TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Société

Brevet d’études du premier cycle (Bepc 2015) : Corrigés-types de toutes les épreuves

education

La correction de l’examen du Brevet d’études de premier cycle session de juin 2015 a démarré dans les centres retenus à cet effet sur tout le territoire national. Ainsi, les corrigés-types des épreuves de mathématiques, Sciences physiques, chimiques et technologiques (Spct), de la Science de la vie et de la terre (Svt), de Lecture, Compréhension de l’écrit ; d’Anglais et d’Histoire-Géographie sont disponibles.

Télécharger les épreuves corrigées.

En savoir plus...

Nouveaux frais de la visite technique : Gustave Sonon ordonne le Dg/Cnsr de suspendre la mesure

gustave-sonon

Il a clamé la nouvelle, le lundi 21 juin 2015 au cours de la passation de service, entre Aké Natondé, le ministre sortant et lui. Gustave Depo Sonon, le nouveau ministre des transports a suspendu les nouveaux  frais de la visite technique en vigueur au Centre national de sécurité routière (Cnsr). En effet, dans sondiscours de prise de fonction, il a instamment ordonné au Directeur général du Cnsr de surseoir à cette mesure, en attendant qu’une communication ne soit introduite sous quinzaine en conseil des ministres pour en étudier la faisabilité.Par cet acte, le nouveau locataire du ministère  des Travaux publics et des transports (Mtpt), un cadre dudit ministère, vient  satisfaire ainsi à  la revendication des  transporteurs qui ne partageaient pas l’instauration d’une telle reforme du Cnsr qui leur est tombée dessus comme un coup de massue. Pour rappel, le Cnsr par une décision a revu à la hausse le coût des prestations de la visite technique obligatoire qui est passé de 11500 à 17000 FCfa. Du coup, cela a suscité des mécontentements dans le rang des organisations syndicales des consommateurs et de celles des acteurs des transports. Le Mouvement ad’hoc pour la réhabilitation de l’image du Bénin (Marib),  est d’ailleurs monté au créneau lors d’une conférence de presse tenue au Codiam à Cotonou pour fustiger le fait. Avec cette suspension décidée par le ministre Sonon, les conducteurs peuvent donc pousser un ouf de soulagement.

Cyrience KOUGNANDE (Stag)

En savoir plus...

Prise d’acte d’administratif consacrant la rétrocession de la deuxième session : Blocage en vue de la composition à la Fadesp ce jour

responsables-etudiants

(Les amphis et laboratoires fermés pour une grève illimitée dès demain)
Pas de composition ce jour, mercredi, 24 juin 2015 à la faculté des droits et des sciences politiques (Fadesp) de l’Université d’Abomey-Calavi. C’est la menace brandie par les responsables des trois organisations estudiantines à caractère syndical pour contraindre le rectorat à prendre l’acte administratif consacrant la rétrocession de la session de rattrapage aux étudiants de la Faculté des lettres, arts et sciences humaines (Flash). En effet, après la médiation du vice-premier ministre, François Abiola, l’Union nationale des étudiants du Bénin (Uneb), la Fédération nationale des étudiants du Bénin (Fneb), l’Union nationale des scolaires et étudiants du Bénin (Unseb) avaient accordé un moratoire aux autorités rectorales et décanales pour matérialiser les résolutions prises à travers un acte administratif. Ce qui n’a pu être effectif. Ainsi, à l’issue de leur rencontre vendredi dernier avec l’autorité ministérielle, les étudiants ont décidé de durcir le ton pour ne pas être victime, une fois de plus, de duperie de la part du rectorat. Et ceci en bloquant la composition prévue pour démarrer ce jour à la Fadesp et en déclenchant une grève illimitée qui sera marquée par la fermeture de tous les amphis et laboratoires de l’Uac dès demain jeudi, 25 juin 2015. Les activités académiques et commerciales seront donc paralysées. Alors par prudence, les étudiants de la Fadesp ont, au cours d’une AG tenue hier, exigé le report des compositions. Les étudiants menacent également d’empêcher la tenue des élections communales et locales dimanche prochain sur le campus. Les violences pourraient sans doute reprendre dans la cité universitaire d’Abomey-Calavi ce jour entre étudiants et forces de sécurité.

Aziz BADAROU

En savoir plus...

Formation sur le programme dénommé « Osez Innover ». : L’Ambassade des Usa soutient l’entrepreneuriat social au Bénin

entreprenariat

Le Mardi 16 Juin 2015, le Directeur des Affaires Publiques de l’Ambassade des Etats-Unis près le Bénin, Francisco Paco Perez, s’est adressé aux participants d’une formation en entrepreneuriat social dans le cadre d’un programme dénommé « Osez Innover ».

Ce programme est une initiative du Corps de la Paix en partenariat avec une organisation connue sous le nom de « Jeunes Leaders Béninois », et composée de nombreux membres du Conseil des Jeunes de l’Ambassadeur des Etats-Unis.
Le programme « Osez innover » (Dare to Innovate en Anglais) a pour objectif d’introduire les jeunes à l’entrepreneuriat social pour qu’ils deviennent acteurs de l’économie, tout en contribuant à lutter contre les principaux défis et problèmes sociaux de leur pays.

« En réalité, quand vous créez une affaire, vous offrez par la même occasion des opportunités à d’autres qui travaillent avec vous, » a déclaré le Directeur des Affaires Publiques. « C’est pourquoi, je reste convaincu qu’au terme de cette formation, nous aurons une nouvelle génération d’entrepreneurs sociaux qui prennent à cœur les problèmes de leur pays,» a-t’il ajouté.

M. Perez a expliqué que de nombreux jeunes Béninois ayant participé à des programmes de bourses des Etats-Unis tels que Fulbright et Humphrey, rentrent au Bénin plein d’enthousiasme, puis se laissent aller au découragement au vu du manque d’opportunités. « Pourtant, des ressources pour créer son business et réussir existent. L’Ambassade des Etats-Unis s’évertue à mettre ces ressources à la disposition de la jeunesse Béninoise, à travers des formations et des ressources disponibles au niveau des American Corners, » a dit le Directeur des Affaires Publiques.

M. Perez a également précisé qu’il est mis à la disposition de jeunes aux idées innovantes, une enveloppe financière pour la création de leurs entreprises.

Une foire présentant des produits développés par des entrepreneurs locaux innovants se tient en marge de la formation. Francisco Paco Perez a aussi annoncé la diffusion en direct à l’Ambassade des Etats-Unis à Cotonou, du sommet global sur l’entrepreneuriat à Nairobi au Kenya auquel participera le Président Barack Obama à partir du 25 Juillet prochain.

Source : CCA

En savoir plus...

Valorisation du palmier sélectionné dans nos localités : La voie propice pour le développement de l’agriculture béninoise

palmiers

Dans le but de faire du  Bénin un espace vert et de plus  développer son agriculture, la société «l’éternel est mon berger» en collaboration avec le gouvernement béninois expérimente depuis des années les palmiers sélectionnés de type f. Pour marquer la journée de l’arbre et lutter pour la protection de l’environnement, la structure a organisé une journée de sensibilisation dans l’enceinte de la mairie de Comé.

La salle de conférence de la mairie de Comé est exigüe pour contenir une foule impressionnante venue de divers horizons pour assister à une  journée de sensibilisation initiée par la société «l’éternel est mon berger». Depuis des années, Darius Dessouassi et son équipe expérimente  dans la commune de Comé, de Grand Popo et dans bien d’autres régions, les palmiers sélectionnés. Les palmiers sélectionnés existent sous deux formes. Les palmiers de type f qui permettent de récolter beaucoup de grènes pour la production en abondance de l’huile de palme. Les palmiers sélectionnés de type non f, qui ne sont pas aussi rentables comme ceux de  type f surtout en matière de récolte. Un  produit qui, selon les expérimentés, présente plusieurs avantages pour tous les cultivateurs. Pour le directeur de la société, Darius Dessouassi, les palmiers sélectionnés représentent une porte de sortie pour le développement de l’agriculture béninoise. Ils permettent aux populations et aux usines de produire une grande quantité d’huile rouge et par la suite, réaliser beaucoup de profit. La cérémonie de sensibilisation n’est qu’une invitation à l’endroit des producteurs agricoles et des chefs d’usine en ce sens que chaque participant au terme de la rencontre doit adopter les palmiers sélectionnés. Dans le rang des participants, la joie était totale. Ce creuset d’échanges leur a permis de mieux comprendre ce que signifie les palmiers sélectionnés de type f et surtout leur rentabilité. Depuis la mort du roi Guézo, grand  promoteur des palmiers au bénin, ce produit du secteur primaire peine à trouver son chemin de développement. Darius Dessouassi, va pour finir, exhorter les jeunes à aller à la terre pour le développement de l’agriculture béninoise.   

A.B.

En savoir plus...

Clôture du séminaire de formation sur les Cto : Vers le renforcement de la lutte contre la criminalité dans la sous-région

formation-cto

Le Fonac (Front des organisations nationales contre la corruption)   a organisé du 15 au 19 juin 2015 à l’hôtel du Port à Cotonou, un séminaire international sur le thème « Les Crimes Transnationaux Organisés (Cto) et le Genre », dans le cadre du projet Wacsi. Ce séminaire a pris fin vendredi dernier sur une note de satisfaction des participants.

Ce séminaire  a réuni quarante (40) participants venus de six (6) pays dont le Bénin, le Burkina Faso, le Ghana, le Nigéria, le Niger et le Togo. Ces participants sont entre autres des acteurs non étatiques intervenant dans la lutte contre la corruption et les Cto, des représentants des organisations syndicales, des responsables des institutions étatiques de lutte contre les Cto et la corruption, des représentants de la presse d’investigations, des partenaires techniques et financiers. Ledit séminaire a permis aux participants d’harmoniser leurs expériences  en matière de lutte contre les Cto et la corruption, de renforcer la coopération entre les acteurs étatiques et non étatiques, et enfin d’établir des bases d’une communication fluide entre les différents acteurs de la sous-région Ouest-africaine. Procédant à la clôture du séminaire, le président du Fonac, Jean-Baptiste Elias a rappelé l’importance de la coopération internationale contre les crimes transnationaux tout en se réjouissant d’une pleine participation et de l’assiduité des participants de ce séminaire. Pour finir, Jean-Baptiste Elias a réitéré sa profonde gratitude aux différents partenaires techniques et financiers, notamment l’Usaid/Bénin et aux membres du comité de pilotage de l’unité d’exécution du Projet Wacsi/Bénin.

Kamar ADJIBADE

En savoir plus...

Lancement des épreuves du Bts 2015 : Abiola évoque l’importance du diplôme

francois-abiola

Le vice-premier ministre chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a procédé au lancement officiel des épreuves du Brevet de technicien supérieur session de juin 2015 au Collège Père Aupiais hier, lundi, 22 juin 2015. C’était en présence de plusieurs personnalités académiques.

La phase écrite du Brevet de technicien supérieur 2015 a démarré depuis hier sur tout le territoire national. Procédant au lancement des épreuves dudit examen au Collège Père Aupiais, le vice-premier ministre, François Abiola affirme rendre ainsi un hommage à ce collège qui a formé de hauts cadres béninois et africains. Pour l’autorité ministérielle, la qualité des personnalités académiques (recteurs, professeurs d’université) présentes dans les centres de composition témoigne de l’importance de cet examen universitaire. « Le Brevet de technicien supérieur permet une insertion rapide des détenteurs dans le monde professionnel » renchérit-il pour inviter les candidats à faire preuve de sérieux et de concentration durant la composition. François Abiola a également appelé les surveillants de salles à plus de vigilance afin de ne pas faciliter la tricherie et de garantir un examen sans incident.  Notons qu’au total, six mille cinq cent soixante-huit (6568) candidats planchent dans douze (12) centres de composition et dans vingt-quatre filières dont deux nouvelles à savoir la maintenance automobile et la maintenance d’engin de travaux publics et de manutention.  A en croire l’Abbé Gomez, Directeur et Chef centre du collège père Aupiais, 395 candidats composent en Transport-logistique dans 20 salles dans ce centre de composition. Il a, par ailleurs, rassuré des dispositions prises avec la Direction des examens et concours pour le bon déroulement de l’examen.

Aziz BADAROU

En savoir plus...

Prise d’acte administratif pour la session de rattrapage à l’Uac : Les étudiants menacent de bloquer la composition à la Fadesp mercredi

abomey-calavi

(Abiola transmet le rapport des négociations aux responsables étudiants)
Face à la menace de paralysie du campus dès ce jour, le vice-premier ministre chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a rencontré à nouveau les responsables syndicaux de l’université d’Abomey-Calavi ce vendredi, 19 juin 2015 pour solutionner la situation. Evoquant la raison de la reprise prochaine des mouvements de protestation sur le campus, Bill Kingninouho de la Fédération nationale des étudiants du Bénin (Fneb) a rappelé que les étudiants ne réclament que la prise d’un acte administratif par le rectorat pour confirmer la rétrocession de la session de rattrapage aux étudiants de la Faculté des lettres, arts et sciences humaines (Flash). Pour Fidèle Boccossa de l’Uneb, cela est indispensable car les étudiants ont été souvent victimes de duperie de la part des autorités rectorales et il n’est pas question que cela se répète. Après avoir évoqué les efforts consentis par son département pour la résolution définitive de la crise, le vice-premier ministre François Abiola a déploré cette attitude du rectorat de l’Uac avant de transmettre aux responsables syndicaux, le rapport de la séance tenue avec leurs autorités. Après le moratoire d’une semaine accordé au rectorat pour la prise de l’acte administratif, l’Uneb, la Fneb et l’Unseb menacent de bloquer la composition à la Faculté des droits et des sciences politiques (Fadesp) mercredi prochain si rien n’est fait. Cependant, les mouvements prévus pour ce lundi, 22 juin 2015 n’auront plus lieu. La crise à l’Uac est encore loin de connaitre un dénouement.

A.B

En savoir plus...

Session 2015 du Brevet de technicien supérieur : François Abiola dope le moral des candidats

francois-abiola

Ce jour, lundi 22 Juin 2015, démarre sur toute l’étendue du territoire national, l’examen du brevet de technicien supérieur (Bts). En prélude, le vice premier ministre chargé de l’enseignement supérieur, François Abiola,  a lancé, vendredi dernier, un message à l’endroit des candidats prenant part à cette évaluation d’ordre national. Au total, six mille cinq cent soixante-huit candidats (6568) sont appelés à plancher dans  les épreuves écrites  dans  vingt-quatre filières dont deux nouvelles à savoir la maintenance automobile et la maintenance d’engin de travaux publiques et de manutention.  A cet effet, il a été prévu douze centres répartis sur tout le territoire pour abriter le déroulement des épreuves. « Chers candidats et chères candidates, vous n’êtes pas à votre première expérience en matière d’examen. Vos deux années d’étude vous ont préparé aux différentes épreuves qui vous sont présentées. Lisez-les attentivement et produisez d’excellentes copies. N’oubliez pas vos pièces d’identités et vos convocations. Prenez les dispositions utiles  contre les intempéries en cette saison des pluies qui s’est installée» a recommandé l’autorité ministérielle en bon père de famille avant de rappeler aux candidats que les téléphones portables, même éteints, ne seront autorisés dans les centres d’examen.      
      
 Teddy GANDIGBE (Stag)

En savoir plus...

L’Islam : La religion de l’amour et de la fraternité

islam

Question : L’Islam, qu’est-ce que c’est ?

Réponse :
L’Islam, c’est croire en un Dieu Unique, et qu’Il est Le Créateur de toutes choses. Qu’Il est Le Créateur de l’Homme et de toute la Création autour de lui.
L’Islam est la religion de l’amour et de la fraternité entre tous les hommes et entre les nations du monde. Le musulman n’est pas l’ennemi de son prochain ni d’aucune autre créature.
Allah (grâce à lui), créateur du vivant et de l’inanimé, aime Sa Création. Il veut à toutes Ses créatures le bien-être et le bonheur ici-bas et dans l’Au-delà.
L’Islam appelé encore (Soumission), comme son nom l’indique, c’est se soumettre à la volonté du Créateur, donc accepté de mettre en pratique Ses ordres et fuir Ses interdits.
L’Islam, c’est n’adorer aucune autre divinité qu’Allah Seul. Allah(grâce à lui)  a descendu la Religion de l’Islam afin de sortir le genre humain de l’adoration de leurs semblables, et les guider vers l’adoration d’un Dieu Unique : leur Créateur.
L’Islam, c’est avoir comme fondement de sa foi qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah, et que tous Ses envoyés et Ses prophètes, depuis Adam (paix et salut soient sur eux), ont eu pour mission d’inviter les hommes et les djinns à être des croyants. Parmi les Envoyés d’Allah et Ses prophètes, citons Noé, Abraham, David, Salomon, Moïse, Jésus le Messie, et Mohammad (paix et salut soient sur eux).
Et à ce sujet, Allah dit ceci dans le Coran :
« Nous t’avons fait une révélation comme Nous fîmes à Noé et aux prophètes après lui. Et Nous avons fait révélation à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob aux Tribus, à Jésus, à Job, à Jonas, à Aaron et à Salomon, et Nous avons donné le Zaboûr à David. »
(An Nissaa, CH4 V163)
 Allah dit aussi :
 « Et luttez pour Allah avec tout l’effort qu’Il mérite. C’ est Lui qui vous a élus; et Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion, celle de votre père Abraham, lequel vous a déjà nommés «mouslimines (musulmans)» (Soumis au Créateur) avant (ce Livre) et dans ce (Livre), afin que le Messager soit témoin contre vous, et que vous soyez vous-mêmes témoins contre les gens. Accomplissez donc la Salâh (la prière), acquittez la Zakâh (l’aumône) et attachez- vous fortement à Allah. C’est Lui votre Maître. Quel Excellent Maître! Et quel Excellent Soutien! »
(Al Hajj, CH22 V78)
Le prophète Mohammad (paix et salut soient sur lui) dit :
« Toutes les créatures sont des membre d’une seule famille : celle d’Allah. Car leur subsistance Lui revient. Mais ceux qu’Il aime le plus sont ceux qui sont profitables à leur famille »
Afin qu’Allah nous montre le chemin qui nous mène à Lui, Il dit ceci :
« …ainsi qu’en vous-mêmes. N’observez- vous donc pas? » (Azariat, CH51 V21 ).
Cela signifie que chaque être humain, afin qu’il se rende compte de l’existence d’Allah (grâce à lui), doit tout d’abord considérer de quoi son propre corps est fait. Il doit se demander comment chacun de ses organes, ses yeux, son cerveau, son cœur etc.., accomplit son rôle pour le maintenir en vie : comment ces organes ont été constitués, et qui les a créés?
Allah (grâce à lui) nous a descendu l’Islam afin de permettre aux humains d’organiser leur vie de sorte que chacun s’empêche d’agresser son prochain, lui faire du mal, ou l’asservir. Il leur ordonne au contraire de s’entraider dans le chemin du bien pour tous, et de la crainte du Créateur pour une vie meilleure. A ce sujet, Allah dit ceci :
 « Entraidez- vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition! »
 (Al Maïda, CH5 V2)

Propos par : ALMAZIRI LAMINOU 97 87 77 73

NAFILAT RAMADAN 2015
3ème nuit-Du vendredi 19 au samedi 20 juin
6 rakat, 3 salamo
Réciter 1 Fatiah, 1 Inna Anzalinau’u, 1 Qul ya ayuali (Ya h Raheem 100 lehi salamo)

 
En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !