TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

- cover VISUEL DE COMMUNICATION - MILLION AVEC FANICKO - by Axel DigitXplusFR 3

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Sport

Présentation de vœux : Sitou Rafiatou offre une réjouissance aux membres de l’Apvs

rafiatou-sitou

Rafiatou Sitou, présidente de l’Association pour la promotion des valeurs sportives (Apvs) a offert dimanche 03 janvier 2015, un diner aux membres de l’association et aux journalistes qui l’ont accompagné dans la visibilité de ses activités tout au long de l’année 2014. C’était à la plage de Togbin à Cotonou. Souhaiter une Bonne et Heureuse Année 2015 à ses collaborateurs et nouer un nouveau partenariat avec les hommes des médias. Tel est le but principal de cette réjouissance que Sitou Rafiatou a offert aux membres de son bureau et à un groupe de journalistes.

A l’ouverture de la cérémonie, la présidente de l’Apvs a formulé ses vœux de Bonne et Heureuse Année 2015. Elle a remercié Dieu pour avoir gardé chacun à ce jour. La présidente a profité de cette occasion pour exposer les priorités de l’Association pour la promotion des valeurs sportives pour le compte de l’année 2015. Des actions qui se résument en trois points à savoir : la sensibilisation des acteurs sportifs, la promotion du fair-play et la vulgarisation des lois de jeu. Au nom de ses confrères, Venance Agodokpèssi, journaliste à la radio nationale a remercié Rafiatou Sitou pour son sens de partage et a réitéré leur ferme disponibilité à toujours accompagner toutes les actions de l’association. «Ce geste vient de nous réconforter et nous serons toujours à vos côtés pour l’atteinte de vos objectifs… » a martelé Venance Agodokpèssi. Après ces allocations protocolaires, place était laissée à la réjouissance avec des jeux divers.

A.F.S

En savoir plus...

7ème édition du Roller Africa Games de Dakar : Le Bénin finit à la deuxième place avec six médailles

Roller-Africa-Games

Six médailles dont une en Or et cinq en Argent. C’est la moisson ramenée de la capitale sénégalaise (Dakar) par les Ecureuils Rollers du Bénin qui ont pris part à la 7ème édition du Roller Africa Games de Dakar. Avec une deuxième place, le Bénin a été devancé au classement final par le Sénégal qui a raflé 10 médailles dont neuf en Or. La seule médaille en Or du Bénin a été décrochée par la Béninoise Hermione Ahouissou suite à la disqualification de la Sénégalaise Valérie Tina à la course de vitesse. Marius Tchibozo, président de la Fédération béninoise de roller-sport (Fbrs) s’est dit fier d’avoir décroché la seule médaille en Or en course féminine. Preuve que les femmes béninoises pratiquent bien le Roller. Mais beaucoup de choses restent à faire pour titiller les autres Nations car à en croire Marius Tchibozo, les Béninois n’ont pas encore l’esprit de compétition internationale. Vainqueur de la 6ème édition, le Sénégal a encore confirmé sa suprématie en venant en tête du classement général avec 10 médailles dont neuf en Or. Il faut rappeler que huit pays ont participé à la compétition dont le Bénin, le Cameroun, le Mali, la Guinée, le Maroc, la Côte d’Ivoire, le Burkina-Faso et le Sénégal (pays organisateur) qui reste maître du sport de glisse en Afrique. Quant au Bénin, il a prouvé qu’il fera feu de tout bois dans les années à venir.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Bilan sportif de 2014 : Un football mourant, espoir pour les autres disciplines sportives

ecureuils-1

Depuis quelques jours, l’année 2014 est définitivement conjuguée au passé. Une année au cours de laquelle, le sport béninois a connu des hauts et des bas. Il était donc convenable de faire le bilan afin de se projeter dans le futur.
L’année 2014 a été pour le sport béninois, une année à vite oublier sur tous les plans, même s’il y a eu des points positifs au niveau de certaines disciplines sportives comme la boxe, le scrabble, le Maracana, la pétanque. Mais le football béninois est resté égal à lui-même avec une inconstante au niveau du bureau exécutif. Un football qui devient de plus en plus mourant.

Un football mourant
La mise en place d’un nouveau bureau en août-septembre 2013 donnait espoir aux amoureux du sport roi béninois, qui croyaient déjà à un sursaut d’orgueil d’Augustin Ahouanvoébla et de ses compagnies. Mais très tôt, le doute s’est installé. Moins de six mois après leur installation, une crise interne prit place. Dans ce désordre camouflé, un pseudo championnat sans intérêt a été organisé car certains clubs comme Jap, Adjobi, etc ont abandonné le navire en cours de route faute de moyens financiers. Plus loin, un entraîneur expatrié du nom de Didier Ollé-Nicolle a pris les rênes de la sélection nationale du Bénin avec à la clé, une élimination prématurée dans les tours préliminaires alors qu’il avait pour objectif de qualifier le Bénin pour la Can 2015. Cette contre performance cumulée à l’humiliation du Bénin lors des matchs amicaux (Tanzanie-Bénin 4-1 puis Maroc-Bénin 6-1) l’a poussé à la porte de sortie. Une décision du ministre des sports qui a, très tôt arrêté la saignée. Le pis, c’est la suspension du Bénin par la Caf de toute compétition à catégorie d’âge pendant deux ans suite à une bavure administrative orchestrée au niveau du secrétariat de la Fbf, alors que les cadets béninois, après leur espoir à Lomé en décrochant un premier trophée sous-régional pour le Bénin, étaient à 180 minutes de se qualifier pour la Can cadette Niger 2015. Quant aux juniors, ils avaient très tôt dit adieu à la compétition de leur catégorie face au Congo (sur le terrain de Porto-Novo).

En somme, 2014 a été une année sombre pour le football béninois avec le manque d’objectivité de ses dirigeants, pour qui le premier souci, reste et demeure l’intérêt personnel et égoïste au détriment de l’avenir de la jeunesse béninoise. Cependant, le café matinal des dirigeants du football béninois est l’improvisation, l’amateurisme ; le tout coordonné par un manque de vision. A cette allure, l’an 2015 serait plus sombre, plus calamiteux et plus mourant pour le football béninois car les prémices d’un chaos footballistique sont déjà jetées avec la sortie médiatique du président de la Ligue de football pour dénoncer un certain nombre de choses. En tout cas, le peuple sportif béninois croise les doigts et attend de voir ce que 2015 va nous réserver sur plan footballistique.

Espoir repose sur les autres disciplines sportives
Pendant que le football béninois était en agonie en 2014, certaines disciplines sportives ont relevé le défi en hissant haut le drapeau national lors des rendez-vous mondiaux et continentaux. A ce titre, le Bénin a raflé trois titres mondiaux en scrabble puis à la boxe. De quoi faire disparaitre la ‘’Honte’’ footballistique.

Bénin, champion du monde de scrabble classique
 Le scrabble est l’une des disciplines qui a offert un titre mondial au Bénin. En effet, Julien Affaton, lors du championnat mondial de scrabble (août 2014 en France) a supplanté tous ses adversaires et est monté sur la première marche du podium devenant champion du monde de scrabble classique, après avoir été de façon consécutive vice-champion en 2011, 2012 et 2013. L’an 2014 a été pour Julien Affaton, l’année de la concrétisation de son rêve mais il promet déjà ne pas s’arrêter en si bon chemin. Pourvu que le soutien ministériel accompagne !

La boxe, comme par le passé !    
L’autre discipline qui a offert deux titres mondiaux au Bénin est le noble art. Ceci, grâce à Ange Adjaho et Victor Kpadénou. En 2014, ces deux Béninois sont devenus, roi de la boxe version IBU. Des couronnes raflées à l’occasion d’un gala de boxe organisé par le promoteur Barthélemy Adoukonou. L’installation du nouveau bureau dirigé par Germain Mehonto saura comment booster davantage la boxe béninoise, qui jadis était la discipline aimée des Béninois au temps d’un  certain Aristide Sagbo, dit ‘’Soweto’’. Le président Mehento et son bureau ont donc l’obligation de redorer le blason au noble art béninois. D’ailleurs, le bureau l’a vite compris en organisant dans la foulée, le championnat national de 2014 avec de nouveaux champions et des révélations. Ce qui augure d’un avenir meilleur pour la boxe béninoise et certainement, de nouveaux champions du monde en gestation.

Pétanque et Maracana, un titre continental !
A peine née, la Fédération béninoise de maracana s’est déjà annoncée avec un titre continental. En 2014, cette jeune Fédération a décroché au Niger, lors du Championnat d’Afrique des Nations, le titre continental de champion d’Afrique au niveau des vétérans. Chose que la Fédération a promise avant de quitter Cotonou. C’est donc une Fédération en devenir et qui mérite une attention particulière. A côté du Maracana, il y a le sport de boule (pétanque). A ce niveau, le Bénin a été aussi sacré lors du Championnat d’Afrique de pétanque en Côte d’Ivoire. Cette consécration s’ajoute aux bonnes prestations des Béninois au plan mondial.

Et des médailles pour le Bénin…     
 A défaut d’un titre mondial ou continental, certaines fédérations ont décroché plusieurs médailles pour le pays. C’est le cas du Tchoukball, qui a décroché l’argent de sa Coupe d’Afrique des Nations qu’il a abrité, 3ème du nom à Cotonou. Deux fois vice champion d’Afrique en trois éditions, le Tchoukball béninois a donc du chemin à faire et le titre du champion n’est qu’une question de moyen et de temps. Des disciplines comme le Karaté, le judo, l’athlétisme, le volley-ball, le Wushu, le handball, le tir à l’arc et bien d’autres ont aussi honoré les couleurs nationales lors de leurs différentes sorties. Ces médailles ramenées au pays sont les preuves que ces disciplines, malgré leur maigre moyen, font la fierté de la Nation béninoise.   

Des moyens aux autres disciplines !
Donner de moyens aux autres disciplines et elles feront rêver le pays. Nos autorités politiques, notamment celles du ministère des sports, doivent comprendre que le sport ne se résume pas uniquement qu’au football. Il importante que le ministère des sports accompagne véritablement les Fédérations qui veulent travailler et qui veulent ramener des titres et médailles au pays. Le football, à lui tout seul embrasse des milliards alors qu’au finish, le bilan est médiocre, voire nul. Il est donc temps de valoriser les autres disciplines sportives qui ne demandent que le peu pour réaliser des exploits. A cet effet, la copie doit être revue.

Politique nationale du sport, pour mettre fin à l’injustice sportive ?
Ainsi, pour revoir la copie et mettre fin à l’injustice puis à la politique discriminatoire, le ministère des sports a réuni pendant trois jours à Lokossa, cadres et acteurs du mouvement sportif pour réfléchir sur les maux qui minent le sport béninois pour en sortir des recommandations fiables et capables de faire renaitre de ses cendres, le sport au Bénin. Certes, par le passé, d’autres ateliers du genre ont été organisés mais cette fois-ci, à en croire le ministre Idrissou Affo, il a pris l’engagement de traduire dans les réalités, les 13 recommandations issues de l’atelier. «…on peut dire que le Bénin dispose d’une véritable politique nationale des sports», s’est réjoui Safiou Idrissou Affo quand il recevait le document final le mardi 23 décembre 2014. Pour l’heure, le public sportif retient son souffle quant à son application effective sur le terrain. Wait and see ! Bonne et Heureuse Année 2015 et sportivement vôtre !!!

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

13èmes championnats nationaux de natation : Des révélations, des confirmations et des surprises

piscine-stade-de-lamitie

La piscine olympique du stade de l’Amitié de Kouhounou a servi de cadre du 19 au 21 décembre 2014 aux 13èmes championnats nationaux de natation. Au terme de cette compétition statutaire de la Fédération béninoise de natation (Fbn), le bilan obtenu augure d’un avenir meilleur pour la natation béninoise.

Venus des quatre coins du Bénin, les 13èmes championnats nationaux de natation ont été une aubaine pour les nageurs béninois de démontrer leur capacité dans le bassin olympique de Kouhounou. Durant trois jours, les athlètes des clubs Castors Swimming, la Sirène, Arco Onigbolo, Lokossa, Dauphin du Golfe, Karimama, Grand-Popo, Bonou, les Pingouins, Sapeurs Pompiers, Police Fluviale, les Tisserins, Sô Ava, Martins Pêcheurs, Jcb, Asap, AS Colombes, Cercle des Colombes, Cadhex Cephas ont rivalisé d’ardeur, de courage et d’envie pour se hisser au premier plan. En somme, les meilleurs ont pu tirer leur épingle du jeu. Au décompte des médailles, le club Castors Swimming vient en tête avec 10 dont 7 en or, 2 en argent et 1 en bronze. Il est suivi du club, la Sirène (5 or, 7 argent, 3 bronze) et Arco Onigbolo (4 or, 5 argent, 3 bronze). Ces différentes performances justifient le bilan élogieux au terme de la compétition avec des révélations, des confirmations et des surprises. Aux dires des organisateurs, la compétition n’a souffert d’aucune irrégularité. «C’est la raison pour laquelle il y a eu trois jours de compétition», ont-ils souligné. A la suite de ces championnats, les regards sont tournés vers les compétitions régionales, sous-régionales, continentales et internationales.

A.F.S

En savoir plus...

Finales du tournoi «Noël des enfants » à Agblangandan : Les cadets de Red Stars Académie sacrés champions

finale-noel-des-enfants

(Pari gagné pour le promoteur du tournoi)
Les rideaux sont tombés sur la première édition du tournoi «Noël des enfants» à Agblangandan. A l’issue des finales disputées ce mercredi, 31 décembre 2014, ce sont les cadets de Red Star Académie qui ont décroché le géant trophée après une belle prestation appréciée du public.

Le grand terrain d’Agblangandan était rempli de spectateurs mercredi dernier. C’était à l’occasion des finales du tournoi « Noël des enfants » organisé par l’Ong Groupement indépendant des jeunes antiviolences (Gijav). Démarré le 22 novembre dernier, le tournoi a livré son verdict final. Déjà dans la matinée, la finale des pupilles (-12ans) opposant Union sportive de Dandji à As Moderne de Lokocoucoumè, a tourné à l’avantage des joueurs d’As Moderne qui ont été plus adroits aux tirs aux buts 4-3 (0-0 au terme du temps réglementaire). Dans la catégorie des minimes, Union sportive de Dandji a réussi à prendre sa revanche sur As Moderne en s’imposant également aux tirs aux buts (5-3) après un score nul de 2 buts partout à l’issue du temps réglementaire. La grande finale des cadets opposant les talentueux joueurs de Red Stars à leurs homologues de Nouvelle Vision a été prolifique en buts. Au total, sept buts ont été marqués. l’équipe de Red Star Académie a en effet battu Nouvelle Vision par le score de 4 buts à 3 et est sacré championne de cette première édition. Au total, six trophées, des ballons et médailles ont été distribués aux meilleurs. Les sages de la localité ont félicité le promoteur du tournoi, Aziz Habib Badarou pour avoir initié un tel tournoi pour la jeunesse d’Agblangandan.

A.F.S

En savoir plus...

Mise en service du Stade Omnisports de Parakou : L’implication personnelle du Ministre Idrissou Affo saluée

stade-parakou

La Citée des Kobourou a désormais son stade synthétique. L’inauguration de ce joyau a été faite le samedi 27 décembre 2014 en présence du ministre des sports Idrissou Affo, du préfet des départements du Borgou et de l’Alibori, du président de la Fbf Augustin Ahouanvoébla et du maire de la ville de Parakou, Soulé Allagbé. Ils ont tous procédé à la mise en service du stade Omnisports de Parakou. Une réalité grâce à l’implication du patron des sports Idrissou Affo.

Depuis le samedi 27 décembre dernier, la troisième ville à statut particulier du Bénin dispose d’un joyau complètement rénové et qui va accueillir les manifestations sportives. Plusieurs compartiments de ce stade ont reçu le coup de peinture. Des vestiaires aux salles VIP, les terrains de sport de mains et le terrain de football. Toute l’infrastructure a été modernisée. Les footballeurs de la commune de Parakou en particulier et ceux des départements du Borgou et de l’Alibori en général peuvent évoluer sur une aire de jeu recouverte de gazon synthétique. Une réalisation possible grâce à l’implication du ministre des sports qui souligne que «la réfection de ce stade vient à point nommé car les meilleurs résultats exigent la mise en place d’infrastructures sportives dignes du nom ». A l’en croire, «l’existence d’infrastructures permet d’avoir des sportifs compétitifs ». Ainsi,  après le stade René Pleven de Cotonou, celui de Natitingou dans l’Atacora, Parakou est la deuxième ville du septentrion à abriter un stade recouvert de gazon synthétique. Occasion pour le ministre de remercier le président  Yayi Boni et celui de la Fifa Joseph Blater. «Le premier pour avoir permis la mise à disposition des ressources à travers le budget national et le second pour avoir offert le gazon synthétique». Toutefois, le patron des sports n’a pas manqué de saluer le sens de management du président de la Fbf. En somme, 110 millions de Fcfa ont été utilisés pour la réalisation de la clôture et la modernisation de ce joyau. A noter que le prochain combat de Safiou Idrissou Affo est la réfection du stade de Djougou qui, selon lui, est le plus rentable au Bénin.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Championnat national d’haltérophilie : Les champions par catégorie connus

Halterophilie

Une vingtaine d’athlètes venus des différents clubs du Bénin ont pris part à la 4è édition du championnat national d’haltérophilie qui s’est tenu lors du Festival national des sports (Fesnas) du 22 au 24 décembre 2014. Au cours de cette compétition statutaire organisée par la Fébéha, chaque athlète a rivalisé d’ardeur pour conquérir une médaille. Dans la catégorie des cadets, c’est Rogatien Wingnannon qui a décroché la première place. Venu du club Bénin haltérophilie avec ses 195 kg, Etienne Kouke a été sacré champion. De son côté, Wahaab Sanni du club Eléphant de l’Ouémé a supplanté tout le monde pour s’adjuger la première place du podium avec ses 215 kg. La Fébéha avec à sa tête Rogatien Gbaguidi vient ainsi d’honorer son engagement. Celui d’organiser chaque année, le championnat. Si beaucoup de travail reste à faire, les athlètes ont quand même montré des progrès. C’est pourquoi le président Gbaguidi reste confiant pour l’avenir de cette discipline au Bénin.

Résultats du championnat national d’haltérophilie


Cadet
1er : Rogatien Wingnannon 145 kg (Bénin haltérophile, Atlantique)
2ème : Léonce Houatchinou 130kg (Jocker sport, Cotonou)
3ème : Chouwond Sanni 130 kg (Eléphant, Ouémé)

Junior
1er : Etienne Kouke 195 kg (Bénin haltérophilie)
2ème : Bruno Adidohou 175 (Guépards Omnisport)
3ème : Donald Quenum 170 (Tigres de Djakotomey)

Senior
1er : Wahaab Sanni 215 kg (Eléphant, Ouémé)
2ème : Clément Tohouégnon 200 kg (Forcing club, Cotonou)
3ème : Herbert Tohofon 195 kg (Eléphant, Ouémé)

A.F.S

En savoir plus...

Finale du tournoi de football « Arbre de Noël » : Shalaï décroche la Dame Coupe

shalai

La 4ème édition du tournoi de football « Arbre de Noël » doté du trophée Ambroise Zinsou est, depuis le samedi 27 décembre 2014 conjuguée au passé. En effet, l’ultime match du tournoi qui a clôturé cette édition a rendu son verdict au terme de la finale qui a opposé As Merco à Shalaï. Une finale âprement disputée entre les deux équipes mais qui n’ont pu se départager au terme du temps réglementaire. Il a fallu recourir aux séances fatidiques des tirs au but pour constater la précision dans les tirs de l’équipe de Shalaï qui a réussi à marquer trois buts contre un pour As Merco (3-1). As Merco devra se contenter de la 2ème place. Pari gagné pour Ambroise Zinsou qui a réuni pendant des semaines, la jeunesse de Godomey- Togoudo autour de leur sport favori qu’est le football. Il faut souligner que les meilleurs ont reçu divers prix sans oublier le vainqueur de cette 4ème édition qui est reparti avec le grand trophée mis en jeu accompagné d’une enveloppe financière. Le rendez-vous est donc pris pour l’année prochaine avec d’éventuelles innovations pour la promotion du football à la base.

A.F.S

En savoir plus...

Championnat national de handball : Les protégés de Charles Toko sacrés champions du Bénin

championnat-national-de-handball

Les rideaux sont tombés le samedi 27 décembre 2014 sur l’édition 2014 des championnats nationaux cadets et seniors de handball. Au terme des finales qui ont eu lieu à Kouhounou, chez les seniors, Flowers reste maître de son territoire et l’a confirmé d’ailleurs sur le plancher en décrochant les deux titres. Au niveau des cadets, Aso Modèle de Porto-Novo et Assec de Djougou sont respectivement sacrés champions chez les jeunes garçons et les jeunes filles.

Incontestablement, Flowers reste et restera (Ndr : si les autres équipes ne travaillent pas davantage), la formation qui va chaque fois dominer le championnat national de handball. Ce week-end, Flowers Hommes et Dames ont encore confirmé leur suprématie en dominant sans trembler l’édition 2014 des championnats nationaux de la discipline. En effet, lors de la finale disputée le samedi 27 décembre dernier, les poulains (hommes et dames) du manager général de Flowers Aimé Sébio, ont sans surprise battu leur rival de l’Aspac. Chez les messieurs, Flowers, dans une rencontre très serrée et engagée a pris le dessus sur l’Aspac  en dominant par 27-22. A la pause, le score était de 12-10. Scénario presque identique au niveau des dames. Mais l’équipe de Flowers, par deux points d’écart (23-21) est venue à bout de leur ‘’ennemie juré’’. Flowers (hommes et dames) reste donc maîtres de leur territoire et ne compte pas l’abandonner de si tôt. Aux dires d’Aimé Sébio, c’est la qualité du travail qui a payé.  

Chez les cadets, dans un championnat linéaire, Aso Modèle et Assec ont été sacrés champions respectivement chez les jeunes garçons et chez les jeunes filles. Aso Baobab de Lokossa (garçons) et Aso Modèle de Porto-Novo (garçons) ont fini vice-champions. Mission accomplie par la Fédération  béninoise de handball qui a réussi à organiser avec brio ce championnat, qui au départ n’était pas gagné d’avance vu le report qu’il a connu. Au finish, les champions du Bénin de 2014 sont connus. Les regards  sont désormais tournés vers les compétitions internationales pour Flowers, «s’il y a les moyens » a conclu Aimé Sébio. Soulignons que les champions ont reçu leurs trophées et que les joueurs qui se sont distingués individuellement ont été aussi récompensés.   

Rencontres des demi-finales chez les seniors

Chez les dames
16h30 : Flowers - Uac  38-15
16h30 : Aspac – Assec 37-31

Chez les hommes
14h30 : Flowers – Modèle 34-27
14h30 :Aspac – Béké 28-17

Finales
Dames : Flowers – Aspac 23-21
Hommes : Flowers – Aspac 27-22

Sacré Aimé Sébio !



«Dans la vie, il faut persévérer et faire avec amour et dévouement son travail». C’est ce qu’on peut retenir du nouveau sacre de Flowers avec à sa tête le manager Aimé Sèbio. Un sacre qui n’était pas gagné d’avance d’autant plus que les personnes tapies dans l’ombre l’enviaient et voulaient qu’il échoue dans sa volonté de bien faire. Ainsi, malgré les menaces, les intimidations, les calomnies et la jalousie, Aimé Sébio est resté égal à lui-même. Comme un gentleman, il a, malgré les coups bas, récidivé en décrochant de nouveaux titres pour Flowers. Il a, pour une seconde fois d’affilée, réalisé le doublé. Qui peut faire mieux ???

Après ce palmarès élégant et élogieux, Aimé Sébio peut donc laisser la place à ceux qui courent derrière son poste. Car, il a d’ores et déjà montré de quoi il est capable à la tête de Flowers. Que ceux qui se précipitent derrière son poste viennent aussi prouver leur capacité de coaching, et on fera le bilan au décompte final.   
      
Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Championnat national de Handball : Le carré d’as connu en hommes et dames seniors

handball

Lentement mais surement, l’édition 2014 du Championnat national de handball tire à sa fin. Et pour cause, le carré d’as, côté senior est déjà connu en homme et dame. Chez les messieurs, Flowers du coach Aimé Sèbio qui a dominé la poule A affronte Aso Modèle de Porto-Novo alors que l’Aspac va tenter de décrocher son billet pour la finale face à Béké. Chez les dames, Flowers (1er du groupe A)  et Aspac (1er de la poule B) vont respectivement défier les étudiantes de l’Uac et Assec de Djougou. Toutes ces rencontres se jouent ce vendredi à Kouhounou. Par contre, chez les cadets, les rencontres se poursuivent et on connaitra les meilleurs le samedi prochain.

Lire les résultats de la 3ème journée
Chez les cadets
Garçons : Modèle – Batonada 52-15
Garçons : Rac – Assec 15-18
Chez les seniors
Dames : Flowers – Assec 35-25
Dames : Aspac – Uac 38-10
Hommes : Béké – Flowers 22-30
Hommes : Abo Sport – Uac 22-24
Hommes : Assec – Modèle 34-35
Rencontres de la 4ème journée chez les cadets
Vendredi 26 décembre 2014
7h30 : Rac – Baobab (garçons)
7h30 : Batonada – Assec  (garçons)
9h00 : Modèle – Synergie (filles)
9h00 : Pélican – Assec (filles)

Rencontres des demi-finales chez les seniors
Chez les dames
16h30 : Flowers - Uac
16h30 : Aspac – Assec
Chez les hommes
14h30 : Flowers - Modèle
14h30 :Aspac – Béké

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !