TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

SGB MAF GIF 1000x250px

A+ A A-

Edition 2017 du Championnat d’Afrique des clubs champions de volley-ball (Partie 2) : « Le ministre des Finances doit nous autoriser à participer à cette compétition », dixit Armand Lawin

Armand-Lawin

En décrochant le titre de champion du Bénin de la saison 2016-2017 de volley-ball, l’As Finance Vbc a directement validé son ticket pour l’édition 2017 du Championnat d’Afrique des clubs champions de volley-ball. Ainsi, dans cette deuxième et dernière partie de l’interview qu’il nous a accordée,Armand Lawin, vice-président de l’As FinancesVbc est revenu sur le plan de préparation avant de lever un coin de voile sur l’objectif de l’équipe de Finances. Il n’a pas manqué de remercier le ministre des Finances tout en l’exhortant à autoriser l’équipe à être de ce rendez-vous continental. Lisez-plutôt !!!    

Au terme du championnat national de volley-ball, vous êtes qualifiés pour le championnat d’Afrique des clubs champions 2017. Comment est-ce que vous entendez aborder cette compétition?

Avant même d’aborder la phase préparatoire de cette compétition, il faut dire que tout se peaufine. Nous n’avons pas encore démarré ces préparatifs, vu que les joueurs viennent de terminer la saison et qu’il faut leur permettre de récupérer. Néanmoins, il faut que le staff technique de l’As Finances Volley-ball Club se réunisse et très rapidement avec à la tête, le ministre des Finances qui doit nous autoriser à pouvoir participer à cette compétition internationale.Donc, le staff ne s’est pas encore réuni, mais je vous rassure que nous allons commencer d’ici-là les préparatifs.

Avant de participer à une compétition, on se fixe des objectifs. Dites-nous quel est l’objectif que s’est fixée déjà l’équipe de l’As Finances Volley-ball Club ?

Ce sera notre deuxième participation à cette compétition. La première, on n’a pas été ridicule puisqu’on a terminé 14e sur le plan continental sur les 24 clubs ayant pris part à ce championnat d’Afrique  des clubs champions de volley-ball. Maintenant, il faut nécessairement remonter la pente. C’est vrai que nous allons rencontrer des pays qui ont déjà une expérience de plus de 30ans dans le volley-ball. Mais il est quand même souhaitable qu’on se retrouve néanmoins dans le carré d’as. C’est d’abord le premier objectif qu’on se fixe. Parce que, rappelez-vous, l’As Finances Volley-ball a vu le jour en 2015. Et nous étions quatrièmes sur le plan national. En 2016, nous étions deuxièmes et cette année, nous sommes champions. L’objectif principal, il faut que nous soyons au moins dans le carréd’as sur le plan continental. Ce sera déjà quelque chose et les fois à venir, peut-être revenir avec le trophée continental.

Est-ce que vous avez le soutien du Gouvernement, du ministère des Finances ?

Au niveau du Ministère des Finances, je rappelle que nous avons le soutien du ministre Romuald Wadagni qui nous a vraiment soutenus, il faut le reconnaître. Donc, nous n’avons vraiment pas d’obstacles.  Parce que, le ministre de l’Economie et des Finances même porte cette équipe à cœur. Et du coup, la seule chose que je pourrais dire, c’est remercier davantage le ministre des Finances pour son soutien. Nous souhaitons qu’il nous renouvèle ce soutien pour nous permettre de prendre  part à ce championnat. Nous savons combien le ministre nous porte à cœur. C’est un jeune très dynamique. Dans ces activités sportives, il ne lésine pas sur les moyens pour pouvoir nous aider à aller de l’avant. Je profite de l’occasion pour remercier tous les autres cadres du ministère des Finances, le secrétaire général, le Directeur du cabinet, M. Servais Adjovi, le Directeur général du budget, le Directeur général du matériel et de la logistique, le contrôleur financier. Tout ce monde qui nous soutient. Une fois encore merci à tous nos collègues de la Douane.

Abdul Fataï SANNI

Dernière modification levendredi, 13 octobre 2017 07:05
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !