonté d’œuvrer au renouveau du sport roi au  Bénin. Seulement, son ministre s’y prend mal. En effet, dans le cadre de l'élection en août de l'équipe dirigeante de la Fbf, le ministre en question impose aux présidents des clubs, de rejoindre la liste du duo Anjorin - de Chacus. Ce qui n’est pas du goût de la Caf et de la Fifa qui ne tolèrent pas l’immixtion des Etats dans la gestion des fédérations de football. L’autre leçon à tirer de cette ingérence du gouvernement dans l’élection du prochain président de la Fbf, c’estle rejet du député Augustin Ahouanvoebla pourtant très proche du cercle Talon. Cet état de choses est sans doute dû au fait que  de Chacus est le protégé de Houngbédji au détriment de Ahouanvoebla qui n’est plus en odeur de sainteté au sein du Prd. C'est peut-être cela qui aurait pesé dans la balance au profit de Anjorin qui est en duo avec de Chacus, le préféré de Houngbédji sur qui Talon compte pour faire aboutir ses réformes à l’Assemblée nationale.

M.M.

En savoir plus...

Phase zonale des éliminatoires de la Can U-17 : Le Bénin retrouve des poids lourds dans la poule B

Lafiou-Yessoufou

(La compétition a lieu du 02 au 15 septembre prochain)
Difficile mission pour les Ecureuils cadets du Bénin qui croiseront sur leur route vers Tanzanie 2019, de grosses cylindrées dans la poule B. En effet, depuis lundi 23 juillet 2018, le Bénin a une idée claire sur ses adversaires dans le cadre de la phase zonale (Ufoa B) des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) des moins de 17 ans, Tanzanie 2019. Ainsi, logé dans la poule B, le Bénin retrouvera des pays qui sont habitués à prendre part à ladite compétition. Il s’agit du Nigéria et de la Côte-d’Ivoire. Deux équipes qui ont une expérience en la matière et qui voudront se retrouver en Tanzanie, tout comme le Burkina Faso qui n’est pas moins loti dans cette catégorie d’âge. Un groupe de la « mort » au sein duquel, le Bénin devra batailler dur pour espérer sortir la tête de l’eau. Car, les deux premiers de cette poule vont valider leur ticket pour le carré d’as. Un pas important que les Ecureuils cadets doivent franchir avant d’espérer une place en finale et prétendre être le vainqueur de cette phase zonale. Faut-il le rappeler, seule l’équipe victorieuse de la finale valide son billet pour la phase finale de la Can U-17, Tanzanie 2019. Le staff technique de la sélection béninoise avec à sa tête Lafiou Yessoufou a donc du pain sur la planche et doit vite se mettre au travail surtout que cette phase éliminatoire est du 02 au 15 septembre prochain.

Lire la composition des deux groupes

Poule A :Niger, Togo, Ghana

Poule B :Nigéria, Burkina Faso, Côte-d’Ivoire, Bénin

A.F.S.

En savoir plus...

Préparatifs Can U-20 : Un nul prometteur pour le Bénin à Lagos

Ecureuils-Juinors

La sélection nationale junior du Bénin a été au charbon, dimanche 22 juillet 2018, dans le cadre du match de préparation pour les éliminatoires de la Can U-20 Niger 2019. Le sélectionneur des U-20 du Bénin, Valère Houandinou, et ses poulains se sont donc mesurés à Smart City (une sélection de joueurs nigérians en négociation de contrats avec des clubs en Europe, Ndlr). Un match, qui n'a connu ni de vainqueur ni de vaincu (2-2). Pourtant, menés (2-0) à la mi-temps, les Béninois ont fait montre d'une force de caractère en seconde période de jeu, remontant la pente (2-2), grâce aux réalisations de Samson Akinyoola (68ème) et Harold Avodagbé sur penalty (88ème). A deux semaines de sa sortie internationale contre son homologue du Ghana en éliminatoires de la Can de sa catégorie, le Bénin reste sur deux matches invaincus à l'extérieur (victoire 2-0 à Lomé contre l'As Togo Port le 14 juillet dernier). Toutefois, le staff technique doit corriger les imperfections observées au cours de cette rencontre surtout que la défense béninoise a encaissé deux buts. Le travail doit donc continuer afin que l’objectif escompté qui est la qualification pour Niger 2019 soit atteint.   

M.M.

En savoir plus...

Prochain championnat du monde de pétanque au Canada : Le président Aurélien Vinou dévoile les objectifs du Bénin

Aurelien-Vinou

En partance pour le Canada dans le cadre du prochain championnat mondial de pétanque, la sélection béninoise est en mise au vert au stade Mathieu Kérékou. Lundi 23 juillet 2018, les membres de la Fédération béninoise de pétanque (Fbp) étaient aux côtés de cette sélection qui se prépare activement pour le challenge à venir. Rencontré au terme de cette première séance d’entraînement, Aurélien Vinou, président de la Fbp a dévoilé les objectifs du Bénin.

Les Ecureuils boulistes béninois sont, depuis lundi 23 juillet 2018, en mise au vert au stade Mathieu Kérékou. Ceci, en prélude aux championnats mondiaux des sports boules qui auront lieu, au Canada du 13 au 16 septembre prochain. Dans ce cadre, pour cette première phase du regroupement,  huit boulistes ont été présélectionnés et durant un mois, auront à donner le meilleur d'eux-mêmes pour convaincre le Directeur technique national (Dtn) afin de prétendre défendre les couleurs du Bénin. «(…) Nous sommes entrain de nous préparer pour aller défendre notre titre au Canada», dira le président Aurélien Vinou, qui a levé un coin de voile sur le mode de sélection qui a abouti aux huit boulistes retenus. «Avant que nous ayons cette équipe des boulistes présélectionnés, il y a eu des phases de présélection des différentes Ligues puis une autre sélection qui a abouti à ce que nous assistons maintenant», a-t-il laissé entendre.

Les objectifs du Bénin dévoilés par le président de la Fbp…

Vice-champion du monde à Madagascar, le Bénin vise cette fois-ci, le podium même si le président de la Fbp a quelques réserves. «Au lendemain de notre retour de Madagascar, l'équipe a presque volé en éclats. Sur les quatre joueurs, il ne reste qu'un seul (Marcel) autour de qui, nous allons constituer un bloc solide pour défendre les couleurs du Bénin», a expliqué Aurélien Vinou qui, toutefois, a espoir en la jeunesse. «Vu les aptitudes des nouveaux venus, on est en mesure de dire que notre relève est bien assurée. C'est ça qui fait notre fierté, notre joie et nous sommes sereins sur les résultats que nous allons obtenir au Canada», rassure le président Aurélien Vinou. «(…) Je pu vous dire que nous avons mis la main sur de très bons talents. Il nous reste à leur donner les attitudes d'un bon gagnant, d'un combattant pour qu’une fois au Canada, nous puissions atteindre les objectifs», a-t-il ajouté. Le président de la Fbp n’a pas manqué de lancer un appel aux sponsors pour les accompagner. «Aujourd'hui, le sport demande beaucoup de moyens et le gouvernement joue déjà sa partition. Mais, nous en demandons encore pour atteindre un niveau encore plus appréciable pour être heureux du fruit qu'on aurait récolté », confie-t-il.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Au cœur de la pépinière en athlétisme : Une jeune athlète sur les traces de Noëlie Yarigo

Aichatou-Aboudou

La 25e édition du Tournoi de solidarité d’athlétisme, organisée à Porto-Novo du 13 au 15 juillet 2018, a révélé au public sportif béninois, une jeune et montante athlète qui entend marcher dans les pas de son idole Noëlie Yarigo. Il s’agit de Aïchatou Aboudou.

Elève en classe de première dans un collège public de Parakou, Aïchatou Aboudou est une athlète béninoise qui a pour idole Noëlie Yarigo. Elle fait déjà parler d’elle sur le plan national et dans la sous-région. Elle a d’abord impressionné le public sportif qui a effectué le déplacement du stade Charles de Gaullesde Porto-Novo, en remportant la médaille d’argent aux 800m dames lors du Tournoi de la solidarité d’athlétisme, juste derrière son idole, Noëlie Yarigo avec un chrono de 02.16.25. Très contente d’avoir réalisé cette performance, elle a déclaré avoir réalisé l’un de ses rêves qui consiste à courir aux côtés de celle qui est son modèle. Elle étonnera plus d’un, dimanche 15 juillet 2018, quand elle a pris dès le départ, la tête des 1500m qu’elle a conduits de bout en bout pour s’offrir la médaille en or en 4.41.48 devant la Togolaise Ladi Lamboni (4.42.93 ) et la Béninoise Pauline Assogba (4.49.93). Si elle continue comme cela, elle pourra faire une grande carrière dans l’athlétisme mondial.

Joël ADJANOHOUN (Coll)

En savoir plus...

Phase nationale du Championnat de Bountou : L’équipe de l’Eclaireur de Cotonou valide son ticket

eclaireur-de-cotonou

L’équipe de l’Eclaireur de Cotonou a décroché son ticket qualificatif pour la phase finale du championnat national de Bountou. C’était mercredi 18 juillet 2018 à l’issue de la phase départementale Atlantique-Littoral de Bountou qui a eu pour cadre, le stade Mathieu Kérékou.

Après la qualification des équipes de Kapa Girls du Lycée Mathieu Bouké de Parakou, de Fifa du Zou et des Collines, et les Braqueuses de l’Ouémé-Plateau, c’est au tour de l’Eclaireur de l’Atlantique-Littoral de valider son ticket pour le prochain championnat national de Bountou qui, selon les informations, aura lieu à Cotonou. Pour l’Association «Bountou Sport», c’est la suite logique du périple de l’organisation de la prochaine phase finale du championnat de Bountou. En finale de cette compétition départementale, c’est l’équipe l’Eclaireur de Cotonou qui s’est imposée face à la formation des Dragons (28-26). En demi-finale, l’Eclaireur de Cotonou a battu les Lionnes de Cotonou (17-14) alors que les Dragons ont écarté les Panthères de Cotonou (14-12). En match de classement, les Lionnes se sont imposées face aux Panthères (8-6). Au terme de ce rendez-vous départemental, la Direction technique nationale a retenu une équipe type des meilleures joueuses de l’Atlantique-Littoral. Ainsi, les pratiquantes de Bountou comme Merveille Agon (Eclaireurs), Rolande Tchenakpo (Dragons), Rosalie Yacoubou (Lionnes) et Wassiath Assani (Panthères) ont été sacrées meilleures des deux départements. Fière du déroulement de ces phases départementales, Monique Dougbadji, présidente de l’Association « Bountou sport », a laissé entendre que l’objectif visé est de faire renaître davantage cette activité ludique. Selon ses dires, le Bountou se jouait par les filles pendant la récréation dans les écoles primaires et collèges.Elle a ajouté que ladite compétition permettra aux joueuses de participer à des compétitions aux plans national, régional, et mondial. Notons que la phase finale aura lieu du 24 au 26 août 2018 à l’Unafrica de Cotonou.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Challenge sous régional Bénin # Côte-d’Ivoire : Pari gagné par le Comité Paralympique du Bénin

handisport

(Les paralympiques béninois au sommet devant leur public)
La Maison des jeunes de l’Unafrica de Cotonou a servi de cadre, samedi 21 juillet 2018, à la cérémonie de clôture du Challenge sous régional Bénin # Côte-d’Ivoire. Un événement qui aura permis aux paralympiques de ces deux pays de s’illustrer devant le public qui a effectué le déplacement. Au terme de ce challenge, c’est le Bénin qui a été maître à domicile en dominant la Côte-d’Ivoire.

Ouvert au stade Mathieu Kérékou, dans la matinée du samedi 21 juillet, le Challenge sous régional Bénin # Côte-d’Ivoire a connu son épilogue à l’Unafrica de Cotonou avec l’affiche de basket-ball. Placé sous le thème «Personne handicapée, acteur potentiel du mouvement sportif béninois», le Challenge a permis aux participants, non seulement de jauger leur niveau dans quatre disciplines sportives notamment en athlétisme, au tennis de table en fauteuil roulant, au goal-ball, et en basketball fauteuil roulant, mais aussi de renforcer leur capacité sportive. Objectif atteint donc pour le Comité paralympique du Bénin (Cpb) avec à sa tête le président Abdel Barè Ouorou qui a été satisfait du bon déroulement de la compétition et qui pense déjà à pérenniser l’événement. « On pense pérenniser l'événement avec un ou deux pays en plus. C'est un projet que je nourrissais depuis qui vient d'être concrétisé »,  a laissé entendre le président du Cpb. De son côté, Bruno Atté, chef délégation ivoirienne a salué l’initiative surtout l’accueil à eux réservé. Il a par ailleurs souhaité que la compétition se fasse de façon rotative. «Je pense rendre compte fidèlement aux responsables de la Côte-d'Ivoire pour l'hospitalité et la bonne organisation », a souligné Bruno Atté. Désormais, les regards sont tournés vers la deuxième édition.

Tous les résultats du Challenge Bénin-Côte d’Ivoire

Basketball en fauteuil roulant

Bénin 29-12 Côte-d’Ivoire

Longueur homme T45/T46/T47
1er Faysal Atchiba 5,80 m (Ben)
2e Addoh Kimou 5,30m (CIV)
3e Marcellin Aouwanou 5,16m (Ben)

 100m Homme T45/46/47
1er Fayssal Atchiba (Ben) 11″7″‘
2e Yves Houezo (Ben) 12″ 00
3e Wele Zeze (CIV) 12″8″

Tennis de Table assis
1- Timothé Dadié (CIV)
2- Djibril Imorou (Ben)
3- Domingo Nassirou (Ben)

200m Homme T45/46/47
1er Fayssal Atchiba (Ben) 23″1″‘
2e Yves Houezo (Ben) 23″8″‘
3e Addoh Kimou (CIV) 24″1″‘

Javelot homme F56/F56
1er Alexis Hounkonnou (Ben) 21,71m
2e Gérard Videgnon (Ben) 19m
3e Issifou Salaou (Ben) 18,58m

Poids homme F56/57
1er Antoine Zannou 8, 48m (Ben)
2e Geoffroy Hanfan 7,06m (Ben)
3e Alexis Hounkonnou 6,78m (Ben)

100m homme T20 démo
1er José Olivier de Montagerre (Ben) 13″7″‘
2e Régis Sedagbandé (Ben) 14″8″‘
3e Jean-Bosco Adjakidje (Ben) 16″ 9″‘
 
100m Homme T60 démo
1er Ange Dossou (Ben) 12″8′ »
2e Horian Kouagou (Ben) 13″00
3e Jean-Marie Agbodjogbe (Ben) 13″4″‘

Poids femme F56/57 Démo
1ere Emmanuella Hounvou (Ben) 3,90m
2e Évelyne Kakpo (Ben) 3,37m

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Jeux africains de la jeunesse Alger 2018 : Le badminton béninois présent avec quatre badistes

badminton

L’Algérie abrite depuis mercredi 18 juillet et ce, jusqu’au 28 juillet prochain, la troisième édition des Jeux africains de la jeunesse (Jaj). A ce rendez-vous, outre le rugby et autres disciplines sportives, le badminton béninois est aussi présent en Algérie. En effet, cette compétition qui est l'une des phases qualitatives pour les Jeux olympiques de la jeunesse verra la participation de plusieurs joueurs  provenant des pays africains. Quatre badistes béninois ont été retenus au côté  des autres disciplines pour défendre les couleurs nationales à  cette compétition continentale. Il s’agit de Pascaline Vitou, Pernelle Fabossu, Carlos Charles Ahouangansi, et Oswald Ash Fani-Dosh. Ils seront sous la houlette de l'entraîneur national Wiclef Dovi. Notons que, selon le président de la Fédération béninoise de badminton (Fébéba), cette participation est rendue possible grâce au  Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben).

A.F.S.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !