TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN COUVERTURE 4G BILLBOARD 970x250-px-01

A+ A A-

Sport

2e Assemblée générale et élective de l’Unecatef-Bénin : Moussa Latoundji réélu président avec son bureau

Unecatef-Benin

La salle de Conférence du Ministère des sports du Bénin a servi de cadre, samedi 13 mai 2017, à l’Assemblée générale et élective de l’Union nationale des entraîneurs, éducateurs, et cadres techniques du football (Unecatef-Bénin). Au terme des travaux, Moussa Latoundji avec sa liste «Tous Ensemble» a été reconduit à la tête de l’association pour de nouveaux défis.

28 votants, 28 pour, 00 contre et 00 abstention! Tel est le résultat proclamé par le présidium composé de Hamadou Issa (président), Jabéa Falola (secrétaire), et Mémo Kouton (rapporteur) au terme des travaux de l’Assemblée générale et élective de l’Unecatef-Bénin. Sans surprise, la seule liste «Tous Ensemble» avec son président Moussa Latoundji a été plébiscitée. Ainsi, le premier buteur des Ecureuils du Bénin à une phase finale de la Can, Moussa Latoundji a été reconduit à la tête de l’Unecatef-Bénin. «Nous sommes obligés de travailler ensemble avec tous les encadreurs et entraîneurs», a-t-il laissé entendre avant de marteler que «les entraineurs sont là mais ils sont sans recyclage». Selon ses dires, c’est son premier défi. «Nous allons faire venir les expatriés pour former les entraîneurs locaux. Ce sera notre première action», a confié Moussa Latoundji. Avant l’élection, il faut dire qu’après cinq années d’existence, l’Unecatef-Bénin a procédé au toilettage des textes. A cet effet, deux commissions ont été mises en place pour d’éventuels corrections et amendements. C’est dire que l’Unecatef-Bénin prend son «Nouveau Départ» afin de révéler les entraîneurs pour un Bénin en marche vers un football de qualité et de spectacles. Rappelons que l’Unecatef-Bénin a été portée sur les fonts baptismaux samedi 24 septembre 2011.

Lire la composition du nouveau bureau élu

Président : Moussa Latoundji
Vice-président chargé de l’organisation : Bruno AdoulaGoudjo
Vice-président chargé à la mobilisation des ressources : Janvier HouessouLoko
Vice-président chargé à l’évaluation et à la formation des cadres : Stanislas Akélé
Vice-président chargé des relations avec la Dtn et les sélections nationales : Emile Enassouan
Vice-président chargé à la reconversion des anciens footballeurs :Expédit Dossou Gbété
Vice-président chargé à la médiation : Jonas Nounahon
Secrétaire général : Urbain Honfo
Secrétaire général adjoint : LatifLawani
Trésorier général : Roger Janvier Enama
Trésorier général adjoint : MoriacKouton
Conseiller technique chargé du partenariat et des relations extérieures :Amidou Akouess
Conseiller technique chargé du football d’élite : Valère Houandinou
Conseiller technique chargé du football de masse : Urbain Amouless
Conseiller technique chargé du développement et de la promotion des jeunes: Wilfried Djossa
Conseiller technique chargé du football féminin : AyorindéYabo Marlène Agbadjè
Conseiller technique à la communication et porte-parole : Comlan René Luc Messanh
Conseiller technique chargé des coordinations départementales : Eugène Degila
Conseiller technique chargé des affaires sociales : Alassane AminouYari
Conseiller technique chargé des relations avec les institutions : Adam ChabiTahirou
Conseiller technique juridique : Célestin Aïssoun

Abdul Fataï  SANNI

En savoir plus...

Perspective du prochain championnat : Moussa Saka fait don d’équipements sportifs à l’Asfa d’Adjarra

moussa-saka

Moussa Saka, digne fils de la cité des tam-tams, a été l’hôte le samedi 13 mai 2017, de l'équipe sportive des footballeurs d'Adjarra (ASFA). Ce dernier est allé remettre à son équipe des matériels sportifs. C’était au stade communal d'Adjarra. Une action qui vient compléter les nombreuses autres déjà faites à l’endroit de cette même équipe et illustre l’importance de la question du développement  chez le donateur.

C’était en présence des autorités communales, des responsables de l'ASFA et des amis du cuir rond, que Moussa Saka, comme pour emboiter les pas de développeur de son feu géniteur, Saka Aricoché, a remis gracieusement un important lot d'équipements sportifs constitués de ballons, de barres, de maillot... d'une grande valeur pour soutenir non seulement la jeunesse, le sport et surtout l'ASFA. Souhaitant la bienvenue aux responsables politiques, aux acteurs du football, Moussa Saka s'est réjoui de la mobilisation et de l'engouement des jeunes sportifs. Pour lui, étant un féru du cuir rond, il ne saurait rester insensible aux nombreuses doléances. C'est pourquoi, a-t-il déclaré, « profitant de l'imminence du démarrage du championnat, je suis allé en renfort à l'ASFA pour lui donner du tonus ». Il a insisté par la suite sur la nécessité de cumuler sport et développement. Et qui parle de sport et de développement, ne saurait mettre de côté la jeunesse. Pour clore ses propos, Moussa Saka a rassuré les sportifs ainsi que leurs dirigeants, de son soutien sans condition. Pour sa part, le Sg de l'ASFA, Eugène Tovilodé, a remercié le donateur pour son geste qui vient à point nommé pour les soulager. Par ailleurs, avant de prendre l'engagement de bien entretenir ces équipements sportifs, il a exprimé quelques doléances de l'équipe notamment la construction d'un vestiaire en bonne et due forme, la dotation d'un matériel roulant.... au donateur Moussa Saka. La remise officielle des équipements sportifs a mis un terme à cette cérémonie fort simple sur une note de satisfaction et surtout dans une ambiance bon enfant. A noter pour finir que le représentant des autorités communales, le conseiller communal et chef service Jeunesse et sports, Théophile Vehoklounon a remercié également Moussa Saka et a supplié l'Éternel de l'assister afin  qu'il continue ses œuvres de développement envers Adjarra.

Kola Paqui

En savoir plus...

14e tour international du Bénin : Moneyan Bassirou remporte la 2ème étape

Moneyan-Bassirou

Démarré mercredi 10 mai 2017 à travers la première étape entre Parakou et Savè distante de 160Km et remportée par le Burkinabè Mathias Sorgho, le 14e chapitre du tour international du Bénin a abordé hier jeudi 11 mai 2017, sa deuxième étape de la compétition entre Dassa et Bohicon(80 Km) sous le patronage de Moov. Au terme de cette deuxième étape, c’est le Burkinabè Moneyan Bassirou qui a ravi la vedette à son compatriote Mathias Sorgho. Rappelons qu’à la fin de chaque étape, la fête continue avec des partenaires tels que Castel Beer, Canal+, Moov, la Béninoise, etc. Le 14e tour du Bénin va connaître son épilogue dimanche 14 mai 2017 à Cotonou par un criterium de 80 Km.

A.F.S.

En savoir plus...

Championnat de la région 2 d’athlétisme : Didier Kiki et Béatrice Midomidé représentent le Bénin

Didier-Kiki-et-Beatrice-Midomide

Conakry, la capitale de la Guinée, abrite du 12 au 14 mai 2017, les championnats d’athlétisme de la région 2 et du tournoi de la Cedeao. A ce rendez-vous, deux athlètes vont représenter les couleurs nationales du Bénin. Il s’agit d’abord, de Didier Kiki, champion du Béninaux 100m et 200m en 2016. Né le 30 décembre 1995, ce jeune athlète olympique béninois, haut de ses 185cm pour 84Kg, a l’obligation de donner le meilleur de lui-même pour s’imposer dans les différentes épreuves afin de se faire une place sur le podium. Même prestation attendue de Béatrice Midomidé (née le 10 février 1995, ndlr) qui, en 2016, a été sacrée championne aux 100m et aux 200m. Des performances qui leur permettent d’être présents à cette compétition régionale. A Conakry, ces deux représentants béninois seront entraînés par Germain Vignissy. Pour Achille Aihou, membre de la Fédération béninoise d’athlétisme (Fba), Didier Kiki et Béatrice Midomidé ont été retenus en fonction de leur forme et de leur performance. «Nous leur souhaitons bonne chance et nos félicitations pour leur choix, preuve de leur compétence», a-t-il laissé entendre avant d’ajouter : «Qu'ils travaillent à honorer notre pays et à montrer la voie». Rappelons que, selon une source proche de la Fba, les deux athlètes et leur entraîneur se sont envoléssur Conakry hier jeudi 11 mai 2017. Précisons que les championnats sont réservés aux catégories juniors et seniors et réunissent les quinze pays membres de la Cedeao en plus de la Mauritanie.

Abdul Fatai SANNI

En savoir plus...

Démarrage du 14e tour international du Bénin : Mathias Sorgho remporte la 1ère étape

Mathias-Sorgho

Le top du  14e chapitre du tour international du Bénin a été donné hier mercredi 10 mai 2017 à travers un transbordement de la première étape entre Parakou et Savè distante de 160Km. Cette édition a regroupé 46 cyclistes venus de la Côte-d’Ivoire, du Niger, du Burkina Faso, du Congo Brazzaville, du Togo, de la France, et du Bénin. Ils ont à parcourir pendant cinq jours, près de 515 Km de cours. Cette première étape a été patronnée par Castel Beer. Le vainqueur de cette étape est le Burkinabè Mathias Sorgho en 4h17mn57s. Il est suivi par son compatriote Abdoul Aziz Nikiema et l’IvoirienBashirouKonté. Le premier béninois  est classé 12e et a nom Augustin Acakpo (4h23mn47s).

Précisons que la  deuxième étape patronnée par Moov est distante de 80 Km (entre Dassa et Bohicon) et se tient ce jeudi 11 mai 2017.  Rappelons que la fête continue à la fin de chaque étape avec des partenaires tels que Castel Beer, Canal+, Moov, la Béninoise, etc. Le 14e tour va connaître son épilogue dimanche 14 mai 2017 à Cotonou par un criterium de 80 Km.

Retour sur les cinq étapes du tour

1ère étape : Parakou - Savè 160 KM (Patronage Castel Beer)
2ème étape :Dassa - Bohicon 80 KM (Patronage Moov)
3ème étape: Bohicon - Ouidah 115 KM (Canal+)
4ème étape : Porto-Novo - Critérium (Patronage Castel Beer)
5ème étape : Cotonou - Critérium (Patronage Castel Beer)

Zoom sur les enjeux du tour

Maillot Castel Beer : 1er du classement général au temps (jaune)
Maillot la Béninoise : 1er Béninois
Maillot Peugeot Socar : Combativité
Maillot Canal+ : 1er des Africains
Maillot XXL : Sprints intermédiaires
Maillot Ibis Hôtel : Meilleur jeune
Maillot Renault Sonaec : Grande remontée
Maillot Best Werstern Plus: Elégance
Maillot Moov : 1er des invités
Maillot Nocibe Sa : Plus combatif béninois
Maillot Mon savon: Meilleur jeune béninois
Maillot Scil Peintures: Le plus ancien

Zoom sur les écharpes du tour

Echarpe Lg : Fair-Play
Echarpe Orabank : Meilleur équipier béninois
Echarpe Air France : Plus longue échappée béninoise  
Echarpe Fedas : Plus chanceux et malchanceux
Echarpe Aps : L’intégration
Echarpe Lnb : Le combiné
Echarpe journal le matinal : Meilleurs journalistes
Echarpe Restaurant L’Oriental : Meilleur équipier africain

A.F.S.

En savoir plus...

Entretien avec Ferdinand Sounou, président de la Fbtt : «Que les joueurs se déplacent afin d’avoir un nouveau classement»

ferdinand-sounou

Dans une interview exclusive qu’il nous accordée, Ferdinand Sounou, président de la Fédération béninoise de tennis de table, a présenté le bilan des activités menées au sein de la Fbtt au cours de la saison écoulée. Il a levé un coin de voile sur le niveau du tennis de table béninois et a évoqué les perspectives en 2017. Lisez-plutôt !

Quel bilan peut-on faire du tennis de table béninois au  cours  de l’année écoulée ?

En 2016, nous avons connu de déplacements à l’extérieur. Nous sommes  allés à Abidjan et nous sommes revenus  avec la médaille d’or pour un tournoi qu’on a l’habitude d’organiser dans la sous-région. Ils appellent ça «Président de la coupe du roi». A Lomé,  nous avons participé à un tournoi que nous appelons zone 3 : «Tournoi de pâque». Nous sommes allés mais le Bénin est revenu avec la deuxième place. En dehors de ces deux compétitions sous régionales, nous avons respecté la tradition. Nous avons respecté les tournois statutaires à l’interne notamment le championnat. Mais, nous n’avons pas pu organiser le tournoi dénommé Blaise Soglo pour faute de moyens financiers. Nous avons organisé quand même le championnat national au niveau de tout le tableau. D’ailleurs, en dehors du championnat que nous avons organisé, nous avons eu de petits tournois que nous organisons chaque deux mois. En 2016, il n’y avait pas  beaucoup d’activités internationales mais à l’interne,  nous avions eu beaucoup de compétitions et plus, les compétitions statutaires.

Quelles sont les perspectives pour 2017 ?

Je pense que si les moyens suivent, nous pouvons être  présents sur des compétitions internationales. Les gens pensent qu’aller aux compétitions internationales, c’est faire du tourisme. Non! Allez à une compétition internationale permet aux joueurs  d’améliorer leur rang.  Le rang King, c’est chaque année qu’on le fait. Et quand vous ne partez pas, vous n’êtes pas classés. Allez aux compétitions internationales, ce n’est pas forcement pour ramener le trophée. Ce n’est pas forcement pour être champion. Ce n’est pas forcement pour être deuxième. Le tennis de table, c’est un sport individuel. Il faut que les joueurs se déplacent, qu’ils aillent à ces compétitions pour jauger un tant soit peu leur niveau afin d’avoir un nouveau classement. Parce qu’un joueur de tennis de table qui sort tout de suite etva dans n’importe quel pays, s’il veut avoir une situation ou bien, s’il veut se faire recruter par un club, on lui demande son rang, (…), le classement de la fédération africaine et le classement mondial.  Mais, si tu es un joueur sans classement, personne ne te connaît. Donc, tu ne peux pas aller à l’extérieur chercher un contrat. Tu ne peux pas (…). Je pense que pour les sports individuels où il y a le classement, il faut permettre aux joueurs de se déplacer et aller se faire reclasser.  Ça leur donne d’ouverture.

Alors quel est le niveau actuel du tennis de table béninois sur le plan continental et international ?

Sur le plan continental, je dirai jusqu’en 2015, nous avons occupé la 9ème place. Malheureusement, nous n’étions pas présents en octobre 2016 au Maroc où il y a eu un nouveau classement. Donc, actuellement,  le Bénin est absent, (…). Le Bénin n’est pas classé actuellement. Le classement jusqu’au 23 octobre 2016 est que le Bénin était 9ème. Au niveau mondial, le Bénin entant qu’équipe, n’a pas un classement. Ce sont les joueurs qui sont allés à la Coupe du monde et qui ont amélioré leur Rang King. Donc, il y a certains qui ont fait une amélioration de près  de 10 points…

Un dernier mot pour clore cet entretien

Je ne peux que vous remercier. Ce que je peux dire pour tous les mouvements sportifs, je pense qu’actuellement, avec le nouveau ministre qui est là, avec toutes ses promesses, tout son engagement, je pense que le mouvement sportif va changer de visage et va présenter un visage où toutes les Fédérations seront en mesure  de réaliser leurs activités, que ça soit à l’interne comme à l’externe. Donc,  je demande non seulement au ministre de tenir les promesses qu’il a faites mais aussi de pouvoir les réaliser afin de permettre aux Fédérations de réaliser leurs activités.


Propos récuillis par : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Tournoi de football « JP HEM » : Jean Paul Hemankpan apporte sa pierre à l’édifice

football

Afin de mettre en jambes les équipes des centres de formation de football, Jean Paul Hemankpan, reporter et journaliste béninois organise du 12 au 14 mai 2017, le tournoi « JP HEM ». Cette première édition dudit tournoi est réservée aux U-15 et a pour l’objectif de réunir les jeunes joueurs autour du cuir rond.  Mais au-delà de cet objectif, le tournoi vise à accompagner d’un côté, le Ministère des sports dans sa politique de relève et la Fédération béninoise de football (Fbf) dans sa quête du développement du football à la base.  Ledit tournoi permettra également aux jeunes joueurs de mettre en application les notions reçues au niveau de leur centre de formation. Huit centres de formation de football venus du Bénin et du Togo prennent part à cette compétition. Jean Paul Hemankpan a rassuré que tout est pratiquement fin prêt pour que le tournoi se déroule dans de bonnes conditions. Notons que les matches se jouent en 25X2 sur des terrains réduits, conforme au règlement de la Fifa.

Zoom sur les deux équipes

Groupe A : Saint Louis ; Cefes ; Gléhoué United Academie Sport ; Apj ; Aspa
Groupe B : Abi Sport ; Adefob ; Divinité Suprême ;  Best Academie ; R.O. Mario (Togo)

A.F.S.

En savoir plus...

En manque de compétitions nationales et internationales : Les athlètes crient leur ras-le-bol et interpellent le ministère

athletes-beninois

Sans compétitions régulières et championnat à l’interne, pas d’équipe digne du nom et représentative. Une évidence qui agace certains athlètes du taekwondo béninois qui ne comprennent plus ce qui se passe. En effet, plusieurs mois déjà dans l’année 2017 et aucune compétition nationale ou sous régionale pour les pratiquants de taekwondo qui ne se contentent que des séances d’entrainement. Une pratique qui désavantage les athlètes quand ils doivent défendre les couleurs nationales hors du pays. Le cas du taekwondo est criard. Un athlète qui a voulu garder l’anonymat s’indigne de la façon dont les sportifs béninois sont traités. Selon ses dires, il y a eu plusieurs  tournois en taekwondo mais le Bénin a brillé par son absence. « Il y a déjà eu le Maroc que nous avons déjà raté qui était la coupe du Président de la WTF qui est une compétition classée», a-t-il révélé avant d’ajouter que c’est une compétition qui donne des points aux athlètes. A l’en croire, l’absence du Bénin à ce rendez-vous est due à une faute de moyens financiers. Cependant, il a rappelé que d’autres compétitions sont en train de se poindre à l’horizon notamment la coupe du monde. «La compétition phare cette année, est la Coupe du monde en juin 2017 à Muju en Corée», a-t-il fait remarquer avant de s’indigner: « Mais jusqu'ici, aucune communication là-dessus». Selon lui, le Bénin risque encore de manquer cette compétition et bien d’autres car le Ministère des sports qui a promis octroyer les subventions aux Fédérations sportives avant la fin du premier trimestre est incapable d’honorer ses engagements prises devant caméras et micros. «En dehors de ça, plusieurs Opens sont en vue mais on risque aussi de ne pas y être. Le Ministère des sports n'ayant rien sorti», a-t-il laissé entendre avant de conclure : «C'est bon de nous donner des trophées mais les autres pays se moquent de nous. Car on n’est jamais présent aux événements sportifs ! ».

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Eliminatoire zone 3 de l'Afrobasket féminin : Les 12 basketteuses béninoises connues

basket-ball

Abdel-Aziz Adoumbou, sélectionneur de la sélection féminine du Bénin, a publié sa liste pour le tournoi qualificatif de l'Afro-basketball de la zone 3. Il a retenu une liste de 12 joueusesdont sept de l’Aspac, trois de l’Energie Bbc, une de l’Aso Modèle et de l’As Fallah. La sélection béninoise tentera d’arracher le seul billet qualificatif pour la phase finale de l’Afrobasket 2017 féminin qui est prévue se tenir à Bamako du 15 au 24 septembre 2017. Mais l’équipe favorite demeure le pays hôte, la Côte d’Ivoire dont les dames tiennent à emboîter le pas à leurs hommes qui eux sont déjà qualifiés dans leur catégorie. Il faut préciser que le tirage au sort de la Fiba Women's Afrobasket 2017 aura lieu le 27 mai 2017, à Bamako (Mali). Le staff technique béninois dirigé par le duo Abdel-Aziz Adoumbou et Sindehou Pyrhus a donc l’obligation de relever le défi après l’élimination des hommes par la Côte-d’Ivoire. Précisons que la compétition qui devrait démarrer hier, lundi 8 mai 2017 a été repoussée de quelques jours à cause du désistement du Burkina Faso.

Les noms des 12 joueuses sélectionnées

 1-Christelle F. Michelle Houéssou (ASPAC) ; 2-Aishatou Kondoh Sobabe (ASPAC) ; 3- Naimatoulahi Dangou (ASPAC) ; 4- Marlène Héloise Y. Somakou (ASPAC) ; 5-Faouziath Salaou (ASPAC) ;6-Raïmath Salaou (ASPAC) ; 7-Kanti Marthe Natta (ASPAC) ;8-Hubertine Annie F. Koukè (Energie) ; 9-Aldonie Rogée A. Hounkonnou (Energie) ; 10- Machiatou Omahoumi Ladani (Energie) ; 11- Epiphanie Paulette de Souza (Aso Modèle) ; 12- Ziadath Lalèyè (AS Fallah)

A.F.S.

En savoir plus...

14e tour international du Bénin : Le top donné mercredi prochain à Parakou

cyclisme

Le top de la 14e édition du tour international du Bénin sera donné mercredi 10mai 2017 à Parakou par un transbordement de 160km entre Parakou et Savè. Cette première étape est patronnée par Castel Beer. Suivra jeudi 11 mai, la deuxième étape entre Dassa et Bohicon distante de 80Km sous la couverture de Moov. Jeudi 12 mai 2017, la population de Bohicon sera à l’honneur avec le top de la troisième étape qui sera sous le patronage de Canal+. Elle est distante de 115KM entre Bohicon et Ouidah. La quatrième et la cinquième étape sont parrainés par Castel Beer. Ce tour va regrouper près d’une soixantaine de coureurs venus d’une douzaine de pays d'Afrique et d'Europe que sont : le Burkina Faso, le Niger, le Togo, la Côte-d'Ivoire, le Congo, la France, les Pays-Bas, le Mali, le Ghana, la Rd Congo, le Nigéria et le Bénin. D'ailleurs, les Togolais rencontrés hier avant leur départ sur Parakou ont été clairs en ce qui concerne leur objectif. A en croire leur entraîneur, l'objectif de l'équipe est d'aller plus loin dans la compétition. En ce qui concerne l'organisation pratique, selon le promoteur Francis Du creux, tout est prêt pour que la fête du cyclisme africain se déroule dans les meilleures conditions. Un tel événement ne peut avoir lieu sans la contribution des partenaires, entre autres la Béninoise, Moov, Casteel Beer, le Matinal, Orabank, Canal+, XXL, et bien d’autres qui ont voulu soutenu le promoteur et les coureurs.

A.F.S.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !