TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN COUVERTURE 4G BILLBOARD 970x250-px-01

A+ A A-

Who is who : Ces 12 acteurs sportifs qui ont marqué 2016

alexis-Klegou

L’année 2016 est définitivement conjuguée au passé. Sur le plan sportif, certains acteurs, c’est-à-dire pratiquants, responsables, dirigeants ou autorités l’ont marquée d’une manière ou d’une autre. Dans ce spécial dossier, le desk sport de  «Matin Libre», au vu des performances des uns et des autres a décerné un satisfecit à «12 acteurs» qui se sont positivement illustrés.  

Pascaline Adanhoegbé, athlète béninoise, spécialiste de javelot

C’est passé inaperçu. Sans bruit, sans fanfare. Elle l’a fait dans une totale discrétion. Pascaline Adanhoegbé a décroché une médaille de bronze en javelot lors des 20emes championnats d’Afrique d’athlétisme en Afrique du Sud (du 22 au 26 juin 2016). Une première pour elle mais surtout pour le Bénin. Mais avant cette médaille de bronze, la lanceuse de javelot âgée de 20 ans et pensionnaire de High Performance Training Center (Hptc) de l’Île Maurice a honoré les couleurs béninoises en France. Elle s’est, en effet, hissée sur la première marche du podium à l’occasion de l’interclub de javelot en battant son propre record de 53m08 avant de faire mieux quelques semaines plus tard  à Durban (54m88).     

Romaric Kiki : Taekwondo-in, capitaine de la sélection nationale  

Même s’il a manqué les Jeux olympiques  Rio 2016 et le Championnat d’Afrique des nations, Romaric Kiki n’a aucunement baissé les bras. Pour cause, il a été médaillé de bronze dans la catégorie des +87Kg (poids lourds) à l’Open Coulibaly Siaka Minayaha de taekwondo du côté d’Abidjan en Côte-d’Ivoire. Quelques semaines plus tard, le capitaine de la sélection béninoise, ceinture noire, 2e Dan Wtf et instructeur en taekwondo a fait mieux à la 11e édition de la Coupe du monde francophone de taekwondo et au 6eme championnat méditerranéen de taekwondo. En tant que capitaine, il a positivement contribué au succès de la sélection nationale en décrochant deux médailles dont une en argent (Coupe du monde Francophone) et une en bronze (championnat méditerranéen).

Nafissath Radji, jeune nageuse du Bénin

Etoile montante de la natation béninoise, Nafissath Radji poursuit sa progression et reste l’une des perles rares à suivre de très près. Elle reste constante dans la zone 2 et ne cesse de décrocher les médailles. C’est ainsi que lors du 5e championnat africain de la Zone 2 (du 27 au 29 mai 2016), la jeune béninoise (13 ans seulement) a été médaillée de bronze aux 100m brasse dames dans les épreuves de 25m avec un temps de 1’20’’31. A l’occasion, elle a été devancée par une Nigériane et une Sénégalaise. 11 pays étaient présents dans la piscine olympique de Dakar au Sénégal.  

Aimé Sèbio, Manager de Flowers et sélectionneur de l’équipe nationale hommes juniors de handball

Sur le plan national, il reste l’un des meilleurs de sa génération en matière de coaching. En témoignent ses nombreux titres qu’il décroche chaque saison. L’année 2016 a été marquée par deux nouveaux trophées à son actif. Il s’agit du Challenge Trophy décroché par le Bénin en hommes et dames.Aimé Sèbio occupant respectivement les postes de sélectionneur et de coordinateur. A ces deux trophées s’ajoutent les trophées de la Coupe du Bénin remportés par Flowers dont il est le manager général. Aussi, lors de la 3e édition du tournoi Sam Ocheco au Nigeria, dans une compétition internationale, l’équipe de Flowers a été classée troisième au classement général. Pour 2017, le premier objectif de l’intrépide homme serait la qualification du Bénin au mondial du Challenge Trophy. Cela, à n’en point douter, passe par une bonne prestation à la phase continentale. Mais comme l’appellent les journalistes sportifs béninois, «le stratège» Aimé Sèbio a déjà dans ses cahiers de notes, les stratégies adéquates pour relever ce défi.

Rawdath Diallo, une étoile montante du roller sport béninois

A l'instar de la jeune nageuse Nafissath Radji, Rawdath Demba Diallo est l'une des étoiles du sport béninois notamment du Roller sport. A peine âgée de 12 ans, et elle fait déjà parler d'elle. Ses performances sont d'ailleurs palpables. En effet, Rawdath Demba a décroché au Sénégal lors du dernier Game Roller, une médaille en Or et une en argent. Elle a fait mieux en 2016 au Bénin lors du championnat Ouest Africain de Roller Sports décrochant à elle seule 5 médailles en Or. Elle détient aujourd'hui le trophée du meilleur athlète fille Ouest Africain de Roller de Course. Une étoile montante déjà surclassée senior à suivre de très près pour le rayonnement de l'avenir du sport béninois et du roller sport en particulier.

Alexis Klégou, international tennisman béninois

Sa première médaille a été obtenue à Lagos (au Nigéria) lors du tournoi international du Futur. Dans cette compétition, Alexis Klégou, associé à Alejandro Davidovich Fokinaa remporté la médaille en or en deux sets (6-4 ; 6-1) face au duo Smola Maciej et Drzewiecki. Dans sa progression, Alexis Klégou a créé la sensation en décrochant le premier prix de la 3e édition de Tennis open de Cotonou devant le Franco-Togolais Thomas Sètodji. On ne peut occulter sa participation à la Coupe Davis où le Bénin a laissé bonne impression même si l’objectif n’a pas été totalement atteint : celui d’intégrer le groupe 2.  

Odile Ahouanwanou, athlète béninoise, spécialiste d’heptathlon

Odile Ahouanwanou, même si elle a manqué les championnats africains et les Jeux olympiques Rio 2016, a permis au drapeau béninois de briller lors de ses différentes sorties en France en décrochant des médailles d’or, d’argent, et de bronze. Entre autres compétitions auxquelles elle a pris part, on peut énumérer le Meeting de Lillebonne en Normandie, au championnat de France d’athlétisme où elle a décroché le bronze en heptathlon,  à l’interclub de Rouen, sans oublier la dernière de l’année 2016, le championnat régional de Montville où elle a occupé la première place.

Oswald Homeky, ministre des Sports du Bénin

Incontestablement, il a changé les donnes au ministère des Sports. A peine neuf mois, et on sent un «Nouveau Départ» dans les actes et décisions. On retiendra qu’en son temps, de nombreux journalistes ont accompagné les Ecureuils footballeurs du Bénin lors de leurs expéditions. Sur ce point, il a fait mieux que ses prédécesseurs. A cela s’ajoutent sa discrétion et son management dans la résolution de la crise à la Fédération béninoise de football (Fbf) avec l’implication directe du gouvernement béninois à travers le président Patrice Talon. Résolution de crise assortie d’une signature de protocole d’accord entre les protagonistes et d’un cahier de charges pour le Comité transitoire consensuel qui aura 18 mois de travail pour toiletter les textes puis aller à de nouvelles élections. Par ailleurs, les Fédérations sportives en manque de subventions depuis des années ont eu une bouffée d’oxygène. «Le couloir de la mort» qui se trouvait au ministère des Sports a été mis en déroute pour le bonheur des présidents de Fédérations. En neuf mois, Oswald Homeky a laissé des traces. 2017 sera à coup sûr, l’année de la confirmation.

Mouphtaou Yarou, international basketteur béninois évoluant à Le Mans

L’un des internationaux qui font honneur aux couleurs béninoises à l’étranger est Mouphtaou Yarou. En effet, le basketteur béninois a largement contribué en 2016 au succès de son club Le Mans. D’abord, avec son équipe, Mouphtaou Yarou a remporté la Coupe de France de basket-ball en réalisant 10 points dans cette finale face à Asvel. De plus, pour clôturer 2016 en beauté, MouphtaouYarou haut de ses 2m08 pour 116 Kg  a terminé meilleur pivot à Le Mans avec 33 matches disputés (saison 2015-2016).


Noëlie  Yarigo, athlète béninoise, spécialiste de 800 mètres

Demi-finaliste aux Jeux olympiques de Rio 2016, Noëlie Yarigo a glané assez de médailles lors de ses différentes participations aux meetings. On peut énumérer entre autres, le meeting de la FlandersCup (Or), Meeting de Lillebonne en Normandie (or).
Yémi Apithy, international béninois de l’escrime

Trois fois d’affilé sacré vice-champion d’Afrique, l’escrimeur béninois Yémi Apithy est l’un des internationaux béninois qui fait aussi la fierté du Bénin à l’extérieur. Il a été l’un des athlètes qualifiés sur le terrain aux Jeux olympiques Rio 2016. Il a été extraordinaire face au futur champion olympique avec 9 tirs contre 15. Certainement que l’année 2017 sera meilleure.   

Steve Mounié, international footballeur béninois à Montpelier

Nîmes Olympiques, club de 2e Division en Ligue 2 en France était dans les profondeurs du classement. Mais, dès l’arrivée de l’international béninois en manque de temps à Montpellier, l’équipe Nîmoise a repris vie et a sauvé sa saison 2015-2016 avec la contribution remarquable et incontestée de Steve Mounié auteur de 12  réalisations (11 en championnat et un en Coupe) et de plusieurs passes décisives. De retour dans son club formateur Montpellier, Steve Mounié poursuit sa progression et devient l’un des hommes forts de l’attaque montpelliéraine. Conséquence, il a été nominé dans le top 11 de Francefootball et reste l’un des meilleurs joueurs du dernier trimestre de la saison 2015-2016 de son club. Il est déjà auteur de sept buts (6 en championnat et un en Coupe)avec Montpellier. Soit un total de 19 buts en 2016.  


Dossier réalisé par : Abdul Fataï SANNI

Dernière modification levendredi, 06 janvier 2017 05:20
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !