TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Cash-and-arts-4-matin-libre

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Sport

2e édition du Championnat de la Ligue Océan de maracana : C’est parti pour trois semaines de compétition

Maracana

En prélude à la phase finale du championnat national de maracana (du 14 et 15 juillet 2018) où seront présentes les meilleures équipes de chaque département, la phase régionale bat son plein au niveau des différentes Ligues. Dans le département de l’Atlantique et du Littoral, la Ligue Océan de maracana a lancé, dimanche 10 juin 2018, au Hall des arts, loisirs et sport (Hals) de Cotonou, la 2e édition du championnat sous l'égide du ministère des Sports et en partenariat avec la Fédération béninoise de maracana (Fébéma).

Durant trois semaines, les équipes de ces deux départements vont rivaliser d’ardeur pour décrocher les places qualificatives pour la phase nationale. Trois catégories sont concernées par ce championnat. Il s’agit de l’open, les séniors, et les vétérans. Pour la première journée dudit championnat, 14 des 15 matches programmés ont été disputés. Sacr, Mca et dans un degré moindre Abam n’ont pas fait de détails devant leurs adversaires respectifs. Par contre, Conesi MC et Sékou MC qui font leur première apparition ont eu le mérite d’engranger au moins une victoire.Pour Bonaventure Coffi Codjia, représentant le ministre des Sports, tout comme le président de la Fébéma, le Maracana qui n’est qu’un jeu de prestige qui doit être vécu comme tel avec la Convivialité, la Fraternité, et l’Amitié. Il a donc invité tous les acteurs à observer les règles de fair-play et de bonne sportivité afin que le championnat départemental soit une fête bien réussie. Par ailleurs, le président de la Ligue Océan, Lucien Sohounhloue, a invité les amoureux du maracana et les amis sportifs à massivement effectuer le déplacement du Hall des Arts de Cotonou (les 10, 17 et 24 juin 2018)  pour soutenir et accompagner les différentes équipes présentes à ce rendez-vous sportif départemental du maracana.

Lire tous les résultats de la 1ere journée

Catégorie Open
SékouMc  # 1000 Héros 2-2 et 1 tab à 2
Abam # Sms  2-1
SékouMc # -Mca 2-2 et 1 tab à 3
1000 Héros # Abam  0-3
Sékou Mc#  Abam  4-3
1000 Héros #  Mca  0-1
Smc # Mca  3-1

Catégorie séniors
Conesi # Sacr 0-2
Abam # Rafales 4-0
Mca # MB 3-0
Conesi Mc # Rafales MC
Sacr # Rafales MC  1-0
Mca # Abam  2-1

Catégorie Vétérans
Sacr # Rafales (Reporté)

A.F.S.

En savoir plus...

Prochaine Assemblée générale élective de la Fébéfoot : Les commissions électorales et de recours installées

Anjorin-Moucharaf

En marge de la prochaine Assemblée générale élective de la Fédération béninoise de football (Fébéfoot), le présidentMoucharafou Anjorin a procédé à l’installation officielle des commissions électorales et de recours de la Fébéfoot. Occasion pour lui, d’inviter les membres desdites commissions à être au-dessus de la mêlée et à dire «le droit et rien que le droit». C’était vendredi 8 juin 2018 au siège de la Fébéfoot à Djassin (Porto-Novo).

Tout se met en place pour la prochaine Assemblée générale élective de la Fébéfoot. A moins de deux mois de l'échéance, chaque candidat affûte ses armes dans les coulisses même si aucun d’entre-eux n’aencore osé annoncer officiellement sa candidatureau poste de la présidence. Mais, du côté de la Fébéfoot, on met déjà les petits plats dans les grands pour que ce rendez-vous soit une parfaite réussite. C'est ce qui justifie d'ailleurs l'installation de ces deux commissions conformémentaux statuts de la Fébéfoot.Dans son message, le président Moucharafou Anjorin a fait savoir aux membres, le rôle qui est le leur dans ce processus.«Votre responsabilité est immense», a-t-il laissé entendre. Illes a invitésà être au-dessus de la mêlée. «A tout moment (…) l'instance suprême peut intervenir pour mettre de l'ordre », a prévenu Moucharafou Anjorin en insistant sur «le droit et rien que le droit». Prenant la parole, Casimir Kanakin, président de la Commission électorale a rappelé aux clubs leur engagement à ne jamais porter les soucis d'interprétation des textes devant les tribunaux ordinaires. Il a, par ailleurs, invité les uns et les autres au dialogue, à l’écoute, et à la compréhension mutuelle afin que les conflits inutiles soient évités. «Nous sommes conscients des obligations qui sont les nôtres (…)», dira Laurent Houngnibo, président de la Commission de recours qui arassuréqu’ils seront à la hauteur de la tâche à eux confiée.C’est alors qu’il a invité, chacun à son niveau,à faire son travail de façon professionnelle et objective. «(…) Nous sommes en train de jouer l’avenir de notre football», avertit Laurent Houngnibo.

Zoom sur les deux commissions de la Fébéfoot

Commission électorale :

Président : Casimir Kanakin
Vice-président :Célestin Guidimey
Rapporteur : Robert Orou
Membres : El Farouk Soumanou et Malik Biaou

Commission de recours

Président : Laurent Houngnibo
Vice-président : Samadi Oloubo
Rapporteur : Cyriaque Hounnou
Membres : Zachari Nouhoun et Brice Togba

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Mondial Russie 2018 : Suivez les sélections Africaines sur Océan fm

Ocean-FM

La 88.6 aux couleurs de la grand-messe du football. Dans le cadre du mondial Russie 2018, la radio Océan fm retouche sa grille pour offrir des tranches spéciales aux férus du sport roi. ‘’RADIO MONDIAL FOOT 2018’’, c’est le nouveau programme 100% foot que la direction de la chaine de radio a concocté pour ses auditeurs. Cette émission aura lieu uniquement lors des jours de matchs des sélections africaines. Prenez le rendez-vous de 11h à 12h. Cette tranche spéciale sera meublée par des analyses et commentaires des affiches du jour. Des consultants dont Béchir MAHAMAT, Jacques OKOUMASSOU, René BEWA et Christelle Houndonougbo seront reçus par la rédaction sport pour donner leur lecture du jeu au jour le jour. Avant les commentaires, dans la même émission, Océan fm vous permettra de suivre le compte rendu des matches de la veille, des Duplex de son envoyé spécial à Moscou. Il sera également question de vous faire découvrir les coulisses du mondial sans oublier un jeu de pronostic des auditeurs qui auront la possibilité de repartir avec beaucoup de lots. Le programme "RADIO MONDIAL FOOT 2018’’démarre le 14 juin, date de l’ouverture du mondial pour un plateau spécial. Faudrait-il le rappeler la coupe du monde de la FIFA se déroulera du 14 juin au 15 juillet 2018.  Restez donc câbler 88.6 pour des moments de palisir et pour vous faire pleins de cadeaux ! Notre application océan fm 88.6 est téléchargeable dans playstore.

M.M

En savoir plus...

4e édition du Tournoi de l’intégration de football : Les filles à l’honneur

football

(L’inscription prend fin le 20 juin prochain)
Le 16 juillet 2018,démarrera sur le terrain de Sobetex PK6 à Akpakpa (Cotonou), la quatrième édition du Tournoi de l’intégration de football. Pour ce rendez-vous sportif des grandes vacances, les inscriptions ont déjà commencé depuis plus d’un mois et vont prendre fin le 20 juin prochain.

Après la pause de l’année dernière, le Tournoi de l’intégration de football revient en force à travers la quatrième édition. Le Comité d’organisation affûte déjà ses armes pour offrir un bon spectacle à la population d’Akpakpa et ses environs. «Il fallait prendre du recul pour pouvoir offrir quelque chose de potable aux jeunes talents dont nous voulons faire la promotion», a laissé entendre Aziz Badarou, président de l’Ong Gijav (Groupement indépendants des jeunes antiviolences). Ainsi, après le recul, le tournoi de l’intégration revient avec des innovations. A cet effet, et contrairement aux dernières éditions où il y avait en compétition les catégories pupilles, minimes, et cadettes, cette fois-ci, le tournoi se jouera uniquement dans la catégorie des cadets. Outre la compétition des jeunes garçons, le tournoi a également pensé aux jeunes filles qui vont prouver qu’elles savent aussi manier le ballon. Déjà, une dizaine d’équipes se sont déjà annoncées et le Comité d’organisation n’attend que les équipes retardatrices pour boucler la liste des participants. En faisant participer les filles à cette édition, l’objectif selon le président de Gijav est de lancer dans un futur très proche, un grand championnat du football féminin qui sera dénommé ‘’Libérez la femme !’’. «C’est dans cette perspective qu’on a dit qu’il faut aller dès maintenant pour intéresser les clubs féminins à ce nouveau projet qui sera lancé dès l’année prochaine», a-t-il justifié. Rappelons que cette édition est parrainée par l’Union nationale des jeunes pour le progrès (Unjp).

Cel.Com/Gijav

En savoir plus...

Ligue régionale Atlantique-Littoral : Les équipes en compétition dès le 10 juin

volley-ball

Après l’installation du Bureau exécutif de la Ligue régionale Atlantique-Littoral de volley-ball avec à sa tête Gouda Sarè Grâce Djossou, place désormais aux compétitions statutaires. Ainsi, suivant le calendrier d’activités, il sera lancé dimanche 10 juin 2018, la saison sportive à travers le championnat départemental seniors hommes et damessur les installations de l’Unafrica de Cotonou. Au niveau des hommes, il y a huit équipes réparties en deux poules de quatre. Quant aux dames, leur compétition se disputera en linéaire et regroupe cinq équipes. La présidente de la Ligue, Gouda Sarè Grâce, a confié au site beninsports que l’objectif est de finir cette saison de transition afin d’entamer une nouvelle saison en bonne forme. Notons que la première phase prend fin le 8 juillet 2018 et que la deuxième phase prendra son envol le week-end du 15 juillet prochain.


A.F.S.

En savoir plus...

Ligue régionale Atlantique-Littoral de basket-ball : Frédéric Chada élu président

Frederic-Chada

La Ligue régionale Atlantique-Littoral de basket-ball  renouvelle son bureau exécutif avec un changement notable à la tête de la présidence. Et c’est désormais Frédéric Chada qui prend les rênes de la Ligue pour de nouveaux défis. La passation de service a été faite mardi 5 juin 2018 dans les locaux de la Fédération béninoise de basket-ball (Fbbb) au stade de l’Amitié Mathieu Kérékou.

Elu président de la Ligue régionale Atlantique-Littoral de basket-ball, Frédéric Chada a pris service mardi dernier au siège de la Fbbb. Une passation de charge qui a été supervisée par Martin Djogui, Secrétaire général de la Fbbb. A la tête de cette Ligue régionale, Frédéric Chada a succédé à Lambert Loko qui, durant son mandat, a connu assez de difficultés pour promouvoir le basket-ball mais surtout organiser des activités. Conscient de ces problèmes, Lambert Loko a invité son successeur à s’armer de courage et de détermination pour atteindre ses objectifs et relever des défis. «Il nous faut donner un statut clair aux associations sportives affiliées, aux joueurs et aux joueuses, aux arbitres, aux chronométreurs, et à tous les acteurs de la chaîne», a dévoilé comme priorité majeure, le nouveau président de la Ligue régionale Atlantique-Littoral de basketball, Frédéric Chada. Le patron de la Ligue n’ignore pas l’immense tâche qui l’attend à la tête de ce bureau exécutif composé de cinq membres. Il connaît bien la maison pour avoir été, entre-temps, vice-président du Comité exécutif de la Fbbb. C’est dire que, l’Ingénieur, consultant, et formateur en gestion des marchés publics, sait bien là où il se trouve et à l’obligation de réussir. L’homme entend d’ailleurs, se mettre très tôt au travail pour reconstruire la balle au panier dans sa région Atlantique-Littoral. Selon ses dires, il compte sur le soutien de toute son équipe pour mettre les pendules à l’heure en 15 mois. « (…) Il s’agira de mettre en place, une bonne organisation pour un digne développement du basketball et sa promotion», a laissé entendre Frédéric Chada.

Lire le nouveau bureau de la Ligue

Président : Frédéric Chada
Secrétaire général : Jubilé Djakpo
Trésorier général : Aristide Coffi
Responsable à l’organisation : Éric Domingo
Responsable adjoint à l’organisation : Raphaël Dossou-Yovo


A.F.S.

En savoir plus...

2ème édition des internationaux de Badminton du Bénin 2018 : La Fébéba affûte ses armes, le Bénin vise des médailles

badminton

Du 28 juin au 1er juillet 2018, Cotonou, la capitale économique du Bénin sera la vitrine du badminton africain à travers la 2e édition des internationaux de badminton, Bénin 2018. Pour ce faire, la Fédération béninoise de badminton (Fébéba) met les bouchées doubles pour que l’organisation soit une parfaite réussite conclue par une bonne prestation des Ecureuils badistes du Bénin.

Après la première édition (du 6 au 9 juillet 2017), Cotonou va encore vibrer aux rythmes du badminton en marge à la 2e édition des internationaux de badminton. Et déjà, à en croire Aubin Houndagnon Assogba, président de la Fébéba, plusieurs pays sont annoncés. De plus, du côté du Comité exécutif de la Fébéba, les préparatifs vont bon train. Il s’active pour faire de ce rendez-vous, une grande réussite. «Le logo officiel de la compétition est connu. Il sera rendues officielles également, l'affiche de la compétition et les invocations que comptent apporter la nouvelle équipe exécutive à cette compétition», a confié le président de la Fébéba au site sportif Jipsports. Pour ces internationaux de badminton, un menu intéressant a été concocté par le Comité d’organisation et plusieurs activités sont annoncées. Entre autres, le stage international des arbitres, la formation des reporters et journalistes sportifs (qui a déjà eu le lieu vendredi dernier). Du côté de la sélection nationale, Aubin Houndagnon Assogba rassure avoir pris les meilleures dispositions pour une parfaite participation des athlètes béninois. Pour le patron de la Fébéba, les badistes béninois des pôles élites et jeunes sont soumis à plusieurs séances d'entraînement pour l'atteinte de l’objectif qui est de remporter des médailles contrairement à la première édition où les badistes sont passés à côté de leur compétition. Faut-il le rappeler, la première édition des internationaux de badminton a été dominée par le Nigeria qui a remporté quatre médailles en or sur les cinq épreuves (simple hommes, simple femmes, double hommes, double femmes, et double mixte).

A.F.S.

En savoir plus...

Après la détection de nouveaux talents pour la sélection U-17 : «C’est le plus dur qui commence maintenant», dixit Quentin Didavi

Quentin-Didavi

Dans une interview qu’il nous a accordée lors de la finale du tournoi de détection pour la sélection U-17 du Bénin, le Directeur des compétitions de la Fédération béninoise de football (Fébéfoot), Quentin Didavi, a dressé le bilan à mi-parcours du processus. Il a, par ailleurs, dévoilé le système mis en place par la Fébéfoot pour décourager les joueurs fraudeurs sur les âgesetainvité les parents à accompagner leurs enfants en leur donnant le minimum. Lisez-plutôt !!!    

Nous sommes à la fin de ce premier processus de détection de joueurs talentueux pour la sélection U-17 du Bénin. Quel sentiment vous anime ?

C’est un sentiment de joie et de fierté. Tout s’est bien terminé. Il n’y a eu aucun incident depuis Parakou en passant par Bohicon, Missérété, et Cotonou. Ceci a permis aux entraîneurs d’identifier des joueurs. Les entraîneurs m’ont dit qu’ils ont détecté 90 joueurs. Moi, je suis très content. J’ai constaté que tout ce tour du Bénin leur a permis de détecter des talents. C’est le plus dur qui commence maintenant. Contrairement aux juniors, ceux-ci auront la responsabilité de prouver qu’ils sont effectivement de moins de 17ans. Pour ce faire, l’entraîneur les convoque déjà pour mardi prochain (mardi 5 mai dernier, ndlr), ici au stade René Pleven où ils vont se présenter avec leur volet Numéro1. C’est au vu de cela qu’on pourra les déplacer pour le test d’IRM. Nous avons pris une autre décision. C’est que pour décourager cette affaire des «Re-nés », nous avons demandé à chaque parent de chaque enfant de se munir des frais d’IRM qui s’élèvent à 120mille Franc Cfa. Si ça passe pour un enfant, ça veut dire qu’à priori, il est honnête. Alors, il sera remboursé. Ça évite que nous allions comme les années dernières avec 50 joueurs et revenir avec 10 réellement de moins de 17ans. Voilà comment est-ce que la Fédération compte punir ces jeunes qui font dispense d’âge même à l’insu de leurs parents. Et au moment où il faut donner les pièces, ils commencent par tergiverser. C’est un appel que nous lançons aux parents dont les enfants seront retenus. Ils ont l’obligation d’accompagner les enfants en leur donnant le minimum pour faire l’IRM. Et dès que ça passe pour un enfant et qu’il est de la catégorie, alors, nous aurons la responsabilité de les rembourser. C’est ce que nous entrevoyons faire.

Et si l’enfant a le talent et que les parents n’ont pas la possibilité de payer les frais de l’IRM?

Disons que ça, c’est un autre cas. Pour l’instant, nous n’en sommes pas là. Pour les enfants dont les parents n’ont rien, dire ici, que vous allez régler ci, vous allez régler ça, nous ne ferons rien. C’est-à-dire que tous les parents diront qu’ils n’ont pas les moyens. Mais, nous les avions vus accompagner leurs enfants. Des parents sont venus du Nord pour regarder les prestations de leurs enfants. Donc, je crois que, ceci va véritablement diminuer les fraudes. Parce que, la caf a dit clairement qu’elle sera rigide sur les âges. Et déjà, nous avons commencé avec les juniors qui sont allés faire leurs passeports eux-mêmes. Donc, la Fédération ne les a pas accompagnés à l’immigration pour qu’on ne dise pas que c’est la Fédération qui cautionne le faux. Ce sera de même pour les cadets. Si nous pouvons continuer sur cette lancée, ça permettra aux parents de prendre désormais leurs responsabilités et de savoir qu’il ne sait rien de diminuer l’âge des enfants. Avec le travail, les enfants peuvent être talentueux.

Propos recueillis par : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Après sa belle prestation face à la Gambie/Can U-20 : Samson Akinyoola, le futur « Omogoal » est objet de convoitise

Samson-Akinyoola

Samson Akinyoola, né le 03 mars 2000 à Porto-Novo, est objet de convoitise de la part de plusieurs clubs locaux. Et ce, depuis sa prestation lors du match retour des éliminatoires de la Can U-20 contre la Gambie à Cotonou. Double buteur lors de cette rencontre, le jeune Akinyoola a marqué plus d’uns par son sens de réalisme. Il pourrait devenir le buteur providentiel des Ecureuils, selon certaines sources.

Selon son entourage, le sociétaire de la Jeunesse sportive d’Agonlin (Jsa), est désiré par Ayéma, Energie Fc, Buffles, et l’Uss Kraké. Absent lors de la défaite du Bénin à Banjul (1-2), au cours du match Aller des éliminatoires de la Can U20, Samson Akinyoola (photo) a mis d’accord le public béninois par son sens du réalisme. On le compare déjà à un certain Razack Omotoyossi. En attaquant, il joue en flèche avec sa vitesse, ses dribbles, ses percussions, et ses frappes. Des «traits qui pourront faire de lui, l’Omogoal 2, s’il travaille davantage. Pour ce qu’on a vu de Samson Akinyoola, le 20 mai dernier, on peut faire des rapprochements avec Razack Omotoyossi. Mais, ce n’est qu’un seul match. Attendons qu’il enchaîne et reste constant», nous a confié un observateur du football béninois.

Un joueur au style personnel ?

Samson Akinyoola a un style de jeu un peu particulier. Il est très orienté vers le but. Chose rare chez bon nombre de jeunes attaquants de son âge qui hésitent à prendre des risques de peur de perdre le ballon. Sûr de lui, il aime forcer grâce à son physique et sa vitesse de pointe. Seul bémol chez le jeune Ecureuils, il n’aime pas défendre et préfère juste les écrans. Deux occasions, deux buts en match décisif pour une Nation, c’est ce qui fait de lui, le diamant du moment. «Il vaut mieux avoir un buteur, que des attaquants », a révélé  un responsable de centre. «Et ce jeune, c’est un buteur, ce que recherche tout le monde», a-t-il fait savoir. En attendant le prochain championnat, il finira sous une nouvelle liquette.

M.M

En savoir plus...

Encadrement technique des Ecureuils U-17 : Lafiou Yessoufou dresse un bilan satisfaisant

Lafiou-Yessoufou

L’encadrement technique des Ecureuils cadets U-17 du Bénin vient de terminer une série de détection à travers tout le pays. Au terme de ce périple, c’est une note de satisfaction qui se lit sur le visage du sélectionneur principal, Lafiou Yessoufou, qui n’a pas manqué de faire le bilan.

Démarrée depuis mi-mai par des tournois dans les zones départementales, la détection pour la mise en place de la sélection nationale U-17 a été faite en trois phases. Des tournois zonaux regroupant les joueurs non licenciés qui ont été faits dans chaque département, le travail avec les joueurs U-17 qui ont une licence à la Fédération béninoise de football (Fébéfoot), puis le tournoi finale regroupant aussi bien les joueurs non licenciés que ceux des Ligues A et B dont l’épilogue a connu le succès aux tirs au but de l’équipe du Borgou face à son homologue du Mono (0-0 ; 4-1 aux tab). «Avec les licenciés que j'ai observés, je vois qu'il y a un peu de rythme. On sent en eux quelques automatismes qu'il faut réveiller après par le travail », a laissé entendre Lafiou Yessoufou. «Chez les non licenciés, il y a des talents. Il faut qu'on commence très tôt... C'est vrai que l'échéance est pour septembre mais déjà, le travail a commencé et on aura le temps de mettre un peu de rythme dans leurs jambes», a ajouté le sélectionneur principal avant de confier que ce fut une bonne initiative. «On aura commencé depuis un bon moment mais mieux vaut tard que jamais», se réjouit-il. A l’en croire, cette tournée dans tout le Bénin lui a permis de détecter assez de talents qu’il va falloir suivre de très près. «Il va falloir maintenant suivre véritablement et continuer le travail parce que le tout ne suffit pas d’aller détecter les jeunes mais c’est de pouvoir les suivre», a poursuivi Lafiou Yessoufou

Une bonne équipe en attente d’ici une olympiade…

Pour le patron de la sélection cadette, le Bénin aura une bonne équipe senior en réserve. «Avec les moyens, d’ici une olympiade, je pense qu’on pourra former une bonne équipe. Et d’ici quatre ans, on aura une bonne équipe au niveau senior en attente, qui sera une réserve pour l’équipe A », a-t-il confié. Mais avant d’en arriver là, aux dires de Lafiou Yessoufou, la suite serait de retenir ceux qui vont réussir le test Irm parmi les 80 joueurs présélectionnés. «A partir de cette base, nous allons former notre équipe et commencer à travailler », a fait savoir le sélectionneur principal des U-17.

Abdul Fataï  SANNI

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !