TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Réformes dans l’enseignement supérieur : Alain Owolabi salue la vision du ministre Atanasso

Alain-Owolabi

Depuis l’avènement du gouvernement de la Rupture, plusieurs réformes sont engagées dans la quasi-totalité des secteurs dont celui de l’enseignement supérieur. Ces réformes amorcées dans le monde universitaire béninois portent déjà leurs fruits, selon Alain Owolabi, agent en serviceà l'Université Nationale des Sciences Technique Ingénierie et Mathématiques d'Abomey. Dans un entretien accordé à votre journal, il apprécie lesdites réformes et salue la vision du ministre Marie-Odile Atanasso. Lisez plutôt !

Quelles sont les réformes majeures mises en œuvre au Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesrs) durant ces deux dernières années ?

Depuis sa nomination à la tête du Ministère de l'enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, le Ministre Marie-Odile Atanasso n'a cessé de faire des réformes courageuses dont la mise en place d'une base pour les élèves de classe de terminale, futurs étudiants. Cette base leur permet d'avoir leurs noms, prénoms, et filières envisagées à l'Université. L'examen national de Licence qui est la plus grande innovation. Je suis bénéficiaire de cette réforme car j'ai aussi vu mon diplôme co-signé par l'État béninois. C'est un grand pas pour notre système éducatif. Désormais, il n'est plus question que les universités privées se substituent à l'ENAM en donnant les mêmes formations que cette noble grande école d'État. D'où, cette décision qui interdit aux universités privées de donner des formations en administration générale. Autres réformes : la bancarisation et le paiement de façon mensuelle des allocations des étudiants. L'arrêté qui organise les associations estudiantines.

Quelles appréciations faites-vous des résultats issus de la mise en application de ces différentes réformes ?

Les réformes de la Mesrs portent déjà leurs fruits dans le milieu universitaire et en tant que acteur de ce monde, je peux le témoigner car les résultats sont visibles et patents.

Selon vous pourquoi le ministre Marie Odile Atanasso mérite toujours la confiance du chef de l'Etat à la tête de ce Ministère ?

Je voudrais féliciter le Président Patrice Talon pour son inspiration, celle de renouveler sa confiance au Ministre Atanasso. Cette dame,j'ai eu la chance de la rencontrer et de la côtoyer. Elle sait ce qu'elle fait,elle est très organisée et maîtrise ses réformes. Elle est également en phase avec la vision du Président de la République.Car, elle est l'incarnation même du leadership féminin. Je ne suis pas surpris de sa reconduction dans ce gouvernement.

A quoi peut-on s'attendre les années à venir dans le monde universitaire ?

Les années à venir, nous aurons un monde universitaire bien organisé Les réformes entreprises aujourd'hui porteront à coup sûr leurs fruits et c'est à l'actif de ce monde et du peuple béninois tout entier.

Votre mot de fin…

Mes remerciements au Ministre Atanasso pour sa vision de développement. Je ne saurais finir sans remercier aussi le recteur Prof Gérard Degan, le DAC Josué AZANDEGBE,Monsieur AROUMA l'assistant du Ministre ainsi que tous les autres membres du cabinet pour leur dévouement et leur amour du travail bien fait.Que la patrie le leur rende !

Réalisation : Matin Libre

Dernière modification levendredi, 08 juin 2018 05:34
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !