TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

bluediamond-TV

A+ A A-

Sport

Tournoi international de tennis de table : Plusieurs pongistes attendus dont des délégations étrangères

tennis-de-table

Dans le cadre des festivités du nouvel an chinois, la Fédération béninoise de tennis de table (Fbtt) en collaboration avec le Centre culturel chinois (CCC) organise samedi 10 février 2018, le Tournoi international de tennis de table au Hall des arts, loisirs et sports (Hals) de Cotonou. Pour cette compétition qui se veut être un brassage, plusieurs pongistes seront au rendez-vous dont des délégations de la Côte-d’Ivoire et du Togo. Trois catégories sont concernées pour ce tournoi. Il s’agit des moins de 15 ans ; les moins de 21 ans et la catégorie sénior. Cette compétition est réservée aussi bien pour les hommes que pour les dames. De plus, des lots très intéressants sont mis sur la table par les organisateurs afin de galvaniser et encourager les plus méritants. A cet effet, les vainqueurs du tournoi au niveau de la catégorie U15 empocheront 100 mille francs Cfa, les finalistes gagneront 75 milles francs Cfa alors que les médaillés de bronze vont s’en sortir avec 50 mille francs Cfa. 110 milles francs Cfa, c’est la somme que vont récupérer les gagnants dans la catégorie U21 alors que le deuxièmeet le troisième vont partir respectivement avec 80 et 55 mille francs Cfa. Enfin, pour les seniors, les enveloppes varient de 150 mille et 75 mille francs Cfa. Outre ces enveloppes financières, plusieurs médailles sont prévues, selon Ferdinand Sounou, président de la Fbtt. Il a d’ailleurs rassuré que les dispositions sont prises pour que la compétition se déroule dans de meilleurs conditions et dans une ambiance festive.

A.F.S.

En savoir plus...

Compétitions africaines des clubs : Energie et Buffles entrent en lice ce week-end

football

Les compétitions africaines des clubs de la Confédération africaine de football (Caf) vont reprendre ce week-end. Et pour cette saison 2017-2018, les clubs béninois ont renoué avec les compétitions africaines après des années de disette. Ainsi, ce sont les électriciens dela Sbee qui vont ouvrir le bal ce week-end. Déjà samedi 10 février 2018, au stade de l’Amitié Mathieu Kérékou de Kouhounou, Energie Fc va accueillir la formation guinéenne de d’Hafia qui est déjà à Cotonou depuis mercredi 7 février dernier. Une rencontre qui est très attendue dans la capitale béninoise. Même si les Béninois ne partent pas favoris dans cette compétition de la Coupe de la Caf, on peut saluer le retour des clubs béninois. De son côté, les Buffles Fc du Borgou seront face à Assec d’Abidjan, dimanche 11 février en Ligue des champions africaines de football. Un autre duel qui promet puisque l’équipe de Parakou a en son sein plusieurs internationaux béninois, entre autres, Rodrigue Fassinou, Nabil Yarou, Sanni Bah Yéré, Marcellin Koukpo, Mama Seïbou, Gaston Houngbédji. Une rencontre qui s’annonce aussi plaisante et intéressante au vue des forces en présence. Puisque, les Buffles sont à leur première participation dans cette compétition contrairement à Assec d’Abidjan de la Côte-d’Ivoire qui en a déjà goûté plusieurs fois et même avec des titres. Le retour en compétition africaine des clubs béninois face à de gros calibres donnera un nouveau signal au football béninois mais aussi permettra aux uns et autres de prendre conscience de ce que le football peut apporter à une nation. Le public sportif béninois et en particulier celui de Cotonou et ses environs doit massivement effectuer ledéplacement du stade Mathieu Kérékou pour soutenir et encourager les deux représentants béninois en compétition africaine de la Caf.   

A.F.S.

En savoir plus...

17ème édition Coupes du Csp : Place à la troisième journée

CSP-Gbeto

Démarrée il y a de cela deux semaines, la 17ème édition desCoupes du Csp se poursuit. Et le week-end prochain, ce sera l’étape de la troisième journée avec trois affiches. Au niveau des jeunes garçons, le Csp sera opposé à son homologue de l’Ufuk alors que le Lycée technique Coulibaly sera face à son homologue de CC La Salle. Mais avant, le Csp au niveau des jeunes filles va affronter Notre Dame des apôtres sur le terrain du Complexe scolaire et protestant de Cotonou. Rappelons que lors de la deuxième journée, chez les hommes, Montaigne a battu le Lycée Coulibaly (41-31)et que Laura Vicuna s’est débarrassé du C.S.C Père Planque (39-21) au niveau des garçons. Quant à Notre Dame, elle a pris le dessus devant son homologue de Montaigne (27-21).

Résultats de la 2e journée

G: Montaigne #LTCoulibaly (41-31)
F: Notre Dame # Montaigne (27-21)
G: Laura Vicuna # C.S.C Père Planque (39-21)

Programme du samedi 10 février 2018

G: CSP # UFUK
F: CSP # NOTRE DAME
G: L.T.Coulibaly # CC LA SALLE

A.F.S.

En savoir plus...

Assemblée élective de la Ligue Atlantique-Littoral : Elie Padonou en bonne posture, trois prétendants en lice

Elie-Padonou

Qui succédera à Lucien Atta, président sortant de la Ligue régionale Atlantique-Littoral ? Difficile de le dire. Puisqu’il y a trois challengers en lice. Il s’agit de Léopold Bidé parrainé par Pcac, Noël Innocent parrainé par Emergence Pc et Elie Luc Padonou parrainé par Aron 1er Pc. Et ce sera au terme de l’Assemblée générale élective qui aura lieu samedi 10 février 2018 et avec pour cadre, le siège sportif du sieur Franck Gbaguidi.

Pour cette élection, neuf postes seront à pourvoir. Il s’agit d’un président, d’un vice-président, d’un secrétaire général et son adjoint, d’un trésorier général et son adjoint puis d’un responsable à l’organisation et ses deux adjoints. D’ailleurs, pour la réussite de cette assemblée, le président sortant Lucien Atta, dans une lettre adressée aux présidents des associations, a rassuré de sa bonne foi à conduire les assises à terme. D’autant plus que, tout a été fait dans les règles de l’art. Car, depuis le 2 février dernier, les noms des délégués de chaque club sont déjà du côté du comité préparatoire de l’Ag. C’est dire que les responsables de clubs n’attendent que le jour ‘’J’’ pour confier la destinée de la pétanque dans l’Atlantique et du Littoral à un président de leur choix.Et selon les informations reçues, Elie Padonou serait en bonne posture pour succéder au président sortant. Les mêmes sources nous renseignent que c’est l’homme idéal pour redynamiser la Ligue qui a besoin d’un nouveau départ. Rappelons que l'Assemblée aura pour cadre le siège sportif du sieur Franck Gbaguidi. A travers cette assemblée élective, les Ligues départementales notamment celle de l’Atlantique-Littoral se mettront au pas et répondront aux exigences de la Fédération béninoise de pétanque (Fbp) pour la relance des boules au Bénin.   

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Signature de convention avec la Fébécy : La Sobebra veut révéler le cyclisme béninois

cyclisme-sobebra

Un nouveau soleil s’est levé sur le cyclisme béninois qui entend se révéler au monde tout entier. C’est la raison de la signature de conventionhier, jeudi 8 février 2017 à l‘Hôtel Golden Tulip de Cotonou, entre la Société béninoise de brasserie du Bénin (Sobebra) et la Fédération béninoise de cyclisme (Fébécy).

Le cyclisme béninois a désormais de beaux jours devant lui. Pour cause, la Sobebra entend jouer un rôle primordial car, partageant les mêmes valeurs que le cyclisme que sont l’endurance, le leadership et l’esprit d’équipe. Durant les trois années à venir, le Groupe Castel, à travers la Sobebra, entend investir plus de 400 millions de francs Cfa dans le cyclisme béninois.A cet effet, le groupe a d’ailleurs déjà offert sept vélos professionnels à 22 vitesses et deux plateaux à l’équipe nationale du Bénin qui prendra part au Championnat d’Afrique des nations de cyclisme au Rwanda du 13 au 18 février 2018. A Kigali, les cyclistes béninois seront habillés par la Sobebra. Un accompagnement jamais vu dans le monde du cyclisme béninois et qui permettra un nouveau départ au vélo béninois. L’acte est apprécié par Romuald Hazoumè, président de la Fébécy qui n’a pas manqué de remercier la Sobébra pour tout ce qu’elle fait pour révéler le cyclisme béninois à travers le monde par son accompagnement. Puisque du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2020, la Sobebra va accompagner la Fébécy à prendre part à 13 tours sur le continent africain. De plus, la Fébécy aura à organiser quatre événements sportifs chaque année sous l’égide de la Sobebra. A l’occasion de la signature de la convention, le maillot officiel de la sélection nationale a été dévoilé au public avec comme sponsor ‘’La Sobebra’’. A en croire Sébastien Yves-Menager, la Sobebra s’engage du côté de la Fébécy dans un partenariat, non seulement qui comprend un volet humain mais aussi pour accompagner et aider quelques soient les difficultés. ‘’Je voudrais dire toute ma joie de pouvoir concrétiser un rêve que j’ai fait et partagé avec les responsables de Fédérations mais aussi avec les entreprises du secteur privé béninois’’, dira Oswald Homeky, ministre des sports béninois. Selon ses dires, son rêve est de voir les entreprises privées venir au secours de l’Etat dans le cadre du financement du sport au Bénin. ‘’C’est une joie de voir la Sobébra avec la bière la Béninoise venir au secours du cyclisme béninois’’, a-t-il affirmé avant d’ajouter que c’est un pas géant que vient de poser la Sobébra. ‘’A vos marques, prêts, pédalez’’, a conclu Oswald Homeky.   

En savoir plus...

Fédération béninoise de tennis de table : Les activités menées par Sounou durant son mandat

Ferdinand-Sounou

Point besoin de porter des loupes pour voir le travail fait par Ferdinand Sounou, président de la Fédération béninoise de tennis de table (Fbtt), durant son mandat. Les actions menées depuis sa prise de fonction jusqu’à ce jour parlent d’elles-mêmes. Mais seuls ‘’les loups’’ ne peuvent voir les efforts fournis par son bureau pour donner vie au tennis de table béninois et le hisser à une place confortable non seulement sur le plan africain mais au niveau mondial.

Seulement quatreans à la tête de la Fbttet l’homme a fait mieux que ces prédécesseurs en montrant tout son savoir-faire. D’ailleurs, son comité a annoncé les couleurs d’un mandat bien rempli en étant présent à l’international, en participant aux formations et aux stages aussi bien pour les pongistes que pour les arbitres et juges à l’international.

Une présence à l’international remarquable…

En février 2014, l’équipe nationale a ramené une médailleen or au Tournoi de la Solidarité de tennis de table de Bamako au Mali. Plus tard, le Bénin a participé successivement aux Jeux de la Jeunesse à Gaborone (avril-mai 2014), à l’open classic du Nigéria, aux championnats d’Afrique des nations en janvier 2015 avec une 9e place, aux championnats du monde en Chine (avril-mai 2015), au tournoi zonal Pâques à Lomé, au tournoi ouest africain d’Abidjan où le Bénin a décroché une médaille en or (juillet 2016), au tournoi international islamique de Baku (juin 2017), aux 8èmes Jeux de la Francophonie en juillet 2017, au tournoi international ouest africain Blaise Soglo ainsi que d’autres compétitions en vue de rehausser l’image du tennis de table béninois. Outre les pongistes, les arbitres ont été aussi à l’honneur. C’est le cas de FulberteDjimado, meilleur arbitre du Bénin, qui a pris part au Championnat du monde en 2014, au Pro-Tour du Nigéria (où elle a officié la finale) en 2016 et en 2017, aux 8èmes jeux de la Francophonie où elle a encore arbitré la finale.De plus, pour de bons résultats, le comité n’a pas oublié l’aspect formation aux pratiquants et aux juges arbitres pour rehausser leur niveau.   

Des stages de formation pour le perfectionnement…

Le comité exécutif dirigé par Ferdinand Sounou n’a pas fait les choses à moitié durant son mandat. Puisqu’il a ajouté aux compétitions, l’aspect stage et formation. A cet effet, on peut énumérer, entre autres, la participation du Bénin au stage de formation en Chine pour une période de deux mois  chaque année juin-août 2014 ; juin-août 2016 ; et le stage de formation de 10 entraineurs et athlètes pour une période de deux mois en 2017 (juin-août 2017). Ensuite, il a été organisé en septembre-octobre 2014, le stage de formation des formateurs respectivement à Cotonou, Porto-Novo, Lokossa et Parakou, le camp de formation d’initiation et de perfectionnement (août-décembre 2015). ‘’Ces stages et formations vont permettre d’améliorer un tant soit peu le niveau de jeu des athlètes et entraîneurs béninois’’, a commenté Ferdinand Sounou. Notons que depuis sa présence, les championnats nationaux sont régulièrement organisés et les champions sont connus chaque saison. En somme, ainsi se résume les activités menées par le bureau dirigé par le président Ferdinand Sounou durant les quatre dernières années où les subventions aux Fédérations étaient très rares. Alors, que reproche-t-on au bureau sortant ?

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Classement BWF par équipe : Le Bénin fait un grand bond

badminton

Dans le classement BWF par équipe du 04 janvier 2018, le Bénin a réalisé un grand bon, a affirmé Aubin Assogba, président de la Fédération béninoise de badminton (Fébéba). Il se loge à la 10è place au classement général avec 170 points devançant les Seychelles, le Kenya et la Rd Congo, respectivement 11e, 12eet 13e. Grâce à cette 10e place au classement général, le badminton béninois confirme sa suprématie sur les pays francophones de l'Afrique de l'Ouest et du Centre. Rappelons que dans ce classement, le Bénin est le troisième pays africain francophone à  se faire hisser dans le top 10. L'île Maurice est la 1ère nation au classement général avec 1150 point. Elle est respectivement suivie par l’Egypte (2e avec 1125 points) et la Zambie (3e avec 725 points). L'Algérie est logéeen 6e position avec 500 points au même titre que le Nigéria. La confédération africaine de badminton compte 42 pays membres. Pour le président Aubin Assogba, ce résultat est le fruit de plusieurs années detravail, d’engagement des joueurs et surtout de l'appui du ministère des sports pour la participation aux différentes activités au plan international. D’ailleurs, selon ses dires, cette année  s'annonce déjà palpitante avec la participation aux championnats d'Afrique individuel de badminton qui aura lieu du 16 au 18 février en Algérie. ‘’En attendant, nous souhaitons bonne chance aux représentants béninois qui seront à leur première participation à cette compétition’’, a conclu Aubin Assogba.

A.F.S.

En savoir plus...

Renouvellement du bureau exécutif des Ligues : Atlantique-Littoral en assemblée élective samedi prochain

Lucien-Atta

Après le renouvellement du comité exécutif de la Fédération béninoise de pétanque (Fbp) dirigée par AurélienVinou, c’est le tour des Ligues départementales, de se mettre au pas. C’est d’ailleurs l’objectif de la Ligue régionale Atlantique-Littoral qui a convoqué le corps électoral pour le samedi 10 février 2018 pour le renouvellement de son bureau. Pour cette élection, neuf postes seront pourvus. Il s’agit d’un président, d’un vice-président, d’un secrétaire général et son adjoint, d’un trésorier général et son adjoint puis d’un responsable à l’organisation et ses deux adjoints. D’ailleurs, pour la réussite de cette assemblée, le président sortant Lucien Atta, dans une lettre adressée aux présidents des associations, a rassuré de sa bonne foi à conduire les assises à terme. D’autant plus que, tout a été fait dans les règles de l’art. Car, depuis le 2 février dernier, les noms des délégués de chaque club sont déjà du côté du comité préparatoire de l’Ag. C’est dire que les responsables de clubs n’attendent que le jour ‘’J’’ pour confier la destinée de la pétanque dans l’Atlantique et du Littoral à un président de leur choix. Rappelons que l'Assemblée aura pour cadre le siège sportif du sieur Franck Gbaguidi.

A.F.S

En savoir plus...

Don d'équipements sportifs : Seibou Idrissou apporte du soutien à son Académie de football

football

Conscient que la relève d’une bonne qualité de pépinière passe nécessairement par la base, Seibou Idrissou dit ‘’Kabongo’’, ancien joueur des Buffles du Borgou a mis en place une académie de football. Et pour permettre au centre de travailler dans les meilleures conditions avec les matériels adéquats, l’homme n’a pas lésiné sur les moyens en faisant don d’équipement et de matériels sportifs aux joueurs. Ballons, maillots, chasubles, plot, piqués, paris de crampons…, sont quelques matériels ramenés de l’Allemagne pour les pensionnaires du centre. Ceci, dans le sens de donner à ces enfants, une chance de bénéficier d'une bonne formation en football dès la base. Dans son action sociale, il a été accompagné par une équipe technique. Une très belle vision pour non seulement encourager mais aussi accompagner l'émergence du football béninois à la base. De plus, au-delà de son don d’équipements sportifs à son centre, Seibou Idrissou est allé plus loin. Puisque, le champion parakois en boxe et l'équipe de rugby ont reçu du donateur leur part de cadeau dans le sens de les encourager à mieux faire. Un geste utile, social et à encourager. A cet effet, les autorités politico-administratives, ainsi que les opérateurs économiques de la ville de Parakou en particulier et du Bénin en général doivent emboiter le pas à Seibou Idrissou pour ces genres d'initiatives. Car, l’Etat ne peut tout faire à lui seul.

A.F.S.

En savoir plus...

Tournoi du souvenir : Yaovi Jean-Eudes Agbémavo dévoile les objectifs

Yaovi-Jean-Eudes-Agbemavo

Elu samedi 07 octobre 2017 au Collège d’enseignement général (Ceg) de Zogbo, le bureau conduit par son président Renaud Roland Kouton, s’est déjà mis au travail. Pour cause, le bureau a déjà annoncé les couleurs à travers l’organisation samedi 3 février 2018, du tournoi du souvenir à la Faculté des sciences de la santé (Fss). Les objectifs dudit tournoi ont été dévoilés par Yaovi Jean-Eudes Agbémavo, vice-président de la Fédération béninoise de scrabble (Febesc), dans une interview qu’il nous accordée.

Pourquoi le tournoi du souvenir ?

C'est une activité de la Febesc qui concerne le scrabble classique, la version la plus jouée et la plus conviviale. Pour rappel, c’est dans cette version que nous avons établi les performances les plus éclatantes aux Championnats du monde dont un titre de champion du monde en 2014.

Quels sont les objectifs visés ?

Le tournoi du souvenir vient célébrer nos scrabbleurs morts trop tôt et qui étaient des pratiquants férus de cette discipline. Les cas les plus représentatifs de ce drame qui touche le scrabble béninois sont ceux du décès de Mr Elie Ahinon et plus récemment, celui du lieutenant de police Rodrigue Adjahounkpéta. A travers cette compétition, nous leur rendons honneur de la plus belle des manières en leur dédiant la plus grande compétition de scrabble classique au Bénin.

Combien de scrabbleurs ont participé à ce tournoi de relance des activités au sein de la Febesc ?

Cette compétition a réuni les meilleurs scrabbleurs du Bénin. Nous  y avons convié également une délégation de scrabbleurs togolais de haut rang. On peut estimer à 40, le nombre total des participants. Et notons que les prix sont constitués d'un trophée dénommé trophée ‘’Elie Ahinon’’ pour le vainqueur et d'une enveloppe financière. Le deuxième et le troisième ont été également primés.

Quels sont les défis de la Febesc pour 2018 ?

D’abord, à moyen terme, nous voulons faire de cette compétition, une grande compétition régionale qui verra la participation des fédérations sœurs de l’Afrique de l’Ouest. Ensuite, faire un podium aux Championnats du monde prochain au  Québec (les monts tremblants). Enfin, démarrer le projet "Scrabble à l'école" et tenir à bonne date avec l'aide du Ministère de tutelle, toutes nos activités statutaires.

Propos recueillis par : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !