TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

4e session du séminaire de formation aux Dtn : Cinq jours de formation pour être plus aguerris

formation-aux-dtn

En marge à la troisième édition du tournoi international des zones 2 et 3 de basket-ball qui se tient à Cotonou du 25 au 29 septembre 2017, il est prévu une série de formations à l'endroit des entraîneurs, des arbitres, mais aussi des Directeurs techniques nationaux (Dtn). La cérémonie d'ouverture de cette quatrième session du séminaire de formation des Dtn a eu lieu hier, jeudi 28 septembre 2017, à la  salle de conférence de Ado FM/TV au stade Mathieu Kérékou de Cotonou devant plusieurs personnalités du monde sportif.

Après Kinshasa (en 2014),  Abuja en 2015, et Yaoundé en 2016, c'est Cotonou qui abrite en 2017, la quatrième session du séminaire de formation à l'intention des Dtn. En effet, piloté par la Confédération africaine de handball (Cahb) en collaboration avec la Fédération française de handball (Ffhb), ledit séminaire regroupe les Dtn venus d'une dizaine de pays à savoir, le Burkina Faso, le Ghana, le Cameroun, la Sierra Léone, le Nigeria, le Niger, le Mali, le Togo, le Gabon et le Bénin.Dans son message d'ouverture, Antoine Bonou, président de la Fédération béninoise de handball (Fbhb) a remercié le gouvernement béninois et la Cahb pour avoir accepté la tenue d'une telle formation à Cotonou. Par ailleurs, il a souhaité que  ces genres de séminaires se perpétuent au Bénin.Pour l'expert français Paul Landuré, il est nécessaire d'aider aussi les Dtn qui doivent être capables  de proposer de bons projets à leurs pays.Il se dit content de la continuité dudit séminaire qui sera un plus pour les Dtn. «Pendant ce stage, nous resterons attentif à leur préoccupations, sur le développement des jeunes», va-t-il affirmer.Pour sa part, Julien Minavoa, président du Comité national olympique béninois qui a ouvert la session, a félicité la Fbhb pour avoir accepté abriter de tels événements. Pour lui, la restauration de la coopération doit exister entre les différentes structures. Toutefois, il a rappelé aux Dtn qu'ils sont au cœur de l'organisation humaine. «Vous devez tenir bon et faire en sorte que, dès que votre Etat a besoin de vous, qu'il ne se réfère pas aux compétences des autres pays », a-t-il conclu. Précisons que ledit séminaire prend fin lundi 2 octobre 2017.

Abdul Fataï SANNI

Dernière modification lelundi, 02 octobre 2017 05:13
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !