TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

SGB MAF GIF 1000x250px

A+ A A-

Sport

4ème édition du Tim 2017 : Les organes de presse invités à s’inscrire

Tim-2017

Le coup d’envoi de l’édition 2017 du tournoi inter-médias de football à cinq (Tim 2017) a été lancé,  mercredi 11 octobre 2017. C’était au cours d’une rencontre d’échanges entre le Comité d’organisation de l’événement et les médias ainsi que les représentants des organes de presse du côté de la salle de conférence du « Centre Multimédias des Adolescents et des Jeunes du Bénin (Cmajb). De nombreuses innovations ont été apportées par le Réseau des journalistes de sport au Bénin (Rjsb) et l’ouverture des inscriptions des organes de presse a effectivement commencé depuis vendredi 13 octobre 2017.

13 octobre 2017 – 20 octobre 2017 !!! C’est la période retenue par le Comité d’organisation du Tim 2017 pour permettre aux organes de presse désireux de prendre part au tournoi, de procéder à leur inscription. «Nous serons intransigeants sur la date limite des dépôts des dossiers cette année, du fait du peu de temps qui nous reste avant le démarrage de la compétition», a averti René Sagbo, président du bureau exécutif du Rjsb qui a profité pour annoncer quelques innovations apportées pour cette édition. «Pour permettre à tous les confrères de se joindre à nous pour cette fête des médias, surtout pour les organes de presse qui ne disposent pas des 12 joueurs exigés par le Règlement, nous avons décidé d’offrir la possibilité à chaque organe qui sera retenu de jouer avec trois joueurs étrangers. Ces derniers doivent être des professionnels des médias et disposer de leur carte de presse de la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (Haac) en cours de validité. Le Comité d’organisation offre gratuitement à tous les huit organes qui sont retenus, des espaces publicitaires de 2m sur 1m50 autour de l’aire de jeu, indiquant des informations sur les organes et chaque organe de presse doit impérativement déposer leur logo auprès du Comité d’organisation au plus tard, lundi 27 novembre 2017. Pour 2017, la compétition se jouera suivant les dimensions des poteaux du Futsal : distance séparant l’intérieur des deux poteaux : 3 m et le bord inférieur de la barre transversale doit se situer à 2 m du sol. Pour ce qui concerne les trophées, on aura outre le trophée du vainqueur, cinq autres trophées, ceux de l’équipe perdante, de la finale, du meilleur buteur du tournoi, du meilleur joueur du tournoi, du meilleur gardien du tournoi et de l’équipe fair-play. Enfin, la participation des équipes à la 4ème édition du Tim 2017 est subordonnée au paiement des frais de participation qui s’élèvent à 30000 Francs Cfa, à raison de 2.000 par joueur (soit 24.000 pour les 12 joueurs) et des frais d’établissement de licence qui s’élèvent à 500 FCFA/joueur soit 6.000 FCFA pour les 12 joueurs) ». Notons que les rencontres se déroulent en linéaire pour la phase de poule (première phase) et en éliminatoire directe (deuxième phase et Troisième phase). La date limite du dépôt des dossiers est impérativement prévue pour le vendredi 20 octobre 2017 à 17h précises. Quant au tirage au sort, il est prévu pour le vendredi 3 novembre 2017.

La Cell/ComRjsb

En savoir plus...

Ballon d'or France Football 2017 : René José Sagbo retenu pour voter

Rene-Jose-Sagbo

Après la publication de la liste des trente joueurs établie par la rédaction de France Football, lundi 9 octobre 2017, c’est désormais l’heure de vérité. Celle du vote des 195 journalistes spécialisés, à raison d'un journaliste par pays. Au Bénin, c’est René José Sagbo, directeur de publication du site Jipsports, président du Réseau des journalistes de sport au Bénin (Rjsb) et journaliste au magazine panafricain d'Informations sportives, culturelles et publicitaires « Préférence Magazine » qui a été retenu par les organisateurs pour voter.

«Voici venue l'heure du vote pour l'édition 2017 du ballon d'or. Le scrutin est ouvert du mardi 10 octobre au mercredi 15 novembre 2017 pour le jury international auquel vous appartenez et composé de 195 journalistes spécialisés, à raison d'un journaliste par pays ». Ainsi se résume la correspondance en date du vendredi 13 octobre 2017 adressée à René José Sagbo, seul journaliste sportif béninois retenu pour le vote et qui appartient au panel des 195 journalistes spécialisés, à raison d'un journaliste par pays. Le vote s'effectuera par mail sur une adresse spéciale indiquée à chaque votant et suivant des critères bien définis. Le journaliste spécialisé votant est astreint à faire preuve d’une totale impartialité. Il doit en outre, prendre en compte les critères d’évaluation et doit respecter le fonctionnement et le calendrier du scrutin. Les votes de tous les membres du jury seront publiés dans France Football, mardi 12 décembre en même temps que le nom du lauréat et le classement. Pour rappel, René José Sagbo est le seul journaliste sportif béninois à voter pour le Ballon d'or France Football depuis 2010. Une grande fierté pour le Bénin et la presse sportive de son pays qu’il honore à nouveau. Du coup, le professionnalisme de Sagbo, promoteur et directeur du Site Jipsports.com, seul organe de presse béninois accrédité auprès du comité d’organisation de France Football vient d’être à nouveau  reconnu sur le plan international. Un vrai mérite pour ce journaliste spécialisé qui honore la presse béninoise depuis une vingtaine d’années.Notons enfin qu’après le Ballon d’Or France Football, René José Sagbo vient à nouveau d’être retenu par International Federation of football history&statistics (l’Iffhs) entendez Fédération internationale de l’histoire du football et des statistiques pour le vote de « Iffhs Awards 2017».

Cell/Com Jipsports

En savoir plus...

7ème édition du Tiao 2017 : Le Bénin présent avec deux judokas

Anicet-Glitho

La sélection nationale de judo participera à la 7e édition du Tournoi international de l’intégration de l’Afrique de l’Ouest (Tiao 2017) qui se déroulera à Abidjan du 28 au 29 octobre 2017. De sources proches de la Fédération béninoise de jugo (Fbj), deux athlètes béninois vont défendre les couleurs nationales en Côte-d’Ivoire. Il s’agit de Karen Daga et de Bertrand Adjahossou. Deux judokas qui auront la lourde mission de faire mieux que 2016 où le Bénin était rentré bredouille contrairement aux éditions 2014 et 2015 au cours de laquelle le Bénin était revenu avec au moins une médaille. Cette fois-ci, ces deux représentants béninois doivent non seulement relever le défi mais surtout révéler le judo béninois surtout que le président Anicet Glitho est reconduit à la tête de la Fbj. Ce sera également une manière pour le bureau élu d’annoncer les prémices des meilleurs résultats qui attendent le nouveau comité exécutif. La même source nous renseigne que la délégation béninoise va quitter Cotonou, mercredi 25 octobre 2017, par voie terrestre pour rejoindre son quartier général basé à Marcory, Village de la Francophonie qui a d’ailleurs accueilli les athlètes lors des 8emes jeux de la Francophonie (le judo béninois avait sombré, faut-il le rappeler, ndlr). Pour cette compétition, l’appui du Ministère des sports est vivement attendu afin que la délégation béninoise revienne au bercail avec des médailles.

La Côte-d’Ivoire, vainqueur de la dernière édition

Pour rappel, c’est la Côte-d’Ivoire (pays hôte du Tiao)qui a été la meilleure nation lors de l’édition de 2016. Grâce à sa sélection, elle s’est emparée de la première place avec 14 médailles dont cinq en or, sept en argent et deux en bronze. Elle a été  suivie par la France avec trois médailles en or et une médaille en bronze et du Mali qui a complété le podium grâce à ses deux médailles en or, trois en argent et une médaille de bronze. Le prix du meilleur combattant était revenu au tireur ivoirien, Daboné Daouda. Il a été intraitable durant tout le tournoi dans la catégorie des -60 kg (hommes).

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Génération Junior 2005 : Zoom sur Yoann Djidonou

Yoann-Djidonou

Né le 17 mai 1986 à Domont (en France), Yoann Djidonou est un footballeur, international béninois. Sélectionné pour disputer la Can Junior 2005, Yoann Djidonou gravit très vite l’échelon et trouve la sélection nationale senior dès 2007. Il a participé à la coupe d’Afrique des nations 2008 puis à celle de 2010 avec l’équipe nationale du Bénin. Sociable et très effacé, Yoann Djidonou a débuté son parcours professionnel lors de la saison 2004-2005 avec le RC Paris où il a disputé seulement trois matches avant de tenter une nouvelle aventure avec ES Saint-Gratien lors de la saison 2005-2006. Là encore, tout n’a pas été rose et semblait encore plus compliqué qu’au début avec zéro match disputé. L’ascension commence en 2006 avec Red Star, un club dans lequel il est resté jusqu’en 2009 avec 82 apparitions. A 31 ans pour seulement 20 sélections en équipe nationale, l’ancien gardien de but béninois évolue aujourd’hui en national 2 avec Romorantin, club qu’il a rejoint depuis l’été 2013 et semble mettre définitivement terme à sa carrière internationale.

Carrière professionnelle

2004- 2005 RC Paris
2005 – 2006 ES Saint-Gratien
2006 – 2009 Red Star
2009 – 2010 FC Libourne
2010 - 2011 RC Paris
2011 – 2013 FC Mulhouse
2013 à aujourd’hui Romorantin.

Bilan de la carrière de Yoann :

Coupe de France : 23 matches en tant que titulaire (2253 minutes)
National: 3 matches (270 minutes)
CFA: 269 matches (24094 minutes)
CFA 2: 3 matches (270 minutes)
CAN : 3 matches titulaires 2 (199 minutes)
Éliminatoires coupe du monde : 11 matchs (990 minutes)
Rencontres amicales 3 (227 minutes)

Boris AKAN (Coll)

En savoir plus...

Assemblée générale élective de la Fébéhandisport : Le président sortant Léopold Gbénou face à trois concurrents

handisport

Le Comité exécutif de la Fédération béninoise de handisport (Fébéhandisport) ira en Assemblée générale élective, samedi 21 octobre 2017, à l’auditorium Marius Francisco du Comité national olympique et sportif béninois (Cnosb). Au poste de la présidence, le président sortant Léopold Gbénou aura en face de lui, trois concurrents de taille.

Léopold Gbénou va-t-il se succéder à la tête de la Fébéhandisport ? Difficile de le dire. Car, lors de la prochaine assemblée générale élective, le président sortant aura trois challengers qui ne vont certainement pas lâcher prise. Il s’agit de Rahman Abdel Ouorou Baré, un jeune très actif dans le domaine sportif. Il y a aussi Loukman Nassirou et Ferdinand Adéchi. Quatre candidats donc pour le seul poste de la présidence. C’est dire que la bataille s’annonce dure pour eux et seul celui qui aura convaincu par son projet en sortira gagnant. La bataille sera aussi rude au poste du secrétariat général. Puisque, trois candidats se sont annoncés. Outre le secrétaire sortant, Georges Sériki, il y a celle de Rahman Abdel Ouorou Baré et de Ferdinand Adéchi. Même scénario au poste de la trésorerie où on note trois candidatures en la personne de William Houehounmè, William Loko Kora et Claire Kiniffo. Au niveau du responsable à l’organisation, la bataille s’annonce aussi entre Eric Bamgbotché et Romuald Zanvo. Il y aura aussi la bataille des femmes, notamment au niveau du poste de la représentante des femmes où on aura pour ce duel, Nassirou Alassane, Sylviane Adissou et Marina Houdalowan. Notons que trois postes portent chacun une seule candidature. Il s’agit du responsable adjoint à l’organisation (aveugle et malvoyant) avec Zacharie Dovonou, responsable adjoint à l’organisation (déficientes intellectuels) avec Jeanne Alofa et le poste de représentant des arbitres (Yarousacca). En sommes, il y   aura 19 candidatures pour 13 postes et seuls ceux qui pourraient avoir la confiance des votants pourraient faire partie du prochain comité exécutif de la Fébéhandisport.

Liste des candidats aux différents postes

Président :Léopold Gbénou ; Rahman Abdel OuorouBaré ; LoukmanNassirou ; Ferdinand Adéchi

1er Vice-président :William Loko Kora ; Loukman Nassirou ; Ferdinand Adéchi

Secrétaire général :Georges Seriki ; Rahman Abdel OuorouBaré ; Ferdinand Adéchi

Secrétaire général adjoint :Marina Houdalowan ; Claire Kiniffo

Trésoriergénéral :William Houehounmè ; William LokoKora ; Claire Kiniffo

Trésorier général adjoint :Sylviane Adissou ; Claire Kiniffo ; Marina Houdalowan

Responsable à l’organisation :Eric Bamgbotché ; Romuald Zanvo

1er Responsable adjoint à l’organisation (aveugle et malvoyant) : Zacharie Dovonou

2e Responsable adjoint à l’organisation  (déficientes intellectuels) : Jeanne Alofa

3e Responsable adjoint à l’organisation  (moteur) : Romuald Zanvo ; Aboubakary Moumouni Inoussa ; Mafoussou Issoufou

4e Responsable adjoint à l’organisation  (moteur) :Eugène Viciennon

Représentante des arbitres :Yarou sacca

Représentante des femmes : Nassirou Alassane ; Sylviane Adissou ; Marina Houdalowan

A.F.S.

En savoir plus...

Edition 2017 du Championnat d’Afrique des clubs champions de volley-ball (Partie 2) : « Le ministre des Finances doit nous autoriser à participer à cette compétition », dixit Armand Lawin

Armand-Lawin

En décrochant le titre de champion du Bénin de la saison 2016-2017 de volley-ball, l’As Finance Vbc a directement validé son ticket pour l’édition 2017 du Championnat d’Afrique des clubs champions de volley-ball. Ainsi, dans cette deuxième et dernière partie de l’interview qu’il nous a accordée,Armand Lawin, vice-président de l’As FinancesVbc est revenu sur le plan de préparation avant de lever un coin de voile sur l’objectif de l’équipe de Finances. Il n’a pas manqué de remercier le ministre des Finances tout en l’exhortant à autoriser l’équipe à être de ce rendez-vous continental. Lisez-plutôt !!!    

Au terme du championnat national de volley-ball, vous êtes qualifiés pour le championnat d’Afrique des clubs champions 2017. Comment est-ce que vous entendez aborder cette compétition?

Avant même d’aborder la phase préparatoire de cette compétition, il faut dire que tout se peaufine. Nous n’avons pas encore démarré ces préparatifs, vu que les joueurs viennent de terminer la saison et qu’il faut leur permettre de récupérer. Néanmoins, il faut que le staff technique de l’As Finances Volley-ball Club se réunisse et très rapidement avec à la tête, le ministre des Finances qui doit nous autoriser à pouvoir participer à cette compétition internationale.Donc, le staff ne s’est pas encore réuni, mais je vous rassure que nous allons commencer d’ici-là les préparatifs.

Avant de participer à une compétition, on se fixe des objectifs. Dites-nous quel est l’objectif que s’est fixée déjà l’équipe de l’As Finances Volley-ball Club ?

Ce sera notre deuxième participation à cette compétition. La première, on n’a pas été ridicule puisqu’on a terminé 14e sur le plan continental sur les 24 clubs ayant pris part à ce championnat d’Afrique  des clubs champions de volley-ball. Maintenant, il faut nécessairement remonter la pente. C’est vrai que nous allons rencontrer des pays qui ont déjà une expérience de plus de 30ans dans le volley-ball. Mais il est quand même souhaitable qu’on se retrouve néanmoins dans le carré d’as. C’est d’abord le premier objectif qu’on se fixe. Parce que, rappelez-vous, l’As Finances Volley-ball a vu le jour en 2015. Et nous étions quatrièmes sur le plan national. En 2016, nous étions deuxièmes et cette année, nous sommes champions. L’objectif principal, il faut que nous soyons au moins dans le carréd’as sur le plan continental. Ce sera déjà quelque chose et les fois à venir, peut-être revenir avec le trophée continental.

Est-ce que vous avez le soutien du Gouvernement, du ministère des Finances ?

Au niveau du Ministère des Finances, je rappelle que nous avons le soutien du ministre Romuald Wadagni qui nous a vraiment soutenus, il faut le reconnaître. Donc, nous n’avons vraiment pas d’obstacles.  Parce que, le ministre de l’Economie et des Finances même porte cette équipe à cœur. Et du coup, la seule chose que je pourrais dire, c’est remercier davantage le ministre des Finances pour son soutien. Nous souhaitons qu’il nous renouvèle ce soutien pour nous permettre de prendre  part à ce championnat. Nous savons combien le ministre nous porte à cœur. C’est un jeune très dynamique. Dans ces activités sportives, il ne lésine pas sur les moyens pour pouvoir nous aider à aller de l’avant. Je profite de l’occasion pour remercier tous les autres cadres du ministère des Finances, le secrétaire général, le Directeur du cabinet, M. Servais Adjovi, le Directeur général du budget, le Directeur général du matériel et de la logistique, le contrôleur financier. Tout ce monde qui nous soutient. Une fois encore merci à tous nos collègues de la Douane.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Fédération béninoise de handball : Les Ligues régionales déjà en place pour révéler les talents

handball

Reconduit samedi 26 août 2017 à la tête de la Fédération béninoise de handball (Fbhb), le président Antoine Bonou n’a pas daigné attendre pour mettre les Ligues régionales en place pour l’atteinte de ses objectifs. Ainsi, depuis quelques temps, presque toutes les Ligues ont à leur tête un bureau pour accompagner le comité exécutif de la Fbhb. Pour preuve, au niveau de la Ligue Nord-Ouest de handball, c’est Ali Yaro qui a été élu président. L’ancien Directeur des sportsd'élite (Dse) au ministère des Sports a la lourde mission de faire vivre le handball dans la zone septentrionale du Bénin. Rock Agbodossindji a quant à lui, pris les rênes de la Ligue régionale du Centre. La configuration du nouveau bureau de la Ligue Ouémé-Plateau de handball est aussi connue et est présidée par Huguette Gouthon née Hounnou. Par contre, la Ligue du Sud-Ouest est présidée par Thomas Tossou Dan alors que la Ligue régionale Sud a été confiée à Euloge Dossou.

Des Ligues déjà au travail pour révéler les talents…

D’ailleurs, aussitôt installées que certaines Ligues se sont déjà mises au boulot. C’est le cas de la Ligue régionale Sud qui a organisé, samedi 7 octobre 2017, au stade de l’Amitié Mathieu Kérékou,  le tournoi de handball Knock-Out (K-0) dont l’objectif était de permettre aux équipes de jauger, non seulement le niveau des joueurs avant le début du championnat départemental mais aussi de tester les nouveaux joueurs avant la fin des transferts. Dans la même lignée, la Ligue régionale du centre a initié un tournoi similaire pour le même exercice. Des sources confirment que les autres Ligues devraient aussi leur emboiter le pas pour la relance du handball béninois.  

Configuration des Ligues installées

Ligue régionale Nord-Ouest de handball

Président : Ali Yaro
Secrétaire Général : Patient Kouyema Ganaba
Trésorier Général : RAzackTegbandi
Responsable organisation : WaliouYessoufou
Responsable à l'organisation : A pourvoir

Ligue Ouémé- Plateau de handball.

Présidente: Mme  Huguette Gouthon  née Hounnou
Secrétaire Général:M. Dagba C. Rolland
Trésorier Général :Léonard Tchetangni
1er responsable à l'organisation : Maximin Patinvoh
2è responsable à l'organisation : Aboubakar
 
La Ligue Régionale Sud-Ouest

Présidente:Tossou Dan Thomas
Secrétaire Général: Edey Patrick.
Trésorier Général :Degboevi Rolland.
1er responsable à l'organisation : Hounnouvi Désiré.
2è responsable à l'organisation : A pourvoir en concertation
avec le Couffo.

La Ligue Régionale  Centre de handball

Président : Rock AgbodossindjI
Secrétaire général : Vitus Gnacadja
Trésorière général : Valérie Yeho Adjagbenon
1er responsable à l'organisation : François ADJAHO,
2è responsable à l'organisation :René Todekon

La Ligue RégionaleSud de handball

Président : Euloge Dossou
Secrétaire général :Roaquinos Aissi
Trésorière général :
1er responsable à l'organisation :
2è responsable à l'organisation :


A.F.S.

En savoir plus...

Toilettage des statuts et règlements de la FBF : Premier contact pour les membres de la Commission

federation-beninoise-de-football

Nommés par décision N°010/2017/FBF/CE/PT portant mise sur pied de la Commission de toilettage des statuts et règlements de la Fédération béninoise de football (Fbf), les membres de cette commission se sont réunis pour la première fois depuis leur nomination. C’était lundi 2 octobre 2017, au siège de la Ligue professionnelle de football sis à Kouhounou. Une séance de prise de contact  qui a permis de jeter les jalons d’une parfaite collaboration pour l’atteinte des objectifs à eux assignés par la Fbf. Entre autres, procéder au toilettage des statuts et règlements de la Fbf, conformément aux recommandations du protocole d’accord du 23 décembre 2016 et des résolutions du congrès extraordinaire de la Fbf du 10 janvier 2017 tout en s’appuyant sur les textes de la Fifa, de la caf, de la loi portant Charte des sports en République du Bénin et ses décrets d’application. Pour Bruno Arthur Didavi, président de la Commission, la rencontre est une prise de contact mais aussi une occasion pour se mettre en accord sur la méthodologie à adopter au cours des travaux. Par ailleurs, il a fait savoir aux autres membres qu’il a pris contact avec des Fédérations sœurs telles que le Togo, la Côte-d'Ivoire, le Sénégal et le Gabon pour qu'elles puissent leur confier leurs Statuts et Règlements pour d’éventuelles comparaisons en cas de besoin. Rappelons que les conclusions des travaux sont attendues au plus tard le 5 octobre 2017.  

A.F.S.

En savoir plus...

Fédération béninoise de pétanque : Vinou-Garba ou un bilan qui impose respect

equipe-beninoise-petanque

En décembre 2017, la famille de la pétanque béninoise ira en l'Assemblée générale élective. Mais avant ladite assemblée, le bon sens oblige de saluer tout le travail qui a été abattu par le bureau exécutif de la Fédération béninoise de pétanque (Fbp) avec à sa tête le président AurelienVinou, soutenu dans ses efforts par son premier vice-président Garba Yaya. Un duo gagnant puisque, depuis le 28 décembre 2013 à ce jour, leur simplicité et leur travail ne font que propulser la pétanque  béninoise vers le sommet, aussi bien en Afrique que dans le monde.

En effet, la Fbp dirigée en symbiose par le duo Vinou-Garba depuis décembre 2013 n'a jamais manqué l'organisation du championnat national de pétanque. Un championnat très régulier ajouté aux compétitions internes pour détecter les meilleurs boulistes avant l'échéance nationale. Outre cette régularité du championnat national, on ne peut occulter les bonnes prestations de la sélection nationale de pétanque aux différents rendez-vous continentaux et mondiaux. Ces sorties internationales ont été toujours couronnées par de bonnes prestations. C'est ainsi que le duo gagnant Vinou-Garba a annoncé les couleurs en 2014 avec le sacre des Ecureuils boulistes au tournoi de la zone 3 à Abouasso en Côte-d'Ivoire où le Bénin détient actuellement le titre de champion. En 2015, le Bénin, quart de finaliste de la Can au Tchad, crée la sensation  aux 11ème Jeux africains, Brazzaville 2015 en finissant vice-champion, battu par le Sénégal en finale. Toujours dans la même dynamique de prouesse, les Ecureuils boulistes ont été sacrés en 2016, vice-champion du monde à Antananarivo lors des championnats du monde de la discipline organisés par le Madagascar. En 2017, vu les différents rendements de la sélection nationale qui méritaient respect, le Bénin a été invité pour la première fois aux Masters de France. Une compétition qui a duré près de deux mois et réunissant plusieurs pays du monde entier. Au terme de ce rendez-vous français, le Bénin a fini à la septième place. Pour clore en beauté 2017, le Bénin a validé, non seulement son billet pour les prochains championnats du monde des sports boules mais il a été surtout vainqueur de la coupe des nations à Tunis en Tunisie lors de la Can 2017.Un bilan tout simplement élogieux, parlant et évocateur qui mérite non seulement respect mais devait inciter les détracteurs à se ranger dans une fourmilière pour que le duo Vinou-Garba fasse rêver davantage le Bénin et sa pétanque.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Ouverture des classes sportives au Bénin : Le Dg/Obssu clarifie le projet

Alexis-Donald-Acakpo

Le gouvernement béninois a décidé de l’ouverture  pour l’année scolaire  2017-2018, des classes sportives à travers toute l’étendue du territoire national. Le directeur de l’Office béninois des sports scolaires et universitaires, Alexis Donald Acakpo était de passage sur l’émission sportive de Canal,  hier lundi 9 octobre 2017, pour expliquer les tenants et aboutissants de ce projet.

Selon les explications du directeur de l’Office béninois des sports scolaires et universitaires, Alexis Donald Acakpo, les classes sportives sont un rassemblement des élèves pour prendre part à une initiation progressive du sport à la base afin d’y révéler des talents qui constitueront des pépinières en vue de préparer la relève. C’est le retour du sport professionnel dans les lycées et collèges,a-t-il indiqué. Ainsi, L’élève qui s’inscrit dans une classe sportive, n’aura qu’à  pratiquer la discipline de son choix parmi les cinq retenues pour le démarrage que sont : le football, le handball, le basket-ball, les arts martiaux et l'athlétisme. Cette pratique n’exclut pas les activités sportives encadrées par les professeurs d’éducations physiques et sportives, a fait savoir le Dg/Obssu. Et pour y arriver fait-il constater, 89 classes sportives sont ouvertes à travers les 77 communes du pays, hormis Cotonou qui en accueille 13, soit une classe par arrondissement. A l’en croire, Les autres disciplines sportives suivront au fur et à mesure, selon la disponibilité des infrastructures. Un programme de construction  de complexes sportifs,dans toutes les communes du Bénin est prévuà terme.  Et pour ce faire, le ministre des Sports, Oswald Homeky, a déployé dans les 77 communes du Bénin, ses cadres pour aller expliquer, sensibiliser davantage et faire adhérer à ce projet, tous les acteurs de la chaîne sportive, notamment les chefs d’établissements, les censeurs, les animateurs d’établissements en sport et les parents d’élèves, indiquera le Dg/Obssu. Ce serait également l’occasion pour la mission du ministre des sports, de remettre à l’ensemble des responsables d’établissements, des fiches d’inscription afin de permettre aux apprenants de s’inscrire volontairement dans l’une des cinq disciplines sportives retenues, fera-t-il remarquer.

Th.A

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !