TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Campagne Maïs MatinLibre

A+ A A-

Après avoir gagné 3 médailles d’or au Championnat d’Europe de judo Wibk : Le franco-béninois Rudi Amoussou-Guenou parle de son parcours

Rudi-Amoussou-Guenou

Avec un parcours impressionnant, le judoka Rudi Amoussou-Guenou se dit désormais suffisamment aguerris pour conquérir davantage de titres. Né en 1979 à Paris en France, le Franco-Béninois est issu d’une famille passionnée du sport de combats.  Très jeune, Rudi a eu peu de résultats dans le judo. Adolescent, il combine études et sport jusqu’à un arrêt progressif de la discipline.  Mais amoureux de ce sport, il se remet sérieusement au judo peu avant ses 30 ans et là, les résultats ont commencé par pleuvoir. Mais déjà trop vieux pour faire le sport du haut niveau, Rudi Amoussou-Guenou se converti rapidement en judo avec la fédération WIBK une autre filiale du judo de haut niveau. « Après ma conversion en judo WIBK,  je suis devenu champion de France  en remportant l’open de France de judo WIBK, (World Indépendant Budo Kai) organisé en mai 2016. Il s’agit d’une fédération ouverte il y a quelques années. Un championnat ouvert à une vingtaine de clubs en France qui sont affiliés à cette nouvelle fédération. Le judo a beaucoup évolué ces dernières années et le championnat WIBK se différencie dans certains règlements de compétition.  Je ne vais pas aussi oublier mon brillant parcours au championnat d’Europe l’année dernière » s’est-il réjoui.

Participation aux championnats du monde  et d’Europe de Judo WIBK

Après son titre de champion de France, Rudi a participé aux championnats du Monde qu’il a d’ailleurs remporté. C’était en France à Aix en Provence. « J’ai donc participé en mars 2017 aux championnats d’Europe de Judo WIBK qui a eu lieu en Suisse, à Coppet. Cela a été une belle participation pour moi. Puisqu’elle a été une participation à succès pour moi contrairement aux deux précédentes compétitions, où j’ai glané une médaille d’or en 2016. Bis répétât en 2017, mais cette fois, ce sont quatre médailles qui sont autour de mon cou. Trois médailles d’or et une d’argent plus précisément. Je suis champion d’Europe individuel master (en fonction de ma catégorie d’âge), en individuel élite (toutes catégories d’âges), l’or en équipe masters et j’ai la médaille d’argent en équipe élite » se félicite-t-il. Et de poursuivre « je suis passionné de course à pied, et j’ai également couru mon premier marathon, à Sénart, le 1er mai dernier. Mon plus grand défi pour 2018 c’est de participer au championnat béninois de Judo. J’en rêve vraiment et je me prépare pour laisser mon emprunte. J’aime trop mon pays natal le Bénin. Je serai heureux d’apporter ma touche pour aider le judo béninois qui selon mes informations a de nobles ambitions pour encore rayonner sur le continent africain et dans le monde entier ».

A.B

Dernière modification levendredi, 12 janvier 2018 06:08
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !