TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Deuxième édition du camp de basket-ball «Ian Mahinmi» : «Le camp a été une réelle réussite», dixit Ian Mahinmi

Ian-Mahinmi

Durant trois jours, Ian Mahinmi, basketteur français d’origine béninoise et pensionnaire de Wizards à Washington, a convié 75 jeunes, à la deuxième édition de son camp de basket-ball. Au terme de ce camp, le Numéro 28 de Wizards dans la NBA s’est prêté à nos questions. Lisez-plutôt !!!

enter Tu es au Bénin pour ton propre camp. Ça s’estbien passé ?

C'est la deuxième édition. On revient après une très bonne expérience l'année dernière où on a eu deux enfants récompensés. Ali, qui a intégré l'Académie au Sénégal et Fabrice Dossou qui a intégré un centre de formation en France à Orléans. Ça a été vraiment un bon premier essai. Voilà, on est de retour pour travailler. On a beaucoup d'énergies, beaucoup de talents et à la fin, on verra ceux qui sortiront du lot.

binäre optionen banc de swiss demokonto Quel a été le menu concocté aux enfants durant le camp ?

A ce camp, on donne la chance aux jeunes de faire du basket-ball du matin au soir. On travaille les skills le matin. L'après-midi, on travaille le jeu. On fait des deux contre deux, trois contre trois, et cinq contre cinq. Tout ce qu'il faut pour donner la puissance aux petits. On essaie de maximiser le temps. On veut fatiguer juste assez les jeunes pour qu'ils aient encore de l'énergie. C'est bien ce que les enfants démontrent.

watch Quelles sont vos attentes ?

J'aimerais vraiment qu'à la fin, nous puissions avoir des enfants de bon niveau qu'on pourrait faire partir dans la NBA académie au Sénégal. Car, c'est ce que Ali et Fabrice, les deux qu'on a fait voyager l'année dernière ont prouvé. S'il y a de bons jeunes, il y aura des opportunités pour les faire envoyer en France, aux États-Unis, ou dans la NBA académie au Sénégal. Mais, je peux vous dire que j'ai déjà vu quelques jeunes très athlétiques qui mettaient de gros dunks. Il y a des gars aussi qui ont de belles attitudes en défense. J'ai aussi remarqué des filles très battantes, très agiles, qui, avec un peu de travail, feront parler d'elles.

demo di opzioni binarie On peut dire que le camp se termine sur une bonne note ?

On a bien bossé comme il le faut. On a eu de belles récompenses. On a eu une équipe de cinq meilleurs garçons (Taofick Andebi, Fabien Makanga, Ismaël Oumarou, Emmanuel Megnanglo,Kevin Hodonou) et de cinq meilleures filles (Irvine Behanzin, BrithneyTougan, Binta Baldé, Audie Kpetikou, Murielle Quenum) qui ont été récompensées. On a eu le MVP chez les garçons (Emmanuel Megnanglo) et le MVP chez les filles (Audie Kpetikou). On a eu le meilleur potentiel du camp (Ismaël Oumarou). Donc, le camp a été une réelle réussite. C’est encourageant. Maintenant, on va voir comment les choses vont se développer pour les meilleurs et puis on va se donner rendez-vous pour l’année prochaine.

insalud carabobo citas en linea Alors qu’est-ce qui sera fait pour les meilleurs ?

Pour l’instant, le représentant NBA (Toundé) qui est sur le camp va faire son rapport et envoyer à New York. Et en fonction de comment les choses vont évoluer, s’il a aimé les joueurs, s’il pense qu’ils sont assez forts, il aura une débouchée sur le camp en Afrique du Sud au mois d’août notamment sur le regroupement des meilleurs jeunes africains. Puis après, on va voir d’autres appuis par rapport à d’autres joueurs, si les potentiels sont assez bons pour intégrer un centre de formation en France ou peut-être aller aux Lycées aux Etats-Unis.

opcje binarne hyip Quelles sont les qualités que vous aviez vues chez Ismaël?

Ismaël, il a été promu meilleur potentiel du camp. Il est très jeune et très athlétique. Il a eu de gros dunkstout au long du camp. Il a montré un peu son envie, il a montré un bon touché. A l’unanimité, il  été élu meilleur potentiel. Maintenant, pour lui, il faut qu’il se mette au boulot. C’est un début et un commencement pour lui. Il faut qu’il prouve pourquoi on l’a élu meilleur potentiel du camp.

go to site Qu’est-ce vous promettez pour l’édition à venir ?

C’est encore assez trop tôt. On a toute l’année pour y réfléchir. Mais je pense que l’année prochaine, quand on reviendra, on apportera des améliorations. Et je pense que ce sera encore un clan au-dessus par rapport à ce qu’on a fait cette année.

http://ostacamping.com/evenemang-blogg Propos recueillis par : Abdul Fataï SANNI

Dernière modification lejeudi, 21 juin 2018 05:47
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

click Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !