TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Campagne Maïs MatinLibre

A+ A A-

4e édition du tennis masters : Delmas N’Tcha vainqueur

Delmas-NTcha

(Il est désigné meilleur tennisman de 2017)
Du 27 au 31 décembre 2017 a eu lieu au Tennis club de l’Amitié, la 4e édition du tennis masters en hommes et dames. Un tournoi au terme duquel il y a eu des confirmations, des révélations mais aussi des surprises. Delmas N’Tcha a été le grand vainqueur de cet acte 4 du tennis master.

Une année pleine pour ce jeune tennisman Delmas N’Tcha, qui ravage tout sur son passage. D’ailleurs, il a clôturé l’année 2017 en beauté avec un dernier trophée du tennis master. En finale, face à Sylvestre Monnou (un autre jeune tennisman qui a créé la surprise), la tâche n’a pas été facile pour le futur vainqueur du master. ‘’J’ai dû miser sur mes expériences pour avoir la victoire’’, a confié Delmas N’Tcha. Pourtant, tout avait mal commencé pour lui car le jeune Sylvestre Monnou voulait aussi écrire une page de l’histoire. C’est ainsi qu’il (Sylvestre) a gagné le premier set (6/4). Voyant le pis venir, Delmas N’Tcha s’est ressaisi, est revenu peu à peu dans la rencontre et a refait difficilement son retard lors du deuxième set (7/6). A un set partout, l’ultime devient décisif et seul le plus moralement fort et physiquement a pris le dessus. Et c’est l’expérience qui a fait le job (6/3). Au finish, Delmas N’Tchas'est imposé en 3 sets (4/6 ; 7/6 ; 6/3). Un sacre qui lui a valu, en plus du trophée, une somme de 200.000 francs Cfa et bien d’autres lots. De plus, à cette occasion, Delmas N’Tcha a été désigné meilleur tennisman de l'année. Un trophée que l'Ong Play Tour Game, promoteur des Masters de Tennis entend donner chaque année. Il empoche à cet effet 100.000 FCFA plus d'autres lots pour sa distinction. Par contre, du côté des dames, Carmine Becoude s'est imposée en deux sets (6/2; 6/2) face à Carmène Kpadonou. Carmine Becoude empoche 200.000 francs Cfa alors que sa dauphine s’en sort avec 100.000 francs Cfa. ‘’Je suis satisfait du déroulement de la compétition. Car le tennis, c’est la jeunesse. Les jeunes nous ont montré qu’ils sont prêts pour le combat pour qu’on ait de grands joueurs’’, dira Gandonou, le promoteur du master. A l’en croire, c’est le bon niveau que les jeunes ont montré. ‘’Si c’est en France, ils auront un niveau de moins 2-6 et plus. A Paris, si tu es déjà à moins, cela veut dire que tu es bon’’, a-t-il expliqué avant d’ajouter que si ces enfants vont en France, ils auront des clubs pour jouer et être bien payés. Et déjà, les regards sont tournés vers la prochaine édition. ‘’L’année prochaine, il y aura beaucoup de choses avec l’Open de Natitingou’’, a-t-il laissé entendre avant de conclure que 2017 a été une année pleine pour l’Ong Play yourgame.

Abdul Fataï SANNI

Dernière modification levendredi, 05 janvier 2018 05:14
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !