TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

oukoikan-banniere-matin-libre

A+ A A-

Sport

Tirage au sort du tournoi inter-médias doté du trophée « An III du Rjsb» : Ortb - Canal 3 Bénin, le duel choc

tirage

Les huit organes de presse engagés pour prendre part à la 1ère édition du tournoi inter-médias doté du trophée «An III du Rjsb» sont désormais fixés. Ils ont prisconnaissance de leurs adversaires au terme du tirage au sort qui a eu lieu hier jeudi 20 novembre 2014 au restaurant « Dream Times », situé derrière le stade de l’amitié de Kouhounou. Après le tri, le sort a voulu que les deux télévisions engagées dans la compétition s’affrontent au premier tour.

Au nombre des huit équipes en lice, on retrouve des équipes huppées à l’instar de celles de Canal 3 Bénin, Radio Tokpa, Nagra Sport de l’Ortb, le Mensuel Le Héraut sans oublier Ado Fm et Alléluia Fm. De l’avis des observateurs avertis, elles sont toutes difficiles à manœuvrer, et il faut normalement s’attendre à des duels à la hauteur de l’enjeu.

C’est ainsi que devant les représentants des organes de presse engagés, la jeune dame sollicitée pour tirer les étiquettes a offert au public des rencontres alléchantes à l’instar du match N°1 qui va opposer l’Ortb à son homologue de Canal 3 Bénin. Pour Christian Adandédjan, Canal 3 Bénin participe à la compétition pour remporter le trophée. A partir de cet instant, c’est  la veillée d’arme du côté des différents états majors qui vont se préparer en conséquence pour la conquête de Dame Coupe.    

Abdul Fataï SANNI

Lire les rencontres des quarts de finale
Vendredi 12 décembre 2014
A 8h : Radio Ado Fm – Radio Alléluia Fm
A 10h : Ortb – Canal 3 Bénin
A 15h : Radio Tokpa -  Quotidien Nouvelle Tribune
A 17h : Radio Maranatha – Le Mensuel le Héraut

En savoir plus...

Annulation du contrat de Didier Ollé-Nicolle : Une décision salutaire mais...

olle-nicolle

Le ministre des sports Safiou Idrissou Affo a pris l’une des décisions les plus salutaires depuis qu’il est à la tête de ce département ministériel. En mettant fin au contrat de Didier Ollé-Nicolle, il donne raison aux férus des Ecureuils qui estiment que le sélectionneur français a raté ses objectifs. Tout d’abord, l’élimination prématurée du Bénin de la campagne pour la Guinée Equatoriale en 2015. A cela j’ajoute l’humiliation infligée au Bénin respectivement par la Tanzanie (1-4) puis par le Maroc (1-6) lors des journées Fifa. Ces deux revers considérés comme des revers de trop, constituent à cet effet la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Le plus urgent…

Certes, la décision reste salutaire mais le ministre doit définitivement sonner la fin de la recréation. D’autant plus qu’un pays sérieux ne peut se développer dans le football sans une direction technique nationale. Cela fait des années que le football béninois navigue sans boussole  et ceci, au nez et à la barbe des dirigeants du football béninois, qui confondent dans leur manière de gérer vitesse et précipitation. Le ministre des sports doit donc aller au-delà de  cette décision salutaire et inciter les responsables de la Fbf à proposer une liste de  techniciens du football ayant les diplômes et expériences requis mais aussi capables de proposer un meilleur plan d’actions pour l’éclosion du sport roi béninois. C’est à ce seul titre que le football que béninois peut sortir des  sentiers battus.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Tournoi « Challenge trophée 2AB de Badminton » : Rosben Toviakou, Pascaline Vito et Amour Ahounou sur le podium

badminton

L’Association des athlètes du Bénin (2AB) a organisé le samedi 8 nombre 2014 au Hall des arts, loisirs et sports (Hals) de Cotonou, un tournoi de badminton dénommé « Challenge trophée 2AB de Badminton ». Une compétition qui a regroupé les badistes des catégories séniors simples (hommes et dames) et juniors (hommes). Selon les organisateurs, l’objectif de cette compétition vise la promotion du badminton dans la période de trêve au Bénin et de détecter de nouveaux talents. Ceci, grâce au financement du Fonds national pour le développement, des activités, de jeunesses, de sports et des loisirs (Fndajsl) dirigé par El Farouk Soumanou. Ainsi, sur le plancher du pavillon du Hals de Cotonou, les meilleurs du dernier championnat national de badminton ont tenu leur rang. Dans la catégorie senior, Rosben Toviakou chez les hommes a ravi la vedette à ses poursuivants que sont Robert Alakpini et Claude Dossou.  Pascaline Vitou reste quant à elle reine de cette discipline au Bénin. Elle a encore confirmé son talent face à Norbette Totin et Vianey Akouègnon. Au niveau des juniors hommes, Amour Ahounou vient en tête au classement général en laissant derrière lui, Tondro Djamiou et Boris Akloué. Tout en remerciant le Fndajsl, la présidente des l’association 2AB a invité les parents à soutenir les enfants dans la pratique du sport en général et du badminton en particulier. «Pour une relève de qualité, tous les acteurs du sport doivent faire la promotion de leur discipline dans les écoles » a-t-elle précisé.  

A.F.S

Classement général



Séniors hommes
1er Rosben Toviakou
2ème Alakpini Robert
3ème Claude Dssou

Séniors dames
1ère Pascaline Vitou
2ème Norbette Totin
3ème Vianey Akouègnon

Juniors hommes
1er Amour Ahounou
2ème Tondro Djamiou
3ème Boris Akloué

En savoir plus...

7ème édition du tournoi de football de l’Uemoa : Les 20 ‘’Ecureuils’’ retenus par Ulrich Alohoutadé

ecureuils

En prélude au tournoi de l’intégration que le Togo accueille du 22 au 29 novembre 2014, le sélectionneur des Ecureuils locaux Ulrich Alohoutadé a retenu 20 joueurs qui vont prendre part à la compétition. Une liste dévoilée officiellement hier lundi 17 novembre 2014, dans la matinée au terme de la séance d’entraînement par le sélectionneur local Ulrich Alohoutadé, qui entend honorer les couleurs nationales à Lomé.

D’une quarantaine de joueurs en début de la préparation, puis réduite à 23 par la suite, le sélectionneur des Ecureuils locaux Ulrich Alohoutadé a tranché en dévoilant la liste définitive des 20 joueurs locaux qui vont défendre les couleurs nationales du côté de la capitale togolaise (Lomé). Le sélectionneur local du Bénin a décidé de faire confiance à deux gardiens de but, sept défenseurs, huit milieux de terrain et trois  attaquants. Une équipe qui aura la lourde mission de défendre la deuxième place du Bénin et si possible faire mieux que la dernière édition. Dans cette optique, le trio d’entraîneur Rachad Chitou, Bruno Adoula Goudjo et Ulrich ALohoutadé a l’obligation de mettre en place un onze type de départ convainquant et capable de redonner le sourire aux lèvres des fanatiques du sport roi béninois. Il faut souligner que le sélectionneur Ulrich Alohoutadé a écarté de sa liste trois joueurs dont le défenseur Appolinaire Danvidé (As Douane/Niger), le milieu offensif Louis Iréké Agonhossou (Energie/Bénin) et l’attaquant Idrissou Bakary (Ayéma/Bénin). De retour du Maroc, l’entraîneur Ulrich Alohoutadé a donc voulu avoir son effectif afin de peaufiner les derniers réglages.

Abdul Fataï SANNI

Lire l’identité complète des 20 joueurs retenus



Gardiens : Sheyi Damilola (Ayéma), Steve Glodjinon (Energie)
Défenseurs : Eric Tossavi (Avrankou), Lazadi Fousséni (Aspac), Nabil Yarou (Aspac), Fortuné Oré (Uss Kraké), Shams-Dine Choana, Didier Sossa (Uss Kraké), Antonin Kassa (Energie)
Milieux : Akim Oladjidé (As Police), Joel Bonou (Onze Créateurs), Thomas Viza (As Tonnerres), Kola Raimi (Etoile Filante/Mali), André Honfo (Dragons), Paterne Kokou (As Garde/Niger), Mama Séïbou (Aspac), Francis Salami
Attaquants : Marcellin Koukpo (Energie), Nicolas Dognon (As Douane/Niger), Mama Souraka (Panthères Fc)

En savoir plus...

Super Coupe du Bénin : Les Buffles du Borgou ratent le premier trophée de la saison

supercoupe-benin

Hier dimanche 16 novembre 2014, sur le stade synthétique de Parakou, les Buffles du Borgou ont raté le prestige de décrocher leur premier trophée de la saison sportive 2014-2015. C’était à la faveur de la Super Coupe du Bénin qui les a opposés à leurs homologues de l’As Police. Après un nul parité (0-0) en première période, le vainqueur de la Coupe du Bénin, As Police a profité d’une erreur de la défense des ‘’borgoulais’’ pour ouvrir le score par l’intermédiaire de Mamadou Allassane. Par la suite, Giscard Tchato a complètement scellé le sort du champion en titre du Bénin en marquant le deuxième but de la rencontre. Réduite à 10 après l’expulsion d’un joueur, l’équipe des Buffles a tenté en vain de revenir au score, ratant du coup, l’opportunité de décrocher le premier trophée de la saison. Cette rencontre lance ainsi la nouvelle saison footballistique programmée pour début décembre prochain. Après cette défaite, l’équipe dirigée par Ulrich Alohoutadé doit poursuivre sa préparation en prélude aux tours préliminaires de la Ligue africaine des clubs champions.     

A.F.S

En savoir plus...

Phases nationales du championnat de judo : Les meilleurs judokas béninois connus

judo

C’est au terme des phases nationales du  championnat de judo qui a eu pour cadre Aol de Cotonou que les meilleurs judokas de l’année 2014 ont été connus. Pendant deux jours (du 14 au 15 novembre 2014), les pratiquants de cet art martial venus des quatre coins du Bénin ont relevé leur niveau de jeu pour faire partie des meilleurs du premier championnat organisé par le président Anicet Glétho. Une compétition qui a réuni les pratiquants des catégories cadettes, juniors et séniors. Occasion pour les techniciens de sélectionner les meilleurs du moment pour prendre part aux éventuelles joutes continentales et internationales notamment les championnats d’Afrique de judo et ceux mondiaux de la même discipline. Pari gagné donc pour le président Anicet Glétho, qui par l’organisation de ce championnat vient de donner un signal fort après celle de la Coupe du Bénin à Porto-Novo et  celle du président de la Fédération béninoise de judo. Il faut souligner qu’à l’issue de ce championnat, les meilleurs ont reçu médailles et attestations pour les efforts fournis.  

Abdul Fataï SANNI        

En savoir plus...

Championnat national de boxe : Les pugilistes sur les rings du 19 au 21 décembre

boxe

19 au 21 décembre 2014, c’est la date retenue par le Comité exécutif de la Fédération béninoise de boxe (Fbb), dirigée par Germain Mèhinto pour organiser le championnat national de boxe. Ainsi, après les championnats départementaux, les regards des férus du noble art béninois sont tournés vers cette période où les pugilistes béninois seront, pendant trois jours sur les rings afin de prouver de quoi ils sont capables. Ce sera aussi l’occasion pour eux de donner le meilleur d’eux-mêmes pour se faire repêcher par le sélectionneur national de boxe. Ce championnat, qui sera le premier de l’ère ‘’Mèhinto’’, sera un test grandeur nature pour toute l’équipe. A en croire nos sources, le Comité exécutif entend donner une touche particulière à la gestion de cette discipline qui, jadis, avait fait la gloire du sport béninois. C’est pour cela que le président Mèhinto, lors de sa prise de fonction a promis ressusciter cette discipline sportive aimée des Béninois. Il a ainsi annoncé les couleurs et n’a donc plus droit à l’erreur. Les amoureux du noble art béninois attendent d’apprécier ses premiers chantiers pour une véritable impulsion de la boxe béninoise. Et le premier rendez-vous est pour le 19 décembre prochain avec le démarrage du championnat national de boxe sur l’esplanade du stade de l’Amitié de Kouhounou. Lequel championnat va regrouper plusieurs pugilistes, hommes comme dames des Ligues Atlantique-Littoral, Zou-Collines, Ouémé-Plateau, Atacora-Donga. Le championnat prend en compte plusieurs catégories, notamment poussin filles-garçons ; mi-mouche ; junior ; plume simple ; plume sénior ; léger ; super-léger ; lourd ; mi-mouche cadets ; léger-junior ; moyen ; welter et welter senior. Pour l’heure, les différents protagonistes affûtent leurs armes afin de décrocher les médailles qui seront mises en jeu par la Fédération béninoise de boxe. Au terme de ce championnat, les meilleurs seront retenus pour faire partie de la sélection nationale devant défendre les couleurs nationales lors des compétitions sous-régionales, régionales, continentales et internationales.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Organisation du championnat national de handball : Quand la Fédération fait preuve de défaillance

handball

Annoncé en réunion extraordinaire pour se jouer du 16 au 21 décembre 2014 au Hall des arts, loisirs et sports de Cotonou, le championnat national de handball pourrait ne plus se tenir à bonne date. Et pour cause, les membres de la Fédération béninoise de handball (Fbh) n’ont pas pris toutes les mesures adéquates pour garantir le déroulement de la compétition en salle, comme l’ont prévu les textes de la Fédération. Selon les informations reçues, à cette même période, la Fédération béninoise de tennis de table organise son championnat statutaire et a même déjà déposé la moitié de la caution à la Direction du Hall des arts. L’autre infrastructure, notamment le Palais des sports de Kouhounou, qui pourrait abriter le championnat est actuellement pris d’assaut par les travaux de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi). Pis, la Fédération dirigée par Antoine Bonou n’a aucunement pas encore déposé de caution pour garantir la salle du Hall des arts alors que la Ligue de handball doit se jouer en salle. A cette allure, la seule option pour le respect de ce calendrier est que le championnat se joue à l’air libre, notamment sut les bétons de Kouhounou, ce qui n’est pas professionnel. Alors, bienvenues les blessures qui pouvaient être évitées en salle. Cette défaillance de la Fédération béninoise de handball (Fbh) montre une fois encore, la navigation à vue de Antoine Bonou et son équipe. L’improvisation et l’amateurisme font désormais école au sein du Comité exécutif de la Fbh. A celle-ci, s’ajoute la lenteur de l’introduction d’une communication en Conseil des ministres pour l’organisation par le Bénin des éliminatoires de la zone Ouest des jeux africains en janvier 2015 (nous y reviendrons dans nos prochaines parutions). De ce fait, Antoine Bonou et son équipe ont donc l’obligation de corriger le tir afin de permettre aux huit équipes en hommes et sept en dames de prendre part au championnat national dans de bonnes conditions logistiques, sanitaires et sécuritaires. La Fédération a donc l’obligation de trouver au plus vite, une solution alternative mais fiable pour le respect de son calendrier.

A. F. S.

En savoir plus...

Match amical Maroc-Bénin du jeudi prochain : Badou Zaki et Didier Ollé-Nicolle clarifient

badou-zaki

Le jeudi 13 novembre 2014, les Ecureuils du Bénin vont jouer face à leurs homologues des Lions de l’Atlas du Maroc dans le cadre de la journée Fifa du mois de novembre. Une rencontre  qui va permettre aux deux équipes de jauger l’état de forme actuel des joueurs. Une rencontre qui va se jouer dans deux contextes différents.

En conférence de presse avant match, tenue le lundi dernier à Agadir (Maroc), Didier Ollé-Nicolle a clarifié le contexte dans lequel le match va se jouer. Pour lui, le premier objectif de ce match est de regrouper la majorité des forces vives de la sélection béninoise. «Tous les joueurs sélectionnables ont répondu présents même s’il nous manquera des joueurs prioritaires pour des raisons économiques» a-t-il signifié. Poursuivant ces explications, Ollé-Nicolle affirme qu’il reste dans l’optique de la promotion des joueurs locaux. Cependant, la rencontre va permettre à Didier Ollé-Nicolle d’évaluer le niveau de ses joueurs. Aux dires du sélectionneur béninois, l’objectif sera donc, de gagner même s’ils vont jouer à l’extérieur. «On va mettre tout en œuvre pour faire un match solide» a indiqué Ollé-Nicolle. Et pour atteindre ses objectifs, Didier Ollé-Nicolle a fait confiance aux joueurs en forme du moment et qui sont en compétition notamment le capitaine Stéphane Sèssegnon, Rudy Gestedé, Khalèd Adénon, Emmanuel Imorou, Jordan Adéoti etc.

« Rectifier les erreurs des matches précédents»
Tout comme son homologue du Bénin, l’entraîneur marocain Badou Zaki a aussi animé une conférence de presse dans la soirée du lundi. Pour lui, son équipe est prête pour affronter le Bénin jeudi prochain au stade Adra à Agadir. C’est dire que le Bénin aura fort à faire face à une équipe marocaine jeune mais basée sur l’ossature locale et appuyée par quelques expatriés qui évoluent en Europe. Mais au-delà de tout, Badou Zaki reste méfiant et ne doute point de la qualité de son adversaire. «L’équipe du Bénin mérite le respect, car il n’y a plus lieu de faire de distinctions entre une sélection forte et une autre faible dans le football africain», a souligné Badou Zaki, qui rassure d’un bon match de son équipe. Pour le technicien marocain, l’objectif de ce match est de «rectifier les erreurs des matches précédents et de confirmer que la sélection nationale avance à pas sûrs.»
Les dés sont donc jetés par les deux entraîneurs et il reste aux joueurs de confirmer sur le terrain, les propos de leur sélectionneur respectif. Côté Bénin, ce sera le deuxième match amical journée Fifa sous l’ère Didier Ollé-Nicolle après sa cuisante défaite contre la Tanzanie (4-1) en septembre passé. Après ce match, les regards seront tournés vers l’instance du football béninois qui décidera de la suite à donner au plan de bataille de Didier Ollé-Nicolle.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Championnat national de handball : La compétition prévue du 16 au 21 décembre

antoine-Bonou1

Du 16 au 21 décembre 2014 !!! C’est la période retenue par le Comité exécutif de la Fédération béninoise de handball (Fbh) pour l’organisation de l’édition 2014 du championnat national de handball cadet et sénior. En effet, réunis en séance extraordinaire la semaine écoulée, les membres de la Fbh ont finalement retenu cette période pour clôturer la saison sportive. Ceci au soir des différentes finales où on connaîtra les champions de 2014. Ainsi, pour la course aux titres au niveau des séniors, huit équipes chez les hommes et sept chez les dames iront à l’assaut des trophées. Flowers de Cotonou, coaché par Aimé Sèbio va tenter de conserver son titre. Mais l’équipe aura fort à faire face à des adversaires qui auront envie de goûter à la dame coupe. Au nombre d’eux, Aspac de Cotonou, un véritable client pour Flowers, qui doit résoudre cette équation. Viennent les étudiants de l’Uac et Aso Modèle de Porto-Novo, qui dans un statut d’outsider vont tenter de bouleverser les donnes. Mais attention aux équipes du septentrion telles que Béké de Bembérèkè et Assec de Djougou qui sont physiquement au point et qui voudront marquer leur présence de fort belle manière. Abo Sport d’Abomey et Aso Tigre de Houéyogbé (Mono) seront aussi de la fête.

Par contre, chez les dames, sept équipes seront sur la ligne de départ. Flowers et Aspac de Cotonou, les étudiantes de l’Uac, Modèle de Porto-Novo, Aso Tigre de Houéyogbé (Mono), Assec de Djougou et Flambeau d’Abomey. En somme, les meilleures équipes sont attendues à ce rendez-vous et seules les plus endurants puis tactiquement et physiquement au point pourraient décrocher les trophées mis en jeu par la Fbh.

Abdul Fatï SANNI

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !