TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

bandeau-TocToc 1

A+ A A-

Sport

Préparatifs Chan 2018 : Ecureuils locaux # Js de la Vallée, dos à dos

ecureuils-locaux

Dans le cadre des préparatifs pour les éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (Chan) Kenya 2018, les Ecureuils locaux ont affronté, vendredi 17 mars 2017, au Centre d'excellence du football à Missérété, les poulains du maire de la Commune de Bonou, la Jeunesse Sportive de la Vallée. Au terme d'une rencontre âprement disputée, les deux formations se sont séparées dos à dos (3-3). Les poulains du coach Oumar Tchomogo ont été en panne d'inspiration face à des jeunes stoïques et très engagés. Le doublé d'Agnidé Osseni et le but de Sylvain Ahouansè, tous deux de l'Uss Kraké n'ont pas émoussé l’ardeur de la Jeunesse Sportive de la Vallée. En seconde période, Anselme Adoun et ses coéquipiers ont pris le contrôle de la partie en réduisant le score puis en rétablissant la parité par Chakour Boussari et Albert Adégnandjou. Belle prestation donc pour les protégés du président Emmanuel Zounmenou qui affûtent leurs armes pour le prochain championnat de Ligue 3. Quant aux Ecureuils, ilsdoivent revoir leur copie s'ils veulent faire bonne mine sur l'échiquier africain.

Pour rappel, 26 joueurs locaux sont en regroupement au Centre international de formation de Missérété. Au programme, des exercices avec des thématiques. Deux à trois matches amicaux sont prévus pour évaluer le travail qui sera fait sur le terrain. Les travaux prendront fin jeudi 23 mars 2017. La sélection nationale s'envolera le 24 mars pour le Caire où l’équipe locale du Bénin va affronter son homologue de l’Egypte en match amical, lundi 27 mars 2017.De ces 26 joueurs retenus, va découler l’ossature de la sélection locale qui va affronter le Togo à Lomé au premier tour des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (Chan) Kenya 2018 en juin prochain.

A.F.S.

En savoir plus...

Finales de la 16e édition des Coupes Csp-Gbéto : Notre Dame et Csp chez les garçons sur le podium

equipe-CSP

Démarrée samedi 21 janvier 2017, la 16e édition des Coupes Csp-Gbéto a connu son épilogue avec les sacres respectifs de l’équipe duCsp au niveau des jeunes garçons devant son homologue de Montaigne (72-70) et celle de Notre Dame chez les filles devant Csp. C’était samedi 18 mars 2017 au Hall des arts, loisirs et sports (Hals) de Cotonou.

Le public de Cotonou et ses environs aura suivi deux finales époustouflantes. La 16e édition des Coupes Csp-Gbéto aura été d’une grande réussite au vu du spectacle offert par les équipes finalistes. Le public était rentré chez lui tout joyeux. En effet, la finale opposant les jeunes garçons du Csp et Montaigne a montré le vrai visage du basket-ball béninois et surtout, le travail monstrueux qui se fait dans les établissements publics ou privés. Une belle preuve que l’avenir du basket-ball béninois se trouve à la base notamment dans les écoles. Menés au score par Montaigne, les coéquipiers de Kevin Hodonou ont eu les ressources nécessaires pour venir à bout de leurs adversaires. Et le Mvp du match fut d’ailleurs ce Kevin Hodonou qui a marqué le panier de trois points offrant le trophée à sa formation sur le fil rasoir (72-70). Kévin Hodonou, capitaine du Csp dira que c'est «l'expérience et l'endurance qui ont permis à son équipe de prendre le dessus». En somme, une belle finale digne d’une grande compétition que les deux équipes ont hautement assurée. D’ailleurs, le public ayant massivement fait le déplacement, ne s’est pas fait prier pour se lever et saluer par ovation et par des hurlements les belles actions et beaux paniers marqués d’un côté ou de l’autre. Mais, avant la finale des jeunes garçons, il faut dire que celle des jeunes filles a vu la victoire de Notre Dame face au Csp (48-40).

Pour le promoteur Alassane Zimé, l’objectif est largement atteint à la lecture du jeu offert par les équipes finalistes. A l’en croire, le niveau de jeu s’est positivement amélioré et cela ne fait que rehausser l’image de la compétition. « C'est la première fois depuis 16 ans que nous avons eu une telle finale », a-t-il laissé entendre. Cependant, il urge que l’initiative soit accompagnée et soutenue à sa juste valeur car depuis 16 ans, l’homme n’a cessé d’apporter sa contribution au rayonnement de la balle au panier béninois. Les regards sont désormais tournés vers l’année prochaine pour des moments aussi intenses que mouvementés.   

Abdul Fataï S.

En savoir plus...

Championnats africains au Caire : Nafissath Radji représente le Bénin

Nafissath-Radji

Les championnats africains de natation auront lieu au Caire en Egypte du 28 mars au 02 avril 2017. Dans ce cadre, le Bénin va briller par sa présence et ce sera la jeune nageuse Nafissath Radji qui va défendre les couleurs nationales à ce rendez-vous continental. Aux dires du président de la Fédération béninoise de natation (Fbn), Abdon Déguénon, Nafissath Radji est une jeune nageuse béninoise talentueuse résidant avec ses parents à Dakar (Sénégal) où elle fait ses études. Découverte par la Fbn, il y a bientôt deux ans, elle est médaillée de bronze du tournoi de la zone 2. «Elle donne plein espoir à la natation béninoise avec le précieux secours et encadrement de ses deux parents qui l'accompagnent dans sa carrière», a déclaré Abdon Déguénon.D’ailleurs, Nafissath Radji, l’étoile montante de la natation béninoise promet déjà hisser haut le drapeau béninois en Egypte en confirmant sa bonne forme du moment et en ramenant des médailles au pays. Elle s’est déjà mise au travail pour l’atteinte de son objectif.

A.F.S.

En savoir plus...

Coupe d'Afrique des clubs champions : As Police finalement en Tunisie

volleyball

Que l’accouchement a été long ! Mais à l’arrivée, l’As Police Vbc va honorer ses engagements vis-à-vis de la Confédération africaine de volley-ball (Cavb) avec sa présence en terre tunisienne. Incertaine jusqu’au mercredi 15 mars 2017, l’équipe championne du Bénin de volley-ball s’est finalement embarquée pour la Tunisie pour prendre part à la Coupe d'Afrique des clubs champions de volley-ball. Elle a quitté Cotonou, jeudi 16 mars 2017, aux environs de 6 heures en direction de la capitale Tunisienne où elle va rejoindre l’As Finance Vbc, déjà sur place. Selon les informations, c’est une partie de l’équipe qui a effectivement quitté Cotonou. Il s’agit de six joueurs dont le capitaine Lucien Assogba, un entraîneur, et un responsable de la Fédération béninoise de volley-ball (Fbvb), en la personne de Ali Yaro. Une fois présent en Tunisie, le 3e Vice-président de la Fbvb va poursuivre les pourparlers jusqu’à l’arrivée du reste de la délégation béninoise qui va rejoindre le groupe au plus tard, samedi 18 mars 2017. Cette présence de l’As Police Vbc a été rendue possible grâce à la contribution et à la volonté de Didier Aplogan, président de la Fbvb, de Ali Yaro, 3e vice-président de la Fbvb qui ont mené les négociations du côté de la Cavb pour que la réunion technique soit reportée jusqu’au soir du jeudi 16 mars 2017 afin que l’équipe de la Police soit présente pour éviter au Bénin d’être sanctionné. On ne peut omettre l’implication des ministres des sports, Oswald Homeky et ses homologues de l’Intérieur et des Finances qui ont finalement joué un rôle important dans le dénouement de la situation. Notons qu’un peu plus de 20 formations venues des quatre coins du continent prennent part audit Championnat dont le coup d’envoi sera donné ce vendredi 17 mars 2017 dans la capitale tunisienne.

Liste des joueurs de l’AS Police

Lucien Assogbe ; Brice Goussi ; Fayçal Tamou ; Ivane Vignon ; Abel Agossou Kéké ; Abdou-Ramane Sime Kora ; Abdou Kader SeroKpera ; Abdel Kader Yaro ; Abdou Aboubacar Yaro ; Othniel Sezonlin ; Modeste Dossou Koko ; Rodolphe Ahivodjè

A.F.S.

En savoir plus...

Débâcle de Issa Hayatou à la tête de la Caf : Anjorin Moucharafou, la descente aux enfers !

Anjorin-Moucharafou

Il a toujours été l’indéfectible soutien du président de la Fédération béninoise de football Anjorin Moucharafou lors des crises répétitives. Le camerounais Issa Hayatou a été battu hier par son challenger Ahmad Ahmad. Et comme on pouvait s’y attendre, sa débâcle a entrainé celle de son poulain Anjorin Moucharafou, battu lui aussi par 17 voix contre 32 pour son challenger au poste de vice-président de la Caf. Pendant 4 ans, Anjorin ne siègera donc pas dans le bureau exécutif de la Caf, cette position de prestige sur laquelle l’homme a toujours compté pour se maintenir à la tête de la Fbf quoi qu’il advienne. Désormais dépourvu de soutien au sein du bureau exécutif, Anjorin ne pèse pas plus lourd qu’une feuille de paille. Le vent de la renaissance du football africain, parti hier d’Addis Abeba, soufflera certainement au Bénin  dont le football est en agonie depuis une décennie avec le même homme aux commandes. Toutes les décisions prises pour écarter Anjorin afin de donner un nouveau souffle au football béninois ne recevaient jamais l’assentiment de la Caf qui, envers et contre tous, arrivait toujours à imposer son protégé. Désormais, les choses risquent de bouger à la Fbf. La défaite de Issa Hayatou est une occasion en or pour les détracteurs de Anjorin Moucharou qui essayeront à coup sûr de se débarrasser de l’homme. Mais ils devront attendre la fin de la période transitoire de 18 mois.

Rappelons qu’à la suite d’un congrès électif tenu malgré une ordonnance d’interdiction du Tribunal de première instance de Porto-Novo, Moucharafou Anjorin, seul candidat en lice, a été porté à la tête de la Fbf. En son temps, le comité de normalisation, qui avait la charge de convoquer ledit congrès, a estimé que la décision du Tpi lui est parvenue après la tenue du congrès. A cet effet, le juge du Tribunal de première instance de Porto-Novo, Issoudine Ibrahim a délivré des mandats d'arrêt contre tous les membres qui ont pris part au congrès électif de la Fbf le 10 juin 2016, pour avoir fait entrave à la justice. Un mandat qui est resté sans suite puisque qu’une autre décision de la Cour d’Appel de Cotonou et de Porto-Novo a cassé la poursuite. C’est après cela que le gouvernement a essayé de ramener les deux parties à la table de négociation. Un bureau transitoire de 21 membres est alors installé pour 18 mois avec à sa tête toujours le même Anjorin Moucharafou.

B.H

En savoir plus...

Sosthène Sèflimi Zohoun, à propos de son livre : « Je peux me tromper mais je fais tout par conviction »

Sosthene-Seflimi-Zohoun

Dans cet entretien, Sosthène Sèflimi Zohoun, auteur du livre « Crise à la Fédération béninoise de football : Un feuilleton à ne pas rediffuser », revient sur ses motivations et les difficultés rencontrées. Par ailleurs, il a porté un regard sur le football béninois. Lisez-plutôt.

Vous venez de mettre un livre sur le marché. Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire cette saison 1?

Quand la crise a commencé en 2010, j’ai très tôt compris qu’elle durera bien longtemps et patiemment, j’ai commencé par compiler tous les documents d’archives et, à écrire les séquences de cette crise. J’ai fini d’écrire la première partie de l’histoire de cette crise en 2011. J’avais prévu publier le livre le 20 décembre 2011, date d’anniversaire de la démission du Président Ajavon et de ses compagnons. Mais, il me manquait disons, l’épilogue de cette première saison. J’avais donc écrit pour finir la première saison : « En guise d’épilogue » puis, il y a eu la décision de la Cour suprême qui a reconnu Anjorin président de la Fbf. Mais alors, j’ai manqué de moyens pour publier le livre. Ensuite, j’ai été pris par d’autres activités, au point d’oublier avoir produit un manuscrit. Des amis qui ont lu le manuscrit ne cessaient de me demander ce qu’il est devenu finalement. Comme je n’avais pas reçu de l’argent des parties en conflit et puisque, le livre n’est pas une commande, je n’avais donc aucune pression.
 
Au cours de la rédaction de ce livre, vous avez certainement été confronté à des difficultés. Pouvez-vous lever un coin de voile sur quelques-unes ?

J’ai la chance et le privilège d’être de tous les journalistes sportifs, l’un des rares à avoir pris publiquement des positions tranchées et qui puisse encore facilement avoir accès à tous les milieux en conflits. Mes avis sont francs. Je peux me tromper mais je fais tout par conviction et les acteurs ont dû s’en apercevoir. Je n’ai donc pas d’ennemis dans le milieu sportif. Ceci explique pourquoi dans le livre, j’ai pu faire témoigner plusieurs personnes de différents camps. Cependant, l’une des difficultés a été de les faire parler au-delà de la version qu’ils décident de servir à tout le monde. Il a fallu parfois poser la même question de différentes manières. Certains se sont néanmoins montrés très free. C’est le cas du Ministre Didier Aplogan qui n’a montré aucune réserve.
 
Pour vous qui suivez l’actualité sportive sur cette crise, comment expliquez-vous la latence observée depuis le 23 décembre 2016 ?

La crise à la Fbf, c’est surtout l’opposition entre deux visions diamétralement opposées de la gestion du football et de la Fbf. Les tenants de ces différentes visions ne pourront que difficilement travailler ensemble. Contraints de collaborer au sein d’un Comité exécutif transitoire, il faudrait nécessairement faire le gendarme dans leur dos et leur imposer un chronogramme rigoureux. Ces deux aspects constituent les insuffisances du protocole d’accord du 23 décembre 2016. Dans toute crise, les parties en conflits puisqu’elles sont obnubilées par la lutte, deviennent comme des enfants qu’il faudra suivre de près. Un Gouvernement est tellement occupé à résoudre des questions essentielles qu’il ne peut se préoccuper quotidiennement de l’état du règlement de la crise à la Fbf. Mais, un Ministre des sports se doit de mettre en place un mécanisme d’anticipation et de suivi-évaluation.
 
Certains pensent que l’installation du Comité consensuel de 21 membres est la pomme de discorde qui bloque le démarrage des activités. Avez-vous la même compréhension ?

Faux! C’est un exploit de réussir à faire travailler au sein d’un même organe exécutif, des acteurs qui en sont arrivés à se poursuivre devant les tribunaux. Mais, il fallait aller au-delà en leur imposant un chronogramme et un mode de partage du pouvoir exécutif au cours de la période transitoire.

Pour clore cet entretien, durant votre carrière de reporter sportif, qui est-ce qui vous a le plus marqué ?

Pascaline Adanhoégbè. Ses performances, vu son jeune âge m’ont bluffé. Puis, il y a eu Merveille Zinsou, au tir à l’arc. Deux jeunes femmes qui portaient en elles des germes de futures championnes. Mais, globalement, le Bénin n’a pas réussi à leur offrir l’encadrement professionnel et la sécurité dont les graines de champion ont besoin pour éclore et s’épanouir pour le bonheur d’une Nation et, au-delà.

R.J.S. et A.F.S.

En savoir plus...

Mini tournoi des Centres de formation : L’Apj sur sa lancée, Cefes dauphin

football

Première lors de la phase nationale en prélude à la 7e édition du Tournoi international des centres de formation de football (Tic2f), l’Académie Poté Joseph (Apj) a récidivé, samedi 11 mars 2017, sur la pelouse du stade de l’Amitié Mathieu Kérékou. En effet, dans un mini tournoi composé de quatre équipes, l’Apj est venu en tête au classement final. Après deux matches nuls et vierges face respectivement à Cefes et à saint Louis de SémèKraké, l’Apj a battu Aspa d’Abomey pour s’adjuger la première place avec 5 points (+1). Elle est suivie par l’équipe de Cefes, avec le même nombre (5 points +1). Le centre Saint Louis de Sémè Kraké vient en troisième loge avec 2 points (-1) alors que, le centre de formation Aspa d’Abomey a fermé la marche avec 2 points (-1). Pour les organisateurs, ce tournoi a été organisé pour permettre aux équipes  représentantes du Bénin de jauger leur niveau actuel afin de mieux se préparer pour l’événement sportif : Le Tic2f qui aura lieu à Cotonou du 16 au 24 avril 2017. Il va réunir quatre centres du Bénin (Apj, Cefes, Aspa d’Abomey, Abi d’Akpakpa), deux du Ghana, deux de la Côte-d’Ivoire, un du Nigéria, un du Mali, un du Togo, et un du Cameroun.

Résultats du tournoi

Saint Louis         #         Cefes         0-1
Apj             #         Aspa         1-0
Apj             #         Cefes          0-0
Saint Louis         #         Aspa         0-0
Cefes             #         Aspa         0-0
Apj             #         Saint Louis     0-0

Classement au terme du tournoi

1er Apj 5 points (+1)  
2e Cefes 5 points (+1)
3e Aspa d’Abomey 2 points (-1)
4e Saint Louis 2 points (-1)

A.F.S.

En savoir plus...

Troisième édition de la Coupe de la relève : Rendez-vous du 8 au 29 avril prochain, 19 clubs inscrits

basket-ball

La troisième édition du tournoi de basket-ball dénommée Coupe de la relève, aux dires du promoteur Alassane Zimé, aura lieu cette année simultanément à Parakou et  à Cotonou du 8 au 29 avril 2017. Et pour le bon déroulement de la compétition, il a été tenue une réunion technique qui a eu lieu samedi 4 mars 2017 au cours primaire du Csp de Cotonou. Au menu des échanges, le point des inscriptions, amendement et adoption du règlement, calendrier de la compétition, et divers. Au terme de la séance, 19 équipes toutes catégories confondues se sont inscrites. La compétition est réservée pour les U12 et U14. Ainsi, on a neuf clubs dans la catégorie U12 mixte, sept dans la catégorie U14 garçons, et trois au niveau des filles U14. Pour le promoteur, l’objectif est d’offrir une relève de qualité aux équipes départementales ou nationales mais aussi aux clubs civils qui pourraient en profiter pour faire des détections précoces surtout pour les enfants qui ne sont pas dans des équipes civiles.  Pour lui, il est impératif de ramener la formation à la base. « On assimile facilement les gestes techniques à bas-âge »,a-t-il confié.

A.F.S.

Liste des différentes équipes engagées

Catégories U12 mixte
Galaxie Jeunesse ; Renaissance Bbc ; Phoenix ; Shooting Star ; Basket-ball ClassicAcadémy (Bbac) ; Espace Bénin Sport (Ebs) ; EFE Montaigne ; 2A2B ; Notre Dame des Apôtres (Nda)

Catégories U14 garçons
Galaxie Jeunesse ; Renaissance Bbc ; Phoenix ; Shooting Star ; Basket-ball ClassicAcadémy (Bbac) ; Espace Bénin Sport (Ebs) ; EFE Montaigne ; CF-JB (Suru-Léré)

Catégories U14 filles
Renaissance Bbc ; EFE Montaigne ; Notre Dame des Apôtres (Nda)

En savoir plus...

Match amical Mauritanie # Bénin : Emmanuel Imorou rejoint le groupe de Tchomogo

emmanuel-imorou

Dans le cadre du match amical et international des journées Fifa, le Bénin se déplace à Nouakchott pour affronter la Mauritanie. Le sélectionneur béninois Oumar Tchomogo avait publié une liste de 20 joueurs. Mais à la dernière minute, un autre joueur a complété le groupe. Il s’agit du Caennais et latéral gauche, Emmanuel Imorou. Pourtant, ayant perdu récemment son père, le sélectionneur béninois a préféré le laisser au repos. Mais le natif de Bourges, selon beninfootball, aurait demandé à participer au match Mauritanie # Bénin. Une requête acceptée par l’encadrement technique du Bénin qui pourra donc compter sur Emmanuel Imorou. Rappelons que le match aura lieu vendredi 24 mars 2017 à Nouakchott.


A.F.S.

En savoir plus...

Compétition de Scrabble 2017 : Julien Affaton lauréat de la «Coupe du Président Roland Renaud Kouton»

julien-affaton

Le 11 mars dernier la fédération béninoise de scrabble a organisé un tournoi dénommé « Coupe du Président » à l’Institut Français de Cotonou (IF) sous l’égide du Colonel Roland Renaud Kouton, Président de la fédération béninoise de scrabble.

Julien Affaton champion du monde 2014 du scrabble chef de groupe, Nicanor Covi jeune loup affamé Deux enseignements Champions à l'issue de l'édition 2017 de la Coupe du Président. Le numéro 1 béninois et vainqueur de l'épreuve, Julien Affaton, semble particulièrement en forme à un mois des 2ème Championnats d'Afrique de Scrabble (CHAMPAS) qui se déroulera dans la capitale Ivoirienne (Abidjan), ensuite, la jeune garde du Scrabble béninois, à l'image d'un Nicanor Covi incisif, qui termine sur la deuxième marche du podium. Mais la bataille pour le titre n'en a pas été moins belle pour autant. A l'arrivée, un palmarès presque inédit: Julien Affaton un habitué, Nicanor Covi pour un premier podium dans la jeune histoire de la Coupe du Président et François-Xavier Adjovi pour compléter le tercet. Première partie Top : 923 dans la première des trois parties de la journée, à l'issue des 20 coups de cette partie piégeuse qui coûte le tournoi à de nombreux joueurs bien classés, Julien Affaton prend la tête de la compétition pour ne plus la quitter. Deuxième partie Top: 897 en quadruple, donnent le rythme de cette partie de 22 coups, remportée au top par le même Affaton insolent de talent et de maîtrise dans sa quête du titre. Avant l'ultime partie du tournoi, le podium est complété à ce moment-là par le résistant François-Xavier Adjovi et le jeune Nicanor Covi. La remise des lots marque la fin de cette édition de la Coupe du Président de la Fédération Béninoise de Scrabble (FéBeSc), le colonel Roland Renaud Kouton qui, dans son mot de fin, a donné rendez-vous à la communauté béninoise des fous de lettres le 18 mars prochain, à l'occasion de la Coupe de la Francophonie (Classique et Duplicate).

Kamar ADJIBADE

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !