TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

- cover VISUEL DE COMMUNICATION - MILLION AVEC FANICKO - by Axel DigitXplusFR 3

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Tournoi du souvenir : Yaovi Jean-Eudes Agbémavo dévoile les objectifs

Yaovi-Jean-Eudes-Agbemavo

Elu samedi 07 octobre 2017 au Collège d’enseignement général (Ceg) de Zogbo, le bureau conduit par son président Renaud Roland Kouton, s’est déjà mis au travail. Pour cause, le bureau a déjà annoncé les couleurs à travers l’organisation samedi 3 février 2018, du tournoi du souvenir à la Faculté des sciences de la santé (Fss). Les objectifs dudit tournoi ont été dévoilés par Yaovi Jean-Eudes Agbémavo, vice-président de la Fédération béninoise de scrabble (Febesc), dans une interview qu’il nous accordée.

Pourquoi le tournoi du souvenir ?

C'est une activité de la Febesc qui concerne le scrabble classique, la version la plus jouée et la plus conviviale. Pour rappel, c’est dans cette version que nous avons établi les performances les plus éclatantes aux Championnats du monde dont un titre de champion du monde en 2014.

Quels sont les objectifs visés ?

Le tournoi du souvenir vient célébrer nos scrabbleurs morts trop tôt et qui étaient des pratiquants férus de cette discipline. Les cas les plus représentatifs de ce drame qui touche le scrabble béninois sont ceux du décès de Mr Elie Ahinon et plus récemment, celui du lieutenant de police Rodrigue Adjahounkpéta. A travers cette compétition, nous leur rendons honneur de la plus belle des manières en leur dédiant la plus grande compétition de scrabble classique au Bénin.

Combien de scrabbleurs ont participé à ce tournoi de relance des activités au sein de la Febesc ?

Cette compétition a réuni les meilleurs scrabbleurs du Bénin. Nous  y avons convié également une délégation de scrabbleurs togolais de haut rang. On peut estimer à 40, le nombre total des participants. Et notons que les prix sont constitués d'un trophée dénommé trophée ‘’Elie Ahinon’’ pour le vainqueur et d'une enveloppe financière. Le deuxième et le troisième ont été également primés.

Quels sont les défis de la Febesc pour 2018 ?

D’abord, à moyen terme, nous voulons faire de cette compétition, une grande compétition régionale qui verra la participation des fédérations sœurs de l’Afrique de l’Ouest. Ensuite, faire un podium aux Championnats du monde prochain au  Québec (les monts tremblants). Enfin, démarrer le projet "Scrabble à l'école" et tenir à bonne date avec l'aide du Ministère de tutelle, toutes nos activités statutaires.

Propos recueillis par : Abdul Fataï SANNI

Dernière modification lemardi, 06 février 2018 05:03
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !