TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Congrès annuel sur le développement d'Alédjo : La Donga aux couleurs de Mas Wrestling

Mas-Wrestling

A peine initiés à cette forme de lutte longtemps pratiquée uniquement dans d'autres continents, 75 lutteurs ont pris part du 21 au 25 avril 2018,à la compétition de Mas Wrestling organisée en marge du congrès annuel sur le développement d'Alédjo dans la commune de Bassila. Ces lutteurs (minimes, cadets, juniors, seniors, et les vétérans) sont tous du milieu mais venus du Togo, Ghana, Nigeria, Niger, et du Bénin.

C’est devant plus de 2000 spectateurs que l'événement a démarré. D’abord, par le rappel des règles de jeu de ce sport par son promoteur HassaneFousseniNadey. Pour lui, les avantages liés à la pratique de cette forme de lutte sont énormes. A l'issue des différentes épreuves, chaquevainqueur a été gratifié d'une médaille selon son rang. La compétition a connu la présence des autorités administrative, politique, et socioculturelle.  Le maire de BassilaAboubakar Gomina a félicité le promoteur de ce sport au nom du conseil communal et a promis d’accompagner l'initiative dans les tous prochains jours. « Bassila doit être l'industrie des futurs champions de ce sport au Bénin et dans le monde », a-t-il laissé entendre avant d'inviter les pratiquants à plus d'assiduité et de discipline. « La lutte traditionnelle est entièrement de notre culture et nous devons aussi la promouvoir », va-t-il ajouter. Pour Souleymane Ashanti, vice-président de la Haac et natif de la localité, toutes les formes de lutte doivent bénéficier d'une attention particulière des autorités fédérales. « Le Bénin peut aussi aller loin avec ces différentes formes de lutte », a-t-il martelé. L'officier de police Dine Imorou natif également de la localité, d'ailleurs champion chez les vétérans fier de son titre, entend se battre pour d'autres médailles lors des compétitions officielles au Bénin et partout ailleurs. Pour rappel, Mas Wrestling est une forme de lutte qui se pratique assis sur un plancher et qui consiste à déséquilibrer son adversaire par un bâton qu'on tente de lui arracher en faisant preuve de concentration et d'une puissance dans les muscles. Après Bassila, c'est Djougou qui va accueillir la compétition.

Zoom sur les résultats

Catégorie minimes :
Filles:DRAMANIAdidja ; LILIWANOU Bachira
Garçons: KOUTCHELE Bilal ; FOUDOU Tairou ; KOUTCHELE Ramdane

Catégorie Cadettes :
SALIFOU Wakilou ; DIALLO Arouna; DONDJA Samoudine

CatégorieJuniors :
YOROU Assirou ; IDRISSOU Akim ; CHAGBELEOU Ilham

Catégorie Seniors :
66 KG -70KG :ALIOUSarahabilou ; DONDJA Bachirou ; KORIKO Akim
71KG-85KG : MOHAMED Barahamou ; KONDO Kaoneni ; TCHAGOUNI Nourridine

86KG-95KG :ZINSOU Paterne ; SAMA Bahissou ; BOUKARI Abdoulatifou

97KG-130 :ADAMAliou ; GADO Charif ; TCHALEDJI Moubarak

Catégorie des vétérans :
Dine IMOROU ; YABARA Anane ; Abou SIROU

RafiouAssoumanou (Coll)

Dernière modification levendredi, 04 mai 2018 05:48
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !